ProRealTime
On y parle psychologie, psychanalyse, développement personnel... Le trading c'est beaucoup plus que des chiffres

La solitude du trader sur compte propre

par aldlx » 21 Déc 2014 09:22

Bonjour à tous,

Je publie peu mais vous lis beaucoup. Je préfère ce côté discret, je pense qu'afficher mes solutions et mes trades, surement pas mes résultats me ferait prendre la grosse tête et perdre de l'argent. La superstition du trader!

J'aurais aimé savoir si vous vous sentez pas seul à être trader sur compte propre pour ceux qui fonça à temps plein? C'est à moitié ennuyeux de ne pas avoir de collègues?
Je réfléchis pas mal à ceci car l'argent est une chose mais la qualité de vie en est un autre.
Pensez-vous être plus heureux en étant chez vous avec peu de relation humaines dans votre metier?

Bon dimanche

alex

Re: La solitude du trader sur compte propre

par Anonyme01 » 21 Déc 2014 09:42

Salut,

Je vois plutôt les choses autrement. Lorsque tu es trader pour compte propre et que tu travailles de chez toi, il n'y a ni collègues, ni patron pour venir te déranger ou te donner des ordres. Tu es totalement libre de tes faits et gestes et tu peux organiser ton temps comme tu le désires. Il ne tient ensuite qu'à toi d'avoir une vie sociale épanouie en dehors du trading. C'est vrai que si tu restes devant tes graphiques de 8h à 22h, tu ne risques pas de voir grand monde. Mais je pense qu'il y a moyen de s'organiser et de s'octroyer des moments de répit, comme le week-end par exemple.

Ceci reste mon avis (je ne suis pas trader) mais je pense que le trading ouvre davantage de portes qu'un boulot classique. Après, tout dépend également du travail que tu fais.

Re: La solitude du trader sur compte propre

par Benoist » 21 Déc 2014 09:49

Je suis plus heureux chez moi et les relations n'ont jamais été aussi nombreuses et enrichissantes via ce forum. Celz m'a même changé la vie mes horizons et les personnes avec qui je discute sont dans des pays des situations sociales que je n'aurai jamais croisé. Pas obligé de parler de ton trading le forum est assez vaste pour cela.

Là tu es un peu comme le gars dans une soiree assis au fond de la salle qui n'ouvre pas la bouche et qui mange ses chips en disant à la fin la soiree est nulle je me suis ennuyé lol tu te crées ta solitude

Et j'ai découvert que les relations de boulot sont bien étroites, on parle du boulot, des deux vacances par an en faisant semblant de s'y interesser et de TF1. C'est plutot appauvrissant :) avec le forum je parle avec des millionnaires des gens au rsa, des expatriés, des gens d'une richesse incroyable intellectuellement etc. Comme tu ne participes pas tu rates 90% de ce qui se passe reellement sur le forum ;)

Jamais jamais je ne retourerai salarié esclave d'horaires, de supérieurs mal embouchés parce qu'ils se sont engeulés avec leur femme, de l'hypocrisie du boulot etc. Je préférerai etre sdf et je suis très sérieux. Quand tu as goutté à la vraie liberté impossible de redevenir esclave.

Quel plaisir de se lever à l'heure qu'on veut de se dir tient aujourd'hui je fais la grasse matinée, tiens j'ai bien gagné je vais arrêter 15 jours et travailler mon DESS de philosophie, je vais à la piscine à 15h il n'y aura pesonne, tiens je vais passer 3 jours à la mer pas besoin de demander x semaines à l'avance lendroit de poser ton rtt... En étant trader tu auras une vie sociale plus riche car tu choisiras qui tu fréquentes.

Re: La solitude du trader sur compte propre

par swapping » 21 Déc 2014 10:03

Même avis que Samuel et Benoist sur cette question, il faut voir le trading comme étant un "métier ou passion à dose homéopathique" que l'on fait dans des tranches d'horaires définis (par exemple entre 09h00-17h30 pour les indices européens et 16h00-22h30 pour les indices USA) laissant ainsi une grosse marge de manœuvre pour faire "autre chose"...

De plus avec la qualité de ce forum unique et accessible à tous, il faut faire fort pour se sentir "seul" :musique:

Re: La solitude du trader sur compte propre

par spirou » 21 Déc 2014 11:00

Bonjour, en tout cas je sais que si je devais trader dans une salle avec des dizaines d'autres traders et forcément beaucoup de bruit, je suis certain que je n'aimerais pas cela.
Peut-être que le stress généré dans de telles salles est productifs pour certains, mais je crois qu'il nuit certainement à la santé de beaucoup. Moi je préfère de loin être seul chez moi à trader calmement, bien que parfois j'aimerais partager des avis et des analyses avec certains, mais le problème pour l'avoir déjà expérimenté c'est que si d'autres ne sont pas du même avis, ça peut m'énerver, voir me faire douter...

Alors peut-être que la solitude est la meilleure solution ?

Re: La solitude du trader sur compte propre

par bzumell1 » 21 Déc 2014 11:16

Salut aldlx,
Je pense qu'il faut t'astreindre à sortir un minimum et être ouvert aux autres.
Ne serait-ce qu'aller chercher un thé de qualité dans une bonne boutique, ça change des courbes 24/24.
@+

Re: La solitude du trader sur compte propre

par Bella Swan » 21 Déc 2014 11:28

Bonjour la foule (du for home) !
Aujourd'hui est le premier jour du reste de ma vie et mon unique objectif professionnel (je l'aurais bien écrit en capitales d'imprimerie mais c'est désagréable pour les lecteurs !!!) est de devenir trader pour compte propre, pour être libre et ne pas finir ma vie avec un collier en zyrconium. Concernant le problème de la solitude : je ne sais plus qui a dit (ou écrit) qu'il faut faire la différence entre, d'une part, être bien, seul avec soi-même et goûter à la solitude :D, et, d'autre part, souffrir d'esseulement :prier: (le manque et/ou la dépendance aux autres).

Benoist Rousseau a écrit:DESS de philosophie
Heu ! Je crois que le DESS a été remplacé depuis un petit moment par le Master2 :lol:

Re: La solitude du trader sur compte propre

par jctrader » 21 Déc 2014 11:49

la solitude du trader sur compte propre ? vrai si tu trades 12H par jour mais sinon que des avantages .(d'ailleurs à 12h par jour , tu accumules souvent les bétises)
Le premier , le + important la liberté . Ensuite la gestion de ton temps comme bon te semble.
Je n'ai jamais travaillé dans un bureau avec des collègues ou avec un patron (j'ai toujours été libéral) donc je ne connais pas les avantages et les inconvénients mais être en libéral , c'est quand même le bonheur si tu as un minimum de discipline perso.

Re: La solitude du trader sur compte propre

par spirou » 21 Déc 2014 11:52

Benoist Rousseau a écrit:Quel plaisir de se lever à l'heure qu'on veut de se dir tient aujourd'hui je fais la grasse matinée, tiens j'ai bien gagné je vais arrêter 15 jours et travailler mon DESS de philosophie, je vais à la piscine à 15h il n'y aura pesonne, tiens je vais passer 3 jours à la mer pas besoin de demander x semaines à l'avance lendroit de poser ton rtt... En étant trader tu auras une vie sociale plus riche car tu choisiras qui tu fréquentes.


Bonjour Benoist.
Effectivement quand on arrive à gagner assez et à travailler à son propre compte c'est plutôt génial.
Mais il faut arriver à un niveau de gains suffisant comme toi et ça peut prendre des années. C'est donc une question de volonté et de persévérance.

Je suis un expatrié, et je vis dans un endroit où il y a beaucoup moins de stress qu'ailleurs et ça c'est vraiment un luxe. Quand il m'arrive d'aller à Bruxelles ou Paris et de prendre le métro aux heures de pointes, je prends très bien conscience de la chance que j'ai. Les gens ne s'en rendent probablement plus compte mais il vivent une vie très stressante et bien triste, quand je vois la tête qu'ils font dans le métro où ils courent vraiment dans les couloirs du métro, c'est incroyable de voir cela et de savoir prendre du recul...

Je pense en effet que le trading est une très bonne manière d'arriver à vivre la vie que l'on souhaite et surtout d'avoir le choix !

Je souhaite à tous ceux qui s'intéressent au trading de réussir et merci à toi Benoist d'avoir créé ce forum avec la modération et la sélection des membres qui s'impose pour garder un bon esprit et des discussion constructives.

Je ne connais aucun autre forum créé par un trader qui gagne vraiment sa vie en trading.

Un grand bravo et je te souhaite beaucoup de succès en 2015.

Re: La solitude du trader sur compte propre

par Benoist » 21 Déc 2014 12:31

Je continue à employer les anciens termes universitaires qui ont plus de sens pour moi ;)

Je ne me sent jamais aussi seul qu'au milieu de gens qui me parlent dont je sais à l'avance le discours normalisé et répétitif qu'ils vont avoir. L'angoisse de solitude renvoie à l'angoisse de mort chez beaucoup de gens.

Donc cela va dépendre des personnalités, certains ont besoin d'avoir du monde qui grouille autour d'eux pour canaliser leur angoisse, d'autres ont besoin de se retrouver au calme pour progresser se retrouver.

Mais si c'est l'absence de vie sociale qui te fait peur, tu en auras une beaucoup plus riche qu'un salarié au 35h qui se fait 2 heures de métro et RER par jour :) et c'est aussi ce que tu recherches chez les autres, quand j'étais enseignant que je fréquentais tous les jours des collèges ou quand je travaillais chez Renault comme formateur et que je travaillais en équipe etc. Je ne me suis jamais senti aussi seul au monde. la sous culture Télérama et les matchs de foot ca n'a jamais été ma tasse de thé. Une seule année en 10 ans j'ai rencontré un collègue comme ´moi' et j'allais au boulot par plaisir pour avoir la chance de discuter avec lui. On s'isolait naturellement et on passait nos pauses à parler d'Averroès, de physique quantique, de philosophie ionienne et de faire des liens entre la physique, la philosophie, la religion, la psychanalyse... C'était stimulant. A la fin de l'année on était 4 et cela a été sûrement la plus belle année de ma vie professionnelle. On avait un docteur en physique théorique religieux musulman maghrébin parlant avec un africain agrégé de lettres ayant été élève de Lacan et un peu animiste (enseignant la psycho à l'université je vous laisse deviner où) et moi athée laïc centriste ayant quelques master 2 (puisqu'il faut les appeler comme cela) dans la poche . On passait pour des dingues mais on s'est éclaté.

Et cela je l'ai retrouvé sur le net, la possibilité d'échanger avec des gens passionnants et passionnés. Tu choisis ton environnement et tu n'as pas Josiane qui vient t'embêter en te disant et Benoist la photocopie elle marche plus tu peux la faire marcher alors que tu en train de démontrer que Freud avait sûrement raison et que le sérail des exilés d'Akhenaton avait dû se fondre avec les tribus allogènes en Israël pour former la religion juive et que Moïse etc c'est la création classique d'une identité rêvés comme on retrouve la trace pour Sparte, Argos Rome... du mythe fondateur qui n'est en fait que le père rêvé de la horde originelle.

Trader te donnera la chance de choisir : tes vacances, ton rythme, tes relations... Mais une telle liberté fait peur à certains car tout est possible et ils vont se réfugier dans du trading en groupe pour à nouveau s'engueuler avec les collèges et se mettre des barreaux.

Un trader est avant tout un homme épris de liberté à mon avis. L'argent n'est rien c'est juste la possibilité de se sortir un salaire sans contrainte. Je gagne bien en ce moment j'ai fais le choix de me payer de supers meubles au lieu de partir en vacances un super appartement etc demain cela marche moins bien et bien je passerai de 220 mètres carrés avec terrasse à 12 m carré s'il le faut (je l'ai déjà fait) mais je n'irai plus jamais travailler pour l'Etat ou une entreprise. Impossible. Je gagne bien en ce moment j'en profite matériellement c'est agréable de s'assoir dans un fauteuil en plume d'oie que sur un canapé Ikea mais le vrai gain du trading c'est que je suis libre. Et ma liberté c'est pouvoir penser réfléchir voir qui je veux et avoir accès à la bibliothèque d'Alexandrie. Il me faut un toit de quoi manger et une connexion internet. J'ai un ami au rsa il vit comme cela dans un petit appartement et il est mille fois plus heureux que n'importe quel cadre. Apres que tu vives dans 12 m carrés ou 300 m carrés la différence c’est juste du confort. Le confort ne te rend pas heureux. La liberté oui. Bon j'arrête pour aujourd'hui je vais visiter un château médiéval j'adore.

Alors bien entendu je préfère claquer 3000€ pour un week end VIP à Venise avec chauffeur à l'arrivée, palace, bateau jet que de prendre le car entassé et le vaporetto pour loger dans un deux étoiles. Mais Venise sera pareil, tu seras ému par un Tintoret de la même façon. L'accès à la culture est gratuit de nos jours, à la connaissance pas besoin d'habiter Paris et de poser des rtt pour suivre des cours au collège de France, tu les suit en podcast dans le métro.

Je déborde un peu mais on a qu'une vie, pas de seconde chance ça va vite trop vite donc il faut chercher son bonheur individuel le plus rapidement possible. Je pense qu'on arrive plus au trading en compte propre par philosophie de vie, si c'est pour L'appât du gain cela marche moins bien à mon avis. C'est sympa d'avoir un MacBook à 3000€ c'est confortable esthétique mais à 300€ on peut faire la même chose avec un pc d'occasion. C'est son rapport à la vie qui est en cause en fait. Avec 0€ une ballade au bord de la mer ou au bord de la Loire est sympa. Mais je rencontre de plus en plus de gens qui penent comme moi, qui vont refuser une promotion par exemple car cela implique moins de temps avec leur famille, plus d'argent mais plus de contraintes aussi. L'entreprise n'est pas le lieu où on s’épanouit, ça c'est du mensonge de DRH depuis 30 ans et c'est rentré dans la tête des gens. Certains s'identifient même à leur travail, c'est leur seule identité... ils sont licenciés, ils perdent tout, ils n'ont plus de sens à leur vie (j'ai eu le cas d'un cadre chez Renault, mis à la retraite d'office car trop âgé, on avait discuté leur de son pot de départ, il était complètement déboussolé, il s'est suicidé quelques semaines après.

En gros c'est j'ai besoin de quoi pour vivre (toit manger internet) et dois je travailler comme un dingue pour avoir une voiture plus grosse pour épater les voisins ? J'en parle d'autant plus facilement que j'ai du fouiller dans des poubelles pour vivre et cette année je suis au taux d'imposition maximum en France dans les 1% des plus ´riches' cette année. L’année prochaine je serai peut-être plus pauvre qu'un gars au rsa si je perd de l'argent. Et alors ? J'aurai vécu, j'aurai essayé, je me serai battu, tant que mes proches sont en bonne santé all is good. J'ai toujours considère que la vie est une farce un jeu vidéo. On est sur de mourir alors pourquoi s'en faire ? Et une fois mort ce sera comme avant la vie rien donc la vie n'a aucun sens donc on va juste essayer dans profiter un peu durant notre passage. Je ne suis pas plus heureux ou moins heureux que quand le 20 du mois je ne mangeais que des pâtes dans mon 12 m carré. La vie est plus facile agréable mais pas plus heureuse. Le bonheur il est en nous on le décrète quelque part. Je viens de voir passer un écureuil pendant que j'écris ce message sur mon iPhone un moment de bonheur. allez j'y go le château ferme à 17h.

Articles en relation
Trading en compte propre: Indépendance ou liberté?
par Thierry80 » 23 Mai 2015 15:41 (38 Réponses)
C'est du propre
Fichier(s) joint(s) par AlgoFlex » 10 Juil 2016 13:01 (174 Réponses)
j'ai peur de me lancer a mon compte
par Benoist » 27 Juin 2017 16:02 (1 Réponses)
Le trader chez son psy (1er épisode)
par falex » 27 Jan 2015 20:13 (3 Réponses)
Le trader chez son psy (fin de la saison 1)
par TontonDav » 02 Fév 2015 06:51 (2 Réponses)
Le trader et la faille narcissique
Fichier(s) joint(s) par artes88 » 15 Fév 2015 15:29 (3 Réponses)
Les réflexions philosophiques d'un trader
par chad » 21 Mai 2015 18:56 (1 Réponses)
La colère frein du trader
par AlgoFlex » 06 Déc 2016 20:40 (6 Réponses)
S'habiller pour Trader ?
par BryanScalp » 11 Oct 2017 15:36 (41 Réponses)
Le trader chez son psy (2ème épisode)
par falex » 28 Jan 2015 06:38 (6 Réponses)

ProRealTime

Alors partagez-le 5 fois c'est bon pour la santé