Re: De la difficulté de faire peu avec beaucoup.

par stefd13 » 01 juil. 2019 14:48

Merci les amis, je vais prendre le temps de réfléchir à toutes vos réponses. :top:

Aujourd'hui je travaille, le trading c'est soit le soir, soit un ordi portable dans un coin du bureau pour surveiller de loin, ce qui est très limitant car impossible d'y consacrer toute mon attention (bref hormis à la pause de midi...).

C'est pourquoi il y a plus de chance que la bascule se fasse de façon franche que de type un pied dedans un pied dehors car une telle transition ne s'approcherait pas, même pas un peu, des conditions réelles "professionnelles".

Je note vos observations sur les fonds d'investissement ou la bourse en général. Je pratique déjà la bourse, hélas comme pour le trading, c'est toujours moins bien en vrai que sur le papier. Il y a une question de timing décisive. Les fonds qui performent bien, les stratégies de type "buy and hold", dividend aristocrats, value, etc... ça a super bien marché ces 10 dernières années et pour cause... on venait de loin. Moi j'étais craintif, je n'achetais que des grosses capi en lissant les entrées, ça donnait quelque chose d'honorable mais ça n'a pas ramené énormément non plus.
Quoi qu'il en soit je ne gagnais pas autant ma vie (salaires) il y a plusieurs années donc la question ne se posait pas dans les mêmes termes. J'économisais sur mes salaires, je cherchais à avoir des bonus et c'était déjà pas mal.

A ce jour, les signaux sont contradictoires entre une tendance haussière sur indices + le fait qu'il n'y ait pas de vraie alternative aux actions qui rémunèrent très bien les actionnaires, et la potentielle fin de cycle aux US (même si les marchés sont bien soutenus). On est sur des probas fifty/fifty et le risque avec du "hold", c'est de se manger un recul du capital que même les dividendes, fussent-ils conservés, mettront plusieurs années à absorber, et pendant ce temps c'est enrichissement 0... Donc dans le cadre d'une gestion sous mandat sur laquelle je n'aurai aucun contrôle, je préfère éviter aujourd'hui. Même si cela avait bien marché il y a quelques années sur l'un des fonds Fidelity où j'avais pris dans les 7 % en 6 mois avant de sortir car au vu de la composition du fonds, je pouvais faire la même chose sans les frais.

:arrow: @Benoist, Thepydne : le pb c'est l'absence de contrôle et de maîtrise en cas de recul du capital. En trading vous avez une valeur liquidative quotidienne. Tous les soirs vous connaissez votre niveau de richesse. Dans le cadre d'un fonds, vous vous inscrivez à long terme et il faut accepter des mois d'immobilisme car vous n'allez pas "trader" un fonds. Déjà il y a des frais d'entrée-sortie, ensuite il peut y avoir des délais, enfin vous êtes nécessairement long terme car si c'est pour surveiller chaque tick des actions qui composent le fonds, autant le faire soi-même je pense. Il y a aussi une question de personnalité, plus le temps passe plus je suis convaincu que les gestionnaires professionnels ne sont pas plus affûtés que nous, voire même bcp moins compte tenu de la lourdeur de ce qu'ils gèrent, alors pour leur faire confiance...

Les fonds c'est bien pour tenter de valoriser un capital à long terme, beaucoup moins pour délivrer du Cash flow chaque semaine/mois...

Par exemple j'ai un peu d'or physique, le trend récent me fait ni chaud ni froid, car pour moi ça ne vaut rien tant que je n'aurais pas vendu. ça vaut même en négatif compte tenu de l'absence de rendement, de l'effet dollar, des frais, de la taxe à la vente... C'est vraiment du long terme, c'est du "placé/perdu", je n'en comptabilise pas l'augmentation de valeur, je ferai les comptes à la sortie.

:arrow: @Guipit : tu as parfaitement raison d'inviter à la prudence. Dans ma logique, l'idée était de tenter de se concentrer uniquement sur les gros "golden trade" qui n'arrivent pas souvent, là où ils seraient insuffisants en nombre pour contenter un trader qui doit délivrer beaucoup de performance du fait d'un petit capital, les plus gros capitals pourraient eux s'en contenter.

Mon idée était donc surtout d'aller chercher les configurations techniques "rares mais à haut niveau de probabilité".

:arrow: @Trappiste : sans entrer dans les détails, quel type de gestion et quels types d'intermédiaires ? Je vois les banques privées, j'ai des clients chez Pictet notamment, franchement ça ne vend pas du rêve.

Mais une fois encore, tous les "bons" gestionnaires ont gagné de l'argent ces 10 dernières années. Pour les 10 prochaines je ne suis pas certain qu'on retrouve les mêmes...

:arrow: @Marubozu : trop technique pour moi de toucher aux IPO... pas vraiment envie de rentrer dans ce jeu. Autre exemple de spéculatif : jamais voulu rentrer sur les biotechs. Mais j'ai peut-être tort.

Alors des idées de configs fondamentales/techniques de type golden trades rares mais à haut degré de succès ? Je cherche peut être le graal... :)