ProRealTime
Pour partager sur nos trades en direct en Day Trading et en Scalping ainsi que nos informations ou réactions sur l'Actualité Boursière

File Scalping et Day trading du Mardi 6 Novembre 2018

par Florian » 05 Nov 2018 21:56

L’épisode méditerranéen

Il porte bien son nom. Il touche le pourtour méditerranéen, soit les Pyrénées Orientales (66), Aude (11), Hérault (34), Gard (30), Lozère (48), Vaucluse (84), Bouches du Rhône (13), Var (83), Alpes Maritimes (06). Il est caractérisé par une instabilité importante et par ses différents cumuls pluviométrique engendré par la présence d’instabilité ou non. Il touche les plaines et les reliefs (2002, 2005, 1992, 2014, 2018..)
Il se distingue de l’épisode cévenol par plusieurs points rentrant en compte pour sa sévérité. La sévérité de celui-ci est conditionné par l’interaction de plusieurs éléments simultanément.
J’entends « sévérité » par :

- Des lames d’eaux tri-horaire très conséquentes ;
- La présence de rafale de vent descendante importante, voir même de tornade dans certain cas ;
- Ses passages grêligènes ;
- Des hauts taux de foudroiement par épisode ;
- Une convection (faible à très profonde)


Un épisode méditerranéen est composé de différents système convectif. Les principaux :
1- Le système linéaire
MCS LINEAIRE.jpg
Ici le système balaye généralement les départements d’Ouest en Est.

2- Le système multicellulaire
[gickr.com]_a98edfa6-c0d4-cd44-3597-dc7fd4c5db61.gif
Sur cette animation, on voit que des cellules orageuses naissent sur un axe Montpellier-Nimes sans formés de groupe précis. C’est désordonner.

3- Le MCS (Système Orageux de Méso-échelle)
Image
Sur cette animation, le système de méso-échelle prend la forme d’un V. La pointe étant au Nord de Montpellier. Puis un panache évasif remonte sur la frontière Avignonaise ainsi que sur une ligne Privas-Les Vans- Saint Jean du Gard.

4- Le système stationnaire à propagation rétrograde
Image
Cette animation est issue de météo-france, elle démontre le caractère stationnaire et rétrograde de cette épisode méditerranéen. La masse pluvieuse fait quasiment du sur place.
On observe donc, qu’en phase d’épisode méditerranéen, il existe plusieurs types de structure convectives.

Le contexte synoptique de l’hémisphere

Description d’une prévision à l’échelle de l’hémisphère soit aux environs des 10 000m d’altitudes.
Que nous appelons souvent les « grands courants » qui influencent le temps sur nos contrés.
synop.jpg
carte 1

Ici, on observe, comme pour les épisodes Cévenol, que l’emplacement de la dépression induisant cette dégradation de temps sur nos régions est similaire.
Il faut retenir un seul point : la variation d’une cinquantaine ou d’une centaine de kilomètre à cette hauteur là peut avoir de très grande conséquence à l’échelle d’un département voir d’une région. Soit une dégradation accrue, soit de simple passage nuageux.

Ceux qui va nous permettre de connaître à quel type d’épisode nous allons avoir à faire sont les éléments d’analyse de méso-échelle et le calibrage kilométrique de cette dépression.
Ci-dessus (carte 1), elle est situé d’une façon à donner un épisode méditerranéen. Nous verrons pourquoi plus loin dans l’analyse de méso-echelle.
Le trait rouge est là aussi pour démontrer où auront lieux les conflits des masses d’air froides et chaudes.

Pour rappel, dans cette configuration, le flux d’altitude ci-dessous (carte 2) est orienté Sud-ouest, drainant toujours un air chaud. Les vents aux sols, eux, s’orientent alors au Sud-est. Drainant de l’air chaud et humide.
jet.jpg
carte 2

Jusqu’ici, il va pleuvoir. Maintenant il va s’agir de déterminer la localité et l’intensité de cette dégradation.

Le contexte de méso-échelle

Ci dessous (carte 3), le flux de basse couche (vent au sol) est orienté Sud-est. Flux chaud et humide. L’accélération s’opère à l’entrée de la Vallée du Rhône puis ralenti sur les premiers reliefs. Ici, mal dessiner par la maille large du modèle.
Ce schéma nous indique déjà la localité de la future dégradation. Le Gard semble être en ligne de mire pour un épisode méditerranéen.
ventsol.jpg
carte 3

Mais pour retrouver un épisode méditerranéen au sens propre, il faut alors le déclenchement d’averses orageuses. Pour avoir des averses orageuses il faut du carburant. Ce carburant ce nomme Théta E représenter sur la carte ci-dessous (carte 4). Plus la valeur est élevé plus l’éclosion de ces averses sera présente. Conséquemment cela démontre la présence d’air chaud et humide drainer par le flux de basse couche.
Theta850.jpg
carte 4

Une fois la présence de carburant assuré, il nous faut déterminer la teneur en eau précipitable. Plus elle est élevée plus le risque de pluie importante s’accroît. Ci-dessous (carte 5), nous avons un point de rosé aux alentour de 17°C sur le centre du Gard. Démontrant, alors, le fort caractère humide sur ce département, pouvant nous laisser craindre des pluies abondantes.
pointrosé.jpg
carte 5

Maintenant il nous faut l’étincelle. Celle qui va permettre de créer la convection. La convection est la réunion des éléments précédents et celui ci-dessous.

Les Vents Verticaux ou cisaillement verticaux. Ils permettent une élévation du drain humide présent au sol. En s’élevant, ce drain humide rencontre de l’air plus frais. L’humidité ce condense et il pleut.
Nous pouvons observer sur la carte des vents verticaux ci dessous (carte 6) qu’une branche de vent verticaux est présente sur l’Ouest du Gard. Nous appelons cela des vents ascendants (autorisant le déclenchement de forte pluie et d’orage si l’énergie est disponible à ce moment là), le cas contraire est la subsidence (des vents descendants qui inhibent alors tout espoir de pluie).
C’est donc ce profil de carte qui détermine la présence de nuage et donc de pluie.
Subsidence = Aucune pluie et orage
Ascendance = Présence de pluie donc de convection.
vv.jpg
carte 6

L’advection humide venant du Golfe du Lion est donc confirmé. Il pleuvra, abondamment. La convection parait donc importante pour le confirmer.
Ce type de configuration peut stationner sur un même endroit pendant des heures et des heures.

Puis là aussi, il faudra l’advection d’une branche d’anomalie de tropopause pour changer l’orientation des vents et donc d’évacuer ces pluies d’Ouest en Est.

Mais n’oublions pas les orages. Ci-dessus il s’agissait d’un scénario sans orage. Dans le cas d’un scénario avec orage, comment savoir que la convection autorisera la mise en place d’orage et donc d’une éventuelle convection profonde ?

Pour cela nous avons un outils en notre possession, la MUCAPE qui se mesure en Joule/Kg ci-dessous (carte 7).
La Mucape est l’énergie disponible sur une parcelle verticale de l’atmosphère, autorisant alors la friction entre particule jusqu’à leurs niveau de convection libre.
En résumé, un orage se déclenche seulement si les vents verticaux et la Mucape sont présents.
Les vents verticaux feront s’élever et frotter les particules d’eau et poussière à leurs niveau de convections libre. Puis l’éclair surgit et le grondement s’en suit.
mucape.jpg
carte 7

Ci-dessus nous avons une langue d’environ 1300 J/Kg, soit des valeurs largement suffisantes pour la genèse d’orage.

On peut alors dire que sur le Gard nous allons avoir un épisode méditerranéen en présence d’une activité électrique et de pluies abondantes. Cette épisode parait se dessiner sous forme d’orage multicellulaire (cf 2-Systeme multicellulaire), pouvant alors provoquer quelques inondations en points bas sous les plus fortes cellules orageuses.

A cela s’ajoute la vérification d’un point ultra important en prévision convective. Celui de savoir si nous avons la probabilité d’avoir un orage structuré en MCS (cf3- Le MCS (Système Orageux de Méso-échelle)).
Pour cela il nous faut alors regarder les advections de tourbillon absolu ci-dessous (carte 8).
Je ne m’attarde pas sur cette dynamique, mais les tourbillons absolus sont des forçages d’altitude (1500m), participant à la déstabilisation de la masse convective, qui elle même fera accroître le risque d’orage violent.
TA.jpg
carte 8

Ces ingrédients cités sont des éléments qui favorisent alors la genèse d’orage violent avec des profils verticaux en basse couche et en altitude très dynamique.


Cette situation est tiré d’une situation qui à eu lieu en 2014.
Image
Je vous met ci-dessus un extrait Radar de météo60.com sur l’épisode méditerranéen qui a eu lieu sur le Gard.
Qu’est-ce qu’il traduit ? Que la convection s’est organisé sur l’Ouest du Gard en ligne convective. A l’arrivé de celle-ci sur le centre du Gard elle est venue rencontré l’axe de convergence caractérisé par tous les éléments que nous avons cité au dessus. La convection étant suffisant importante, cette ligne c’est organisé en un MCS à propagation rétrograde. Les cellules naissent au Sud-ouest de Nîmes pour mourir à l’Ouest d’Avignon. Et la régénération ce fait ainsi pendant des heures.

Il faudra attendre la diminution des vents verticaux pour voir l’axe de convergence bougé et donc mettre fin à cet orage stationnaire rétrograde vers 12h00. Les pluies s’évacuent plus au Nord du départements, puis la convection reprendra sur l’Ouest du département et sur l’Hérault en cours d’après-midi jusqu’en soirée.
Image

Il faudra attendre 22h pour voir arriver l’anomalie de basse tropopause ci dessous (carte 9) mettant fin à la dégradation.
pvu.jpg
carte 9

Nous pouvons observés sur l’image radar ci-dessous comment l’anomalie balaye doucement d’Ouest en Est toute instabilité.
Image

Info demandés :
Lames d’eau : Une lame d’eau est la quantité d’eau tombé sur un carré d’un mettre carré. Cette quantité est mesuré en millimètre sur une unité de temps X (24h, 1h, 3h 6h etc). « Il est tombé des lames d’eau de 60mm/heure »

Contexte synoptique de l’hémisphère :Il s’agit là de déterminer les grands champs d’actions simplement à l’échelle européen. Nous déterminons les pulsions subtropicales et les coulés d’air froides. La synoptique est simplement cette carte qui nous dit où se situent les centres dépressionnaires et et anticyclonique.

Sur les cartes 1 et 2 du sujet de Lundi c’est bien 1907, il s’agit de cas que j’ai sélectionner pour l’occasion. Effectivement un cas d’école pour ce coup là.

La méso dépression de surface est une zone barocline dépressionnaire limiter à un département. Dans le cas d’épisode cévenol ou méditerranéen il à tendance à amplifier l’épisode et parfois, comme en 2002, à le rendre ingérable et imprévisible par les supercalculateurs d’aujourd’hui. Cette partie nous échappes souvent en météo..

Anomalie de basse tropopause : La tropopause est la limite de la troposphère, donc à une moyenne de 10km (10 000m). Une anomalie de basse tropopause est l’abaissement de cette dernière ou son soulèvement bien plus rare. L’anomalie de basse tropopause agit comme un forçage atmosphérique rendant une situation pluvieuse encore plus instable à l’avant suivant comment elle se déplace. A l’arrière c’est généralement un temps calme et sec qui se met en place. C’est souvent le balayage de cette anomalie qui sort les régions méditerranéennes d’un épisode.

-------------------------------------------
CALENDRIER ÉCONOMIQUE
-------------------------------------------

Re: File Scalping et Day trading du Mardi 6 Novembre 2018

par noko » 06 Nov 2018 06:32

bonjour

merci Florian

Re: File Scalping et Day trading du Mardi 6 Novembre 2018

par Euraed » 06 Nov 2018 06:57

Bonjour

En lisant ton intéressante présentation, je me suis interrogé sur l'origine des données: comment ces cartes sont elles élaborées, à partir de quelles mesures ?
Par exemple ce que tu nommes le "carburant" theta E, assez mystérieux pour moi. Qu'est ce et comment le mesurer, le quantifier ?
Pour la vitesse des vents au sol, je peux imaginer que l'acquisition se fasse par les stations 'aérauliques' que l'on croise ici ou là , mais le thêta m'intrigue, telle une divinité égyptienne :D

Re: File Scalping et Day trading du Mardi 6 Novembre 2018

par Benoist Rousseau » 06 Nov 2018 07:24

Florian. C’est dingue ton travail ! Et j’apprends énormément merci

Re: File Scalping et Day trading du Mardi 6 Novembre 2018

par Miju » 06 Nov 2018 07:54

Quel travail et quelle mine d’infos! Tu es météorologue?

J’ai été à deux doigts de me lancer dans cette voie.

Re: File Scalping et Day trading du Mardi 6 Novembre 2018

par Han Trade » 06 Nov 2018 07:56

Bonjour tout le monde. Merci pour l'open Florian, tu n'as pas rigolé! :top:

Trade safe guys!

Re: File Scalping et Day trading du Mardi 6 Novembre 2018

par fonzy59 » 06 Nov 2018 08:03

Salut à tous, et un gros merci à Florian pour l'open, c'est super intéressant !

Re: File Scalping et Day trading du Mardi 6 Novembre 2018

par runthetune » 06 Nov 2018 08:20

Bonjour à tous

Merci Florian pour l'ouverture

Re: File Scalping et Day trading du Mardi 6 Novembre 2018

par PascescalP » 06 Nov 2018 08:33

Hello tout le monde; merci Florian :hein: :mercichinois: pour cette initiation...
ce matin il pleut et pas qu un peu... Nino ; on ne dirait plus le sud depuis un mois...
chose étrange, des champignons énormes sortent sous le pin chez ma mère !!!

Re: File Scalping et Day trading du Mardi 6 Novembre 2018

par Louis22 » 06 Nov 2018 08:35

Bonjour et Bons trades
Florian quel boulot :top:

Articles en relation
File Scalping et Day trading du Mardi 20 Novembre 2018
Fichier(s) joint(s) par noko » 20 Nov 2018 03:59 (590 Réponses)
File Scalping et Day trading du MARDI 13 Novembre 2018
Fichier(s) joint(s) par Benoist Rousseau » 12 Nov 2018 23:17 (491 Réponses)
File Scalping et day trading du 26 novembre 2018
Fichier(s) joint(s) par top87 » 26 Nov 2018 00:02 (350 Réponses)
File Scalping et day trading du 27 novembre 2018
Fichier(s) joint(s) par ChristelleP » 26 Nov 2018 23:00 (413 Réponses)
File Scalping et day trading du 28 novembre 2018
Fichier(s) joint(s) par ChristelleP » 27 Nov 2018 23:58 (447 Réponses)
File Scalping et day trading du 29 novembre 2018
Fichier(s) joint(s) par Daybyday » 29 Nov 2018 00:30 (384 Réponses)
File Scalping et day trading du 30 novembre 2018
Fichier(s) joint(s) par kissyoubaby » 29 Nov 2018 23:38 (630 Réponses)
File Scalping et Day trading du Vendredi 23 Novembre 2018
Fichier(s) joint(s) par noko » 23 Nov 2018 06:19 (171 Réponses)
File Scalping et day trading du jeudi 1 Novembre 2018
Fichier(s) joint(s) par Guipit » 31 Oct 2018 20:52 (473 Réponses)
File Scalping et day trading du Vendredi 2 Novembre 2018
Fichier(s) joint(s) par macrosoft » 02 Nov 2018 00:45 (389 Réponses)

ProRealTime