Re: "Débrancher le cerveau ?" Vraiment ?

par ZeBlob » 26 Nov 2015 19:45

RoofisHigh a écrit:Tiens c'est marrant, moi j'aurai plutôt dit le contraire pour mental/être par rapport au trading. Avoir un mental d'acier, le plan, les règles et les objectifs toujours en tête, et le moment présent et toutes ses émotions sous le tapis.


En ce qui me concerne, je n'ai pas le sentiment que "mental et être" s'opposent. Ils peuvent être ultra-complémentaires et je partage complètement ta remarque: règles et objectifs sont essentiels. En revanche, je pense qu'il faut travailler 'consciemment' à conditionner son mental pour que cela devienne des réflexes et qu'on n'ait plus besoin d'y penser dans le feu de l'action, i.e. dans l'instant présent.

Quand un pianiste joue le Rondo alla turca de Mozart, vu la vitesse, il ne se dit pas 'tiens, je vais appuyer sur le do dièse maintenant'. Les heures de travail l'ont conditionné à ne plus avoir de pensée ou de doute sur tel passage technique. En revanche, il doit être pleinement dans l'instant présent pour faire une magnifique interprétation...
Pareil pour les pilotes qui font de la voltige, dans l'air il n'y a plus place aux atermoiements, aux doutes et aux pensées mais juste un esprit alerte de son environnement... enfin je crois... je n'ai jamais fait de voltige et je massacre Mozart. :D
Quant à mon trading, pour témoignage, depuis plusieurs mois maintenant, je travaille justement à consolider cette vigilance et à être ultra-présent, et même si c'est pas encore complètement ça, cela fait sincèrement une sacrée différence au niveau de mes perfs. Dès que je suis fatigué, énervé ou euphorique et que je n'en suis pas conscient, c'est là que je me prends des positions hasardeuses et des claques...


Spoiler: