ProRealTime
On y parle psychologie, psychanalyse, développement personnel... Le trading c'est beaucoup plus que des chiffres

une conception de la rentabilité selon Elcester

par ChristelleP » 04 Oct 2019 00:59

Elcester a posté une réflexion très intéressante dans la file du jour. Je viens la copier-coller ici pour pas qu'elle ne soit perdue.

----------------------------------------------------------

Je viens d'arriver et lire les dernières pages de la file.

Je m'interroge.

Au fond, quel est l'intérêt de connaître le chiffre, le ratio de perdant/gagnant ? L'intérêt de statuer un levier correct ou incorrect ? A quoi cela avance de savoir dans quel case on est ? Ne savons nous pas déjà si nous sommes rentable ou non ?

On est un peu dans une pensée binaire.

Même si on faisait des études très avancé pour le déterminer, à quoi cela servirait in fine ? Puisque cela conviendra au mieux à une majorité. Cela ne satisfera pas tout le monde de savoir quel levier utiliser, puisque possiblement ce levier ne leur correspondra pas, ne correspondra pas à leur psychologie.

Tout cela revient à se comparer. Quel est l'intérêt de se comparer dans un domaine aussi incomparable que le trading ?

Tout le monde s'accorde à dire sur le fait que le trading, c'est avant tout trouver ce qu'il convient à nous même. Faire une recherche, un travail sur soi. Dans ce cas la comparaison n'a pas vraiment lieu d'être. Puisque nous sommes tous différent, unique. Notre conclusion, notre manière de fonctionner nous est propre. C'est avant tout à chacun de déterminer ses propres conclusions. On peut même estimer que cela revient à chacun de déterminer sa propre rentabilité.

Je vais peut être en surprendre, mais un trader qui perd de l'argent est rentable. Cela ne semble pas faire sens.

Mais certains viennent pour vivre des émotions, pas gagner de l'argent en soi. Ils sont donc rentable, ils obtiennent ce pourquoi ils sont venus, ils en ont pour leur argent. S'ils viennent dépenser de l'argent dans le trading pour vivre des émotions et qu'ils n'en obtiennent pas, là ils ne seraient pas rentable. Et ne resterons pas indéfiniment.

Re: une conception de la rentabilité selon Elcester

par Nico38 » 04 Oct 2019 08:23

"Tout cela revient à se comparer."

Pour moi l'être humain est ainsi fait, pour ceux qui ont la joie immense d'avoir des enfants (c'est ce que l'ont dit avant de savoir MDR! Nan sérieux il y a des jours où c'est parfait, où ils sont vraiment adorables ^^).
Les papotages entre parents ça m’insupporte : un vrai concours, des vrais gosses : tout le temps en train de comparer les enfants et d'être dans une compétition stérile : mon enfant a toutes ses dents avant le tiens (ça marche avec tout bien entendu)!!
Haha, haha... et alors il réussira mieux dans la vie et sera plus heureux?
(C'est pour ça que je ne perds pas de temps à papoter devant l'école).

Et au-delà de ça nous sommes ce que nous sommes et les parents sont impuissants face à cela, peu importe l'éducation.
Nous sommes ce que nous sommes concernant notre caractère mais l'éducation et les petites phrases (d'apparences anodines) conditionnent notamment la réussite ou l'échec par contre.
Bon je diverge trop désolé, je m’arrête là.

Re: une conception de la rentabilité selon Elcester

par Zaphy » 04 Oct 2019 08:31

Ah tiens, ca me rappelle vaguement mes cours de mécanique quantique... Quelque chose qui paraît invraisemblable aux yeux de la majorité (mécanique classique, les lois qui régissent la physique de la vie de tout les jours) paraît être la vérité pour une poignée de personne qui ont une autre vision des choses, et qui plus est, cette vision des choses commence à donner des réponses aux mystères de la vie de tout les jours. (mécanique quantique, exemple, un objet peut se trouver à 2 endroits différents à l'instant T ou avoir 2 vitesses, concept de dualité, ou alors la matière se comporte comme une onde à une certaine dimension métrique)

Tout ça pour dire que la mécanique quantique, à l'instar de la classique, intègre la vue de l'observateur, c'est à dire que lorsque l'observateur observe un phénomène, celui-ci à l'air de réagir différemment que lorsqu'il ne l'observe pas (cf. expérience des fentes de Young), la vue de l'observateur est déterminante.

Dans le trading, le fait de s'observer, et observer les autres, va venir interférer dans notre façon de faire et de voir les choses.
Alors que si l'on reste dans nos habitudes et tant que pour nous ça fonctionne, bah ça fonctionne justement...

Je sais pas si j'arrive à me faire comprendre...?

Re: une conception de la rentabilité selon Elcester

par Nico38 » 04 Oct 2019 08:34

:top: Zaphy :
C'est pour ça que dans mes "tables de la loi" il y a : Chercher les méthodes des autres est du temps perdu : si méthode non éprouvée par soit-même => aucune compréhension ni confiance en elle.

Re: une conception de la rentabilité selon Elcester

par Elcester » 04 Oct 2019 09:00

Oui, c'est ce que j'essayais d'amener comme réflexion, la comparaison, même si elle a ses qualités, est souvent contre productive. D'ailleurs dans ton exemple, les enfants sont le prolongement de l'égo des parents qui essayent chacun de s'imposer comme meilleur. Pour moi cela est ridicule. Si tu as besoin de dire que tu es le meilleur, c'est que tu ne l'es pas.

@Zaphy Cela me fait penser à cette citation de schopenhauer

"Toute vérité franchit trois étapes.
D’abord, elle est ridiculisée.
Ensuite, elle subit une forte opposition.
Puis, elle est considérée comme ayant été une évidence."

==========

Au délà de ça, je m'interroge aussi énormément sur l'aide qu'on apporte aux débutants.

Chaque débutant va traverser énormément de problématique au cours de son apprentissage du trading.

On peut prendre le cas du levier et de son capital investi. Il est extrêmement épineux et complexe de répondre à cette problématique, d'un point de vue personnel. Et comme cette problématique est dur à nuancer, on finit par donner des chiffres précis pour simplifier cette problématique.

"Il avoir 200k pour trader et être en levier 1 max"

Je ne dis pas que ces affirmations sont fausses, au contraire elles font sens.

Plus le capital est élevé, plus il sera simple de gagner de l'argent sereinement.
Plus le levier sera faible, plus le trading sera serein et donc profitable.


C'est indéniable.

Pourtant, cela occulte beaucoup de paramètre dans cette problématique. Est-ce qu'on vient sur les marchés pour gagner de l'argent (mon concept sur la rentabilité relative) ?

Est-ce que l'on vient sur les marchés pour un complément de revenu ou pour en vivre au final ? Déjà la problématique n'est plus du tout la même.

Si on veut en vivre, de combien on aurait besoin ? Les besoins de chacun, la fiscalité, le train de vie de chaque personne étant différentes il devient extrêmement complexe alors de donner des chiffres précis puisqu'ils ne correspondront à pas grand monde au final.

Donc il y a une vraie question de pertinence au sujet de donner des chiffres précis.

Et pourtant, je ne pense pas que ce soit si nocif que cela, même si cela peut induire un biais de comparaison ayant potentiellement des effets pervers.

Puisque les débutants seront bien plus attentifs à des notions concrètes, à des chiffres précis, qu'à des notions abstraites et n'essayeront pas de creuser les problématiques complexes dans un premier temps. Cela va incontestablement les empêcher de faire des erreurs dans un premier temps. Mais peut les empêcher de progresser et les bloquer sur un horizon de temps plus long, s'ils ne remettent pas en cause ce paradigme.

Et cela pose une nouvelle problématique, la plus intéressante à mon sens. Jusqu'où faut-il aider les débutants ?

Faut-il tout leur dicter et leur imposer des conclusions pour leur faire gagner du temps ? Ou au contraire faut-il les laisser se débrouiller un maximum pour qu'ils obtiennent leur conclusion par eux-même, adapte le trading à leur situation ?

Quel est la frontière, la nuance entre la surprotection et le laisser faire ?

Re: une conception de la rentabilité selon Elcester

par ChristelleP » 04 Oct 2019 09:01

Vos reflexions sont tres interessantes. :mercichinois:

Re: une conception de la rentabilité selon Elcester

par Zaphy » 04 Oct 2019 09:17

@Elcester : j'adore cette citation, et elle est tellement vraie...!

En tout cas c'est très intéressant la manière dont tu amènes les choses. Ça pousse à la réflexion.
Étant moi-même un gros débutant, ces questions de capital me trottent toujours dans la tête et j'essaye de ne pas y prêter attention et de faire à ma façon, et bizarrement je suis plus serein, j'enlève une problématique de mon esprit.
Et au delà de ca, tu as raison, on conditionne les débutants sur beaucoup de sujets alors qu'on prône aussi le fait de trouver sa propre façon de faire. C'est assez paradoxal en fin de compte.
Il faudrait qu'on conditionne notre cerveau à ce que les conseils donnés par les plus aguerris, ne sont que des moyens de s'inspirer mais que quoi qu'il arrive il faut trouver ses réponses seul.

Re: une conception de la rentabilité selon Elcester

par Nico38 » 04 Oct 2019 09:22

Peut être que même si le débutant à tout lu, à reçu les meilleurs conseils possibles, tant qu'il n'a pas vécu ses expériences il n'en aura pas vraiment conscience? (Le fameux "Nan pas à moi quand même!")

(Je veux pas être pénible à tout le temps parler de moi mais c'est afin que ma petite histoire puisse servir à d'autres).
À cause de mes bêtises (une seule en regroupant beaucoup) en trading ma petite famille n'est pas passée loin de tout perdre (pas passé loin d'être à la rue) => vécu comme faillite perso.
Pourtant j'avais lu déjà quelques livres parlant de cela.
Maintenant ma principale préoccupation est la maîtrise du risque.

Enfin bref en résumé : tant que les choses ne sont pas vécues, même si elles sont parfaitement connues, elles restent abstraites.

Pareil pour les stratégies : non cherchées et éprouvées par soit même : incomprises et impossible d'avoir confiance en elles.

Re: une conception de la rentabilité selon Elcester

par Guipit » 04 Oct 2019 09:30

@nico
Oui exact c est pour cela
Laisses les tous se cramer , jouer , se dechirer , se ruiner une bonne fois pour toute , comme les 98 % des membres qu on ne voit plus .
Et peut etre que quelques uns reviendront plus matures , plus posés , réfléchis , adultes.

Le feu ça brule , on le sait tous , et pourtant on l a tous touché , voir meme retouché lol .

Bon vent :)

Re: une conception de la rentabilité selon Elcester

par Zaphy » 04 Oct 2019 09:31

@Guipit +100

Articles en relation
L'expérience est à acquérir par niveaux, d'après Elcester
Fichier(s) joint(s) par ChristelleP » 21 Oct 2019 01:42 (2 Réponses)
La sur-douance selon Raymonde Hazan
Fichier(s) joint(s) par fxbravo » 30 Mar 2018 13:43 (154 Réponses)

ProRealTime