ProRealTime
Vos réactions et idées sur l'actualité économique et sociale, vos lectures et questions sur l'économie

Re: Le salariat est-il un escalavage ou une chance ?

par trader-incognito » 13 mai 2017 20:24

Allez faisons un petit débrief jusque là...
"Le salariat est-il un escalavage ou une chance ?
Réponse : Un esclavage chanceux"
ça tient la route :D

Re: Le salariat est-il un escalavage ou une chance ?

par chad » 13 mai 2017 20:35

c'est une chance de vivre en France et de pouvoir travailler

mais ça doit rester un choix

Re: Le salariat est-il un escalavage ou une chance ?

par Benoist Rousseau » 13 mai 2017 21:45

Oui tres beau pays. Dommage que les français sont trop conservateurs et vivent sur leurs acquis sans se remettre en cause. On aurait pu être la première puissance mondiale en voit cela en histoire économique. Mais on a fait deux guerres mondiales, une politique de rente sans innovation pendant 30 ans avec les colonies et aucune réforme depuis 50 ans et on s'est déclassé tout seul. Tristesse de voir tant de capacités gâchés. Tant mieux pour les autres. Parfois on gagne pas parce qu'on est bon mais parce que les concurrents sont nuls. Autopsie d'un gâchis.

Re: Le salariat est-il un escalavage ou une chance ?

par chad » 13 mai 2017 21:46

belle analyse

Re: Le salariat est-il un escalavage ou une chance ?

par plataxis » 13 mai 2017 22:09

Les "acquis" sont aussi des atouts pour le business : l'investissement étranger arrive en France pour cette raison. La formation est de qualité, les services publiques très corrects (même si tous le monde aimerait mieux), et tout cela compte pour développer l'économie (ce qu'oublient un peu vite les discours estimant que les fonctionnaires "coûtent" : en bout de chaîne ils "rapportent" !)

Quant aux politiques guerrières et coloniales, ce sont les scories d'une république gangrenée par la corruption : avoir aujourd'hui 2 candidats majeurs (sur 5 repérés en début de campagne) ayant des démêlées avec la justice en est un signe affligeant. S’intéresser aux affaires relevant de l'Afrique, du nucléaire ou des armes, en particuliers, sont très instructifs. Pour ma part je rêve d'un scandale national comme en Norvège pour une simple utilisation de bons de fidélité pour acheter 1000 € de vin. Ou d'une destitution d'un président comme en Corée du sud pour un pot de vin de 30 000 €.

Re: Le salariat est-il un escalavage ou une chance ?

par chad » 13 mai 2017 22:19

Elle gagne trop pour toucher les aides sociales mais pas assez pour vivre. Depuis le 6 février, une jeune Auxerroise de 27 ans, est en grève de la faim pour dénoncer sa situation: elle gagnait plus quand elle restait chez elle à garder ses enfants qu’aujourd’hui en travaillant.

Loin de se plaindre, elle dit se battre pour toutes les familles dans sa situation.

http://sain-et-naturel.com/aurelie-est-une-travailleuse-pauvre-en-greve-de-la-faim-la-caf-ma-dit-que-jetais-bete-daller-travailler.html


encore une derive du systeme

elle veut se battre mais combien choisissent de rester chez eux ? (mon ex pareil tous lui disaient caf, pole emploi et assistance sociales de rester chez elle pour gagner plus :mur: )

revenu universel :!: :idea:

Re: Le salariat est-il un escalavage ou une chance ?

par Benoist Rousseau » 14 mai 2017 01:01

Les investissements étrangers avec la fiscalité la plus élevées du monde ce n'est pas très attirant plataxis. On le voit avec le brexit ils ne se précipitent pas pour venir en France mais dans tous les pays autour sauf nous :)

Je suis un ancien fonctionnaire. On peut dire qu'il y en a trop tout de même ? Quand tu penses que la ville de Paris a plus de fonctionnaires que l'Union Européenne. Les investisseurs étrangers ne viennent pas parce qu'on a des fonctionnaires et qu'on a aussi une complexité administrative incroyable. Ils ne sont pas masochistes. Là encore légendes urbaines. On pourrait attirer 4 fois plus de capitaux des méchants actionnaires sans aucun souci si on avait moins de fonctionnaires (donc pas 4 ou 5 démarches administratives contre 1 en Allemagne pour la même chose (voir ce que j'ai dis sur les salaires)) et si on ne prélevait pas le double de nos voisins sur les bénéfices. Il faut avoir créé et géré une entreprise pour s'en rendre compte. Idem pour la formation c'est une catastrophe que ce soit la formation générale ou professionnelle ce n'est pas pour rien que j'ai démissionné pour ne plus être collaborateur de cette Échec. Ce que tu dis pour la formation c'était valable il y a 20 30 ans.

Avec moins de fonctionnaires ont aurait plus de méchants investisseurs car moins de complications administratives aberrantes. D'ailleurs l'essentiel des investissements étrangers en France viennent des paradis fiscaux des îles des Caraïbes pas de partenaires normaux comme l'Allemagne l'Italie... ça en dit long sur notre pays. Pour investir en France il faut vouloir blanchir de l'argent ? Un sujet tabou

Re: Le salariat est-il un escalavage ou une chance ?

par chad » 14 mai 2017 01:05

Quand tu penses que la ville de Paris a plus de fonctionnaires que l'Union Européenne
:shock: :?: :?: :?:

tu oublies le Qatar qui font beaucoup dans nos banlieues

enfin ça semble s'etre calmé
Le Qatar n’a pas qu’un projet immobilier pour la France. Il investi aussi dans le sport de haut niveau, et dans les entreprises françaises Total, Veolia. Et le pays portait son attention sur les banlieues, pour aider ceux qui ont le moins de chances de réussir quand il s’agit de se lancer dans l’entrepreneuriat. Ces jeunes et moins jeunes auraient pu trouver une écoute et un portefeuille bien garni leur permettant de démarrer leur activité dans de meilleures conditions financières.

Mais comme toujours en France, les bonnes initiatives créent toujours la polémique, et des hypocrites y ont vu un danger d’islamisation d’une partie du pays.

Re: Le salariat est-il un escalavage ou une chance ?

par chad » 14 mai 2017 01:12

Pour investir en France il faut vouloir blanchir de l'argent ?
pas faux

si j'avais de l'argent sale en masse je le blanchirai peut-etre en France

si c'est de l'argent propre je partirai surement le mettre à l'étranger

ça me rappelle l'histoire de ce kebab qui changeait tout le temps de proprio et qui était tout le temps fermé dans mon ancienne ville :musique: :musique:

Re: Le salariat est-il un escalavage ou une chance ?

par Benoist Rousseau » 14 mai 2017 01:19

73000 fonctionnaires uniquement pour Paris. Deux fois moins pour gérer l'Union européenne. ce n'est pas pour rien qu'il faut payer et déclarer la même chose à 4 caisses différentes quand tu as un salarié au lieu d'une seule. Ca occupe 4 fois plus de monde et ça fait perdre 4 fois plus de temps au chef d'entreprise. Ce n'est pas cela qui attire capitaux étrangers ce nést pas notre simplification administrative réputée ni notre fiscalité record du monde :) on attire les capitaux différemments via des lois particulières que 99% des français ne connaissent pas. Qui s'intéresse à la fiscalité ? Pas grand monde.

Sujets similaires
Trading et salariat
par slice » 30 mars 2020 18:46 (7 Réponses)
Chance de réussite en Bourse
par Les3BB » 07 mai 2012 01:21 (11 Réponses)
Bonne chance
par Benoist Rousseau » 08 nov. 2012 08:30 (19 Réponses)
Présentation de Dernière Chance
par Miju » 23 août 2015 23:33 (9 Réponses)
Journal de Dernière Chance
par Dernière Chance » 25 août 2015 23:52 (17 Réponses)
Un trader qui n'a pas trop de chance...
par Eversa » 05 févr. 2016 12:02 (24 Réponses)
La psychologie de "c'est de la chance"
par ML4b » 30 janv. 2020 17:36 (9 Réponses)
Besoin d'avis : chance ou pas ?
par Garex » 03 mars 2020 19:00 (22 Réponses)