ProRealTime
On y parle psychologie, psychanalyse, développement personnel... Le trading c'est beaucoup plus que des chiffres

Re: Les scientifiques et le trading

par Eversa » 10 Aoû 2017 13:55

La discussion engagée dans la présentation de Rascar Capac:
come-back-t17494.html
est déplacée dans cette file.

Re: Les scientifiques et le trading

par sobear » 10 Aoû 2017 14:00

Oui comme tu dis, je te cite: " l'aptitude au travail, le sérieux et les capacités de concentration si durement acquises au cours de ces 6 dernières années, me seront d'une précieuse aide" ces qualités là sont un avantage dans la vie courante car tu as une formation scientifique basée sur la rationalité où les événements futures sont la conséquence de l'analyse du passé.
Quand tu fais un diagnostique (je prends cet exemple puisque tu es médecin) c'est à partir des informations du passé que te donne ton malade et aussi à partir des éléments du présents que te donnent ton examen clinique et les résultats biologiques.
Voilà comment tu fonctionnes, ton esprit est solidement formaté comme cela et le diagnostique fait, s'il est juste, te permet d'anticiper l'évolution de la maladie de ton patient. Cela te permet de poser un traitement qui aura une très forte probabilité d'être efficace et de guérir ce malade.
Toute ton instruction a eu pour but de relier le passé et le présent au futur.
Ce que je dis est valable pour d'autres formations scientifiques dont la mienne et c'est aussi comme ça que je fonctionne.
Et bien le problème c'est que c'est pas comme ça que fonctionne les marchés.
L'analyse technique te donnera l'illusion de pouvoir mettre en équation le passé et le présent et, en conséquence, tu vas vouloir et surtout croire pouvoir anticiper la partie droite de la courbe, celle qui est à venir.
C'est là le gros handicape des scientifiques et c'est d'une extrême difficulté pour s'en défaire.
Je te le dis, on anticipe pas les marchés, chaque trade est unique et ne se déroule pas de la même façon que les précédents ou les suivants.
On dit souvent que pour faire du bon trading il faut se mettre en mode zéro neurone...c'est tellement vrai!
Dans ton cas (dans notre cas) il y a tout un travail à faire pour changer complètement de mentalité, c'est indispensable pour basculer du coté des gagnants.
Tu n'es pas obligé de me croire, j'ai mis beaucoup d'années à le comprendre.
Je te souhaite sincèrement une belle réussite :top:

Re: Les scientifiques et le trading

par Benoist Rousseau » 10 Aoû 2017 14:01

Bienvenue.

La parole de sobear est sage. Les gens que j'ai pu voir en coaching et qui avaient le plus de difficulté étaient tous des scientifiques. La bourse n'est pas scientifique ni rationnelle. C'est plus une science humaine.

On est là pour t'aider
Bon courage

Re: Les scientifiques et le trading

par Rascar Capac » 10 Aoû 2017 14:06

Pourquoi penses-tu que la médecine et le trading vont bien ensemble xxxx ? J'ai eu énormément de périodes de doute tout au long de mes études et je continue d'en avoir... Peut-être aurai-je été plus heureux à faire de la finance mon métier ? J'ai d'ailleurs souvent réfléchi à la façon dont je pourrai combiner ces 2 domaines... J'ai également toujours voulu lancer ma propre boite, émerveillé par les plus grandes success-stories que l'on connait... Une chose est sûre, si je dois finir mes jours dans la médecine, ça ne sera probablement plus en tant que médecin !

Merci sobear pour cette longue réflexion que je comprends et partage totalement, c'est notamment pour cela que j'ai parlé de "travail", de "concentration" et de "sérieux" qui sont des qualités "universelles" ou de la vie courante comme tu dis, mais qui sont également indispensables à la médecine comme à la finance...
Après pour ce qui est du cheminement intellectuel que nécessite le traitement d'une pathologie, je ne serai pas aussi catégorique. Comme tu dis, le diagnostic découle idéalement d'un interrogatoire +/- précis dans le but de traiter une pathologie idéalement identifiée par cet interrogatoire et par les examens paracliniques.
Cela dit, la médecine est une science qui est loin d'être exacte et le penser peut devenir dangereux pour un médecin. Aucun examen n'est spécifique ou sensible à 100%, les faux positifs existent, les faux négatifs aussi... L'une des plus grandes qualités d'un médecin est donc de remettre constamment son jugement en cause, de ne rien prendre pour acquis. Chaque pathologie en apparence identique est pourtant différente, d'une manière ou d'une autre, car le terrain n'est jamais parfaitement le même (patient homme/femme, fumeur/non-fumeur, diabétique/non diabétique etc...). Et il existe toujours, notamment dans les services d'immuno, des pathologies encore non identifiées qui sont pourtant correctement traitées ! Et encore, je parle de la pathologie d'un point de vue purement scientifique et organique, mais chaque patient est également différent et chaque patient ne recevra pas l'information de la même façon, selon son histoire, son vécu, ses croyances, ses peurs etc... Le médecin doit en permanence s'adapter car une grande partie de la médecine demeure encore mystérieuse et inexpliquée ! Bref, je m'écarte un peu du sujet... En tout cas c'est toujours un réel plaisir de lire tes messages sur ce forum et je suis content de pouvoir désormais y répondre !

PS : merci Benoist, tu as notamment déjà commencé à m'aider cet après-midi en m'indiquant la possibilité de poursuivre la démo de PRT sur twitter :)

Re: Les scientifiques et le trading

par sobear » 10 Aoû 2017 14:09

Belle défense :top:
On est tous impacté par notre profession qui formate notre réflexion aux contraintes de celles ci.
Je me souviens avoir capté une conversation de couloir dans un séminaire de l'ex proAT à laquelle je participais où un intervenant disait qu'il était cardiologue et que son expérience dans la lecture des tracés lui donnait un avantage pour lire les courbes des marchés :roll: J'espère qu'il a évolué :lol:
Je pensais à - (salut à toi si tu nous lis ;) ) qui a passé son temps professionnellement à établir des systèmes de guidage pour missile (il nous l'a plusieurs fois expliqué) Son formatage intellectuel pour performer dans ce domaine n'est surtout pas d'analyser le passé mais de partir du présent et d'anticiper l'avenir sous forme de probabilités multiples pour que son missile ait une chance d'atteindre la cible. Il n'a aucune certitude sur la trajectoire de la cible qui peut très bien faire des manoeuvres d'évitements donc il doit prévoir tous les cas sous forme de probabilités pour anticiper.
Alors est-ce un hasard si beaucoup ici lui trouve un talent naturel pour le trading ? Je crois pas, il est plus apte et mieux formaté pour progresser et réussir (bon il a des handicapes dans son trading , comme ses missiles il a tendance à trop foncer :lol: )

Re: Les scientifiques et le trading

par sobear » 10 Aoû 2017 14:11

Quand tu lances un missile c'est avec un objectif (take profit) et tu prévois un solution si c'est raté (stop loss)
Perso, l'analogie me plait bien mais étant pas de la partie c'est surement du fantasme :lol2:
Punaise ! mais on a tous les missiliers sur ce forum :lol2:

Re: Les scientifiques et le trading

par sobear » 10 Aoû 2017 14:13

xxxx a écrit:Médecin - > formation 50% technique / 50% humaine = meilleur en trading à priori.
là c'est à ton tour de fantasmer ;) Malheureusement la médecine actuelle c'est 90% technique.
La sélection est si forte la première année que seuls les matheux et les bosseurs ont leur chance, les femmes aussi étant plus bosseuses sont majoritaires dans les amphis; un littéraire n'en a aucune et cela a transformé la pratique médicale.
Faut voir comment a évolué la consultation du médecin généraliste depuis l'instauration du numérus clausus, c'est plus rapide, focalisé sur LE problème du patient qui n'est plus considéré dans sa globalité et c'est très technique.
D'ailleurs, le prix de la consultation est en accord avec cette pratique où, pour une intervention de 10mn, mieux vaut avoir à faire déplacer son médecin que son plombier.

Re: Les scientifiques et le trading

par sobear » 10 Aoû 2017 14:14

quel âge a-t-il ? Avec un jeune c'est très souvent une médecine technique.

Re: Les scientifiques et le trading

par AlgoFlex » 10 Aoû 2017 17:27

Le côté scientifique cela doit servir au mm, un bon mm j'ai l'impression que c'est plus important qu'une bonne stratégie, tordre les probabilités de sont côté.

Re: Les scientifiques et le trading

par plataxis » 10 Aoû 2017 22:31

S'intéresser au trading quand on est médecin, quel gâchis pour notre société !

Perdre un ingénieur concepteur de missiles me dérange moins... Question de valeurs.

Articles en relation
le Trading...
par trader-incognito » 14 Mai 2017 15:45 (9 Réponses)
CAP trading
par Arnaud Alcantara » 17 Juil 2017 10:46 (1 Réponses)
La liberté et le trading
par Bella Swan » 06 Oct 2015 08:15 (68 Réponses)
Confiance en soi et le trading
par DarthTrader » 28 Oct 2015 19:07 (4 Réponses)
Fin du trading ou fin du moyennage ?
par Guillaume » 12 Nov 2015 16:59 (29 Réponses)
Gestion du trading
par Pierre-trading » 09 Jan 2016 14:43 (53 Réponses)
Le trading et la mythomanie
par AlgoFlex » 14 Jan 2016 08:41 (13 Réponses)
Day trading et frustration...
par Pierre-trading » 01 Mar 2016 10:20 (18 Réponses)
Trading et inconscient...
par YanaPhil » 13 Déc 2016 21:14 (7 Réponses)
Trading et plaisir
par YanaPhil » 09 Jan 2017 22:29 (12 Réponses)

ProRealTime