ProRealTime
On y parle psychologie, psychanalyse, développement personnel... Le trading c'est beaucoup plus que des chiffres

Lâcher prise

par sobear » 19 févr. 2016 21:41

.
Bonsoir,
pour meubler mes vacances, j'ai emporté de la lecture pour perfectionner mon approche psychologique du trading puisqu'il s'agit là d'un point essentiel. Je fais un petit retour parmi vous pour vous poster ça,
Un membre du forum avait parlé de Guy Finley pour son livre "les clés pour lâcher prise" alors pourquoi pas voir celui-là.
Je ne suis pas bon client pour tous les livres de psychologie mais la lecture de "traders: entrez dans le zone" de Mark Douglas m'avait été utile donc je suis prêt à renouveler l'expérience avec ce livre. Pour 7,30€ le risque est minime!
Que dire de ce livre?
L'auteur d'abord me parait un peu spécial, limite gourou mais n'est-ce pas le cas habituellement en psychologie :musique: ?
En 2003 il écrit "Lâcher prise" en 2004 "Pensées pour lâcher prise" en 2005 "Vivre et lâcher prise" en 2007 "Une année pour lâcher prise" en 2009 "Les clés pour lâcher prise" et en 2014 "Lâcher prise pour vaincre la dépendance" c'est ce qui s'appelle exploiter un filon (lol).
A mon goût 50% est inutile, 30% se laisse lire et 20% est intéressant.
Cela n'a pas révolutionné ma vie mais bon, au bout du compte je ne regrette pas cette lecture.
A noter une traduction parfois mauvaise, trop littérale sortant parfois des phrases incompréhensibles (c'est aussi un peu le cas dans le livre de Mark Douglas)

Je me suis livré à un exercice en accord avec le but de ma lecture en transcrivant ce qui était possible de tirer pour le trading de ce texte de psychologie générale et en regroupant les idées par thème.
Arrangé comme cela il ne reste plus grand chose du schéma original mais toutes les redites sont éliminées et les idées sont plus claires (enfin j'espère).
En plus, je trouve ce texte ainsi retranscrit pour le trading (j'insiste, le texte original ne concerne pas le trading) assez optimiste alors une petite bouffée d'idées positives ne feront pas de mal.
Soyez critique et n'hésitez pas à "lâcher prise" si vous n'accrochez pas.
Bonne lecture (voir le post suivant)

Lâcher prise

par sobear » 19 févr. 2016 21:46

GAGNER:
Trader pour gagner est simple et facile à faire, nous échouons par notre propre incapacité à le comprendre car nous sommes prisonnier de nos convictions et voulons vaincre avec obstination une difficulté qui n'existe pas.

ECHECS:
Ne jamais accepter les pensées qui affirment que nos échecs sont la réalité de notre trading, le croire c'est leurs donner raison.
Le trader positif vit dans un univers où l'échec n'existe pas alors que l'inquiétude apporte l'échec.
On ne doit plus justifier la moindre faute de trading. On doit désavouer toute pensée ou action visant à se défendre ou a se justifier quand on sait pertinemment que l'on a tort.
Se détourner de nos réactions habituelles en phase d'échec c'est passer d'une dynamique négative à positive.
Après un échec réagir par "et après? ressaisis-toi et recommence!"
Ne pas avoir peur de voir que quelque chose ne marche pas dans notre trading, des signaux peuvent nous aider (frustration, peur, ressentiment, colère, ondes négatives, etc.)

APPRENDRE:
Si nos douloureux échecs en trading nous empêchent de progresser, la volonté d'apprendre est un porte ouverte vers la réussite.
Saisir les occasions d'apprendre du nouveau. En trading tout évolue constamment, cela signifie que le trader doit être en situation d'apprendre en permanence.
Tant que vous pourrez apprendre, vous n'aurez jamais besoin de vous sentir limité par les échecs passés. Votre mot d'ordre doit être "je peux le découvrir" pour faire échec à ce qui vous fait échec.

PROGRESSER:
La persévérance s'impose toujours. Elle permet de progresser dans la bonne ou la mauvaise voie peu importe car vous aurez fermé une porte et trouverez assez d'énergie pour explorer une nouvelle direction.
Le moment où vous vous sentez incapable de progresser n'annonce pas que vous êtes rendu au bout du chemin mais bien que vous êtes rendu au bout de vos connaissances, pour le moment. Cela permet de voir que cette résistance est un seuil mais pas une porte close.

PEUR (mais s'appliquant aussi à stress, anxiété etc.):
Au cour d'un trade, nous devons toujours prendre une distance consciente vis à vis de ce qui nous perturbe. Toutes situations d'inconfort, d'inquiétude, d'anxiété ne peuvent jamais faire partie de notre vraie nature de bon trader.
Il nous faut faire la différence entre la réalité et notre sentiment de cette réalité. Par exemple, la chute d'un indice est une réalité mais la peur ressentie si cela ne va pas dans notre sens n'est qu'une réaction parasite de l'esprit. En comprenant que cette peur n'est pas la notre mais qu'elle appartient uniquement à notre façon erronée de penser nous cesserons d'avoir peur.
La seule vraie cause de nos peurs réside dans des idées fausses qui ne sont pas encore reconnues comme telles. C'est pourquoi la victoire ne vient jamais tant que nous n'avons pas encore reconnu et affronté notre véritable ennemi.
Il faut refuser la peur pour ne pas se laisser dominer par elle. Plus notre détermination à trader sans peur est forte mieux nous pourrons évaluer la réalité de nos peurs. Le bon trader refuse de tolérer la présence de toute peur qui assujetti l'esprit.
Avoir peur et en être conscient est la première étapes d'une victoire sur la peur. Même si cela est difficile et malgré tous les faux pas inévitables, n'accepter aucune excuse pour justifier ces fautes.
Voir ses peurs sous un jour différent c'est apprendre à se comporter différemment à leurs égards.
Tourner le dos à nos peurs c'est tourner le dos aux actions auto destructrices qu'attire la peur.
Le trader en difficulté croit toujours que la peur qui l'envahi est réel et que c'est ainsi qu'est sa nature, il en devient ainsi une victime perpétuelle, cependant Il doit se mettre à son écoute sincèrement pour bien la comprendre.
La peur n'est jamais justifiée contrairement à ce qu'elle veut faire croire et nous avons jamais à nous dire qu'il faut s'y faire car se serait tomber sous son emprise et devenir sa victime.

LUCIDITE:
Notre détermination à être vigilant et ne pas nous nuire est la bonne voie pour réussir.
Le sentiment de devoir prouver (ou se prouver) sa valeur est un mensonge dont on a plus besoin quand on est sur de son trading.
Chaque fois que l'on refuse les mauvaises réponses dans le trading on se rapproche des bonnes solutions même si elles ne sont pas connues initialement (comme un questionnaire à choix multiple, si on a pas la bonne réponse alors on élimine les mauvaises pour s'en approcher)
Si nous sommes surpris par le marché c'est que nous n'en avons pas saisi la réalité.
Nous nous mettons en danger chaque fois que nous gardons les yeux fixés sur l'objectif final de notre trade au lieu d'être conscient de son évolution ainsi que celle de nos états mentaux et émotionnels.
Je dois mettre de coté ce que je veux du marché pour regarder ce que le marché me donne vraiment.

LES ANNONCES:
Tous les événements et les annonces sont neutres et ne sont pas dirigés pour ou contre nous, nous devons demeurer calme et distant pendant qu'ils se déroulent.
Il nous faut observer l'effet des annonces ou des événements sur le comportement des autres et observer notre propre réaction.
Nous ne devons pas trouver une justification à la réaction du marché sur un événement ou une annonce car c'est prendre parti et devenir prisonnier de cet annonce ou événement.

LES AUTRES:
L'humeur négative ou positive des autres ne doit être qu'un élément neutre pour nous.
Nous nous trahissons à chaque fois que nous éprouvons le besoin de l'approbation des autres pour nous sentir en sécurité ou pour réussir. Personne ne peut nous donner ce qui n'existe qu'à l'intérieur de nous même.
Aucune personne ne détient la vérité, lorsque nous suivons un avis aveuglément nous nous mettons en danger en remettant les clés de notre futur à un inconnu.
Nous cherchons l'approbation des autres parce que tant que nous pensons qu'une personne nous estime cela nous permet de nous estimer aussi.
Ou nous commandons à nous même ou nous sommes commandés par les autres.
La souffrance psychologique ne nous est pas infligé par les autres mais par nous même.

Re: Lâcher prise

par Ano782345 » 19 févr. 2016 23:56

:top:
il y a de bonne chose a prendre dans ce teste, il y a une chose qui me parle actuellement c’est l’évolution de sont trading comme les marchés évoluent, il faut évoluer aussi tester de nouvelles idées, simplifier les choses pour les rendre plus facile a appliqué.

Rester ouvert a ce que fond pas les autres, les 90% de perdant, cela peu pas marcher par ce que, remettre les choses en question, ce faire sont opinion en testant par soit même pour comprendre garder ce qui marche le rajouter au autre truc qui on marcher par le passer et garder le plus probable.

Je parle de cela car j’ai l’impression de faire une boucle sens fin avec la stratégie d’une année sur l’autre un peu comme une planète qui tourne et fait les saisons, pourtant c’est toujours la même stratégie de scalping que je fais.

Il est tard je rêve sur fond de flute de pan.

l’avenir et merveilleux on est tous des gagnants en puissance mais on le c’est pas.

Re: Lâcher prise

par Jili » 20 févr. 2016 02:13

C'est vraiment top.

Merci d'avoir partagé ça avec les membres d'andlil.

Je ferais un retour ce WE sur un ou deux points qui bloquent me concernant, puis j'ai vu une ou deux formulations à améliorer.

La clé, c'est vraiment d'intégrer ce genre de texte :-)

:mercichinois: :mercichinois:

Re: Lâcher prise

par Benoist Rousseau » 20 févr. 2016 10:06

Superbe sobear et merci

heureux que tu sois en vacances, ça fait quelques semaines que je ronge mon frein pour t'envoyer un mp :)

Re: Lâcher prise

par fl9278 » 20 févr. 2016 20:10

Je me suis permis d'enregistrer ce texte dans mon PC.

Je vais relire tout ça à tête reposée.

Merci Sobear

Re: Lâcher prise

par Jili » 21 févr. 2016 14:29

Finalement, après plusieurs relectures, c'est clair et bien formulé :top:

----------------
Il a vraiment de la puissance ce poste et croise totalement le travail que je suis en train d'accomplir. Il tombe vraiment à pic et est un vrai plus pour moi.

Dans la toute première section, "gagner" il est stipulé qu'il est simple de gagner justement, et que nous sommes prisonniers de nos convictions, convictions qui nous crée des difficultés qui n'existe pas vraiment.

Si nous ne nous remettons pas en question sur ces convictions, ne changeons pas notre manière de voir, malheureusement ces difficultés sont bien réel pour nous mais belle et bien erronés.

Je vous expose une étude de cas « mon cas » qui entre en partie en cohérence avec ce texte.

Pour ma part, ces convictions erronées, ces croyances erronées, sont lié en grosse parti à l'argent. La symbolique de l'argent, la valeur de l'argent, la place de l'argent dans notre société actuelle.

Le problème, c'est que je pensais comme on voulait que je pense.
(On me fait croire à tout va que l'argent c'est le plus important, et on essaie de me le démontrer tous les jours. Mais je pense que c'est faux. C'est cette manière de vivre qui veut ça.)

Ce n'est pas moi qui ai choisi et qui ai déterminé cette place de l'argent, ce pouvoir de l'argent. Ce n'est pas ma faute s'il a une telle importance. Car oui, des gens meurent parce qu'ils n'en ont pas.

Je culpabilisai par rapport à ça, et c’est dur d'être réellement confronté au monde financier, et de prendre réellement conscience de l'ampleur du massacre quand l'on voie toute cette liquidité disponible aussi facilement alors que d'autres meurent ou survivent dans la misère parce qu’ils en ont pas. On le sait mais quand on est dedans ça prend vraiment une autre ampleur, un degré de conscience tout autre. Surtout que je voyage dans les pays du tiers monde.

C'est à en devenir fou.

Même sans cet extrême, le fait d’en avoir et d’être dans l’inaction, et penser uniquement à son petit bien être ou celui de son entourage proche est fortement culpabilisant. Je me dois de ne pas me déresponsabiliser même si je peux me déculpabiliser du fonctionnement actuel et être le plus tolèrent possible envers moi même pour devenir qui je veux être.

Franchement, comment ne pas accorder autant d’importance à l’argent alors que le monde lui donne tout pouvoir ? Comment ne pas se mettre de pression et ne pas avoir peur d’en perdre, d’en gâcher ? Comment avaler la couleuvre que le monde marche sur la tête et qu'il faut s’en détacher pour en gagner ?

Normal que je m'auto punisse en perdant ce que j'ai gagné la semaine car je participe à "ça".

Alors, je me dis que je suis né dans une partie déjà commencée, avec des règles déjà établi. Et je dois utiliser les cartes qui me sont disponibles. Des cartes en accord avec ces fameuses règles qui sont bien sûr totalement discutables... (la loi…).

Mais il est hors de question que j’accepte ce mode de fonctionnement même si ce n’est pas de ma faute. Je suis en désaccord complet avec celui-ci, il va à l'encontre de mes valeurs profondes Je ne vais ni me plier au salariat / patronat (esclavagisme moderne, que l’on soit le maître ou l’esclave) ni à l’abondance financière pour en vivre égoïstement (et ceci commence à mon sens dès que l’on peut avoir ses petits loisirs perso pendant que d’autres…galère. Pas besoins d’être millionnaire...).

Pourtant, je me dois d'être dans ces règles et de choisir mes cartes pour faire au mieux. Autant pour moi que pour mes actions futures.

Je peux donc clairement gagner de l’argent facilement en utilisant les cartes disponible du système financier, et, qui plus est, me permette de me dégager du temps et avoir de l’énergie pour m’enrichir intellectuellement puis pour agir. Des capacités énergétique, intellectuel et financière, bon combo pour réaliser ce que l'on désire dans ce type de règle déjà préétabli que l'on connaît tous.

Mais utiliser ces cartes, cet alternative qu'est la bourse afin d'être "libre" et d'obtenir un pouvoir financier crée d’autres cartes beaucoup moins favorable utilisable par d'autres qui n'ont pas réel choix. Est-ce-acceptable ?

C'est en grosse parti là ou mes convictions, mes croyances vont se jouer. Il faut que j'accepte de me servir de ce "système" pour arriver à mes fins. Le problème c'est que je vais m'en servir également égoïstement pour ma propre liberté, mes propres intérêts.

Donc, pour être en accord avec moi-même, mon Money Management le plus important à terme va être axé sur ma philosophie de vie, sur mes valeurs. La redistribution / utilisation de l’argent pris au marché par exemple. Et ma règle numéro 1 va être d’en dépenser le moins possible pour moi (évidemment, le MM "de base" tel qu'on le connaît n'est pas remis en cause).

Voilà une de mes plus grosse complication, ça ne veut pas dire qu’il n'y en a pas d’autres… le fait de vouloir parfois encore avoir raison par exemple, ou de ne pas s’axer assez sur le moment présent. Mais celles-ci me paraissent moins dures. Pour le reste, la gestion de ses pulsions et de ses craquages sont liée à mon sens aux croyances, au bien et au mal que l’on se représente, donc à la culpabilité et la « fausse » peur.

La partie sur « les autres » est extrêmement pertinente également à mes yeux. Il faut savoir reconnaître quelqu'un qui veut nous comprendre, nous aider à enrichir notre réflexion par rapport à celui qui essai de te faire penser comme lui car il croit détenir « la vérité ».

Bref, c’est un gros challenge qui m’attend, sûrement le challenge de ma vie.

Ne lâchons rien, et essayons de comprendre le fond. Ensuite, il faut sûrement accepter la manière, ne pas s'auto flageller sans pour autant se déresponsabiliser. Puis se détacher, lâcher prise en s’aimant et en ayant confiance en soi.


----------------
Ce poste n'engage que moi et ma vision avec moi-même.
Je sais que votre ego va sûrement essayer de se situer, se positionner, et ne va peut-être pas vous envoyer une bonne image de vous. Ce n'est évidemment pas le but mais si c'est le cas, je n'y suis pour rien. Je parle de moi, uniquement de moi.

Re: Lâcher prise

par Jili » 22 févr. 2016 00:14

J'ai repris un peu mon post et j'ai mieux formulé. Je n'aurais pas du le poster tout à l'heure avant de partir.

Désolé si je vous embête, je crois l'avoir fait avant tout pour moi :oops: .

J'espère quand même qu'il aidera certain un jour. :D

Re: Lâcher prise

par Paperbag » 22 févr. 2016 01:10

Au contraire je crois quelque chose du doigt Jill, qui est la question des pensées limitantes dans le trading, concernant notre rapport à l'argent notamment.

La vraie question pour beaucoup n'est pas : puis-je gagner de l'argent en tradant ? Mais plutôt : suis-je prêt à accepter de gagner de l'argent en spéculant ?

Re: Lâcher prise

par chad » 23 févr. 2016 02:03

Paperbag a écrit :suis-je prêt à accepter de gagner de l'argent en spéculant ?
moi oui mon entourage bof bof bof :shock:
et encore si je paie un jour un restau à un ami avec de l'argent pris au marché il reverra peut-etre sa copie... :o

Sujets similaires
lacher prise
par Amarantine » 05 déc. 2014 19:39 (1 Réponses)
Tout lâcher pour le trading à 18 ans ?
Fichier(s) joint(s) par Benoist Rousseau » 08 mai 2019 12:31 (89 Réponses)