ProRealTime
On y parle psychologie, psychanalyse, développement personnel... Le trading c'est beaucoup plus que des chiffres

Re: C'est quoi au juste la tendance à l'auto-destruction ?

par Husic.M » 18 Jan 2016 14:06

AlgoFlex a écrit:Votre bonheur dépend bien souvent de votre façon de penser. :)


Peu importe qui vous êtes, ce que vous avez traversé ou ce que vous possédez, c’est votre perception du monde qui détermine votre bonheur.

(Citation trouvé sur le net que je trouve vrai)


C'est pas faux et parfois il suffit de pas grand chose pour se sentir bien et en harmonie avec soi-même, je pense que l’environnement familial joue beaucoup sur la perception du bonheur mais ce n'est que ma perception, en deux, je dirais l’environnement environnant, le lieu ou nous vivons ect et je dirais en dernier le Travail, pour moi le travail n'a pas une importance primordial pour l’épanouissement, imaginons du jour au lendemain licenciement, je ne vais pas en faire tout un plat, il est vrai que sincèrement je ne comprends pas très bien les gens pour ceux qui le travail à une importance primordial dans leur bien-être et qui font jusqu'à se suicidé,

En parlant de la pulsion de mort, j'ai regardé hier soir M6 et oui il est triste de voir a quel point la bêtise humaine amène gratuitement à la mort. A un moment du reportage ils ont montrer trois ou quatre jeune gens dans une vidéo il rouler comme des dingues et ils ont finit dans un mûr, vidéo réel, mort sur le coup :| tout ça a cause de la prise d'alcool et du faite de vouloir joué les gros bras devant ses potes

Re: C'est quoi au juste la tendance à l'auto-destruction ?

par AlgoFlex » 18 Jan 2016 14:26

Certaine personne existe que par leur travail c’est peu- être leur seule moyens de reconnaissance, ou je sais pas peut-être avec les années on ne ce rend plus compte des choses d’autre sont tribler de dette car il on fais comme on leur a dis à la tv achete, achete à crédit et tu existera.

D’autre se font crier dessus par leur femme leurs enfants leurs patron leur chien abois sur font de pub tv à volume fort.

Defois c’est bien de s’arrêter 20mn pour réfléchir se remettre en question…

Faut 'il encore le vouloir

Si tu as une femme qui t’aime et te donne de la confiance en toi et de la reconnaissance tu te moquera de perdre ton travail tu penseras que c’est une opportunité qui s’ouvre pour toi.

Re: C'est quoi au juste la tendance à l'auto-destruction ?

par Husic.M » 18 Jan 2016 15:33

Certaine personne existe que par leur travail c’est peu- être leur seule moyens de reconnaissance


Oui possible, tout comme certain passe le plus clair de leur temps sur les réseaux sociaux ou sur des jeux vidéo aussi addictif que les mmorpg, il y a dans le fond un besoin de reconnaissance d'appartenir à un groupe. L'homme n'est rien seul dans son coin, il a même j'ai envie de dire tendance à déprimer sans contact humain ou ne serait ce qu'un contact avec un Animal.

Nous sommes ainsi des êtres sociable et ce même ceux qui se disent ''insociable'' en contradiction avec ce qu'il pense recherche la sociabilité via Internet. Le besoin de reconniassance je le vois comme quelque chose de naturel et je crois qu'il suffit de trouver un juste milieux(faut pas que cela devienne malsain) mais là nous allons plus vers le bonheur et à ce sujet il y a un topic sur le forum, je ne voudrais qu'on nous disent que nous sommes hors sujet :D

Re: C'est quoi au juste la tendance à l'auto-destruction ?

par AlgoFlex » 18 Jan 2016 15:44

Of pas temps hors sujet que cela après l’autodestruction la reconstruction et la recherche du bonheur. :)

Oui les réseaux sociaux c’est additif je me demande combien de fois je regarde mon smartphone par jour, je pense bien 150 fois bon je vais installer une application pour le vérifier.

En même temps j’en suis conscient je suis ici en thérapie de groupe, une fois guérie, je passerais peut-être à autre chose de plus réelle.

( andlil la clinique du tradeur) :lol:

Re: C'est quoi au juste la tendance à l'auto-destruction ?

par chad » 18 Jan 2016 23:07

Quel pied de vous lire ! Mieux qu'un cours de philo ! Oui le bonheur est en nous , pour le boulot ca peut etre un moyen de sepanouir et certaines personnes n'ont que CA ,alors si ils perdent ca ils peuvent songer au suicide ! Il y'a aussi le cote financier, un gars c'est immoler par le feu devant pole emploi car ces allocs n'etaient pas debloquees,,, pour beaucoup on est rien sans argent, moi je ne cours pas apres mais je pense qu'il faut un minimum pour acceder au confort de base et a une serenite de base, ou alors vivre en autorcie pourquoi pas mais c'est dur et demande soit des amis soit une volonte de fer et des privations(qui n'en sont peut etre pas en fait) , mais je me mefie de l'argent = prison doree ....

Bref

Re: C'est quoi au juste la tendance à l'auto-destruction ?

par Husic.M » 18 Jan 2016 23:28

Ah bah pourtant ici ne se trouve pas d’intellectuelle, comme quoi un fil de discutions peut devenir intéressant et ce même avec des gens qui ne sont pas spécialiste dans un domaine, je peux comprendre après que le boulot est une place importante, pour ma part lorsque j'ai écris que ce serait pas un drame un licencieusement c'est parce que comme beaucoup de gens j'ai pas le boulot de mes rêves et surtout relativement pénible mais les collègues sont sympa et je suis autonome, c'est ce qui me fait rester au de-là du salaire qui n'est pas et de loin mirobolant. Je pourrai choisir au vu de mon salaire justement de vivre au RSA mais je ne vois pas chez moi, j'ai besoin de bouger, de me sentir(nous en parlions justement au dessus) existé ! En tout cas si j'aurais eu un meilleur job je n'en douterai pas que j'aurais un tout autre discours vis a vis du travail.

Ouais je comprends ce que tu veux dire Chad, je ne cour pas non plus spécialement après l'argent, je ne trade même pas pour dire, suis ici plus pour l'ambiance sympathique du forum mais je ne verrai pas vivre comme certain vivent dans divers reportage :/ faut pas se mentir a soi même même si comme dit à l'instant je ne cour pas après l'argent celui à tout de même une place non négligeable.

Re: C'est quoi au juste la tendance à l'auto-destruction ?

par chad » 19 Jan 2016 02:13

oui voilà j'ai un pote qui veut me trainer à Notre Dame des Landes (c'est pas loin de Rennes ), il a trouvé son paradis , il dit que je serais dans mon élément, car c'est une société basée sur l'échange et l'argent n'a pas sa place,

ok , mais non ,
je ne pense pas m'y sentir bien (hors soirée ou 2 pour voir), sur le long terme, je ne sais pas si ils sont vraiment libres; ils perçoivent le rsa, ou autres , et l'argent à quand même sa place même si c'est tabou là bas .... ils ne sont pas autonome pour le tabac , certaines denrées ...

Nul besoin d'etre intello pour faire de la philo au sens premier du terme ; juste être ouvert

ps = je ne trade plus non plus, par manque de budget

Re: C'est quoi au juste la tendance à l'auto-destruction ?

par PascescalP » 19 Jan 2016 08:10

On est dans une société de consommation dont le but est de donner envie aux gens de consommer, d avoir les derniers trucs qui sortent, de montrer à son voisin qu on a réussi; et les crédits en font partie. Et faire plaisir aux enfants, les marques...
On invente des "nouveaux besoins" pour qu ils consomment.
Les gens envient et jalousent les autres, ils ne veulent pas passer pour des "clodos" pfff, ils préfèrent se nourrir de boites, de pâtes et de patates pour rouler en BM ou Marcos :musique:
L endettement, voire le surendettement est un drame réel pour les gens, et surtout pour les enfants au milieu, et ça peut finir très mal.
Cela m attriste et me met en colère, j en connais qui avait largement de quoi vivre mais qui me disaient sur un ton condescendant il y a quelques années " tu sais, plus tu en as plus tu en veux"; ça me faisait bondir. Maintenant ils sont endettés à vie, avec rachats de crédit... etc.

Chad j ai eu quelques expériences de vie en communauté courtes, il n y a pas si longtemps, c sympa, j ai bien aimé; après pour du long terme, je ne sais pas trop non plus.
Le mieux est d avoir un camion, et d aller à droite à gauche, bosser ici et là, rencontrer "la famille", comme ils s appellent, eux se rapprochent de la liberté mais ils ont quand même des théories fumeuses certains. :musique:
Vivre en autarcie, être autonome, est le but ultime de certaines communautés mais difficiles à atteindre.

Je vous lis et j apprécie vos points de vue quelqu ils soient. :)

A plus. :)

Re: C'est quoi au juste la tendance à l'auto-destruction ?

par Husic.M » 20 Jan 2016 13:07

Je vais paraître sans doute quelque peu stéréotypé mais lorsque je vois écrit le mot communauté, autarcie etc, ça me fait penser à une jeunesse de classe moyenne où petite bourgeoisie comme à l'instar des films de larry Clark et tout particulièrement son dernier qui se prénomme " the smell of us ". Des jeunes gens qui dans leur tendre jeunesse ont eu la chance d'avoir des parents " cool ", que ce soit au niveau des études mais encore dans la vie de tous les jours, des gens qui n'ont jamais connu de règle stricte et qui donc de ce fait ont du mal avec les règles que les adultes et la société leur imposent, des jeunes gens fumeur de produit stupéfiant et qui une fois adulte rêve de faire perdurer cet idéal, de jeune homme et femme qui grosso modo pouvait tout avoir mais qui ont préféré un petit peu à l'instar d'Into The wild prendre les jambes à leur cou et partir à l'aventure.

Il y a quelque chose je dirais de touchant dans leur façon d'être, une forme si je puis dire de fuite vers l'avant, de peur des responsabilités et de la société dans sont ensemble. Ils pensent donc tous ensemble advenir à un idéal égocentriste et illusoire. Je pense sincèrement qu'ils ne sont pas mieux lotis que ceux qui cumulent frénétiquement des choses dont ils n'ont pas besoin.

Re: C'est quoi au juste la tendance à l'auto-destruction ?

par chad » 22 Jan 2016 00:48

Le dernier paragraphe represente une part non negligeable des 15/25 ans

Articles en relation
A quoi sert d'avoir raison?
Fichier(s) joint(s) par Euraed » 29 Avr 2018 20:06 (54 Réponses)

ProRealTime