ProRealTime
On y parle psychologie, psychanalyse, développement personnel... Le trading c'est beaucoup plus que des chiffres

Se laisser guider par sa raison ou son instinct?

par Eversa » 26 sept. 2020 10:56

Depuis cette crise sanitaire, mon idée qu'il y a 2 ou 3 types de personnes dans la façon de réagir aux mauvais moments de la vie est ressortie plus évidente que jamais.
Certaines personnes réagissent avec la raison, très souvent des gens ayant un esprit logique, aimant les maths, pesant le pour et le contre, établissant des listes d'avantages et d'inconvénients avant de prendre une décision à laquelle ils se tiennent généralement puisque prouvée par A+B que c'est la meilleure.
Et le soulagement d'avoir décidé en toute logique les apaise.

L'autre catégorie est dirigée par la coeur, la raison n'a que pas grand poids dans leurs décisions.
Ils agissent par ressenti quand ils sont confrontés à une situation difficile ou délicate. Ils parlent souvent d'intuition, ils sont le plus souvent hyper-sensibles aux ondes négatives ou positives qui se dégagent d'un lieu, de leur entourage, rien ne semblent les inquiéter vraiment, même dans les situations urgentes ou extrêmes, ils se disent souvent guidés.

Bien que j'ai essayé d'écrire le plus objectivement possible, en me relisant je m'aperçois qu'il est évident que j'appartiens à une catégorie bien précise, désolée. :lol:

Si vous désirez en discuter, ce pourrait être un bon échange, dans le respect mutuel comme il se doit.

Re: Se laisser guider par sa raison ou son instinct?

par ChristelleP » 26 sept. 2020 11:03

Eversa :mercichinois:

Re: Se laisser guider par sa raison ou son instinct?

par Ser4phin » 26 sept. 2020 11:07

Bonjour Eversa,

Je partage ton avis, cela me rappel les personnalités du MBTI qu'on utilise en entreprise pour mieux comprendre les comportements/réactions de chacun (en fait, surtout mieux les manager c'est toujours pareil). Moi par exemple je suis INTJ en entreprise et plutôt ENFP dans ma vie perso ...

C'est toujours compliqué de mettre les gens dans des cases mais oui il y a toujours eu cette grande ligne entre raison/émotion.

Un prof nous avait même expliqué que cela peut être dû au fonctionnement physique au sein du cerveau (je n'ai plus le raisonnement exact) mais en gros ça dit que plus l'information traverse rapidement le cerveau plus tu auras un raisonnement logique et moins émotionnel (attention je dis pas que cela reflète une quelconque intelligence, purement physique :lol: :lol: ).

Image

Re: Se laisser guider par sa raison ou son instinct?

par Garex » 26 sept. 2020 11:22

Salut,

Sujet très intéressant. A noter que pour l'immense majorité des gens et dans l'immense majorité du temps, l'instinct est dicté par des croyances (bonnes ou mauvaises) ou des habitudes (bonnes ou mauvaises) dont nous avons pas conscience. Une situation peut-être vue de deux manières complétement opposées par deux personnes. L'instinct peut donc être "bon" ou "mauvais".

Je suis en plein dans la préparation d'un gros post sur le sujet des croyances, habitudes et du libre arbitre. Mais il me manque une partie (que je n'ai pas encore expérimenté car il faut du temps), à savoir la manière de changer ses croyances et habitudes (j'ai dit que cela prend du temps? :lol:), spoiler tout se joue sur la "pleine conscience", terme galvaudé je m'en aperçois maintenant.

En tout cas c'est vraiment passionnant. Car énormément de choses se sont connectées, programmation neuro-linguistique, méditation pleine conscience, Stoïcisme, locution, le doute Cartésien, les accords Toltèques, Camus et même la Bible?! (moi l'agnostique ?!) .

Re: Se laisser guider par sa raison ou son instinct?

par Benoist Rousseau » 26 sept. 2020 11:31

Tout se rejoint Garex, tu découvriras que ce qui est écrit dans la bible a déjà été écrit quasiment mot pour mot (dans le symbole) dans les textes sumériens de 2650 avant la naissance de Jésus. Je vous invite à lire Gilgamesh, le plus vieux écrit de l'humanité trouvé à ce jour. Que le stoïcisme est dérivé de culte plus ancien etc.

Si vous êtes chrétien vous allez prendre une claque, Noé et son arche y figurent déjà 2650 ans la naisance du Christ. On en déduit que les régions monothéistes ont juste récupéré ce qui existaient chez les païens et fait le tri. Opération de filtrage

Et au bout du bout, je me suis rendu compte que l'homme est toujours le même depuis 5000 ans, il n'a pas changé d'un milimètre et que la psychanalyse est surement la plus grande avancée à ce jour pour se comprendre réellement (et donc elle fait peur). Je parle de la psychanalyse qui nécessite un effort certain, un vrai chemin initiatique (le mot est important, toute évolution passe par une initiation) et pas des dérivées pour faire de l'argent rapidement, la junk psycho qui s'apparente au Mac Do pour l'alimentation.

Si vous commencez à arpenter ce chemin, vous en aurez pour plus que votre vie à progresser dessus.

Je t'invite à lire le prologue de Jean par exemple, tu as l'explication du Big Bang avec les mots de l'époque.
Traduction du Prologue de l'évangile selon Jean par Augustin Crampon1 (rédaction : 1864 ; édition : 1894) :

Au commencement était le Verbe, et le Verbe était auprès de Dieu, et le Verbe était Dieu.
Il était au commencement en Dieu.
Tout par lui a été fait, et sans lui n’a été fait rien de ce qui existe.
En lui était la vie, et la vie était la lumière des hommes,
Et la lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l’ont point reçue.

Il y eut un homme, envoyé de Dieu ; son nom était Jean.
Celui-ci vint en témoin, pour rendre témoignage à la lumière, afin que tous crussent par lui :
non que celui-ci fût la lumière, mais il avait à rendre témoignage à la lumière.
La lumière, la vraie, celle qui éclaire tout homme, venait dans le monde.
Il (le Verbe) était dans le monde, et le monde par lui a été fait, et le monde ne l’a pas connu.
Il vint chez lui, et les siens ne l’ont pas reçu.
Mais quant à tous ceux qui l’ont reçu, Il leur a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, à ceux qui croient en son nom,
Qui non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu sont nés.
Et le Verbe s’est fait chair, et il a habité parmi nous, (et nous avons vu sa gloire, gloire comme celle qu’un fils unique tient de son Père) tout plein de grâce et de vérité.
Jean lui rend témoignage, et s’écrie en ces termes : « Voici celui dont je disais : Celui qui vient après moi, est passé devant moi, parce qu’il était avant moi. »
et c’est de sa plénitude, que nous avons tous reçu, et grâce sur grâce ;
parce que la loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus-Christ.
Dieu, personne ne le vit jamais : le Fils unique, qui est dans le sein du Père, c’est lui qui l’a fait connaître.
Avec ce que j'ai souligné tu as le Big Bang avec les mots des gens de cette époque. Le prologue de Jean c'est juste le Big Bang. De l'obscurité vide surgit la Lumière par le Logos. Et le Big Bang au sens physique c'est cela du néant glacial surgit la Lumière (explosion)

J'ai pris une référence chrétienne pour ne pas vous perdre mais toutes les religions primordiales reposent là dessus. On retrouve la même chose partout

Avec l'importance du Verbe. Mais cela on peut en parler pendant des heures. Il a une place bien particulière. Le Logos. Que l'on retrouve chez les chrétiens, juifs, assyriens, mithraïques etc

Nous venons d'une souche commune. Et notre développement personnel est identique. Cela porte des noms différents à travers les usages, mais c'est toujours le contrôle de ses pulsions. Le contrôle (maitrise) de ses pulsions fait de nous des hommes dans toutes les civilisations, c'est ce que nous enseigne essentiellement les Grecs qui ont plus insistés dessus au niveau "civil" et non religieux. L'abandon à son instinct fait de nous des animaux. Dans toutes les religions et philosophie depuis Gilgamesh, le premier texte de l'histoire, cette séparation est faite entre l'homme et l'animal.

La réflexion est la chance et le fardeau de l'Homme. Quand une société va mal, elle bascule vers l'émotion et elle finit par s'effondrer dominer par la violence car le seul rempart à la violence est la raison. C'est ce que nous enseigne 5000 ans d'histoire. Nous ne sommes pas dans une bonne période car l'émotion, l'instinct a pris le pas sur la raison, réflexion de manière absolue. Donc la violence ne fait qu'augmenter ce qui est scientifique. Puis après une phase de pulsion et instinct qui dominent (ce qui fini toujours par une guerre, une guerre civile, massacres, les animaux repuent du sang et des émotions, veulent revenir en arrière et on assiste à une phase historique où la raison reprend le dessus provisoirement). Et ainsi de suite, c'est un cycle perpétuel. Tant que l'Homme ne sera pa soigné de l'intérieur, il en sera ainsi

Le trading est une des portes pour comprendre que nous sommes plus que des émotions et des bouts de viande. Le trading nous met face à nous même sans mensonge, pourquoi je suis dominé par toutes ses (faute d'orthographe volontaire) pulsions ? Qui est le maitre ? Moi (la majuscule est importante) ou mes pulsions.

Les pulsions sont-elles éducables ? là on rejoint les travaux de Lacan. Et c'est LA question qui est au cœur de notre vie. De cela découle notre capacité à nous (ré) intégrer

Vos échecs et réussites en trading, vos pulsions en œuvre, conduisent les plus intelligents à se questionner sur eux même. Ravi de lire cela Garex, tu as franchi la porte :top: :mercichinois: ta vie va changer et du trading tu vas passer naturellement à la métaphysique, psychologie car tu vas essayer de dépasser ton propre carcan pulsionnel qui te limite et t'aveugle.

Pour beaucoup ce post sera du chinois, mais dans quelques années ils pourront peut-être le comprendre. Même si c'est de plus en plus difficile à comprendre car nous vivons (et les réseaux sociaux en sont la quintessence) une période troublée par les pulsions les plus viles, ce qui tend à tirer tout le monde vers le bas au lieu de nous élever. L'internet est un extraordinaire accélérateur des pulsions et de l'effondrement de la raison.

Le bruit est devenu plus important que la Parole, le Verbe, Le Logos sur le net. Et sans la Parole, le Verbe, le Logos, nous ne sommes que des animaux qui détruisont pièce à pièce ce qui a été créé.

Détruire ou construire... là encore c'est le Bien et le Mal dans beaucoup de civilisation. Une personne mal dans sa peau détruira (ce qui fait écho a son mal intérieur), une personne bien dans sa peau construira (ce qui fera écho à son bien être intérieur).

Jamais une personne "heureuse" épanouie équilibrée ne détruira. La destruction (dire du mal, détruire le bien d'autrui etc) n'est que l'expression d'un mal être intérieur qui trouve son apaisement provisoire en faisant le mal à l'extérieur pour oublier son mal être intérieur.ET c'est pour cela que la violence augmente, car la personne ne se soigne pas, la violence ne peut qu'augmenter car faire du mal à l'autre ne l'apaise pas et ne le soigne pas. Elle le rend encore plus mal, chaque jour un peu plus. On peut connaitre l'équilibre intérieur d'une personne avec ses actes sur ou pour autrui. Les gens sont transparents avec une bonne en psycho. Et quand tu trades et que tu es mal tu perds systématiquement. Jamais connu un trader mal dans sa peau qui gagnnait en bourse.. Quand tu es équilibré, tu gagnes plus facilement et sans pulsion (risque en trading, pas d'avidité, d'ego etc). L'équilibre en toute chose (santé, trading, amour...).

Chercher, persévérer et souffrir ce sont les 3 sous titres de mon livre devenez trader pro, ce n'est pas un hasard :lol2: Il y a le premier et le second degré. Es-tu initié pour le savoir, car l'initiation c'est chercher, persévérer et souffrir ? :mercichinois:

Re: Se laisser guider par sa raison ou son instinct?

par gima » 26 sept. 2020 12:04

Bonjour
C’est la leçon de philosophie
« Le cœur a ses raisons que la raison ignore » – Pascal

Re: Se laisser guider par sa raison ou son instinct?

par Bobbix » 26 sept. 2020 12:18

A ce sujet je me souvient d'une citation de je ne sais plus qui (Camus ?) "L'intelligence c'est raisonner sur ses sentiments". Je ressent quelque chose ? Pourquoi je ressent ceci, quelle est la logique ? etc..
Et je pense que c'est exactement ce qu'il faudrait faire systématiquement !

L'émotion c'est une boussole qui réagit au moment présent, la raison doit accompagner pour remettre un contexte et une suite logique :)

Re: Se laisser guider par sa raison ou son instinct?

par ben.r » 26 sept. 2020 12:20

Je ne dirais pas 2 ou 3 types de personnes, mais 4 types de personnes répartient en 12 sous groupes.
__

Si je pouvais trouver une croix en détection, mieux qu'on me l'offre avec une rose au milieu :mrgreen:
Spoiler:
adoubement.jpg
Seuls les membres inscrits peuvent voir les fichiers.
L'inscription au forum prend moins de 30 secondes.

Re: Se laisser guider par sa raison ou son instinct?

par Benoist Rousseau » 26 sept. 2020 12:25

Bobbix > cela s'appelle la psychanalyse, cela pourrait même être sa définition ;) C'est exactement ce que tu fais en analyse. Travailler sur ses pulsions (sentiments...) et les comprendre. D'où ils viennent, pourquoi et comment ? Bref arrêtez d'être aveugle et se comprendre. Et tu verras que chacune de tes réactions, actions ou paroles a une origine très profonde

Re: Se laisser guider par sa raison ou son instinct?

par Francis1 » 26 sept. 2020 12:26

:merci:

Sujets similaires
Coronavirus et instinct grégaire.
par loilodan » 24 mars 2020 11:58 (6 Réponses)
Pourquoi fermer des sujets sans raison ?
par teg54 » 24 avr. 2013 13:51 (34 Réponses)
Trader à perdre la raison
par artes88 » 05 avr. 2015 08:59 (3 Réponses)
Avoir raison pendant 1 minute
par leroidessables » 18 oct. 2016 10:50 (5 Réponses)
Pourquoi voulons nous avoir raison sur internet ?
par apj » 30 oct. 2017 17:14 (19 Réponses)
la bonne et la vraie raison
par chad » 18 déc. 2017 21:02 (0 Réponses)
A quoi sert d'avoir raison?
par Euraed » 29 avr. 2018 20:06 (54 Réponses)
Avoir raison ou gagner ?
par BearIsDead » 30 avr. 2018 11:32 (15 Réponses)
Fermeture de compte ig sans raison
par Benoist Rousseau » 18 juin 2018 13:11 (24 Réponses)