ProRealTime
On y parle Livres et Outils de Trading, Station de Trading, des livres lus sur le trading, de notre vision du trader et de son métier

TRADER Nomade, le summmun du TRADER , but ultime ?

par SURFEUR » 09 Sep 2017 16:50

Je crois que pour durer il faut de la mobilité, la mobilité de capital, intellectuelle etc et pour survivre au XXI ème siècle il faut être mobile géographiquement, professionnellement. J'avais écris il y a 10 ans une petite recherche sur la fin du sédentarisme et le retour au nomadisme avec les nouvelles technologies. Je l'avais appelé "La mondialisation ou le retour au nomadisme". J'avais rajouté un peu de darwinisme (en gros, les nomades vont s'en sortir, les sédentaires vont crever sur place avec la mondialisation, ils vont rester à crever dans leur grotte / maison à chercher du boulot qui n'existe plus alors que ce sont les nomades polyglottes qui vont reigner en maître grâve à la mobilité financière, physique, professionnelle) et ça a avait fait un flop, 90% de mes lecteurs n'avaient pas internet... Idée reprise 2 ans après ensuite par Attali, m'a t'il lu ?

On a une inversion totale de société, le sédentaire était l'archétype de l'évolution, le nomade un has been avec ses troupeaux. Mobilité mobilité maintenant, la clef de la survie dans un monde trop peuplé où il n'y a pas du boulot pour tous...


Benoist Rousseau :top:

Re: TRADER Nomade, le summmun du TRADER , but ultime ?

par fxbravo » 09 Sep 2017 17:10

Intéressant point de vue (que je partage)!

Mais quand on y pense, le nomade (en action ou en attente) a toujours été avantagé par rapport au sédentaire.

Le premier est plus "agile" que le second. Et comme tu le dis si bien, le darwinisme est aussi question "d'agilité" ;)

En revanche, le nomadisme à tout crin n'est pas forcément une bonne chose. Il faut savoir doser, c'est comme tout.

Pour ma part, je préfère parler de personnes "agiles" vs "rigides". Car le nomadisme n'est qu'un aspect (géographique) de l'agilité.
Par exemple, sur le plan économique: pas besoin de partir de ton pays; un montage fiscal peut très bien garder ton niveau économique au meme niveau, sans pour autant déménager,....

L'agilité "nomadesque" n'est obligatoire que dans le cas où les ressource en energies (alimentaires, économiques,..) ne sont plus disponibles sur le lieu de résidence.

Re: TRADER Nomade, le summmun du TRADER , but ultime ?

par SURFEUR » 09 Sep 2017 17:15

Un TRADER est un être à part, ne devrait t'il pas avoir une vie à part?
Le saint Grale, le level ultime, la vie dont beaucoup de personnes rêverait avoir, ne plus avoir d'attache de patron , de patrie, être simplement un habitant de la planète terre, le trading pourrait t'il nous permettre d'avoir cette vie!
Changer de pays au grès des envies , vivre ....
La liberté des capitaux et les nouvelles technologies nous permettent d'avoir cette vie, alors qui,osera...

Re: TRADER Nomade, le summmun du TRADER , but ultime ?

par BillyRayValentine » 09 Sep 2017 17:20

Attali est sur andlil, c'est évident. Reste à trouver son pseudo :lol:

Re: TRADER Nomade, le summmun du TRADER , but ultime ?

par fxbravo » 09 Sep 2017 17:29

En effet, notre job est "à part"!

Et c'est la liberté que nous accorde notre travail qui nous met de facto "à part" de la masse.

Il n'y a qu'à voir la tête des gens quand on parle de notre métier. La plupart ne comprend pas!

Ceci dit, ce n'est pas parce qu'on est "à part" économiquement que l'on est obligé de l'être sur le plan géographique/relationnel/....

A chacun de nous d'utiliser notre liberté en fonction de nos envies/contraintes. Certains seront épanouis en bougeant tous les X mois (et refaire un réseau de relations), d'autres en restant au même endroit (en consolidant leur réseau de relations). Comme on dit, chacun voit midi à sa porte :lol2:

Pour reprendre le titre de ton post, je le reformulerais comme ceci selon ma manière de voir les choses: "Personne heureuse, le summum du trader, but ultime!"

Re: TRADER Nomade, le summmun du TRADER , but ultime ?

par Icarius » 09 Sep 2017 17:31

:o Ne pas s'attacher, couper, couper, couper, comme en trading.
Il ne faut souffrir d'aucunes névroses, un peu ne rien aimer. pas un paysage, pas de passé : Partir. ( ou tout avoir à reconstruire )
C'est sans doute l'avenir vivable avec de l'argent, beaucoup d'argent.
Qui disait déjà que la Patrie était le seul bien du pauvre ? Barrés peut-être.
Pour ma part, en tant que casanier, je trouve triste que le monde économique nous impose de vendre en quelque sorte père et mère, le fruit de leur labeur, de l'histoire de famille, mais si l'en va ainsi alors voyons le bon côté.
Partons tous.
Les riches demain vivront sur l'eau. :o

Re: TRADER Nomade, le summmun du TRADER , but ultime ?

par romaino » 09 Sep 2017 22:24

BillyRayValentine a écrit:Attali est sur andlil, c'est évident. Reste à trouver son pseudo :lol:


pas sûr que ce soit flatteur pour andlil.

+1 avec fx bravo et icarius. Pour moi un monde avec des êtres sans racines, sans amis de longues dates proches et sans famille me ferait vomir, ce qui serait ce vers quoi on tendrait dans x générations (même si je sais que le sujet portait plus sur la nécessité de se sedentariser pour survivre, sentiments mis à part).

Gros lol pour Attali qui parle d'un monde de sédentaires sans attaches mais lui bizarrement il en a vu qu'il souhaite que Jérusalem soit la capitale du monde sans frontières qu'il désire. Sans parler de son engagement religieux qui pour éviter de faire polémique je m abstiendrai de caractériser limite limite...Bernardino confirmera.

Re: TRADER Nomade, le summmun du TRADER , but ultime ?

par Benoist Rousseau » 09 Sep 2017 22:59

Et bien que vous êtes caricatural lol

On peut avoir des amis à 1000 kilomètres bien plus présents et proches que des gens à 3 mètres de soi. Et la famille... qui vit de nos jours à côté de ses parents ? 2% des Français à peine.

Et cela n'a rien à voir avec les attaches ou la glèbe :shock: :? On a la chance de vivre dans un monde où on peut choisir de s'affranchir de la malédiction de notre naissance. Le Gars né dans le Nord de la France dans un bled paumé avec la moitié de la population au chômage ou au RSA doit y rester ad vitam et finir alcoolique ? De nos jours il peut s'extirper de son cloisonnement social et géographique s'il en a le courage. Et oui les gens les plus mobiles sont ceux qui s'en sortiront le mieux. Et être mobile ne veut pas dire ne pas avoir de racine bien au contraire ils en ont beaucoup plus que le Gars qui ne bouge pas. Ce sont des gens plus riches en expérience qui ont une culture plus complexe. Ils peuvent comparer.

Pour le prix d'une traversée sud Nord en RER de la région parisienne vous êtes demain matin à Venise à prendre votre petit déjeuner avec vos amis vénitiens, vous allez visiter l'Academia et vous pouvez souper le soir avec vos amis berlinois.

Et si on laissait les gens vivre sans les juger en pensant que notre façon de vivre est la bonne et la juste ? Ça évitera les guerres, les ulceurs et les mauvaises ondes négatives, on vivrait dans un monde bien plus agréable :) alors oui il y a des gens mobiles plus curieux que d'autres comme Christophe Colomb qui veulent aller voir au delà de leur horizon et puis vous avez ceux qui resteront toute leur vie au même endroit par choix ou peur de l'inconnu. Les deux sont estimables.

Mais clairement l'avenir appartient aux gens qui parlent plusieurs langues et qui bougent. Rien que pour trouver du boulot

Aujourdhui j'ai discuté avec une jeune chef d'entreprise de 28 ans qui vient de monter son affaire en Andorre. Elle a vécu à Singapour, Miami fait ses études sup en Angleterre, elle a travaillé pour Leclerc en Chine et elle a tout plaqué pour lancer un entreprise de haute gastronomie en Andorre. Déracinée ? Pas du tout. Elle a une culture française que 99% de la population n'a pas et elle a pris le meilleur de la culture asiatique et l'esprit d'entreprendre américain. A 28 ans elle a plus vécu et elle a eu bien plus d'expérience que bien des personnes de 60 ans. Elle a une culture bien plus riche. La culture c'est pas juste un héritage local. Je suis en Andorre je sais danser la sardanaise la danse locale, je connais mieux l'histoire du pays que beaucoup d'Andorrans, je suis Français je maitrise parfaitement l'histoire de France et des philosophes penseurs, je suis partisan de l'ordo économie allemande, j'aime Bach Beethoven Vivaldi et Brahms, je mange essentiellement asiatique, j'étudie le soufisme et les stoïciens, j'aime l'art moderne qui est mondial, je connais chaque rue de Venise et les commerçants, j'y suis comme chez moi comme Paris et je me prépare mon the matcha selon le rituel japonais. Et je ne suis pas déraciné, le monde est mes racines. J'ainles racines en France, en Italie, je découvre la Catalogne et sa culture en ce moment etc Je ne peux pas me limiter à un espace trop petit. Et je vois ma famille et je passe plus de temps avec eux que 99% des français. Qui passe deux mois par an avec ses parents ?

Il y a des gens en France qui ne feront pas 50 km pour trouver un job, j'en connais c'est le bout du monde pour eux. Et d'autres 5000 km sans souci.

La révolution des transports a boulversé les distances. On ne compte plus en kilomètres mais en temps. Quand je pense que j'habitais dans le 91 et que j'allais travailler dans le 93. Je mettais plus de temps que si je faisais Paris Tunis en avion :)

Il y a 200 ans un parisien un breton et un marseillais avait une culture propre. Propre mais limité car il ne connaissait rien d'autre et il ne pouvait rien connaitre d'autres. Maintenant on peut avoir une culture bretonne française coréenne japonaise en même temps :) et tout cela ce sont des racines plus vastes et profondes qu'une seule culture.

Un Trader nomade oeut vivre sur 5 continents 2 mois à Paris 2 mois à Tokyo 2 mois à NY 2 mois à Casablanca etc il ne sera pas déraciné. Croyez moi j'ai passé quelques temps à Venise et bien c'est devenu MA ville avec les amies mes repères mes bars mes resto mes souvenirs ma culture :) quand je suis à Venise j'ai l'accent la démarche (les vénitiens marchent d'une façon très spéciale) et je suis parfaitement italien du Nord à cracher sur les italiens du sud qui ne fichent rien :lol: bref aussi bête :mrgreen:

Re: TRADER Nomade, le summmun du TRADER , but ultime ?

par chad » 09 Sep 2017 23:05

On peut avoir des amis à 1000 kilomètres bien plus présents et proches que des gens à 3 mètres de soi

:mercichinois: :mercichinois:

Re: TRADER Nomade, le summmun du TRADER , but ultime ?

par chad » 09 Sep 2017 23:15

grandir en Ile de France si on est ouvert à l'autre c'est une chance pour ça (il y'a plein d'inconvenients aussi)

le mélange des cultures

manger le midi chez la maman d'un copain cambodgien
le soir le mafé chez un pote sénegalais
ça m' a beaucoup apporté mais parce que j'ai été eduqué pour etre curieux et ouvert

je suis aujourd'hui a l'aise presque partout
avec des exceptions notables

je suis toujours très ouvert et je ne demande que ça de découvrir le monde entier

donc oui trader nomade serait un métier parfait pour moi
au moins le temps de visiter le monde

Articles en relation
Le Sereny Cube, l'arme ultime du trader ?
Fichier(s) joint(s) par wallstreetlouveteau » 09 Avr 2017 19:13 (21 Réponses)
Un trader qu'est-ce que c'est ?
par Benoist Rousseau » 20 Mai 2013 12:21 (33 Réponses)
Isolement du trader
par andy940 » 14 Oct 2013 16:37 (21 Réponses)
trader en déprime! help
par frigolite » 26 Fév 2014 20:41 (36 Réponses)
Trader sous mac
par falex » 31 Mar 2015 21:52 (8 Réponses)
Les stéréotypes du trader
par Berkho » 08 Oct 2016 15:28 (26 Réponses)
Les 75 Commandements du Trader
Fichier(s) joint(s) par HellionReign » 11 Jan 2017 04:16 (20 Réponses)
Infos sur le métier de trader
par Thom » 19 Déc 2012 22:33 (10 Réponses)
statut juridique du trader
par Alex974 » 18 Jan 2013 15:21 (10 Réponses)
Million Dollar Trader
par Rogue » 15 Mai 2013 13:08 (17 Réponses)

ProRealTime

Alors partagez-le 5 fois c'est bon pour la santé