ProRealTime
Pour faire découvrir et partager sur nos films et séries TV préférés

Re: Psychologie carcérale du trader : entre la vie et la mor

par Trade - humour » 22 Déc 2016 12:17

Oui burzum c'est ce que je pense : pour apprécier les belles choses il faut indéniablement etre confronté à de moins belles ..

Re: Psychologie carcérale du trader : entre la vie et la mor

par Burzum » 22 Déc 2016 12:19

Ça fait partie de notre humanité , on est capable de peindre les grottes de Lascaux , aller sur la lune et faire des charniers , des génocides.
Le paradoxe de l'Homme, toujours sur la bréche.

Re: Psychologie carcérale du trader : entre la vie et la mor

par Trade - humour » 22 Déc 2016 12:29

:top:

Et pour les plus frileux, je rassure : il y a de tres belles choses dans ces documentaires :)

Re: Psychologie carcérale du trader : entre la vie et la mor

par Eversa » 22 Déc 2016 16:42

C'est bizarre... Je n'ai aucunement besoin de voir ou de connaitre le sombre pour apprécier le clair à sa juste valeur.
Question de caractère sans doute.

Re: Psychologie carcérale du trader : entre la vie et la mor

par chad » 22 Déc 2016 16:56

non Eversa mais disons qu'un gars qui a connu la rue savourera encore plus le confort (quoique mauvais exemple car c'est pas si simple de sortir de la rue ça a aussi des avantages)

un gars qui a fait de la prison = la liberté

la maladie =la bonne santé


la travail = le repos ....
la depression = les fous rires ...


ça décuple les sensations / le plaisir ...

après oui j'ai pas fait de prison (je vous assure) j'adore quand meme la liberté je suis capable d'en savourer les subtilités
mais indeniablement je savoure beaucoup plus de ne rien faire si j'ai bossé dur avant :mrgreen:

après un film glauque ou d'horreur t'es content de retrouver ta vie paisible, c'est aussi à ça que ça sert

après faut se mefier de certains trucs qui peuvent te faire basculer du coté obscur pour de bons

et chacun ses gouts

je ne regarde plus de films d'horreurs j'adorais ça avant

Re: Psychologie carcérale du trader : entre la vie et la mor

par Trade - humour » 22 Déc 2016 17:41

Oui ce sont de bons exemples chad, meme si on ne s'en rend pas compte directement ou qu'on ne va pas rechercher cela consciemment, il est évident qu'on est tous concerné par ce phénomène et c'est ce qui nous permet de forger des repères généraux, de vivre les sensations de la vie

Apres cela peut etre catalysé par tout ce que l'etre humain a créé en ce sens autour de la sensation de plaisir ; il faut juste éviter de tomber dans un seul extreme :)

Re: Psychologie carcérale du trader : entre la vie et la mor

par Paperbag » 26 Déc 2016 01:12

Je suis en train de regarder making a murderer, je sais déjà que c'est un chef d'oeuvre.

Et pourtant c'est la réalité :D

La dernière fois que j'ai ressenti ce pur sentiment d'injustice devant une série, c'était probablement devant the Wire, pour dire. Plus exactement un sentiment de frustration, devant une oeuvre qui incarne tellement la réalité qu'elle fait écho à quelque chose de très intime en soi.

Pour d'autres raisons, make a murderer me fait aussi un peu penser à Twelve Angry Men, pour ceux qui connaissent. Le système judiciaire du Wisconsin et ses représentant devraient voir ou revoir ce film d'ailleurs.

Re: Psychologie carcérale du trader : entre la vie et la mor

par Trade - humour » 27 Déc 2016 16:22

:top: Paperbag, je suis bien d'accord : les émotions sont fortes au visionnage de cette série documentaire et d'ailleurs cela suscite un grand nombre d'actions dans le monde. De spectateur à acteur, on peut dire que ce film est un excellent catalyseur :mercichinois:

12 hommes en colère, grand film ; je n'ai pas encore vu "the wire" je vais checker :merci:

Articles en relation
Trader- Le marché secret des matières premières
par Benoist » 06 Juin 2015 13:15 (2 Réponses)

ProRealTime

Alors partagez-le 5 fois c'est bon pour la santé