ProRealTime
On y parle de tout et de rien, de l'air du temps, de nos découvertes, joies et contrariétés mais pas sur le trading ni le high tech ;)

Re: De l’inadaptation des grosses entreprises aux surdoués

par Euraed » 03 oct. 2017 21:54

Tout à fait d'accord , il n'y a rien de systématique, pour moi il n'y a que des corrélations plus ou moins fortes ou inexistantes. On peut d'ailleurs établir un parallèle avec le trading, la tête d'une Bougie, d'un indicateur, le franchissement d'un seuil etc n'entraîne pas systématiquement les mêmes évolutions postérieures, ça coûte cher de le croire :D

Pour ce qui concerne les inégalités de chance, vaste débat. Oui bien entendu et cela va bien au delà des parcours spéciaux pour 'haut potentiel'.
Ces parcours ont tout à fait leur raison d'être afin de gérer un groupe sur le long terme. En effet si on fait un rétro planning des actions/expériences requises pour arriver à un board, on s'aperçoit que la liste des étapes à franchir est longue et par conséquent qu'elle ne peut être laissée aux seuls soins du hasard.
D'autant plus que le taux d'échec n'est pas faible.
Il devient alors quasiment impératif d'opérer des identifications/sélections très tôt et d'accélérer le rythme des changements de poste (Un autre parallèle, si on veut apprendre plus vite, mieux vaut trader en ut courte qu'en ut jour ou semaine.)
Au sujet des critères, selon les groupes certains ne pourront pas être communiqués, soit parce qu'ils sont politiquement incorrect, sout parce qu'ils ne seront pas compris et dégéneront en polémiques inutiles.
Exemple de critères généraux: charisme, probité, énergie, loyauté, appartenance à un clan, réseau etc...
Que des trucs dans ces exemples qui n'appartiennent pas aux sciences exactes et qui engendreraient plus de frustrations et d'incompréhension que ce que la confidentialité risque elle même de créer.
Imagine ta réaction d'apprendre que selon un critère probité on puisse t'estimer à risque (dans un sens ou dans l'autre). Ou bien trop ou pas assez social, trop ou pas assez autoritaire, énergie moyenne, charisme quelconque etc etc

Un certain nombre d'aspirants potentiels contesteront les critéres et les mesures (un parallèle avec la modération d'un forum). Il y a une décision, point et elle sera mise en oeuvre. Les entreprises (et autres) doivent respecter les lois , voire mieux l'esprit des lois, mais ne sont certainement pas des modèles démocratiques. En cette matière elles ne font que ce qui est nécessaire et utile pour accroître les performances.

Sinon, le middle management n'a pas qu'une fonction de sélection, il faut bien des courroies de transmission et des bras pour diffuser et mettre en oeuvre, il remplit simultanément une fonction nécessaire de rêve, il encourage la patience, il est parfois une récompense peu coûteuse, il fidélise etc Il possède donc de multiples vertus.
D'ailleurs au passage un middle management épais, avec plein de titres et de niveaux intermédiaires, est un des indicateurs de dysfonctionnement.

Enfin patrimonial n'est pas synonyme de petite structure, cela peut peser des centaines de millions et mêmes Quelques milliards et +

La question manager ou expert est difficile, pour moi les réponses sont avant tout de nature psychologique et comportemental.
J'ai déjà procédé à des échanges de poste entre un manager et l'un de ses experts à la satisfaction de tous ! Mais dans l'immense majorité des cas les boîtes ne se risquent pas dans ces solutions osées, la solution usuelle étant plutôt le licenciement/remplacement ou placardisation.

Ps: comme les boîtes n'appliquent pas les mêmes critères, il est tout à fait possible de considérer qu'un échec ici se transforme en succès là.
Si à la réflexion tu en as envie, change de boîte

Re: De l’inadaptation des grosses entreprises aux surdoués

par barkklay » 03 oct. 2017 22:06

ahah je suis d'accord ceux qui pensent que la terre est place j'avoue c'est grave , comme ceux qui croient aux reptiliens et aux complots en général . Je supporte très difficilement tous ces gogos .

Re: De l’inadaptation des grosses entreprises aux surdoués

par falex » 04 oct. 2017 09:41

Merci pour cette découverte Jim. ça met bien en lumière que d'être différent et souvent un handicap à la base ...

Je serais en RP j'aurais déjà changé de boite. Etant plus en RP ... le marché est plus restreint mais étant dans une très grosse structure y'a moyen de changer en interne et c'est ce que j'ai relancé en cette fin d'été. Bilan de compétence pour remettre au clair/propre mon projet professionnel, écoute active des annonce interne et de temps en temps je lance des perche quand je bose avec d'autre service qui me font envie ... ça va bien finir par mordre :-)

Re: De l’inadaptation des grosses entreprises aux surdoués

par Euraed » 06 oct. 2017 11:09

Parler des difficultés D'intégration de certains surdoués dans les grandes structures ne devraient également pas nous distraire des obstacles considérablement plus élevés rencontrés à l'autre extrémité de la pyramide.
Je vais l'illustrer par une expérience belle et bien réelle menée cette semaine, cela se passe à Dubai.

Pour diverses raisons, j'ai souhaité m'occuper d'un recrutement sur un poste humble.
J'ai passé une partie de la journée à rencontrer des candidats abîmés par la vie, des gens considérés ici comme des rebuts, des moins que rien néanmoins indispensables pour faire tourner proprement la roue de la société. Ils/elles sont en service commandés.

Pour bien vous mettre au parfum, l'une des personnes rencontrées avait par exemple été spécialisée par son employeur dans le récurage des lieux d'aisance.

Lors de nos échanges Chacune de ces personnes m'a prié de l'embaucher, plus précisément de les aider à sortir de ces vies misérables.
C'est dur, très dur de faire un choix et de n'en retenir qu'une...

Voici le profil de la femme retenue pour le job:
Elle a 32 ans et vient des philippines. Elle a le bac et deux ans d'étude de secrétariat, donc disons un bts. Anglais oral et écrit supérieur à 98% des français, x inclus. Elle travaille à Dubai depuis 9 ans comme femme de ménage. Actuellement elle fait de la salle, c'est à dire le nettoyage permanent et un peu de service. Son temps ne saurait rester inoccupé, ce serait du gachis...
Ainsi pour qu'elle ne représente pas une charge insoutenable, voire une personnification du mal qu'est le vol, elle bosse entre 10 à 12 heures par jour et fréquemment plus.
6 jours par semaine
Avec son maigre salaire, 2800 dirhams (environ 700 euros, zéro protection sociale santé chômage retraite), elle habite loin de son lieu de travail.
Elle réside d'ailleurs en un lieu qui propose de charmants Bed Space (location d'un bout de lit...à 10 dans un deux pièces) pour la modique somme de 900 dirhams (220 euros)

À 32 ans son regard marron, yeux ronds légèrement bridés est éteint, triste, terne, ses épaules commencent à ployer.
Elle porte une tenue passe-muraille, un camouflage rudimentaire de couleur terre, personne ne la remarquera.
Elle ne se plaint pas.
Son argument central pour se faire embaucher "je suis flexible Sir"...

Lorsque je lui annonce que nous souhaitons qu'elle rejoigne notre entreprise, ses yeux s'embuent. Elle fait d'immenses efforts pour garder le contrôle, ne pas fondre en larme. Une telle manifestation émotionnelle serait très impolie pour une philippines. Comme j'avais fait venir deux autres femmes philippinos de l'entreprise,de son âge, (comme aide au décryptage et pour éviter des biais culturels et ainsi mieux communiquer), on détend joyeusement l'atmosphère en Tagalog (enfin, pas moi... je reste en anglais).

Lors des prochains mois et années, une reconstruction devrait se dérouler, grâce à son nouvel entourage et environnement.

Pour ma part j'ai ainsi quelques difficultés à m'émouvoir sur les aléas de jobs d'un brillant centralien en errance entre divers postes de management de groupes internationaux.
Oui leur environnement est assez prédateur mais ces rings là, d'une part n'ont rien à voir avec le caniveau, et d'autre part les champions qui y montent ont reçu une Wild card d'accès au ring quasiment à la naissance. Qu'ils se prennent des coups sur le ring et dans la g.eule, ben Oui...

Re: De l’inadaptation des grosses entreprises aux surdoués

par takapoto » 06 oct. 2017 11:20

Très beau témoignage

Re: De l’inadaptation des grosses entreprises aux surdoués

par falex » 06 oct. 2017 11:51

euraed, je n'ai pas compris à quel poste/mission tu as engagé ta philippines ?

Et tu penses qu'elle va pouvoir sortir de son niveau "bas" et arriver à trouver une place qui correspond au moins à son niveau de compétence réel ?

---

Ton histoire me rappel une autre vécu quand j'étais à Paris :
Le gardin de mon immeuble était russe (il doit toujours l'être :lol:). Gardiennage de l'immeuble de 8h à 18h tout les jours de la semaine, ménage des parties communes et avec le temps il fait comme beaucoup de gardin d'immeuble : des menus boulots chez les habitants.
Loge de gardiennage de jours, pas un logement de fonction donc 2 heure de métro/bus/RER pour aller/venir.
Limite sans papier, en tout cas très mal payé et mal mené par l'entreprise qui l'embauchait.

Bien évidemment, vue de ma fenêtre son boulot était à la fois très utile mais aussi très bas dans l'échelle social et habiter à 1h de son taf ... certes c'est le quotidien de beaucoup de parisien mais ça fait beaucoup.
Au détour d'une conversation, un jour il se livre et me dit "Mais c'est le paradis ici".
Paradis, paradis, c'est vite dit ! Entre le temps de transport, le loyer qui s'est pris presque +100% en 7 ans, les 40M2 à 3 ... seul avantage nous étions dans paris dans un quartier très sympa et l'immeuble étant neuf, RAS.

Et c'est là qu'il a commencé à me décrire sa vie d'avant en Russie.
Certes ce n'était pas le goulag soviet, mais entre les passe-droit à tous les étages, les services qui fonctionne soit pour les riches uniquement soit un jour sur 5, le salaire minimum qui permet à peine de sortir de l'ornière ... les conditions de travail à la limite de l'esclavagisme, les tensions politique permanentes (n'allait rien dire contre poutine ou le KGB sinon ...) ...
Finalement on relativise et on se dit : Oui effectivement vue de la russie profonde un poste de gardien à Paris c'est le nirvana ... et mes petits bobo quotidine sont de vrai problème de riche.

Je ne relance pas le débat qu'est-ce que la richesse : c'est une notion relative, un point c'est tout.

Re: De l’inadaptation des grosses entreprises aux surdoués

par Euraed » 06 oct. 2017 12:57

@falex
Je ne souhaite pas trop entrer dans les détails ici
Nettoyage de nos locaux également mais avec une porte ouverte pour intégrer à temps partiel l'équipe administrative, selon adaptation constatée.
L'environnement est en quelque sorte ce que l'imaginaire collectif projette dans les start up qui réussissent'
De la tech, des collègues sympas, jeunes qui bossent dans un loft moderne et design face à un parc (super rare ici)
Télé, play station, hip hop, rock pour les pauses
Hier par exemple on s'est fait à midi un petit festival de musiques que chacun avait envie de partager
J'ai découvert une réinterprétation de Michael Jackson à la sauce pendjabi
:mrgreen: etc
L'un de mes collègues pakistanais aété très surpris lorsque je lui ai fait découvrir qu'il y avait aussi de la musique soufi en France (dhafer Youssef)

Et on bosse beaucoup... l'un de mes collègues indiens a d'ailleurs sorti hier un truc qui a fait rire tout le monde "working is entertaining"
Mais souvent le soir, lorsque je suis à Dubai, je leur indique de rentrer chez eux.

Cette femme va donc intégrer un contexte radicalement étranger où chacun fait son job excellement, quel qu'il soit, car utile à tous et où on ne crée aucune distinction sociale.

Nous sommes une boîte multicolore en décalage avec la région...

@Billie
Oui le terme ´morale' n'a à priori pour une entreprise qu'une résonance strictement juridique et surtout pour celles de taille importante ET dont l'actionnariat est composé d'acteurs divers du ´marché'.
La composante morale, dans une acception humaine et relative à l'éthique, sincère, est l'apanage de certaines structures patrimoniales, dnc dirigées par des femmes et hommes qui y projettent leur identité (leur surmoi dirait Benoist ?), parfois également pour le pire mais également de temps en temps en quête du meilleur.

Je ne le rêve pas, je le fais, je le vis (c'est une chance, merci à mon patrimoine génétique et lieu de naissance)
Et je me fais souvent ici le chantre d'une vision un peu moins diabolique de l'entreprise. Je n'occulte rien mais il me semble nécessaire (ou du moins utile) de pondérer

Ps: chers ennemis héréditaires cégétistes :mrgreen: , j'ai même défendu lors d'un dîner cette semaine avec un patron sud africain et un manager indien, l'intérêt et même la nécessité de mettre en place une structure syndicale

Re: De l’inadaptation des grosses entreprises aux surdoués

par Euraed » 06 oct. 2017 13:39

T'es désabusé Billie
T'en as trop vu ou pas assez
Je comprends bien, je dois parfois lutter contre moi même pour ne pas me laisser happer par des sentiments similaires. Je n'apprécie pas en général la compagnie du medef, j'y suis parfois pris d'un sentiment de néant et d'absurdité.
Mais je suis un combattant...
J'ai certains copains de promo désabusés par l'entreprise, l'un est devenu rentier (immeubles) et il vomit les entreprises et les managers. Comme je suis l'un de ses meilleurs potes, c'est devenu l'objet de taquineries rituelles.

Mais quelles alternatives réalistes avons nous à la notion d'entreprise ?
Je fais partie de ceux qui considèrent qu'il n'y en a aucune à l'échelle planétaire et que la voie la moins mauvaise est alors d'agir, s'adapter de l'intérieur pour contribuer à quelques évolutions, quand bien même nanoscopiques.
En tout cas à mon échelle, j'ai construit un microcosme d'entreprise très agréable pour tous
Lorsque nous serons des dizaines de milliers, si jamais, la perception du monde de l'entreprise pourra quelque peu changer

Ah, une connaissance prof de philo, me taxait volontiers d'être un spinoziste

Re: De l’inadaptation des grosses entreprises aux surdoués

par Burzum » 06 oct. 2017 13:44

Ah, une connaissance prof de philo, me taxait volontiers d'être un spinoziste

tu as remplacé l'athéisme par l'entreprise :mrgreen:

Re: De l’inadaptation des grosses entreprises aux surdoués

par Euraed » 06 oct. 2017 14:10

Burzum :lol2:

Disons que pour écrire, des sourates ou des pamphlets, il faut bien employer un vecteur d'écriture et du papyrus ou du cloud.
Mais comme tu le vois, je prends le temps de poster de longues bouses sur le forum, c'est que je ne suis pas encore complètement aliéné :mrgreen:

Billie le taquin, oui je t'aime bien dans cette livrée
:merci:

Sujets similaires
De l'inadaptation de nos élus au monde moderne
par Euraed » 03 oct. 2017 17:10 (13 Réponses)
Accéder aux résultats des entreprises
par lopo06 » 24 avr. 2019 07:40 (3 Réponses)
USA Argent aux petites entreprises
Fichier(s) joint(s) par Berna » 12 oct. 2020 13:47 (1 Réponses)
Les webinars arrivent, grosses galères
Fichier(s) joint(s) par Bruce Wayne » 10 mars 2015 11:09 (25 Réponses)
Grosses claques des indices samedi
Fichier(s) joint(s) par alerander81 » 01 juin 2019 19:12 (30 Réponses)
Sous macron: les plus grosses faillites
par Stochastic » 13 avr. 2020 19:27 (12 Réponses)
le surf de grosses vagues présenté par Wasabihell
Fichier(s) joint(s) par ChristelleP » 13 mars 2022 11:22 (2 Réponses)
Saison des résultats entreprises US
par tonpote » 09 janv. 2012 14:29 (14 Réponses)
Résultats d'entreprises
par Djoker02 » 29 juil. 2014 18:43 (7 Réponses)