ProRealTime
On y parle de tout et de rien, de l'air du temps, de nos découvertes, joies et contrariétés mais pas sur le trading ni le high tech ;)
Répondre Page 1 sur 1

auto entreprise

par soleil liberté » 09 Juin 2012 10:26

j'ai reçu cela hier sur mon autre adresse mail :

Vous avez un auto-entrepreneur dans votre entourage.



Des centaines de milliers de petits emplois très bientôt dans la tourmente.



La Ministre déléguée chargée de l'Artisanat, du Commerce et du Tourisme, Sylvia Pinel vient d'annoncer qu'elle fera des ''ajustements'' dans le régime des auto-entrepreneurs.

Le programme présidentiel d'Hollande disait d'ailleurs en page 5 qu'il supprimerait ce statut.

Le modèle économique de la plupart des auto-entrepreneurs est basé sur ce statut.



S'ils devaient en passer par une entreprise traditionnelle ils ne pourraient survivre aux charges exponentielles. Les auto-entrepreneurs ne font pas de dumping social et ne s’affranchissent pas du droit commun pour exercer une activité moins taxée, parce que moins complexe administrativement.

De plus, les auto-entrepreneurs cotisent désormais au fond de formation professionnelle sans pouvoir en bénéficier. Ils acquittent également la cotisation foncière des entreprises contrairement aux premières dispositions prises à ce sujet.



Une pétotoon circule actuellement.

Vous pouvez la signer ici



Sinon, vous savez également ce qu'il vous reste à faire lors des prochaines élections législatives. Parlez-en à votre candidat à la députation.

Re: auto entreprise

par Benoist Rousseau » 09 Juin 2012 19:44

Ça fait quand même une sacrée distorsion de concurrence je paye 51% d'impôts sur mes bénéfices en gros contre 21% pour un autoentrepreneur ;) Et puis il y a beaucoup d'erreurs dans cet email, les charges ne sont pas exponentielles, elles sont proportionnelles aux bénéfices (quelques soit le bénéfice les charges restent au même niveau en %), Hollande n'a jamais dit ou écrit que le statut allait être supprimé mais révisé pour éviter les effets d'aubaine (par exemple, je licencie mon salarié, il se met auto entrepreneur, je l'emploi comme auto entrepreneur et hop -30% de charge sociale ^^) et je connais pas mal de société de service qui ont fait cela en forçant leur employé à devenir autoentrepreneur (ce qui leur permet au passage de ne plus embaucher leur ex salarié quand il le souhaite donc de le licencier sans préavis, sans pénalité etc car il n'est plus salarié mais autoentrepreneur donc aucune obligation légale liée aux CDD et les CDI). C'est d'ailleurs le rêve du Medef, tout le monde autoentrepreneur = retour au salaire journalier façon XIX ème siècle ;)

Enfin, j'ai lu que 60% des auto entrepreneurs n'ont pas déclaré 1€ de gain en 2011... donc pour une grande majorité cela ne va pas les déranger (en fait beaucoup de femmes de "bobos" ne travaillant pas car leur mari est riche se sont inscrites pour toucher 1 trimestre de retraite, il suffisait de s'inscrire par internet, de se déclarer auto entrepreneur, de ne rien faire (même pas à déclarer 0€ à l'époque) et hop 1 trimestre pour la retraite. J'imagine qu'il y a eu pas mal d'abus, le législateur a changé cet avantage l'année d'après ^^

Re: auto entreprise

par soleil liberté » 12 Juin 2012 09:15

salut Ben,
j'ai reçu ce mail par erreur, il ne m'était pas adressé....
effectivement les charges sont proportionnelles aux bénéf,
tu m'en apprends parce que je ne connaissais pas du tout l'autoentreprise, si on avait eu ça il y a 15 ans, ça nous aurais bien arrangé, on aurait pas trimé comme on l'a fait pendant 8 ans , 5 ans au smic et 3 ans sans salaire, ce qui est sûr c'est que l'on a bien payé la banque !, on a quand même garder la sarl au cas où on referait quelquechose.... ?, mais bon on est parti sans dette, c'est le principal, tu comprends maintenant pourquoi je veux trader outre le fait que cet aspect m'interesse, j'ai envie de réussir quelque chose une fois dans ma vie.....
bonne journée à toi et bonne semaine

Re: auto entreprise

par soleil liberté » 13 Juin 2012 15:32

salut ben,
la personne à qui j'ai fait parvenir ta réponse vient de te répondre :

"<<<<Bonjour

Il y a des erreurs dans ce raisonnement.

La première est de confondre impôts sur les bénéfices et prélèvements sur le CA.

Les 23,5 % et non 21 % sont prélevés sur le CA, quels que soient les charges, investissements et bénéfices. Rien n'est déductible

En contrepartie, il n'y a pas de collecte et de reversement de tva. Cela change les données, et certains trimestres, en fonction des coûts de fonctionnement, la charge fiscale se porte sur des déficits et non des bénéfices.

Pour valider les trimestres de cotisation il faut faire respectivement 2 728 € pour 1 trimestre, 5 455 € pour 2, 8 182 € pour 3 et 10 909 € pour 4.



Ensuite, même si 50% et non 60 %( h**p://www.rsi.fr/fileadmin/mediatheque/A_propos_du_RSI/Etudes_statistiques/PDF/20111102_n_59_tableau_de_bord_financier_rsi_septembre_2011.pdf ) des auto entrepreneurs n'ont pas déclaré de gain positif en 2011, les 50 autres % ont gagné de l'argent et sont sortis soit du système du chômage et de la demande d'aides auprès de la collectivité soit ont amélioré leurs revenus et consommés donc contribués à la croissance du pib (notre modèle économique mondial étant stupidement fondé sur une croissance exponentielle dans un monde fini, mais c'est une autre histoire).


Forcer les employés à devenir auto entrepreneurs pour les réembaucher sous ce statut ?

Il suffit d'appliquer la loi existante qui veut qu'en cas de facturation à un seul et unique client régulier, le contrat liant les deux parties soit transformé en contrat de travail. L'Urssaf est très vigilante sur ce point, l'ayant expérimenté du temps où je collaborais avec une société d'édition, alors qu'il existe pourtant dans ce domaine d'activité le statut de pigiste.

Et si cela ne suffit pas, simplement renforcer les textes de lois.


Ne pas faire l'erreur de croire que plus jamais il n'y aura des gens pouvant détourner légalement, ou à la marge de la légalité, tout système mis en place.


Ne pas croire que les auto entrepreneurs sont des bobos. Si les auto entrepreneurs de mon entourage pouvaient avoir un revenu régulier avec un travail sécurisé, ils abandonneraient tout de suite leur statut. Ce ne sont pas des bobos loin de là, cet argument n'a aucun sens. Mais je concède que je ne suis pas un panel représentatif de la population et que tous les autres auto entrepreneurs de la planète peuvent être des bobos..


Croire que modifier ce statut certes imparfait en le limitant dans le temps ou en apportant d'autres modifications le remettant fondamentalement en cause, serait un bienfait pour des centaines de milliers de personnes. Ce serait une action idéologique, et une erreur politique et économique majeure et fondamentale en ces temps où le travail n'existe plus et que nombre de personnes sont obligées de trouver des substituts pour survivre, simplement.


Et puis autre erreur, mais fondamentale. Ne JAMAIS croire les propos tenus par un homme (femme) politique. Ils n'engagent que celui qui veut bien les écouter. Mais cela, seule l'expérience l'apprend et encore, parfois il faut insister.>>>

Articles en relation
RH en entreprise
Fichier(s) joint(s) par Mister Hyde » 03 Avr 2015 17:20 (4 Réponses)
Permis auto et assurance : j'ai une question
par G'sT » 16 Avr 2017 18:44 (37 Réponses)
Salon de l'auto à paris de 29 septembre au 14 octobre
par Benoist Rousseau » 16 Sep 2012 17:12 (3 Réponses)
French Auto Bashing : message à xxxx
Fichier(s) joint(s) par trappiste73 » 20 Juin 2018 04:36 (26 Réponses)
voitures électriques au salon de l'auto 2018
Fichier(s) joint(s) par noko » 17 Oct 2018 02:24 (7 Réponses)

ProRealTime