ProRealTime
Un Forum pour discuter des méthodes de trading que nous utilisons, de nos recherches...

Les dinosaures aristocrates

par Loorloop » 12 Fév 2018 22:41

Je me décide enfin à ouvrir ma file en continuation de celle d'Air One : action-usa-dividende-aristocrate-t14638.html

Le but est de cette file est d'expliquer :
- Comment générer à partir d'un capital une rente pérenne qui sur le long terme augmente chaque année plus vite que l'inflation.
- Pourquoi cette approche est-elle intéressante (et notamment en quoi peut elle être plus intéressante que de la gestion passive de trackers selon votre profil) ?
- Pourquoi et comment batir des stratégies autour du portefeuille pour booster sa performance : S'en servir pour couvrir ses positions spéculatives LT ou TCT grâce au collateral et l'effet de levier / Options (notamment la vente d'options) etc...

Contre-indications médicales :
Spoiler:
Si vous êtes Dino selon les saintes écritures avec de (très) belles performances ET résidents fiscal français, les aristos ne vous serviront probablement pas à grand chose :lol: sauf si vous prenez votre retraite et que voulez réduire un peu l'exposition stannienne

Re: Les dinosaures aristocrates

par Tonny47 » 12 Fév 2018 22:44

Merci pour ce topic. Je vais le suivre de très près.
PS: En tout cas tu fais de la bonne pub pour la Suisse, je devrais peut être accepter le poste sur Zurich que l'on m'a proposé. :? :?

Re: Les dinosaures aristocrates

par Loorloop » 12 Fév 2018 23:05

Merci pour tes encouragements Tonny. Ca me semble être le minimum au vu de tout le partage de qualité qui se fait ici...

Suisse :
Spoiler:
Oui je fais énormément de pub pour la Suisse et je continuerai à en faire, non pas pour dire qu'elle est le plus beau pays du monde mais pour inciter chacun à réfléchir où il serait le mieux dans le monde pour sortir du choix par défaut de vivre là où on est uniquement parce qu'on est né ici et non pour des raisons internes qui sont le résultat d'une décision. J'aurais bien aimé entendre le récit d'expatrié il y a plusieurs années de cela.

Promis je en suis pas payé par l'office du tourisme :lol:, ni par le service de l'immigration qui se ferrait une joie d'accueillir des traders rentables (ou entrepreneurs résignés) :mrgreen:

Après la relation à un pays c'est un feeling très personnel qui dépend beaucoup de ta psychologie, je te conseille de ne pas écouter les avis des uns et d'autres autres (et surtout pas les miens) mais d'aller là-bas pour te rendre compte de comment est Zurich, la mentalité, la qualité de vie, d'imaginer sur place la vie que tu aurais etc... faire tes calculs sur le salaire/cout de la vie, etc...

Re: Les dinosaures aristocrates

par Richard » 13 Fév 2018 05:23

Ca m'interesse ce que tu dis de la Suisse Loorloop, etant dans la finance de marche et ayant un contact la bas je me dis qu'un jour quand vraiment la pollution et la surpopulation d'Hong Kong aura eu raison de moi et ben j'irai bosser la bas.

En fait pour moi et de ce que j'entends ca a l'image d'un pays de "senior" :lol2: En gros on te dis, ouai la Suisse c'est bien quand tu as 40 ans :musique:

Enfin bon ma pote trader vis a Geneve depuis plus de 2 ans et elle ne s'en plaind pas!

Re: Les dinosaures aristocrates

par BillyRayValentine » 13 Fév 2018 06:19

:top: même en tant que vieux français en France je suivrai ce fil ;)

Re: Les dinosaures aristocrates

par Florine » 13 Fév 2018 10:59

Merci Loorloop

Re: Les dinosaures aristocrates

par Loorloop » 16 Fév 2018 18:46

VOTRE OBJECTIF :

Lorsque l'on s'intéresse aux dividendes aristocrates, il est indispensable d'identifier quel objectif on veut donner au portefeuille.

Cas A) L'unique objectif est de developper une rente immédiate ou à long terme pour vivre (ou faire vivre un proche). On est dans une optique Buy and Hold à vie (qu'on lèguera probablement après)
=> Rente pure

Cas B) On veut developper une rente pour x raison mais on n'exclut pas de retirer toutes nos billets pour en faire autre chose.
=> Rente/capitalisation

Dans le cas A la notion de "performance" du portefeuille n'a plus aucun sens car on ne vendra pas ses actions (sauf doute sur la pérennité du dividende), il faudra uniquement raisonner en "rendement initial", "rendement sur coût d'acquisition", "% d'augmentation annuelle du dividende" alors que dans le cas B, la notion de performance garde son sens.

ANALYSE TECHNIQUE OU FONDAMENTAUX

Tout l'intérêt d'utiliser cette stratégie lorsqu'on est dans le cas A est de déconnecter notre espérance de gain (et notre psychologie) de l'évolution du cours de bourse (et donc de la psychologie des foules). L'important ne devient plus que la politique de l'entreprise envers son dividende ainsi que sa capacité à en verser un de manière pérenne et en augmentation. On achète un revenu et non plus une valeur ou un mouvement psy.

Dans ce cas, cette stratégie est à mon avis la seule où les fondamentaux sont importants (voir se suffisent)
Spoiler:
tiens prends ça Billy :mrgreen:
, la quasi totalité des entreprises en bonne santé et qui ont fait du dividende une politique ont continué à verser un dividende croissant même en période de grand krach (c'est pourquoi l'historique de versement du dividende est un critère extrêmement important j'y reviendrai dessus).

Si on est dans le cas B alors l'analyse technique gardera une grande importance, il faudra avoir conjointement à la philosophie des dividendes aristocrates avoir une approche DINO.

Note : Si vous utilisez un effet de lévier... vous devrez obligatoirement avoir conjointement une approche swing même en cas A)

Conclusion : Si j'insiste sur cet aspect comme premier post, c'est que l'objectif que vous donnerez au portefeuille va à la fois conditionner totalement votre psychologie ET la manière d'analyser les opportunités/suivre votre portefeuille.

Donc je pose la question : Vous êtes plutôt cas A ou plutôt cas B ?

Ma réponse :
Spoiler:
Cas A
mais je ne pourrais pas m'empêcher de faire aussi de l'AT :mrgreen: d'où le nom de la file : dinosaures aristocrates

Re: Les dinosaures aristocrates

par plataxis » 16 Fév 2018 20:49

Je m'abonne et je suis, étant 100 % cas A, autant par conviction que par incompréhension de la spéculation.

Par contre j'ai bien retenu une remarque passée de Benoist qui énonçait une évidence que j'avais manquée : un dividende de X% d'une action payée 100 sera un dividende de 10X% si l'action a été payée 10. Donc il est bon d'acheter des entreprises qui servent du cash pendant les krash...

Re: Les dinosaures aristocrates

par BillyRayValentine » 16 Fév 2018 20:57

Le problème c'est que personne de vivant n'a connu un vrai marché baissier sur action suivi d'une déflation, tout le monde a oublié, le type de marché ou Goldman sachs passe de 180 à 3 et tout le reste à zéro. Le dernier épisode "partiel" a 20 ans maintenant, cantonné au Nasdaq. Et là faut un sacré dividende pour compenser. Bref le fondamental est largement plus risqué que du dino

Re: Les dinosaures aristocrates

par Loorloop » 16 Fév 2018 22:18

Merci pour vos réponses.

Oui Billy. De la manière dont je le comprends n'ayant pas ta connaissance de l'histoire économique :

Les plus longs historiques de versement croissant doivent être de 60ans si ma mémoire est bonne donc ont tenus aux krachs de 87, 2000 et 2008 mais n'ont en effet pas connus les conséquences d'une grande déflation/dépression comme l'après 1929. Le marché baissier pris isolément n'est pas un si gros risque pour un cas A (et le cas B se protègera en sortant ou se couvrant) même avec des actions à 1 du moment que les sociétés, profitables, peuvent maintenir leur politique du dividende. De plus si le cours tombe extrêmement bas la DA profitable pourra utiliser l'excédent de cash pour investir en rachetant ses propres actions. Ce qui sera rentable pour elle afin de réduire la nécessité de sortir du cash en dividende dans le futur.
Mais une longue déflation/dépression me semble être le VRAI risque qui achèvera notre investisseur avec l'essoufflement des entreprises... et refermera le piège du marché baissier sur lui l'empêchant de sortir de position. Ceci dit, le dinosaure aristocrate s'en sortira mieux que ses autres collègues qui ne ne sont pas sorti de position car il aura déjà récupéré sur son investissement (une partie, la totalité ou plus suivant quand cela arrivera) par les dividendes.

Es-tu d'accord avec cette analyse ?

Ceci dit on peut investir après un krach pour plus de sécurité et se mettre à la retraite :bravo:

Je ne recommande pas de mettre tout son capital sur des aristocrates comme certains le font. Encore qu'il serait peut-être possible de se protéger des baisses avec les instruments modernes. On pourrait peut-être imaginer de shorter via les cfds à risque limité les actions qu'on détient ?
Ma philosophie personnelle est de développer un revenu future d'environ 1000$/mois, ce qui nécessiterait avec un rendement sur coût d'acquisition de 10% au bout de 5ans de réinvestissement, à un investissement initial (aujourd'hui) de 120 000$ hors taxes (138 000 pour prendre en compte les 15% de prélèvement US). Le reste sera principalement sur du Dino (si j'arrive à avoir de belles perfs) et un peu pour le trading.
Spoiler:
Oui je rêve, je n'ai pas encore amassé ce K ;)
Je veux juste avoir le confort psychologique d'avoir une rente qui couvre mes dépenses pour pouvoir faire du trading dans de bonnes conditiions

Il faut bien avoir à l'esprit selon moi que les DA sont UN outil qui peut s'insérer en complément d'autres approches de trading (scalping etc..) dans une stratégie plus globale patrimoniale : vente d'option sur actions couvertes, collatéral pour swing/dino, les utiliser comme marges pour du TCT ou les mettre en gage pour emprunter de l'immobilier.

Articles en relation
Weinstein et moi, ou les dinosaures du trading
Fichier(s) joint(s) par Eversa » 12 Juin 2015 20:50 (811 Réponses)

ProRealTime

Alors partagez-le 5 fois c'est bon pour la santé