ProRealTime
On y parle psychologie, psychanalyse, développement personnel... Le trading c'est beaucoup plus que des chiffres

Re: Les scientifiques et le trading

par Euraed » 11 Aoû 2017 17:36

Ah, ce sont des Sornettes par exemple :D



NB: voir Didier Sornette (suisse)

Re: Les scientifiques et le trading

par Eric_69 » 11 Aoû 2017 20:19

NB: voir Didier Sornette (suisse).


En aparté: son modèle de type "Gaïa" d'un krach marche, est utile, mais est à mon humble avis presque inexploitable.
Pour ceux qui ne le connaissent pas, Sornette est un chercheur émérite, qui s'est intéressé à la détection, puis à la prédiction des krach.
Mais la prédiction me semble être un combat contre des moulins à vent: il a été démontré qu'avec ce genre d'équation - tremblement de terre, écroulement - le résultat dépend de quelle mini-vague initiale on part pour l'itération de la composante cosinusoïdale que l'on amplifie, pour prédire le top. Et, il y a tellement de mini-vagues... Donc, Sornette modélise bien, mais il ne faut pas chercher à prédire le quand, comme il s'y est employé pendant un moment.
Et puis, il a voulu "démonter" la vision des marchés de N. Nassim Taleb, en voulant imposer son image du `dragon` en lieu et place de celle du `cygne noir`, "qui n'existerait pas" (sic). Ses recherches basées sur les fat-tails de drowdowns sont très intéressantes, et montrent très bien l'endroit où les engrenages du marchés commencent à coincer :top: . Mais, c'est NT qui conscientise le mieux les marchés en ce qui me concerne: le dernier krach en date, le krach chinois si je ne m'abuse, était à mon sens, aussi dû à un `cygne noir` nommé Smog, comme un célèbre dragon: il est un brouillard, un nuage de pollution permanent et non prévu (estimé à 5 à 10 cigarettes par jour parfois) qui s'est invité au dessus de certaines zones spéciales de développement (Shenzhen, Pékin, ...), qui a conduit les instances dirigeantes chinoises à devoir réinventer un nouvel axe de développement économique (plus orienté ingénierie, high tech., ... et abandon de l'industrie trop lourde), tout en essayant de dire tout (on continue, mais avec une croissance réduite mais maîtrisée) et son contraire (on va changer de modèle économique): le doute s'est immiscé, la panique s'est installée en 2015 (Cf. le spike du VVIX et du VIX cette année là :musique: )...

Re: Les scientifiques et le trading

par plataxis » 13 Aoû 2017 17:19

plataxis a écrit:S'intéresser au trading quand on est médecin, quel gâchis pour notre société !

Perdre un ingénieur concepteur de missiles me dérange moins... Question de valeurs.


De retour sur un vrai poste, compte tenu du hors sujet, j'ai développé ici :

utilite-de-votre-metier-present-passe-future-t17535.html

Re: Les scientifiques et le trading

par plataxis » 13 Aoû 2017 23:25

Junior a écrit:Pour venir en aide aux pauvres ingénieurs, certain comme les sismologues, hydrologues ou ingénieurs météo étudient des systèmes complexes dynamiques assez comparables à la bourse!

Oui, a ceci prêt qu'il savent bien mieux prédire la météo que la bourse.

Et encore, la météo, comme toutes les techniques de prédiction, relève moins de la science que de la technique justement : comme en médecine, la part d'interprétation est présente, et 2 corpus de données n'aboutiront pas toujours à la même lecture par 2 techniciens différents.

Il faut donc "dépasser" la technique pour arriver à une prédiction "juste" par son argumentaire mais aussi étayé par l'expérience, qui n'est pas reproductible. C'est la faiblesse des algorithmes actuels, en passe d'être effacée par le "deep learning", que de faire correspondre toujours la même conséquence à la même cause.

C'est aussi je crois la faiblesse des traders "bornés" comme moi à qui l'on a seriné qu'il fallait "respecter ses règles" : en pratique le croisement de 2 moyennes mobiles ne produit pas toujours le même résultat, ce qui est très perturbant, et pour tout dire décourageant. Certains y trouvent leur compte de complexité, moi j'y trouve un océan de perplexité.

Je viens des sciences humaines, où le propre du propos scientifique est de faire correspondre le réel avec de petites cases préétablies (souvent) ou post-construites (parfois). J'aime lire ici que certains sont parvenus à "caser" le marché dans leurs propres catégories, mais je considère l'exercice hors de ma porté pour longtemps. Et je pense que l'exercice de la science n'est pas la meilleur formation pour pour appréhender correctement de tels phénomènes. C'est plus un handicap (pour moi) qu'un atout.

Re: Les scientifiques et le trading

par sobear » 14 Aoû 2017 08:49

hé oui plataxis idem pour moi donc lavage de cerveau pour repartir sur de nouvelles bases et construire du neuf! Je trouve ça passionnant car je ne suis pas accroché à mon passé mais au présent.

Re: Les scientifiques et le trading

par Junior » 14 Aoû 2017 17:25

Plataxis je pense que tu n'es pas assez famillier avec les systemes complexes (météo bourse etc..) car ils présentent:

Une sensibilité aux conditions initiales: une modification mineure peut changer de manière importante le déroulement du futur.

Une insensibilité aux conditions initiales: la fréquence d'apparition des évenements futurs, mesurée sur de grandes périodes de temps ne dépend pas des conditions initiales (voir attracteur de Lorenz).

Apres, intuitivement comme le vieil agriculteur qui sait si il va pleuvoir le lendemain ou Stan Weinstein ( merci xxxx :top: ) qui prévoit les crack depuis 120 ans. Les probabilitées des évenements peuvent être présenties par des humains d'experience sans jamais arriver à prévoir à coup sur.

Si tu as le temps je te conseille cette conférence un peu lente mais passionnante d'Étienne Ghys académicien h**p://planet-terre.ens-lyon.fr/article/effet-papillon-E-Ghys_conf.xml

Ainsi que ce site qui vulgarise la théorie du chaos en 10 vidéos géniales.
h**p://www.chaos-math.org/fr

Je rajouterai que le trader gagnant sait capter les probabilités intuitivement grâce à son expérience, il rentre en position à un certain seuil de probabilité mais il sait aussi intuitivement que le système est complexe et que vu la sensibilité aux conditions initiales tout peut arriver sur un événement.
Donc si le prix dévie trop il coupe sans chercher à comprendre car il n'y a rien à comprendre ( c'est savoir prendre ses pertes)

Articles en relation
le Trading...
par trader-incognito » 14 Mai 2017 15:45 (9 Réponses)
CAP trading
par Arnaud Alcantara » 17 Juil 2017 10:46 (1 Réponses)
La liberté et le trading
par Bella Swan » 06 Oct 2015 08:15 (68 Réponses)
Confiance en soi et le trading
par DarthTrader » 28 Oct 2015 19:07 (4 Réponses)
Fin du trading ou fin du moyennage ?
par Guillaume » 12 Nov 2015 16:59 (29 Réponses)
Gestion du trading
par Pierre-trading » 09 Jan 2016 14:43 (53 Réponses)
Le trading et la mythomanie
par AlgoFlex » 14 Jan 2016 08:41 (13 Réponses)
Day trading et frustration...
par Pierre-trading » 01 Mar 2016 10:20 (18 Réponses)
Trading et inconscient...
par YanaPhil » 13 Déc 2016 21:14 (7 Réponses)
Trading et plaisir
par YanaPhil » 09 Jan 2017 22:29 (12 Réponses)

ProRealTime