ProRealTime
On y parle psychologie, psychanalyse, développement personnel... Le trading c'est beaucoup plus que des chiffres

La psychanalyse de la banane

par boy » 29 Nov 2016 17:39

(J’avais assez peu d’idée pour le titre :D)
Après une divagation nocturne hier (le meilleur moment de la journée), je m’interroge sur la psycho

Chacun admet qu’en trading, la méthode doit être personnalisée à sa psychologie, il y a donc une multitude de méthode car une multitude de psychologie.

Cependant, il semblerait qu’il y ait une seule méthode pour gérer sa psychologie (par mesure de conséquence ses biais psycho) : la psychanalyse, psychothérapie et compagnie.

On cherche le pourquoi, on trifouille dans le passé, d’où vient ce biais ? Pourquoi a t’il été créé : une relation avec le père, avec la mère, le moi, le sur moi
Mais le comment dans tout ça ? Que se passe-t-il dans notre tête à un moment précis ? Comment notre cerveau modélise la chose ?

Prenons un exemple (un peu extrême je vous l’accorde) : 2 personnes perdent un être cher, l’une a perdu son cochon d’inde, c’est « la fin de sa vie », des pleurs pendant des jours l’autre perd son grand père mais il est apaisé, il a eu une sacrée belle vie ce papy, c’est dans l’ordre des choses.

Outre le fait que ces 2 personnes ont un passé qui les a construit, la question n’est pas de comprendre pourquoi chacun en est arrivé là mais comment font-ils pour avoir une vision des choses si antagoniste/différente ? Quel est le fonctionnement interne de ces personnes ? Quelles sont leurs représentations internes ?

Un autre exemple, on prend une personne qui est déprimée (on parle de l’expression « je suis déprimé » pas de la maladie bien entendu). Encore une fois, on ne cherche pas à comprendre pourquoi on en est arrivé là mais comment on fait pour entretenir cette « dépression », ce mal-être, comment notre cerveau code cette expérience ?

Evidemment, pour se sentir comme cela, il doit y avoir forcément une petite voix qui dit « que tu es moche, que tu es nul, regarde ta vie misérable ». Ce point-là est je pense, assez facile à déceler et concerne la partie émergée de l’iceberg : des solutions comme l’autosuggestion, l’autohypnose etc.

Mais je ne crois pas qu’il y ait que cela (la partie immergé ne concerne pas le « pourquoi », c’est-à-dire le passé, le sujet n’est pas là)

Dans le cas d’un divorce, comment une personne peut-elle à un moment donné se dire « j’ai gâché ma vie » comment le cerveau arrive à lui faire croire cela ? Alors que la veille tout allait bien.

A un moment donné, certains d’entre vous ont dit, ça y est je gagne. C’est une évidence que quel chose a du changé mais quoi ? Comment elle a changé ? Qu’est ce qui a fait que ? Quelqu’un qui dit, « je gagne parce que maintenant je respecte mes règles ». Oui, c’est sûr mais qu’est ce qui faisait qu’avant tu ne les respectais pas ? Alors que maintenant un moyennage n’est plus envisageable ? Comment l’interdiction de moyennage se fait-elle dans le cerveau ? (je n’attends aucune réponses sur ce sujet, on parle juste de process purement mental)

On entend souvent l’expression « tu verras, dans 10 ou 20 ans, tu en rigoleras » : pourquoi ne pas en rigoler maintenant ? Qu’est ce qu’il se passe dans notre cerveau pour que x années après, on en rigole ? Qu’est ce qui changera dans la représentation que l’on peut se faire de ce souvenir ? Est-il codé différemment ?

« Laisse le temps au temps » est une expression, mais creusons un peu plus, qu’est ce qui, à un moment donné nous fait changer ? Quels sont les différences visibles avec l’avant et l’après en terme de représentation interne ?

Le challenge 21 jours pour changer est également un fabuleux exemple, et on peut s’interroger. Comment certains arrive à tenir ? Quand d’autres échoue (et ça peut être assez destructeur, on s’en veut, pourquoi on y arrive pas ?). A mon humble avis le « codage » mental est différent et beaucoup plus efficient chez certaines personnes à UN MOMENT et dans UNE SITUATION DONNEE.

De même, reprenons le cas du moyennage, quand il y a marqué sur des journaux « il faut que je fasse attention au moyennage » évidemment ça ne peut pas marcher (à part se forcer tous les jours à ne pas le faire mais la volonté consciente craquera à un moment donné) car ça implique une possibilité de le faire. La bonne représentation pourrait être de se dire : le moyennage n’existe pas ? de même que voler est interdit, le moyennage l’est aussi : la représentation mentale est ici différente : la possibilité de moyenner n’existe même pas.

Le fait est là, à un moment donné, chacun arrive avec son paquetage, son passé c’est indéniable. Certains ont été plus chanceux que d’autres dans la vie ce qui a affecté leur psycho différemment, évidemment. Chaque personne a ses routines de fonctionnement (souvent « inconsciente » car inconnue) : la question pour moi n’est pas de savoir pourquoi elles se sont installées mais comment, au présent, on peut impacter ces routines ?


Une citation pour finir :
"On a demandé au Dalaï Lama : Qu'est-ce qui vous surprend le plus dans l'humanité ? Il a répondu : " Les hommes. Parce qu'ils perdent la santé pour accumuler de l'argent, ensuite ils perdent de l'argent pour retrouver la santé. Et à penser anxieusement au futur, ils oublient le présent de telle sorte qu'ils finissent par non vivre ni le présent ni le futur. Ils vivent comme s'ils n'allaient jamais mourir et meurent comme s'ils n'avaient jamais vécu!

Re: La psychanalyse de la banane

par Sebilbueno » 29 Nov 2016 20:10

Salut Boy

Je l'avais déjà lu cette citation...elle est superbe.
Pour répondre à ton post je dirais que ceux qui arrivent (et je dis ça par ma propre expérience et de mon moi interne et de son évolution année après année), à maitriser, canaliser leur sensibilité et leurs peurs quelqu'elles soient, sont plus aptes à affronter la vie que ce soit pour un divorce, une mort d'un proche, la réussite professionnelle etc...
Le contrôle de ses émotions amènent à la réussite dans n'importe quel domaine. C'est aussi par l'apprentissage que l'on prend confiance en soit et donc à maitriser ses émotions.
Il faut simplement apprendre à connaitre ses émotions les plus enfouies, à les stabiliser et ensuite à les canaliser.
Le contrôle de ses émotions est primordial dans notre vie actuelle. Nous créons nous même notre propre destiné.
C'est uniquement mon opinion voili voilou
Bref j'ai adoré ton post ;)

Re: La psychanalyse de la banane

par Sebilbueno » 29 Nov 2016 20:14

Je rajouterai qu il faut essayer de casser son soi interne, c'est à dire d'oublié tous ce que l'on apprit depuis de nombreuse année, et de sortir de sa bull de se cocon que nous nous sommes construit. Il faut renaitre sous un nouvel angle;)

Re: La psychanalyse de la banane

par boy » 30 Nov 2016 14:08

Merci pour ta réponse Sebilbueno.
Effectivement, je trouve que c'est ce type de citation qui peut faire réfléchir et qui peut avoir un impact sur notre pensée.
Clairement quelqu'un qui contrôle ses émotions sera plus efficace (quoique on peut contrôler ses émotions pour que ce ne soit pas visible à l'extérieur mais ça peut être un gros Flûte à l'interieur).
La solution d'après toi serait donc de contrôler les émotions les plus enfouies en soi ? Et en quelque sorte de les apprivoiser par l'apprentissage, c'est à dire la répétotoon ?
Je crois que pour cela, le recul est le plus important pour permettre de gérer ses émotions.
Un exemple, il m'est arrivé de m'énerver au volant 'aller avance , bouge toi' et de me rendre 5 secondes plus tard que j'ai été pris de cours par mon émotion, elle a joué avec moi et j'ai foncé droit devant. Mais 5s plus tard tu en rigole, comment j'ai pu m'énerver ? Je suis bien installé dans la voiture, tranquille.
J'ai également la sensation qu'il faut casser tout ce qu'on a appris pour repartir sur des bases solides tout en gardant cet automatisme de "recul"

Re: La psychanalyse de la banane

par Sebilbueno » 30 Nov 2016 15:14

Oui c'est ça Boy. Tu as raison dans ce que tu dis. Il faut sortir de sa zone de confort.
regarde le sujet dont j'ai discuté avec Airone dans " Comment se motiver tous les jours" dans le forum "psychologie et développement personnel".

Re: La psychanalyse de la banane

par Djobydjoba » 01 Déc 2016 19:58

Intéressant ce post :top:

Pourquoi certains restent dans la déprime, alors qu'ils savent très bien ce qu'il faut faire pour en sortir : dormir plus, mieux manger, faire de l'exercice physique, rencontrer des gens...

Pourquoi certains s'enfoncent dans les pertes alors qu'ils savent très bien ce qu'il faut faire pour arrêter les pertes.

Peut-être une problématique similaire entre les deux. Je sais ce qu'il faut faire, mais je ne le fait pas.

Pourquoi ?

Parce qu'il est plus facile et satisfaisant de penser qu'on peut le faire, plutôt que le faire vraiment ?
Parce qu'on a un idéal trop haut, inatteignable, irréaliste, alors on ne préfère même pas s'y mettre ?
Parce qu'on a peur de la réussite, et de notre propre potentiel ?
Parce qu'on est habitué à notre routine et qu'on n'a pas envie d'en sortir, par peur de l'inconnu ?
...

Re: La psychanalyse de la banane

par Sebilbueno » 01 Déc 2016 20:50

Djobydjoba tout ce que tu dis, c'est une grande vérité qui appartient qu'a nous de changer et tous le monde peux changer. Faut juste se donner les moyen de sa réussite et cela passe par la motivation, la discipline, la patience, et la determination.

Pourquoi?
Tous simplement car se bouger le uc demande des efforts de soi alors que c'est beaucoup plus facile de ne rien faire et de rester dans son cocon bien au chaud.
La première chose c'est de stabilser vos peurs qui vous détruisent de l'interieur, ensuite de les canaliser, après de les contrôler et pour finir de les bannir de soi-même.
Ce sont nos peurs qui nous détruisent de tout, que ce soit dans le trading, dans nos relations amoureuses ou amicale et dans notre vie professionnel.
Bref faut agir et cela demande une grande force interieur. Ce chemin, je l'ai accomplis depuis mes 16 ans jusqu'a environ mes 35 ans. Malheureusement tous ça demande du temps :(

Re: La psychanalyse de la banane

par Sylvain P. » 06 Déc 2016 00:09

Merci boy !

Ton post est bien écrit et il formalise des questions que l'on ne pose jamais. Elles sont pourtant simples, mais emportés par le quotidien je pense que la plupart d'entre nous ne s'y arrêtent pas.
Lire les échanges que vous avez eus sur cette file fait écho à ce dont j'ai pu prendre conscience depuis quelques semaines : se dire que l'on va changer sans faire le travail de fond qui consiste à réfléchir à "comment changer" n'est pas très efficace. Au final on répète inlassablement le même schéma et on ne progresse pas vraiment. Il y a plusieurs raisons à cela mais je trouve la première donnée par Djobydjoba intéressante :
Djobydjoba a écrit:
Parce qu'il est plus facile et satisfaisant de penser qu'on peut le faire, plutôt que le faire vraiment ?
,
Je n'y avais jamais songé, pourtant cela aurait dû être évident pour le procrastinateur que je suis : il est beaucoup plus satisfaisant (et facile) d'avoir un plaisir immédiat en se disant "c'est à ma portée je peux le faire" plutôt qu'en travaillant d'arrache-pied, en sacrifiant son temps et son énergie pour une réussite future et hypothétique.

PS : le titre m'a bien plu aussi :D

Re: La psychanalyse de la banane

par Fredo59 » 06 Déc 2016 14:34

Merci pour vos posts très intéressants
Je vous rejoins sur de nombreux points.

Contrôler ses,émotions, ses peurs puis les supprimer:
On peut les contrôler à laide de nombreuses méthodes de relaxation, méditation, sophrologie,..
Mais je pense qu'il est nécessaire d'agir sur la partie sub-consciente de notre cerveau pour empecher ces émotions de ressurgir lors de difficultés.(bien sur nous ne sommes pas tous logés à la même enseigne)

Scalptrice utilisait le terme « Reprogrammation mentale» dans le journal de Pierre

Avez-vous déjà expérimenté des méthodes d'hypnose, autohypnose ou autre dans l'optique d'ancrer dans son subconscient les changements souhaités ?

Re: La psychanalyse de la banane

par Sebilbueno » 06 Déc 2016 20:27

Très intéressant ton post Fredo59 ;).
Moi non?!?! pourquoi?
s'il te plait peux tu nous en dire plus?

Articles en relation
Faire une Psychanalyse
par G'sT » 05 Avr 2018 12:59 (17 Réponses)

ProRealTime

Alors partagez-le 5 fois c'est bon pour la santé