Ali BasBas et les 40 traders / 3

par Bella Swan » 03 Déc 2015 10:46

Les Mille et un trades
Ali BasBas et les 40 Traders / 3
Résumé : ... Une fenêtre de grande opportunité s'ouvrira, dès l'open des marchés. Et donc, soyez prêts à prononcer la formule magique "Xad DFC élève-toi !" et à vous enrichir encore et encore, sur le dos des Algohs. Et quand 17 heures sonnera, n'oubliez pas de refermer la fenêtre de grande opportunité en prononçant la formule "Xad DFC abaisse-toi !"

.....

Ali, en entendant cela, resta pétrifié de surprise. Il comprit alors d'où provenait l'immense fortune des 40 Traders. Il comprit aussi pourquoi ils parvenaient à tenir la dragée haute aux redoutables Algohs. En fait, ces 40 Traders possédaient le fameux Pouvoir. Bien sûr, comme tout le monde, Ali avait entendu parler du Pouvoir. Mais, en fait, il pensait que c'était une légende toute juste bonne pour les Bandes Wagons, (surnom donné à la peuplade des Croixtout), et que ce Pouvoir n'existait pas. Et là, voilà, il avait entendu le Grand Trader dévoiler la formule magique, celle qui donnait Le Pouvoir. La légende disait que le Pouvoir était apparu au pays de Grand Commerce, durant la guerre du Global Hedging, pour aider à vaincre les Break out (Borders Orders). Cette guerre totale, qui anéantit le peuple des Bigs Spreaders, et détruisit presque tous les bas-fonds de Pansion, fût menée à la victoire par SwapKing Le Terrible. Elle dura si longtemps que les commerçants qui eurent à la subir se crurent perdus à tout jamais.

Lorsque leur petite réunion conspirative fût terminée, les 40 Traders se séparèrent rapidement. Ali attendit un moment avant d'être en état de pouvoir quitter la salle d'aisances. Ses jambes ne le portaient plus. Son cerveau était en ébullition et sa mémoire de travail en surchauffe. Quand, enfin, il récupéra un peu de son calme, le jeune commerçant quitta discrètement le liquidesroom.
Dès qu'il fut dehors, il s'empressa d'appuyer sur son implant auriculaire Ram de mentalisation et télétransporta la formule magique directement dans son coffre virtuel sécurisé par encryptage d'ADN croisés.
A suivre