Les gilets jaunes et la société française

Les gilets jaunes et la société française

27 11 2018 - 45 commentaires
ProRealTime

Le mouvement des gilets jaunes nous permet de dresser un constat des fractures en France qui ne sont pas celles dont les médias nous parlent traditionnellement.

Le mécontentement de la classe moyenne

Le mouvement des gilets jaunes nous montre que la fracture n’est pas entre les riches ou les pauvres en France, la France des villes ou la France des campagnes mais entre deux classes moyennes. En effet les quartiers dit populaires ne manifestent pas et les riches taxés à 45% minimum sur l’impôt sur le revenu non plus. Ceux-ci auraient de réelles raisons de le faire sur un mot d’ordre de ras le bol fiscal.

Le mécontentement des gilets jaunes vient d’une classe moyenne payant des taxes mais pas toujours l’impôt sur le revenu ou de manière marginale car plus de 50% des français ne payent pas l’impôt sur le revenu, voire touchent de l’argent des impôts avec la prime d’activité. Le simple fait que l’on axe les revendications sur les taxes montre qu’il s’agit majoritairement de la classe moyenne.

Les mots d’ordre des gilets jaunes

Le mouvement des gilets jaunes est en fait un conglomérat épars de revendications parfois antagonistes. Je laisse de côté les délires comme demander la démission du gouvernement dans une démocratie élective ou le rétablissement de la monarchie comme nous pouvons l’entendre. Je laisse aussi de côté les demandes comme « il faut que ce soit comme avant » marquant à la fois la souffrance mais surtout l’incompréhension du monde actuel.

Le déclassement inévitable de la classe moyenne occidentale

Nous ne pourrons plus vivre comme avant et fort heureusement pour le reste de l’humanité ! Le temps des colonies et des centaines de millions d’esclaves que nous avions pour nous fournir des matières premières à prix coûtant n’est plus. Ne nous voilons pas la face cela a été le prix de notre développement dans les années 60 comme le développement de la démocratie athénienne s’est faite avec la ligue de Delos et l’asservissement des autres cités grecques.

La concurrence de la classe moyenne à l’échelle mondiale

Nous ne sommes plus les maîtres du monde et 1 milliard de personnes sont sorties de l’extrême pauvreté en 40 ans. Un milliard de personnes nous concurrençant maintenant dans nos habitudes et dans notre niveau de vie. Pour eux cela va bien mieux.

Corollaire de la sortie d’une grande partie de l’humanité des bidonvilles et de la famine, les prix ne feront qu’augmenter. Les ressources se raréfient lentement et nous continuons à nous reproduire comme si de rien n’était. La science dans l’agronomie pour produire plus et plus rapidement pour nourrir une planète en explosion démographique a des limites.

La question démographique plus présente que jamais

Il n’y a pas besoin d’avoir fait de grandes études en économie pour comprendre que si le gâteau se réduit ou se stabilise et qu’il y a de plus en plus d’invités chaque année à l’anniversaire il y a un souci. Les parts vont se réduire inexorablement. On peut tricher encore quelques années en réduisant le nappage pour laisser l’illusion que cela ne pose aucun problème mais cela n’est pas tenable dans le temps. Et nous ne sommes « que » 7 milliards, de notre vivant nous pouvons nous attendre à 10 milliards.

Nous vivrons inévitablement moins bien que nos parents et nos enfants vivront moins bien que nous. Nous commençons tout juste à le percevoir alors que cela fait des décennies que les historiens, démographes et économistes mettent en garde. Le rapport de Rome n’est qu’une des innombrables mises en garde que nous avons reçu. Je vous invite à lire mon livre les traders sont de vrais communistes qui développe largement ce point.

Nous vivrons différemment

Mais plutôt que de dire que nous et nos enfants vivront moins bien, je préfère dire que nous vivrons différemment. Et c’est déjà le cas. Et pour ceux qui voudraient que ce soit « comme avant », je les invite à découvrir ou à se rappeler ce que c’était « comme avant ». Vivre 20 ans de moins ? Ne pas voyager ? Coloniser la moitié de la planète ?

Nous avons plus conscience que nos parents du gaspillage, de notre empreinte écologique etc. Nous mangeons moins de viande par exemple. Est-ce vraiment pour notre santé ou tout simplement une adaptation positive de la réduction de notre pouvoir d’achat et de la montée des prix de la viande du fait de la démographie ?

Deux classes moyennes en France

En écoutant avec attention les gilets jaunes, nous pouvons constater qu’il existe deux types de gilets jaunes symbolisant la fracture sociale de la classe moyenne.

La classe moyenne supérieure

D’un côté nous avons un gilet jaune de la classe moyenne dite supérieure généralement périphérique aux grandes villes réclamant moins de taxes. Il est intéressant de noter qu’elle ne réclame pas de payer moins d’impôts, comme dit plus haut, les personnes payant beaucoup d’impôt ne sont pas dans le mouvement.

Cette classe moyenne allant de l’employé au cadre moyen supérieur a du mal à maintenir son style de vie plutôt que son niveau de vie. En effet comme au XIX ème siècle, cette classe moyenne supérieure essaye d’adopter les codes de la petite bourgeoisie dans sa façon de vivre avec de plus en plus de difficulté.

Les marqueurs sociaux de la classe moyenne supérieure

Quelques codes sociaux actuels de la petite bourgeoise comme manger bio, partir en vacances et sortir au restaurant régulièrement leur sont de plus en plus difficile à atteindre. D’où la sensation que l’ascenseur social est bloqué pour eux malgré des études supérieures. Leur déclassement est un ressenti que l’écart entre eux et les premiers échelons des classes supérieures augmente. Ceci est vrai mais la petite bourgeoisie lutte aussi actuellement pour ne pas tomber au niveau des classes moyennes supérieures. Elle vend les bijoux de famille et les résidences secondaires qui n’ont d’un seul coup plus la cote (nouvelle adaptation) pour faire entrer du cash afin de ne pas déroger à son rang.

La classe moyenne inférieure

De l’autre côté nous avons un gilet jaune d'une classe moyenne dite inférieure qui revendique exactement l’opposé de la classe moyenne supérieure. Nous sommes en présence de demande de plus de l’Etat, de la préservation des services publiques etc. Donc une demande de plus d’impôt dans les faits. Cette classe moyenne inférieure se trouve certes dans des zones plus rurales en moyenne ou du moins plus éloignées des métropoles mais pas seulement. Il y a des métropoles et centres urbains totalement sinistrés.

Et on reparle de la diagonale du vide

Ces régions sont toujours les mêmes depuis des siècles, cela correspond essentiellement à la diagonale du vide bien connu des géographes et sociologues. Disons le, naître et surtout rester vivre dans ces zones, c’est se condamner socialement. Ces zones se vident lentement, la population vieillit, l’emploi est inexistant et il n’y a aucune possibilité que cela change. La mobilité devenant un facteur déterminant pour ne pas sombrer socialement pour toutes les classes sociales mais plus particulièrement pour les gens vivant dans cette diagonale du vide.

gilet jaune

Le paradoxe du mouvement des gilets jaunes

Voilà tout le paradoxe de ce mouvement des gilets jaunes qui rassemble des injonctions contradictoires. Une partie des gilets jaunes demande moins de taxes et l’autre partie demande plus d’attention de l’État, donc plus d’impôt, car les services publiques sont leur bouée de sauvetage pour ne pas basculer dans la catégorie dite classe populaire.

Nous assistons en fait à une lutte entre la classe moyenne qui n’est plus solidaire, chacun essayant de sauver sa peau dans un climat de mondialisation. On le comprend bien, les grognements, violences et râleries n’auront absolument aucun impact sur la démographie mondiale, les cours des matières premières, la volonté des deux tiers de l’humanité de nous rejoindre dans notre confort de vie etc.

Le monde qui vient, le monde qui est, n’est déjà plus celui de nos parents, c’est un monde différent où notre façon de consommer et d’appréhender le monde est totalement différente. C’est un monde où la mobilité a plus d’incidence dans notre vie de tous les jours que nos diplômes. A quoi bon faire une thèse si c’est pour rester vivre et mourir dans la diagonale du vide ? C’est se condamner.

Dans un espace mondialisé, le critère principal d’insertion sociale (planétaire) est à mon avis la mobilité avant tout. Ne pas accepter un travail car il est à 50 kilomètres de son domicile et qu’il faudra peut-être déménager, c’est se condamner quand nos voisins n’hésitent pas à franchir des continents pour avoir un travail et une vie meilleure. Le travail ne viendra pas à nous comme par magie.

Les gilets jaunes et la société française
4 68 votes


ProRealTime    Pourquoi je trade avec ProRealTime Futures et ProRealTime CFDs à risque limité ?

   Pourquoi je trade avec deux brokers différents ?

   Essayez la meilleure plateforme de trading 2016 2017 et 2018

   Ouvrez un compte Démo Gratuit ou Réel

  Exclusif : 2 séances de coaching formation trading gratuites (valeur 500€)

45 Commentaires pour Les gilets jaunes et la société française

  1. Patrick dit :

    Bonjour Benoît

    Je partage tout à fait ton point de vue. Je rajouterai que notre société rentre dans une urgente nécessité de se réformer si elle ne veut pas sombrer. Des pays ont pris de l'avance sur la France et ce notamment en matière de transition énergétique. L'incapacité des français à accepter toute réforme va rendre très douloureux cette période de mutation. Évoluer sous la contrainte du temps n'est jamais une bonne chose.

  2. Chris dit :

    Que de clichés Benoist !

    D'abord j'adore ton "je passe sur le rétablissement de la monarchie", proposition assez cocasse et absolument pas reprise en général par les gilets jaunes...tu aurais été donc bien inspiré de ne pas en parler. De même tu aurais du te pencher réellement sur les revendications des gilets jaunes, qui dépassent largement ce dont tu parles : les taxes seules) c'était au début, et depuis ça a pas mal bougé...

    Ensuite il est cocasse de voir quelqu'un comme toi qui ne payes pas d'impôt, parler de tout ça. Ok c'est ton choix d'aller en Andorre, et j'accepte le fait que ça ne soit pas pour payer moins d'impôts mais ne raconte pas n'importe quoi sur les impôts en France : non les riches ne sont pas taxés à 45% mini, tu vas en trouver qui paieront ça (voire plus) mais la plupart des riches en France se débrouillent pour être en dessous, par différents mécanismes défiscalisants (je ne parle même pas des ultra riches...). Et quand bien même ils seraient à ce niveau, ils seraient de toute façon dans une normalité, alors qu'il est anormal de voir que les impôts qui rapportent le plus à l'Etat désormais (ce qui n'était pas le cas il y a 30 ans!) ne sont pas des impôts progressifs. Enfin je passe (mais comme toi j'en parle!) sur les nouveaux "modèles" d'auto exploitation, comme les auto entrepreneurs qui sont en fait des "salariés défiscalisés" qui sont esclaves d'eux mêmes (pour le bénéfice de ceux qui les emploient)

    Le vrai problème auquel on fait face c'est la crise de civilisation, avec des affrontements mondiaux de nations et de multinationales, avec de nombreux politiques qui suivent en tant que valets et non acteurs, et avec un peuple qui se fait de plus en plus ratiboiser, alors que dans le même temps les ultra riches s'enrichissent et les gafa prennent le pouvoir. De fait ces gilets jaunes sont tout simplement le thermomètre d'une société malade d'avoir voulu aller trop loin avec le seul système ayant réellement fonctionné. Je pourrais prolonger mais je vais en rester là pour le moment 🙂

    Mais n'oublie pas que si tu t'es donné les moyens de vivre autrement, tout le monde ne le peut pas. De même "il ne suffit pas de traverser la rue pour trouver un travail" pour les millions de français sans emploi (et je passe sur les emplois bidon) c'est impossible...sauf si on revient un peu sur les inégalités grandissantes, et c'est bien ça qui est dénoncé par les gilets jaunes (lis le livre de Piketty!)

  3. Chris dit :

    Depuis 30 ans on aide les multinationales (pour que soit disant elles embauchent) au lieu d'aider le peuple, et les riches s'enrichissent et les multinationales deviennent énormes (et délocalisent après aides, alors que par ailleurs elles n'appartiennent plus à la France). Pas étonnant qu'à un moment le peuple se rebelle...

  4. Benoist Rousseau dit :

    Sourire je m’attendais à ce type de réponses. Alors juste deux précisions rapides sur les principaux clichés que j’ai lu car le but n’est pas de polémiquer. J’ai dis ce que j’ai à dire. Et c’est fini pour moi, je retourne écrire. Je vis en Andorre ce qui ne m’a pas empêché de payer des impôts en France à 5 chiffres cette année car j’ai encore des actifs parts de sociétés etc. en France et je paye donc des impôts en France. Pour le retour du roi tu as eu des gilets jaunes royalistes qui ont bloqué à Orléans. C’était un clin d’oeil Humoristique. Enfin auto entrepreneur j’ai été ravi d’avoir ce statut pour me lancer sans risque et quand ma société était rentable fière de la transformer au niveau supérieur.

  5. Chris dit :

    Je te le redis Benoist : ta situation perso (impôts à 5 chiffres, ou autoentrepreneur qui a ensuite réussi), on s'en fout. Tu as toute mon estime pour ce que tu as su faire de ton existence, mais tu ne peux pas prendre ton exemple comme étant celui opposable à l'ensemble de la société, ça ne fonctionne pas, c'est aussi valable que le type qii va à la boulangerie et n'y voyant plus de pain en déduit que la croissance est repartie en France !

  6. She dit :

    Merci Benoist pour ce message

    Pour moi, la "classe moyenne" réalise une nouvelle fois ce qu'elle est : moyenne. Pas excellente, pas nulle, juste moyenne. Pas au sens socio-économique, mais plutôt dans le sens d'un état d'esprit "moyen" : égocentré, suffisant, irresponsable, refusant tout changement ou évolution... Cet état d'esprit touche toutes les catégories socio-professionnelles. C'est tenable dans des conditions neutres ou favorables, mais quand le vent souffle, voilà le résultat : gilets jaunes, manifestations, grogne...

    Le pouvoir d'achat c'est une affaire personnelle. On choisit et on agit. Chaque matin, on choisit si on se contente de ce qu'on a, si on veut moins, ou si on veut plus. Et en fonction de son choix, on agit : je fais moins, je fais pareil, je fais plus. Eh oui, il y aura plus de travail pour celui ou celle qui n'est pas né(e) avec une cuillère en argent dans le bouche, mais le monde est injuste, bienvenu !

    Les gilets jaunes ont choisi... ils voudraient se contenter de ce qu'ils ont. Mais le contexte a changé, il va falloir faire plus les gars. D'un côté, aucune surprise, ça fait 5 milliards d'années que le monde évolue, faudrait peut-être se rendre à l'évidence.

    En renvoyant la balle au gouvernement, à l'Etat ou aux pétro-monarchies (haha), nos gilets jaunes placent leur pouvoir d'achat à la merci de tierces personnes. Et qui moins que les autres se préoccupent de leur sort ?

    Aller, un peu d'espoir... 7 sources de revenus différents, accessible à tous dans notre beau pays qu'est la France : revenus du travail, profits, intérêts, revenus locatifs, revenus du capital, dividendes, royalties. Merci à notre société de ne nous formater qu'à une seule d'entre elles...

    Reprenons le pouvoir (d'achat) : rien n'est jamais trop cher, il ne tient qu'à nous de gagner plus d'argent :mercichinois:

  7. ignotis dit :

    bonne soirée et à demain!

  8. TonnyFortyseven dit :

    Au final peu importe qui à raison. Benoist exprime son point de vue. A chacun de se faire sa propre opinion en écoutant les divers sources d’information à notre disposition.

    Personnellement, j’apprécie cet article car il relève bien un problème de fond.

  9. Jean-Louis dit :

    Courageux et félicitations Benoist d'aborder un sujet aussi sensible et mise en perspective intéressante.

    Je te trouve mesuré - on pourrait être plus trash pour répondre a ce mouvement que je trouve personnellement atterrant et déprimant.

  10. Olivier dit :

    J'avoue avoir été un peu étonné de cet article de la part d'une personne très intelligente comme toi Benoit.
    Sans écrire des tartines, je suis d'accord avec toi sur le passé de la France avec le colonialisme et j'en passe...
    Cependant, il ne faut pas oublier que si beaucoup de gens qui travaillent (je ne parle pas de ceux qui profitent du système) n'arrivent pas à s'en sortir financièrement, c'est à cause de l'Etat qui ne fait rien pour relancer l'économie en commençant par une réduction budgétaire. Car c'est toujours par là que ça commence lorsqu'on souhaite redresser un pays.
    Bref, ce que je veux dire c'est que chacun est différent et ne peut vivre du trading, ou avoir une entreprise, ou n'a pas la voix de Céline Dion ni les jambes de Platini (oui il date celui-là !). Et qu'il faut bien une activité professionnelle qui corresponde au niveau, quel qu'il soit, de chacun.
    La progrès est censé palier à ce problème mais comme toujours son profit reste entre les mains d'une poignée de multinationales dont nos hommes politiques sont les serviteurs. Et j'irais même plus loin en disant que ça arrange bien les "puissants" que tout reste comme ça, du moment que les produits industriels pas chers mais néfastes pour la santé pour une majorité (je parle de l'alimentaire surtout puisque j'ai lu des propos"bio") soient achetés par ceux qui ne peuvent pas se payer la qualité, pourtant bien plus honnêtes que nos dirigeants.
    Nous sommes censés être dans une démocratie, mais nos liberté sont de plus en plus restreintes à différents niveaux.
    Tu as voulu parler des gilets jaunes, mais tu t'y es très mal pris si je peux me permettre de te donner mon avis.
    Je reste un lecteur occasionnel quand même hein !
    J'arrête là car c'est un sujet tellement vaste derrière cette couleur "cocu" qu'on pourrait écrire un livre. Ah mais y'en a plein les librairies qui traitent ce sujet en fait !

  11. Pierre dit :

    On retrouve Benoist ! Une pensée claire et non conformiste qui pointe ce que l’on ne peut lire nul part ailleurs. Merci.

  12. Ian dit :

    Je me pose une question benoist que pense tu de l’héritage ?
    et pourquoi au cours de histoire due moin ce que j'en connais il n'a pas vraiment était remit en question ?

    depuis tout petit j'ai toujours trouver que cella était l'injustice absolue du capitalisme et un gros problème pour les rapport entre humain, bien que je n'es jamais souhaiter naitre dans une autre classe sociale que la mienne

    ps ; merci pour t'es articles il me permettre de me construire même si je ne lui suis pas encore assez pour pouvoir les juger

  13. Christoohe dit :

    La fin du mythe de la classe moyenne unie. Bien vu. Très bon article. Retweet.

  14. Christelle Puyraud dit :

    Benoist, merci pour et article très intéressant. Tu as dû passer beaucoup de temps à le rédiger.

  15. Michel dit :

    Merci Benoît. Cela faisait longtemps que je n'étais pas venu te lire. Depuis qu'on s'était vu à Tour, je n'avais même pas capté que tu étais parti en Andorre, pas si loin de chez moi.
    Article très intéressant dans le sens où il sort du discours des médias, qui n'osent pas mettre les gilets jaunes face à leurs incohérences. Mais le commentaire de Chris l'est tout autant.
    Même si je ne soutiens pas du tout ce mouvement, sachant que ceux qui râlent ne sont pas les plus touchés par la hausse des impôts de ces dernières années, oublient un peu vite la baisse de la taxe d'habitation et des charges, et se laissent influencer par les inepties véhiculées par les médias (ayant d'ailleurs un impact important sur le moral des ménages et par conséquence la bonne santé de notre économie), on ne peut nier malgré tout que cela traduit un malaise général, de la part de toute une partie de la population qui n'arrive plus à s'adapter (d'où les "c'était mieux avant").
    Oui le monde évolue, et si certains peuvent le regretter, il faut reconnaître que le bilan est globalement positif pour l'humanité comme dit plus haut (sauf peut être pour la planète). Seulement voilà, il y avait d'un côté les pays développés dont nous faisons partie, et de l'autre les pays sous-développés. Ces derniers ont commencé à émerger, et par effet de vase communicant, nous amènent progressivement à ralentir. Il nous faut donc nous adapter, réagir, être plus mobile, et donc parfois "traverser la rue" pour aller chercher du boulot là où il y en a (et encore, quand c'est de l'autre côté de la rue, c'est déjà bien. Pour certains il faudrait aller plus loin, se remettre en question, se former, etc...). Certains en sont capables, et d'autres non, lobotomisés par les médias et la télé, qui leur font croire que l'état providence est toujours là et responsable de tous leurs maux.
    Alors oui, nos politiques ont leur part de responsabilité, mais en quoi cela fait-il avancer les choses de rejeter la faute sur l'autre (que mon ado d'enfant puisse me lire...) ?
    Reste maintenant surtout à se poser la question de savoir comment s'en sortir par le haut ? Car que l'on soit d'accord ou pas avec les gilets jaunes, ce qui nous pend au nez au bout du compte, c'est la montée du populisme et des extrémismes comme on le voit de plus en plus autour de nous!
    J'ai bien une idée, même je suis bien conscient qu'elle est un peu utopique : il faudrait que tous ceux qui ont les moyens et/ou capacité de s'en sortir et rebondir coachent ceux qui n'y arrivent pas. Puisque l'état n'y arrive pas, prenons-nous en main et aidons nos concitoyens. Un "coach" pour une personne en difficulté, et peut-être que l'on arriverait à tirer tout le monde vers le haut ?

  16. 3b dit :

    Je trouve ton livre prémonitoire sur le mouvement des gilets jaunes. Je t’encourage fortement à oublier de nouveau de livres ou articles. Je les achèterai avec grand plaisir. J’apprécie une pensée indépendante et au dessus de la mêlée.

  17. Olivier D. dit :

    Bonjour,

    Je ne connaissais pas votre site. Un ami m’a transmis votre article. Je le découvre avec gourmandise. Je ne partage forcément pas toutes vos idées mais j’y reconnais les qualité d’un penseur qui a la capacité de transmettre des concepts sans en faire trop et une structuration logique. Merci de nourrir ma réflexion.

  18. Saly dit :

    Merci pour ton article !

  19. Chris dit :

    @ Michel : ce modèle de coaching reviendrait à privatiser un Etat qui l'est déjà trop, alors que par ailleurs les gafa vampirisent les Etats et prennent le pouvoir sur le régalien (l'Europe ayant renoncé récemment à les taxer). Alors pourquoi pas le coaching, mais lancé par l'Etat c'est son rôle et quand il ne l'assume plus on ne peut le remplacer, au moins trop longtemps (Coluche serait désespéré de voir que les restaus du coeur existent encore!) on remplace juste à terme ses dirigeants !

    Bien sûr que dans toute l'Europe il y a désormais soit du libéralisme à la Macron, soit du populisme extrême. Et attention car si Macron échoue on sait qui viendra possiblement régner...et ça sera uniquement parce que, une fois de plus, on aura préféré s'occuper de défendre le système, qui foire depuis 30 ans, plutôt que les citoyens. La crise ? Elle a bon dos, et n'existe pas ou comme alibi ! Il y a juste une crise/décadence de civilisation, mais on peut préserver le plus grand monde des dégâts collatéraux, si on en a les compétences...et sinon qu'ils dégagent ! 30 ans que ça dure, et toujours plus d'inégalités, les milliardaires se goinfrent, l'Etat se privatise, et les classes moyennes sont de futurs pauvres...y en a marre. Et je le dis en étant pas concerné par tout ça, mais j'ai des amis qui le sont, oui.

    "La folie, c'est de faire toujours la même chose et de s'attendre à un résultat différent." (Einstein) --> ça s'applique aussi à la bourse, ceux qui spéculent avec 3 sous et les perdent encore et toujours...

  20. Renault dit :

    Bonjour benoit, le jour ou un riche paie 45% d'impot il faut me le présenter, avec toutes les niches fiscales pour défiscaliser...et je sais de quoi je parle..

    pour le restant le sujet est trop vaste pour en parler en quelques lignes..

    bonne soirée

  21. Benoist Rousseau dit :

    Renault > tu l’as en face de toi j’ai largement payé plus de 45% je suis minté à plus de 65%. Les niches fiscales sont plafonnées... il faut arrêter de véhiculer ce genre de chose fausse

  22. Benoist Rousseau dit :

    Merci Olivier très motivant pour continuer

  23. Benoist Rousseau dit :

    3b > le prochain livre sera sur le scalping

  24. Benoist Rousseau dit :

    Michel > merci pour ton commentaire et un petit clin d’œil à la belle ville de Tours

  25. Benoist Rousseau dit :

    Ian > s’il ny a pas d’héritage donc confiscation par l’Etat les gens ne seraient plus motivé pour créer. Ils aiment laisser à leurs enfants quelque chose. Warren Buffet et autres milliardaires américaines le font 99% de ce qu’il a gagné n’ira pas à ses enfants car il veut qu’ils se battent et non qu’ils héritent. C’est très américain mais cela reste exceptionnel. Il y a eu des idées utopistes sur l’héritage mais cela n’a jamais été mis en pratique. Je pense que les gens préféreront brûler leurs maisons que de la donner à l’Etat à la fin de leur vie. Sur le papier c’est intéressant intellectuellement mais dans la pratique psychologique impossible à mon humble avis

  26. Benoist Rousseau dit :

    Pierre > merci

  27. Benoist Rousseau dit :

    Olivier > je ne pense pas que ce soit en réduisant le budget ou en s’endettant plus que cela pourra améliorer les choses. C’est notre façon de consommer qu’il faut interroger.

  28. Benoist Rousseau dit :

    Jean-Louis > mon but est de partager ma pensée pas de polémiquer inutilement. Cela ne sert à rien.

  29. Benoist Rousseau dit :

    Tonny > merci

  30. Benoist Rousseau dit :

    She > la fondation Abbé Pierre avait noté dans son rapport annuel qu’il fallait de olus en plus d’argent pour ne pas être pauvre du fait de l’augmentation des besoins vitaux qui n’existaient pas avant : internet mobile etc

  31. RENAULT dit :

    Benoist, je ne véhicule aucune chose fausse concernant l'imposition des riches..il ne faut pas faire de ton cas une généralité..je sais de quoi je parle, je vois des centaines de déclarations tous les ans...

  32. FX dit :

    « Les faibles ont des problèmes, les forts ont des solutions » (L.Pauwels)
    Les solutions sont diverses : réagir, se battre...ou accepter positivement la situation telle qu’elle est...

  33. Chris dit :

    Ben pas de bol, là les chiffres parlent d'eux même, et on va commencer par Mr Arnault qui ne paye certainement pas 45% d'impôts - mais ça c'est l'exemple facile, il y en a plein d'autres (comme il y en a qui payent bien plus de 45%) mais de toute façon le vrai problème n'est pas là, mais le fait que ces impôts "justes" car progressifs ne sont plus que minorité depuis 20 ans dans le budget de l'Etat...tout le reste c'est TVA et autres taxes absolument pas proportionnelles au revenu

    Quant à l'héritage il ne faut pas forcément le supprimer, mais le réguler. Piketty (bien supérieur en études sur les inégalités que la fondation Abbé Pierre, chacun ses compétences...) l'a bien démontré, l'héritage est devenu un facteur aggravant dans les inégalités. Enfin, ce qui me fait marrer c'est que ce sont souvent des pauvres qui défendent les super riches (parce que désolé mais pour moi tant que vous n'avez pas au moins plusieurs millions d'euros, vous ne faites pas réellement partie des riches à part pour des classements débiles)

    Et puis l'idée selon laquelle il faudrait mieux consommer est bidon, car toute l'éducation des gens (y compris via la pub) est faite sur une mauvaise consommation, qui aide le système. En clair ok les gens sont idiots mais c'est bien le système capitaliste qui a pété les plombs qui les rendent ainsi, et les politiques qui pleurent quand la peste brune arrive, alors qu'ils font tout pour la faire monter....et si Macron échoue - et il fait tout pour ça - ça arrivera vite en France. Pas grave on demandera l'asile diplomatique à la Corée du Nord 🙂

  34. Artisan dit :

    Benoit a raison, je paye bien plus que 45% !
    Quand je gagne 1000€
    333.33€ d’impôt sur la société reste 666.66€
    199.99€ d’Impôt sur le revenu à 30% en dividende

    Reste 467€ Impôts payés 533€

    Taux des impôts 53.30% et j’ai le statut le plus avantageux qui existe en sasu c’est plus pour les autres !

    Et c’est valable pour tous les artisans commerçants et professions libérales soit 99% des patrons. Et moi je ne manifeste pas. Je ne bloque personne. Je ne peux pas j’ai une entreprise à faire tourner je ne suis pas au chomage ni à la retraite.

  35. Chris dit :

    "Artisan" si tu prends le statut le plus pourri fiscalement ne viens pas te plaindre ! Là on regarde les généralités pas les cas personnels de tel ou tel...et la plupart des riches défiscalisent c'est comme ça, alors que de toute façon (ça a été dit dans une étude récente) la France est la championne des impôts indirects, qui sont absolument injustes car pas progressifs. 99% des patrons ? N'importe quoi sors nous des stats avec chiffres à l'appui ! Enfin arrête de dire que tu ne "peux" pas arrêter de bosser, que tu as une entreprise à faire tourner gna gna gna ce discours on l'entend tout le temps, et parmi ceux qui bloquent il y a pas mal de patrons de petites boites qui ont arrêté, quand on veut on peut mais toi tu préfères gémir qu'agir c'est ton choix et ton problème

  36. Artisan dit :

    Chris > tu n’y connais STRICTEMENT RIEN et tu viens de le prouver ou tu ne sais pas lire : j’ai le statut le plus avantageux qui existe en sasu c’est plus pour les autres. En sasu je ne paye pas de charges sociales mais je n’ai pas de retraite etc. Ce ne sont pas des généralités banalités navrantes comme toi justement. Tu n’as jamais créé une entreprise sinon tu serais au courant. Encore un salarié ou un fonctionnaire qui croit avoir tout compris sans rien connaître de la réalité d’une entreprise. Tu as l’exemple détaillé sous les yeux. Après on s’étonne que cela ne marche pas en France quand on a des gens qui pensent comme toi c’est normal. Que des contre vérités.

  37. bili dit :

    Pourquoi parler de mondialisation ect ect...
    la répartition de la richesse et de la fiscalité en FRANCE est injuste , résolvons juste ce problème et déjà on auras résolut une grande partie du problème.
    Et je parle que de la FRANCE , entreprise qui travaille en FRANCE et citoyen en FRANCE.

    Comment expliqué que TOTAL, BNP , Société générale , Amazonne FAcebook et GOOGLE sont taxe de l 'ordre de 10% (grâce à des niche et paradis fiscale type Andore 😉 sur le bénéfice alors que mon boulanger de quartier paye 30%. Est ce JUSTE ?

    et beaucoup de français ne paye pas d’impôts sur les revenus tu as raison, mais tout les français paye les TAXES , et les taxes sont les impôts les plus injuste car il touche plus les pauvres que les riches à proportion de revenus. (quand un smicard fait sons pleins il paye autant de taxe qu 'un pdg du cac 40 qui fait sons pleins ) et le gouvernement descide d 'augmenté ce type de taxe. est ce JUSTE ?

    les gilets jaune lutte pour plus de JUSTICE sociale et économique.

    autre exemple: la part du PIB qui reviens aux salariés (richesse produit par la France) n 'as cesser de baisser au profit des actionnaires (via les dividende) depuis plus de 30 ans et rééquilibrage du gâteaux serais le bien venus.

    Macron arrivé au pouvoirs les 1 er reforme qu 'il à fait ces supprimé l'ISF qui rapportait Pres de 4 milliard et il à baisser les APL (qui bénéficie au plus modeste ) pour un gain estimé de 1 milliard
    est ce JUSTE ?
    et est ce judicieux économiquement parlant ? NON il fait ces reformes car il est le représentant d’une oligarchie... qui méprise le peuple français et qui reverrais de revenir aux temps féodaux

    Benoits Rousseau ton analyse est bonne a l 'échelle mondiale mais à l 'échelle de la France, dsl tes a coté de la plaque , et les gilets jaune au dernier nouvelle est une révolte française qui demande plus de justice au niveau fiscale et revenue et c 'est légitime au vue de l 'inégalité flagrant qui ne cesse d 'augmenté et que tout les études prouve

    Est tu contre la lutes des inégalité et une meilleure répartition des richesse et des taxes ?

  38. Benoist Rousseau dit :

    Je ne fais pas de politique cela ne m’intéresse pas et ce n’est pas le propos de l’article donc je ne répondrais pas à 95% de ton message qui est essentiellement politique. Parlons économie. La France ne vit pas seule au monde. Elle est dans une économie mondiale. On ne fixe pas le prix du pétrole du gaz du coton du café du chocolat etc ce sont les pays producteurs qui le font. On aime pas le pétrole cher. Ils aiment le pétrole cher pour développer leur pays. 1 milliard de personnes qui vivait dans des bidons villes et qui crevaient de faim ont une vie normale en 40 ans. La richesse est de mieux en mieux réparties. Mieux qu’elle ne l’a jamais été et cela progresse. Pour moi un algérien un français un chinois etc est un être humain d’égal valeur et ayant le mêmes droits. On a l’apparition d’une classe moyenne mondiale. Donc je suis totalement pour la lutte des inégalités et une meilleure répartition des richesses. C’est pour cela que j’ai parlé de mondialisation. C’est ce qu’elle fait. Penser juste à l’échelle française sans voir que nous vivons avec d’autres c’est se condamner. Par exemple la principale richesse de la France est le tourisme. Sans eux on s’écroule. Pour le poids des taxes la France est la championne du monde des taxations et la première puissance sociale au monde aussi. Un smicard qui envoie ses deux enfants aux collège. Cela a un coût financier. 1500€ par mois. Plus que son salaire. Donc il profite du système. Tu peux aller vivre à Dubai tu seras taxé à 0% mais tu payeras ton médecin 500$ La consultation 1000$ ton assurance maladie 1000$ par mois pour ton enfant pour son éducation etc. 80% des français touchent plus de l’Etat qu’ils payent d’impôts et de taxe. Ce n’est pas populaire de le dire. C’est un fait. Et les 20% de français qui font tourner le pays en payant plus d’impôts et de taxes qu’ils ne touchent d’avantages de l’Etat (sécurité éducation santé etc) soutiennent le tout. Je pense qu’on peut protester mais les prix vont augmenter de plus en plus inexorablement. Il faudrait aussi penser à la démographie. Si le chômage est important en France alors qu’on crée de nouveaux emplois en permanence c’est que la population augmente trop vite. L’équation est simple. La population augmente plus vite que la richesse donc... voilà la vraie réforme efficace. Le contrôle des naissances

  39. reg dit :

    sauf Benoist , que contrôler les naissances dans un pays vieillissant et surendetté, c'est la ruine à coup sur.....

    tu as certes raison , la disparition de la classe moyenne française ( ce concept de classe moyenne très récent dans l’histoire économique) se fait au profit d'une classe moyenne émergeant ailleurs.
    mais c'est aussi se cacher derrière son petit doigt que de dire ça !
    les inégalités n'ont jamais été aussi forte , et les riches aussi riches et l'écart entres riches et pauvres aussi important....quand bien même une classe moyenne émergerait

    bref, l’équation devient sans doute insoluble.....

  40. Benoist Rousseau dit :

    Cela laissera aux jeunes qui arrivent une chance de s’intégrer et de vivre convenablement. Pour les inégalités c’est faux. Il y 100 ans il y avait 10% de riches 20% de classe moyenne 70% de pauvres. Maintenant il y a 10% de riche 10% de pauvres et 80% de classe moyenne. Il n’y a jamais eu aussi peu de pauvres à l’échelle mondiale. Et les riches restent stable en proportion. Les riches sont plus riches mais pas plus nombreux. Les pauvres sont moins pauvres et moins nombreux qu’avant. Il vaut mieux vivre en 2018 qu’en 1958 qu’en 1908 etc. L’âge d’or des années 50 60 personne ne voudrait la vivre. On a oublié comment les gens vivaient. Wc collectif dans les immeubles, espérance de vie 20 ans de moins, pas de possibilité d’études pour les classes moyennes, colonialisme etc. Donc quand j’entends c’était mieux avant... non c’est faux un smicard en 2018 a le niveau de vie d’un cadre très supérieur en 1958 (éducation vacances télévision voiture...)

  41. reg dit :

    bien sur Benoist, tu as encore raison !!
    mais la notion de déclassement est bien plus récente !
    on vit mieux qu'en 1908 ou 1958 ...mais vit on mieux qu'en 1995 ou 2000 ? (après on va pas polémiquer sur les chiffres 😉
    pas si sur ....l'inflation immobilière est passée par là , la mondialisation a fait son travail de désinflation salariale chez nous.
    je te rejoins sur l'idée d'un monde nouveau que certains occidentaux francais en tête n'ont pas vu venir ni compris , et qu'il va falloir choisir de travailler plus , d'accepter la concurrence, la difficulté , la mobilité , le risque....ou choisir la pauvreté et prier pour de l'assistanat.....
    mais à mon sens, la notion de déclassement , "la spirale" (je me souvient plus l'auteur de ce livre) est récente et c'est cela qui fait peur aux gens ....
    après , la encore nul envie d'un débat de chiffres , la confrontation des avis est plus intéressante, penser qu'il y a 10% de pauvres en france et 80% de classe moyenne , je te trouve optimiste .
    ou s’arrête la notion de pauvres et commence celle de classe moyenne?
    bref débat compliqué......

    bon bravo pour ton site en tout cas !!!!
    dommage peu de vidéo en ce moment ...cause vilaine toux apparemment !!!
    bon repos à toi et félicitations pour la régularité de tes perfs .
    pour ma part mon capital a été fait sur trading action et je me suis mis au trading CFD depuis 1an . avec plus de mal à trouver mon rythme, l'idée étant de passer de la capitalisation, à la rente...
    bonne journée .

    Reg

  42. Benoist Rousseau dit :

    La perception du déclassement est récente mais cela a commencé il y a presque 40 ans. Les effets du déclassement ont été compensés artificiellement par l'augmentation et la multiplications des aides variées et variables et de la dette. Et on a continué à marteler que "nous sommes les meilleurs, le monde entier nous envie". Donc petit à petit comme on ne peut pas finir comme la Grèce, le niveau de service se dégrade lentement. Mais c'est inexorable pour la classe moyenne occidentale. Il y a 20 ans les canadiens ont fait les réformes. On attend le dernier moment donc ce sera plus "violent" en France le retour à la réalité. Sinon un pauvre est une personne qui vit sous le seuil de pauvreté soit dans les 950€, la classe moyenne entre 1200€ à 6000€ / mois et "riches" supérieur à 6000€ / mois. C'est ce qui est couramment utilisé par les économistes. 50% des français gagnant plus de 1800€ / mois

  43. Bili dit :

    Ton article économique est politique ! Tu en à peut être pas conscience...
    Et tu reviens toujours à une echelle mondiale, alors que l injustice ce trouve à l échelle nationale , oui les matière première sont fixés par les cours mondiaux ,mais tu as remarqué que les prix de ces matières premières sont essentiellement composé de taxe.
    Et que le citoyen algérien de base ne profite pas de la rente pétrolière qui est accaparé par les généraux...
    Pour les gens de Dubaï la rente est mieux répartie l etat verse une rente à chaque habitant de Dubaï qui leur permettent de vivre confortablement.

    Pour les écoles, hôpitaux, route tt le monde en profite en France, mais les plus pauvre paye plus ( pour un service souvent moindre ) que les riches à proportion de revenue.

    Je préfère etre un riche qui gagne 2 millions euros/ ans et payé 80% d impôts ( il me resterai 400 000 euros pour vivre ,un peu juste je l admet ) qu 'être un smicard qui gagne 14000 euros / ans et ne pas payer d impots...

    L exemple islandais montre que le peuple peux quand im est mobilisé et unie prendre les chose en main.

    En tout cas je te souhaite un bon rétablissement , reviens nous en forme et j attend avec impatience ta prochaine vidéo ou tu seras j en suis sur avec un gilets jaunes sur les épaules 😉
    Car je sais que tu ne rentres pas dans la caricarure du financier pro capitale et libéral 😝

  44. Benoist Rousseau dit :

    Non pas du tout s'il était politique tu verrais sacrément la différence lol J'ai juste énoncé des faits économiques rationnels sans aucun imaginaire ou idéologie. L'injustice se trouve à l'échelle mondiale, un smicard en France vit comme un roi quand 2 milliards de personnes luttent pour manger et boire de l'eau tout juste potable et sans aucune aide médicale. Un smicard français vit mieux qu'un cadre africain indien chinois... et ils représentent plus de la moitié de l'humanité. J'ai beau regardé autour de moi, personne en France ne meurt de faim dans la rue ou crève au pied des hôpitaux parce qu'il n'a pas l'argent pour se faire soigner. C'est le cas pour 1/4 de l'humanité. Je t'incite à aller en Inde ou en Afrique. Je sais bien qu'on veut fermer les yeux par égoïsme, mais ils sont là. Voilà l'injustice. Les taxes et impôts permettent aux gens au smic d'envoyer leurs enfants à l'école et cela coute plus cher chaque mois à l’État que leur propre salaire. Ils sont donc les grands gagnants du système. Même s'ils protestent, ils ne se rendent pas compte que ce sont d'autres qu'eux qui payent leur santé, l'éducation de leur enfant etc Et que s'ils veulent remettre à plat l'impôt, cela va leur faire très drôle de réaliser qu'ils vivent sous perfusion de l’État... Enfin, on ne peut pas comparer l'Islande qui vit essentiellement de la pêche avec 340.000 habitants avec la France qui a 70 millions d'habitants. On peut comparer à Andorre aussi qui à 77000 habitants et 7 millions de touristes. C'est comme si la France avait 7 milliards de touriste par an, l'ensemble de la population mondiale qui vient dépenser son argent en France. On ne peut pas comparer des poires et des pommes. C'est pour cela que les petits Etats qui ont un avantage (pétrole, pêche, tourisme...) sont toujours extrêmement riches par rapport aux gros États. Si Cannes fait sécession de la France, ce sera un pays extrêmement riche. Par contre si Saint Brieuc fait sécession ce sera l'un des pays les plus pauvres du monde.

  45. Trader78 dit :

    Bonjour,
    Sur un forum de trading, je suis étonné de lire de fausses idées "les riches ne paient pas 45% d'impots"!!
    Avant la flat taxe, pour un particulier , le salaire + les gains de trading peuvent vous propulser à la tranche des 45% !! En 2017 , l'état m'a pris 62.2% sur mes revenus puisqu'il faut compter 45TMI + prelevement sociaux de 17.2%! Imaginez 62.2% sur vos gains de trading..
    Ceux qui gagnent en trading savent de quoi je parle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

 

Mon compte de trading avec PRT Trading

ProRealTime

Inscrivez-vous à la Newsletter

Recevez les derniers articles du blog Andlil par email lors de leur publication
En cochant cette case, j’accepte la Charte de confidentialité de ce site.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l'aide du lien de désinscription présent dans chaque Newsletter.

Les derniers commentaires

  • Benoist Rousseau : Nicolas D > effectivement c'est une raison mais je pense que…
  • Trader78 : Bonjour Benoit, Je suis complètement d'accord avec vous! …
  • Trader78 : Bonjour, Sur un forum de trading, je suis étonné de lire …
  • evelyne miguel : Bonjour Benoist J'ai trouvé très intéressante ton explic…
  • Nicolas d : Depuis 2011 le seuil de l'ISF a été relevé a 1,3 millions…

En direct du Forum


[i]
[i]
[CDATA[ if (typeof newsletter_check !== "function") { window.newsletter_check = function (f) { var re = /^([a-zA-Z0-9_.-+]
[CDATA[ if (typeof newsletter_check !== "function") { window.newsletter_check = function (f) { var re = /^([a-zA-Z0-9_.-+]
[a-zA-Z0-9-]
[a-zA-Z0-9-]
[a-zA-Z0-9]
[a-zA-Z0-9]
["ne"]
["ne"]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["ny"]
["ny"]
["ny"]
["ny"]