ProRealTime
On y parle fiscalité, défiscalisation, finances personnelles, impôts, réductions d'impôts, livrets rémunérés, immobilier, assurances vie...

économie et prix de l'immobilier

par plataxis » 12 Sep 2018 08:58

Bonjour,

La crise financière de 2008 a été initié par l'immobilier. Trop d'endettement de ménages insolvables dont les dettes étaient elles-même l'objet de spéculations via les "subprimes" a conduit à plomber l'économie dans son ensemble.

Mais dans l'autre sens ? Est-ce qu'un Krash de la bourse comme en 2001 ou 1984 ont conduit à une baisse du prix de l'immobilier ? Il ne me semble pas que ce soit le cas mais je n'étais guère observateur de ces aspects à l'époque. Qu'en dites-vous ?

Car dans les discussions du sous forum long terme, il n'y a guère de contestation que nous connaissons un bel épisode de hausse ininterrompu des indices depuis l'après 2008. Or cette hausse peut durer encore quelques années, mais sans doute pas davantage. D'après vous, quand ça flanchera, l'immobilier sera-t-il une valeur "refuge", donc surévalué, ou au contraire patira du manque de liquidité, et donc sera plutôt sous-évalué ? Dernière hypothèse, il vaudra ce qu'il vaudra sans se soucier du moins du monde des excès haussiers et baissiers de la bourse...

Re: économie et prix de l'immobilier

par trappiste73 » 12 Sep 2018 10:42

50 à 60% de baisse des prix immobiliers Us en 2008.

Re: économie et prix de l'immobilier

par plataxis » 12 Sep 2018 21:41

Certes, mais dans ce cas précis la crise venait précisément de la bulle immobilière. Ma question est plus général : qu'observe-t-on dans l'immobilier lors des autres krash ?

Re: économie et prix de l'immobilier

par trappiste73 » 12 Sep 2018 22:08

badaboum plouf ;)
La seule chose qu’il faut avoir : du cash pour acheter des actifs pas chers notamment ... immobiliers.
Tu en parleras à Fortis notamment qui avait des actifs dont de l’immobilier énormes mais faute de cash a terminé là son existence.

Re: économie et prix de l'immobilier

par plataxis » 12 Sep 2018 23:08

Merci trappiste. Tu as pu le vérifier en 1987 et 2001 ? J'avais l'impression que l'immobilier avait résisté à l'époque...

Re: économie et prix de l'immobilier

par noko » 13 Sep 2018 00:32

bonjour

est-ce qu'en période de boom démographique (que ça soit natalité ou arrivée d'habitants dans une zone)
les prix ne vont pas quand même tenir le cout ?

je veux dire en caricaturant
s'il y a penurie ? (crise ou pas...)

après les gens auront plus de mal à obtenir un job et un prêt en temps de crise

mais s'il y a démographie forte il y aura des locataires à minima (soutenus par les apl en France si les gens ne travaillent pas) donc un investissement locatif ne sera jamais un boulet ?

réflexion tardive désolé

Re: économie et prix de l'immobilier

par trappiste73 » 13 Sep 2018 08:05

Plataxis, tout dépend de la grosseur de tes jumelles. Au moment du krack, seul le cash compte. Carlos Ghosn, interrogé sur le sujet, dit que depuis 2008, à chaque investissement proposé, il demande, ok il est rentable mais génère-t-il du cash ?.
Si tu regardes la situation à posteriori, tu as l'impression d'une situation beaucoup moins instable d'abord parce qu'à chaque fois on a surmonté ces crises. Mais en fait, tu as pas de cash, t'es cuit, tu en as, tu peux soit attendre des jours meilleurs soit en profiter pour te refaire et même plus.

Re: économie et prix de l'immobilier

par plataxis » 13 Sep 2018 09:43

En fait mon interrogation porte autant sur le foncier que sur l'immobilier. Or le foncier ne génère pas de cash, il attend une plus value. Ceux qui ont des terrains aujourd'hui ont donc, je pense, intérêt à vendre tant que du cash est disponible un peu partout, a minima sous forme de prêt, non ? Ils risquent de devoir en rabattre sur leur prétention si l'économie entame un cycle de recession j'imagine... Moi je serai plutôt acheteur, mais j'hésite à me précipiter pour un terrain qui ne serait qu'une diversification à seule visée de conservation patrimoniale.

Re: économie et prix de l'immobilier

par trappiste73 » 13 Sep 2018 10:02

Un terrain, c'est encore différent. De mon expérience diversement réussie on va dire, panneau "warning" en vue. A moins d'acheter sous réserve d'obtention d'un Permis de construire et après s'être très renseigné, entre autres sur les éventuels recours en cours contre le PLU. Donc pour construire à CT. Sinon, à tout moment, ton terrain peut redevenir inconstructible ou difficilement constructible ou moins constructible. Soit que les règles d'urbanisme changent, modification ou révision de PLU, soit que le PLU soit carrément annulé par exemple. Sans parler des éventuels recours des voisins sur le futur PC.

Re: économie et prix de l'immobilier

par plataxis » 13 Sep 2018 12:57

Mouais. Donc mieux vaut attendre, voire viser du terrain agricole, dans la mesure où je ne suis pas certain de vouloir construire dessus : un grand potager me suffirait. Par contre il y a peu de mouvement en terrain agricole, à moins que je ne regarde pas où il faut...

Articles en relation
Evolution des prix de l'immobilier
Fichier(s) joint(s) par chad » 17 Fév 2018 14:50 (24 Réponses)
immobilier
Fichier(s) joint(s) par chad » 05 Avr 2017 23:53 (55 Réponses)
Immobilier, fiscalité et location.
par robin32 » 26 Fév 2014 09:48 (16 Réponses)
Renégociation prêt immobilier
par Shz43 » 01 Sep 2014 22:00 (89 Réponses)
Question Immobilier et héritage
par TrayingTrading » 10 Juin 2017 16:38 (9 Réponses)
Immobilier vs placement financier
Fichier(s) joint(s) par Junior » 17 Oct 2017 20:22 (12 Réponses)
Prendre sa perte en immobilier
par AlgoFlex » 06 Sep 2018 09:00 (26 Réponses)
Impact du crowdfunding sur le secteur de l'immobilier
par Eversa » 17 Jan 2015 15:47 (3 Réponses)
Créer un parc immobilier locatif
Fichier(s) joint(s) par Topitop » 24 Mai 2017 13:21 (67 Réponses)
Que pensez vous de l'investissement immobilier physique ?
par Benoist Rousseau » 19 Aoû 2018 21:40 (57 Réponses)

ProRealTime