ProRealTime
Posez toutes vos questions sur la Bourse, le fonctionnement des Marchés Financiers, des cfds à risque limité, des Futures, des Actions... Questions de débutants, toutes les questions sont les bienvenues

Un débutant parle aux débutants - Partie 2

par Garex » 04 Mai 2019 10:17

Introduction :
    Tout ce qui suit est mon avis personnel et résulte d’une analyse de mon parcours en trading qui ressemble à des briques qui, petit à petit, commencent à ébaucher l’armature générale de mon trading.
    J’espère que cette armature vous fera gagner un peu du temps que j’ai perdu et que vous pourrez y bâtir quelque chose de bon pour vous.
    Aujourd’hui je vais vous parler de mes gros déclics (cf. post précédent), ceux qui ont changé mon approche sur les marchés.

Partie 2 : Exemples de déclics
    Alors, que les choses soient bien claires, ce qui suit n’est pas une vérité absolue. D’ailleurs vous remarquerez qu’en trading, il n’y a pas de vérité absolue. Ce qui marche pour l’un ne fonctionnera pas forcément pour un autre.
    Le premier déclic : Analyser n’est pas trader. Je me souviens de mes débuts en trading où je lisais sur les forums les techniques d’entrées des traders. Tout semblait tellement simple ! Mais quand c’était moi qui appliquais ces techniques, tout semblait tellement imprévisible ! Un breakout au lieu d’un rebond, un range au lieu d’un rallye, … j’aurais mis toutes mes économies (c’est-à-dire pas grand-chose) sur l’évolution purement aléatoire du cours. Mais pourtant, je n’étais pas fou, je les voyais bien ces tendances ! Cela n’avait rien d’aléatoire ! J’avais aussi lu des livres notamment celui des administrateurs de Tribuforex sur le sens unique à trader. Livre que j’avais lu mais que je n’avais pas compris (cf. premier post ;) ). Puis un jour, allez savoir pourquoi, lors du débriefing d’une séance de trading, je me suis dit « tiens si tu avais été dans le sens de la tendance, tu aurais gagné bien plus ». Et là, les rouages qui se mettent à tourner et hop une nouvelle ligne à mon plan de trading : L’analyse technique peut servir à définir le sens à trader (la tendance donc). Mieux, on peut utiliser certains indicateurs pour faire son analyse technique, et en utiliser d’autres pour ses points d’entrées ! Et oui je n’avais pas compris que faire une analyse est une étape complétement à part et ne correspond en aucun cas à une prise de position. Cela parait bête avec le recul mais bon, la nuance n’existait pas pour moi à l’époque.
    Le deuxième déclic : Perdre souvent ne veut pas dire perdre sur le long terme. Ce déclic a eu lieu quand je me suis rendu compte que je pouvais avoir tort sur les deux tiers de mes trades et que parallèlement, je pouvais quand même être gagnant in fine. Et pourtant ça, vous l’avez entendu comme moi non ? J’ai passé des années à faire en sorte d’essayer d’avoir toujours raison (sans réussite). Puis un jour j’ai lu le lire Van K. Tharp (et oui encore un livre) ou figurait la notion d’espérance mathématique. Et c’est suite à cette lecture que j’ai essayé pour la première fois une chose assez dingue : Appliquer à lettre un conseil sans raisonner (sur un compte démo bien évidemment). Juste pour voir.
    Aparté : attention je ne vous invite pas à agir bêtement en reproduisant ce que vous avez lu/vu/entendu. Seulement des fois pour bien comprendre ce que fait ou explique un trader, il faut, dans un premier temps, essayer de reproduire aussi fidèlement que possible ce qu’il fait, juste pour comprendre. Après libre à vous d’adapter cette méthode à votre personnalité. Fin de l’aparté.
    Au bout de quelques semaines j’ai compris pourquoi ce conseil était si dur à appliquer. Le mental, la fameuse psychologie du trader ! Et oui avoir tort souvent ce n’est pas bon pour l’égo (enfin pour le mien). Ajoutez à cela la capacité de notre cerveau à mieux mémoriser les mauvais souvenirs que les bons hérité de nos ancêtres pour leur survie, et vous avez un blocage psychologique. Nous avons donc quatre paramètres pour calculer l’espérance mathématique de gain :
    • * Le pourcentage de trades gagnants : %G,
    • * Le gain moyen des trades gagnants : G
    • * Le pourcentage de trades perdants : %P
    • * La perte moyenne des trades perdants (valeur absolue) : P
    Espérance = (%G × G) - (%P × P)

    Le but du jeu étant pour commencer d’avoir une espérance de gain ≥ 0, c’est-à-dire ne pas perdre d’argent (règle n°1). Pour cela si vous avez raison seulement 30 % du temps, il vous avoir des gains moyens supérieurs à 2,3333… ( 7/3 ) fois vos pertes moyennes. Ce n’est pas énorme compte tenu du faible taux de réussite ! Passez à 1/3 de trades gagnants et il ne vous faut plus qu’un TP équivalent 2 SL. Keep that in mind !
    Maintenant ce n’est pas parce que j’ai expérimenté ceci (perdre souvent ne veut pas dire perdre sur le long terme) que je l’applique. Tout simplement car cela ne me correspond pas, je ne me sens pas à l’aise quand je perds souvent et donc quand je ne suis pas à l’aise, je fais des bêtises :roll:
    Le troisième déclic : Avec quoi suis-je à l’aise ? Comme souvent, je ne me pose pas cette question, je fini seulement par le constater.
    Un jour sur le Forex, j’ai pris un trade sur une belle bougie d’indécision (toujours m’a préférée à ce jour) « L'étoile filante ». Pourquoi ce déclic ? Tout simplement car en rapport avec le « deuxième déclic » : cette bougie apparaissait d’une manière tellement précise que j’ai pu, tout en respectant un money management sérieux, placer un SL très serré. Qui dit SL serré dit gros braquet en termes de position et qui dit grosse position dit gros gain, profit factor, espérance, … énormes. Depuis ce jour : « les bougies sont mes amies » (maintenant relisez la dernière phrase entre guillemets avec l’air de la pub des produits laitiers :musique: ).
    Le quatrième déclic : Pourquoi ça marche chez les autres et pas chez moi ? Celui-ci est, à mon avis, encore plus mesquin que les autres. N’avez-vous jamais remarqué que certains traders vous assurent que ce qu’ils font fonctionne, et quand vous voulez l’appliquer cela ne marche pas ? Personnellement cela m’a travaillé assez longtemps. Jusqu’au jour ou expliquant moi-même mes points d’entrées un certain me dit « c’est de l’arnaque ton truc, ça ne marche pas ! ». Je me suis alors dit : « homme de peu de foi, pourquoi avez-vous douté ?».
    D’une part j’ai trouvé que ce n’était pas sympa de me traiter d’arnaqueur car je ne lui avais rien vendu (en fait je lui avais donné un faux espoir : l’argent facile) et d’autre part je me considère comme probe. J’ai fini par en conclure que c’était un imbécile. Jusqu’à ce que… Je me souvienne que j’avais quasiment pensé la même chose auparavant…
    Que pouvait-il y avoir de commun entre un imbécile et un arnaqueur ?
    Premièrement la solution de facilité consiste à penser que nous sommes deux beaux imbéciles. Arrivé là on n’est pas plus avancé. Deuxièmement, considérons, non pas les points communs mais focalisons-nous sur les différences : On est deux traders différents. Là par contre j’ai souvent entendu dire « il y a autant de techniques d’entrées que de traders » ou « pour la même figure chartiste vous aurez une multitude de points d’entrées ».
    Je me dis alors, qu’effectivement nous ne voyons pas tous la même chose d’un graphique. Ok mais pourquoi ? Peut-être est-ce que cela vient du fait que celui qui propose sa technique y a passé beaucoup plus de temps que celui qui l’applique bêtement ? On tient là un début de réponse : la persévérance. Si vous décidez de suivre une technique, testez là assez longtemps et sérieusement mais surtout ne changez pas de paramètre à chaque trade (c’est le meilleur moyen pour faire du sur place).
    Cinquième et dernier en date : la puissance des supports/ résistances psychologiques et points pivots (le plus romantique et c’est grâce à toi Benoist :merci: ).
    Pour résumer, depuis que je m’intéresse au trading je suis passé par :
    • * La recherche de l’indicateur parfait (lol) (d'ailleurs il faut un smiley "Graal" )
    • Puis voyant que cela n’existait pas, la recherche d’une technique sur internet (mouais :? )
    • * Puis voyant que cela ne marchait pas pour moi, la recherche de quelque chose qui me « parle », me convient : les bougies d’incertitude (je ne sais pas pourquoi mais c’est comme des panneaux clignotants pour moi :bravo: )
    • * Sachant cela, j’ai cherché des bons points d’entrées sur rebonds (les supports / résistances que je traçais un peu comme je pouvais et donc avec de mauvaises probabilités).
    • * Puis le déclic ! : « Tiens, Benoist fait exactement ça en fait, entrées/sorties sur bougies + supports/résistance ». C’est un déclic romantique car cela m’est venu pendant mes vacances au Portugal (magnifique pays, les portugais que j’ai rencontré étaient d’une gentillesse, une amabilité incroyable, et Porto … :top: ), je n'avais qu’une envie, rentrer à la maison pour tester cette idée, et donc Benoist m’a accompagné jusqu’à la fin des vacances (si ce n’est pas romantique ça … :lol: ).
    Ce déclic et pour moi celui qui m’a fait le plus de bien. Car enfin, ça y est ! Je gagne, et avec une méthode qui me correspond ! je vois maintenant une piste prometteuse sur laquelle mettre toute mon énergie, j’ai un axe de travail ! Je ne sais pas si vous êtes passez par-là, mais que c’est dur de chercher sans savoir ce que l’on cherche !
    Pour ça un immense merci à toi Benoist pour tout ce que tu partages. Si j’arrive un jour à atteindre mon objectif, je sais d’ores et déjà ce que je vais t’offrir. Dont acte, ceci n’est pas une parole en l’air.

Vous avez maintenant mes principaux « déclics ». Trouvez le trading qui vous correspond. Lisez, apprenez, mais réfléchissez par vous-même. Expérimentez mais soyez sérieux. Pour ma part le prochain travail va être sur moi même (tout un programme :oops: ). Et oui maintenant vient le plus dur, me canaliser, apprendre à me connaitre, bref la psychologie. D’ailleurs j’en profite pour pitcher le prochain épisode : Le trading ne se passe pas que devant un écran et des graphes. Ni que devant des livres, sur un forum ou sur Youtube.

Partie 3 : Ce que j’ai mis en place pour le trading, mais qui n’a rien à voir avec ….

Bonne journée.

Re: Un débutant parle aux débutants - Partie 2

par Francis1 » 04 Mai 2019 11:00

:merci:

Re: Un débutant parle aux débutants - Partie 2

par Benoist Rousseau » 04 Mai 2019 11:59

splendide texte, merci beaucoup !

Re: Un débutant parle aux débutants - Partie 2

par NoTradeNoGain » 04 Mai 2019 12:13

Au top Garex :top:

Re: Un débutant parle aux débutants - Partie 2

par Guipit » 04 Mai 2019 12:14

C'est ça ! :)

Re: Un débutant parle aux débutants - Partie 2

par Garex » 04 Mai 2019 13:13

Merci à vous :mercichinois:

J'ai pris un réel plaisir à verbaliser mon cheminement car cela implique de se poser les bonnes questions. Est-ce vraiment cela qui m'a fait changer? N'est-ce pas antérieur? Si c'est bien ça qu'est-ce que cela implique pour la suite, ...
Exercice très intéressant pour mener un réflexion sur soit.

-+

Re: Un débutant parle aux débutants - Partie 2

par Benoist Rousseau » 04 Mai 2019 13:26

avec ce travail, tu touches la réalité du trading, c'est avant tout un travail sur soi

Re: Un débutant parle aux débutants - Partie 2

par Garex » 04 Mai 2019 14:04

C'est un peu ce qui m'inquiète. Je n'ai jamais voulu voir un psy. J'en ai pas fondamentalement besoin mais surtout j'ai pas envie (peur) d'entendre ce qu'il/elle va me dire (c'est peut-être juste la peur de l'inconnu et/ou de l'hypocondrie). Et ça, ça en dit long sur le travail qui m'attend... D'un autre côté je me connais bien (si vous voulez savoir comment je le sais il faudra lire la partie 3 :lol: ) donc ce n'est peut-être pas indispensable. Un sophrologue là par contre ça me branche.

Re: Un débutant parle aux débutants - Partie 2

par alex18 » 04 Mai 2019 14:09

Excellent, très belle mise en forme, les différentes partie sont stimulantes car ça nous donne un plan à suivre ( tiens un plan à suivre drôle de coïncidence).
Un grand merci pour ce partage, un des meilleurs que j'ai pu lire ( et la barre est haute) :top:

Re: Un débutant parle aux débutants - Partie 2

par Benoist Rousseau » 04 Mai 2019 14:10

je ne t'ai pas dit d'aller voir un psy, là tu as fait un travail sur toi de réflexion et d'analyse avec cet article :top:

Articles en relation
Un débutant parle aux débutants - Partie 1
par didierjobe » 26 Fév 2019 22:02 (6 Réponses)
Un débutant parle aux débutants - Partie 3
par Florian » 14 Mai 2019 18:47 (15 Réponses)
Un débutant parle aux débutants - Partie 4
Fichier(s) joint(s) par Garex » 15 Juin 2019 16:34 (25 Réponses)
Questions multiples cfds à risque limité - Débutants
par Benoist Rousseau » 06 Oct 2011 22:05 (4 Réponses)
Money-management pour les débutants
par libertarian » 12 Aoû 2015 14:03 (2 Réponses)
2 liens à voir pour les débutants
Fichier(s) joint(s) par krokus1995 » 20 Aoû 2015 10:23 (18 Réponses)
meilleur stratégie à conseiller aux debutants
par Eversa » 11 Jan 2019 19:45 (14 Réponses)
Aide pour les débutants en bourse
par TDTrading » 14 Mar 2019 11:01 (4 Réponses)
Avis aux débutants qui sont un peu perdus ...
Fichier(s) joint(s) par ChristelleP » 27 Sep 2019 19:13 (21 Réponses)
Lexique boursier pour débutants et confirmés
par Les3BB » 26 Juil 2012 12:11 (4 Réponses)

ProRealTime