ProRealTime
Posez toutes vos questions sur la Bourse, le fonctionnement des Marchés Financiers, des cfds à risque limité, des Futures, des Actions... Questions de débutants, toutes les questions sont les bienvenues

Re: vivre du trading

par sylvie » 31 oct. 2013 20:01

personne n'a une petite idée concernant la question contenue dans mon post precedant ? :oops:

Re: vivre du trading

par Benoist Rousseau » 31 oct. 2013 20:31

CSG CRDS sont intégrés par l urssaf et c'est un peu plus de 30%

Vas sur le site de l apce tu as tous les détails.

Re: vivre du trading

par sylvie » 31 oct. 2013 22:51

merci benoist,
sylvie

Re: vivre du trading

par rquaid » 02 nov. 2013 17:05

sylvie a écrit :Bonjour à tous et aussi à toutes.

Dans le but de creer une EI (entreprise individuelle)" trading pour compte propre",quelqu'un saurait-il m'expliquer ce qu'il advient de la csg/crds ?
Dans le cas commun,c'est à dire quand il s'agit de simples plus-values, cette taxe de 15.5% est rajoutée à l'IR des salaires reçus ,ça j'ai compris ,mais dans le cas d'une activité liberale dont le revenu est tiré de la seule activité de trading et est donc declaré "au reel" en BNC pro,qu'en est-il ?

par exemple si je fais 100000,00 de plus-values,je paierai des charges sociale d'environ 30% de cette somme(grosso-modo),soit environ 30000,00 euro aux differentes caisses (rsi,cipav,retraite ...etc )mais et la CSG/CRDS ................????
ne me dites pas qu'elle vient se rajouter aux chiffres precedents quand meme :mur: !!!
si quelqu'un a une idée la dessus ,qu'il ou elle n'hesite pas :prier:

Bonjour Sylvie

Voici mon opinion.

Statut en E.I. j'éviterais pour des raisons fiscales, sociales et patrimoniales.

Plutôt en société SARL

Avantages :

protection patrimoniale sur les dettes en cas de mauvaises affaires limitée à la hauteur du capital de la société.

Si vous êtes gérante minoritaire, alors pas de charges sociales genre RSI qui vous pompent des forfaits dès le début d'activité. Vous êtes alors salariée et vous payez des charges sociales uniquement si vous arrivez à sortir un salaire.

Fiscalement : 15% d'impôt société à hauteur de 38000 euros de bénéfices. 33% au delà. Il faut ensuite se poser la question de savoir si vous sortez ensuite l'argent (en cas de bénéfices dispibles après rémunération) en rémunération de gérance supplémentaire ou en dividendes.


Pour débuter, je pense que c'est vraiment plus souple contrairement à tout ce que tout le monde croit (on veut éviter les frais de création de société et le juridique annuel obligatoire)

Re: vivre du trading

par sylvie » 02 nov. 2013 18:22

Bonjour rquaid, merci de t'interresser à mon post,j'avoue etre toute ouie (si si :P )

je vais essayer de repondre à ton texte reecrit ci-dessous, mes reponses seront integrées en vert.

-Plutôt en société SARL

Avantages :

protection patrimoniale sur les dettes en cas de mauvaises affaires limitée à la hauteur du capital de la société.
je n'ai pas envie de faire des dettes,c'est à dire que si je me trompe ,je ne planterai pas plus que mon compte trading,les seules dettes possibles,c'est vis à vis de rsi et compagnie,celles-ci n'etant pas couvertent,et il ne faut pas oublier qu'en sarl ou eurl,les dettes peuvent t'etre quand meme imputées à titre personnel si les organismes considerent que tu as fait une ou des fautes de gestions ,ce qui dans le cas du trading peut etre relativement facilement assimilé comme telle car l'entreprise n'etant pas gérée en tant que " bonne mere de famille",de plus j'ai un trading assez" agressif" :o

Si vous êtes gérante minoritaire, alors pas de charges sociales genre RSI qui vous pompent des forfaits dès le début d'activité. Vous êtes alors salariée et vous payez des charges sociales uniquement si vous arrivez à sortir un salaire.

je suis chomeuse actuellement,je vais demander l'accre,je ne souhaite pas non plus faire intervenir d'autre personne dans cette activité.d'ailleurs dans le cas d'une activité liberale en BNC au reel,seuls tes benefices sont taxés apres deductions de tes charges sociales et frais (ceux directement en rapport à l'exercice de ton activité ),les charges sociales sont aussi fonction des revenus que tu tires de ton activité,revenu lui-meme taxé à L'IR mais sans la deduction des 10% contrairement a si j'etais salariée.

Fiscalement : 15% d'impôt société à hauteur de 38000 euros de bénéfices. 33% au delà. Il faut ensuite se poser la question de savoir si vous sortez ensuite l'argent (en cas de bénéfices dispibles après rémunération) en rémunération de gérance supplémentaire ou en dividendes.
d'apres un celebre site fait par un particulier ,les dividendes n'ayant plus aucun attrait du fait qu'ils sont desormais soumis aux meme charges que les salaires si ils depassent les 10 % du capital social de l'entreprise,(je te raconte pas à combien il faudrait que je porte celui-ci pour toucher les dividendes sans payer de charges social) de plus les impots sur le revenu en fin d'année sont du meme acabit en société qu'en EI,d'autre te diront ,"oui mais c'est pas toi qui pye l'impot "...................... :mur: ben tien et c'est qui donc,le voisin :lol: ?
la société c'est toi donc au final la tune sort quand meme,si c'est pour la faire transiter dans une societé pour que ca ne sort pas de ta poche,faudra quand meme payer et pour payer faudra bien que je le gagne avant ......................... :bravo:


Pour débuter, je pense que c'est vraiment plus souple contrairement à tout ce que tout le monde croit (on veut éviter les frais de création de société et le juridique annuel obligatoire)

le coté paperasse obligatoire me saoul au plus haut point,ma volonté d'etre seule est importante ,plus besoin de racconter pourquoi je me suis vautrée de 23000 euro cette apres midi avant chicago à 16 h pour finalement reprendre 30000 1 heure plus tard tout cela sur un warrant sur Futures cac cotant 1 seule journée et donc evidement sans possible rattrapage le lendemain(je grossi un peu bien sur!)
la EI rend les choses un poil plus simple mais il y a peut -etre des facette dont je ne suis pas au courant.


surtout n'esite pas à me donner des idées mes oreilles sont grandes ouvertes

Re: vivre du trading

par sylvie » 02 nov. 2013 19:11

et donc pour continuer ,ce fameux monsieur qui a fait ce fameux site,(il serait semble t-il comptable)il n'y aurait plus vraiment d'avantage à creer une eurl ou une sarl,la EI reterai une solution tres adaptée dans notre cas ici ,le trading.
Ce dernier n'etant pas generateur de frais dans les memes proportions que dans le cas d'une activité dite "normale"ou du moins plus traditionnelle,il doit certes y avoir quelques avantages en faveur de la sarl mais je ne vois pas lesquels.
je suis celibataire,vivant seule, pas d'enfant ,chomeuse et aucun autre revenu.
en plus il faut des statuts pour une société et si tu veux apporter un tout petit changement faut illico passer par la "case" paperasse ............... etc,etc,plus les obligations sup liées au assemblée generale d'actionnaire ou autre joyeuseté de ce style.
donc oui ,excuse moi,je me perd dans mes explications,resultat des courses ;
le revenu disponible au bout de tout cela serait dans le cas d'un gain annuel de trading au environ de 100000,oo tres similaire entre les deux type de structute SARL ou EI apres avoir reglé les cotisations sociales et L'IR .

Re: vivre du trading

par rquaid » 03 nov. 2013 09:20

Bonjour Sylvie

OK pour ton point de vue mais ne répond pas en vert s'il te plait car mes yeux ne suivent pas.

Je maintiens cependant ma position : tout est question d'approche personnelle et tu as le même réflexe que 100% de ceux qui se lancent. (EI = simplicité et SARL = compliqué et cher (création, comptable etc...)

Cà me fait penser un peu au régime auto entrepreneur : un max a plongé dedans pour l'extrème simplicité et c'est le meilleur moyen de payer impôt et cotisations sociales..... en faisant des pertes.


Si ta projection est 100KE de plus value alors crois moi il va falloir gérer de la paperasse et même un max car j'imagine le nombre d'aller retour dans l'année fiscale qu'il faudra retranscrire dans ta comptabilité que ce soit en EI ou en SARL. Donc, quelque soit le statut prends un bon expert comptable et soit rigoureuse dans la "paperasse".

Cette multiplicité d'opérations peut à mon avis engendrer des erreurs dans le calcul des plus ou moins values si tu n'est pas rigoureuse dans la transmission des documents à ton futur expert comptable. Ton activité n'étant pas à mon avis dans le champ d'application de la TVA une transmission annuelle est possible ----> catastrophe assurée. Donc il faut absolument choisir une transmission et une mise à jour comptable mensuelle.

Choisi un expert comptable inscrit à l'ordre des EC. J'ai vu aux infos que de faux experts comptables sévissent. Là encore, le moins cher ne sera certainement pas dans ton intérêt.


Tu as entièrement raison, le revenu disponible devrait être sensiblement le même en EI et en SARL sauf que en EI:


Tu perds la possibilité de pouvoir "gérer" ton résultat : EI = BNC donc encaissement décaissement pour déterminer ton résultat et SARL = engagements. Pose toi la question de savoir pourquoi la plupart des professions libérales (hors zone fiscale privilégiée) passent en grande majorité en société à l'impôt société....

Tu perds ensuite la protection sur ton patrimoine. ( les cotisations sociales, même mises à la charge de la société restent des cotisations à caractère personnel donc je ne parle pas de celles ci dans la protection patrimoniale) Cette protection peut être remise en cause effectivement, mais uniquement en cas de faute lourde. Faire des moins values même conséquentes sur le marché ne devrait pas être considérées comme une faute lourde, car c'est la nature même de l'activité de trading. Cette protection ne semble pas avoir grande importance à tes yeux. J'imagine que tu n'utilise pas non plus de stop ni aucune autre couverture dans tes trades alors... (juste une image)

BENOIST semble avoir été satisfait de son expert comptable. Contactes le ( BENOIST) peut être qu'il te donnera des tuyaux. En tout cas choisi en un avant de commencer, rencontres en plusieurs, explique lui ton activité de A à Z et ne le choisi surtout pas en fonction des tarifs pratiqués. Un expert comptable est prestataire de services : il vends ses compétences et du temps. Moins il sera cher, moins il passera de temps sur ton dossier. Il ne doit pas te vendre simplement une prestation de production de bilan, mais il doit absolument te conseiller pour t'orienter dans la meilleure voie possible.

Conclusion : tu es toute seule et tu ne souhaite pas intégrer qui que ce soit dans cette activité, alors il ne faut même pas se poser la question car tu n'as pas le choix : SARL impossible.

Il y a donc ce qu'il est envisageable dans l'absolu, et ce qui est envisageable en fonction de tes contraintes personnelles. Les tiennes font que c'est donc EI.

Re: vivre du trading

par sylvie » 03 nov. 2013 10:26

Coucou à tous en ce dimanche .
Nota;j'espere que mon intervention ne vous paraitra pas seulement personnelle(bien que :oops: ) mais aussi pouvant repondre aux interrogations d'autres personnes se trouvant dans un cas similaire au mien,donc en reponse à Rquaid,que je remercie encore au passage:

j'ai biensur contacté des experts comptables,mais par telephone,je n'ai pas encore demandé qu'elle serait la solution la mieux adaptée pour moi. :oops:
je suis d'un naturel assez" mefiante",limite parano :musique: .
Le net me permet d'avoir une approche avant meme de saouler un EC par mes questions (finalement je saoule les gens qui me repondent :? )
Cette matiere ,la comptabilité de l'entreprise et son incidence quand au choix que l'on fait, est donc un passage obligé ,il est clair qu'une demande franche à un comptable serait l'ideale mais je suis dans une region ou les langues de te...pu sont aussi proliferes que la mauvaise herbe au printemps apres la pluie! :roll: (je ne rigole pas en disant cela)je passe donc via le canal du net pour minimiser ce phenomene tres "bauf".c'est triste mais c'est ainsi.merci donc de ton intervention.
En gros effectivement j'avais pensé faire un relevé mensuel venant de mon compte trading et faire un versement mensuel d'argent sur un autre compte banquaire perso dedié specialement à l'entreprise pour ne pas melanger les flux d'argent avec mon compte perso et ainsi rendre plus lisible l'activité propre liée à ma future activité.

Mais c'est ce paragraphe que tu souleves qui m'interpelle le plus.
""Tu perds la possibilité de pouvoir "gérer" ton résultat : EI = BNC donc encaissement décaissement pour déterminer ton résultat et SARL = engagements. Pose toi la question de savoir pourquoi la plupart des professions libérales (hors zone fiscale privilégiée) passent en grande majorité en société à l'impôt société"

Je ne suis pas completement fermée à changer d'idée quand à savoir si je reste fixée sur EI ou si je change de type d'entreprise(d'ailleurs sinon j'arriverai pas à trader!)

En gros j'ai compris que je ne pouvais pas lisser mes revenus d'une année sur l'autre que le coup de bambou viendrai en appel de charge la 2 eme et 3 eme année,à moi donc de "tresoriser" mes gains,mais en dehors de cela ?

Re: vivre du trading

par rquaid » 03 nov. 2013 11:27

sylvie a écrit :Mais c'est ce paragraphe que tu souleves qui m'interpelle le plus.
""Tu perds la possibilité de pouvoir "gérer" ton résultat : EI = BNC donc encaissement décaissement pour déterminer ton résultat et SARL = engagements. Pose toi la question de savoir pourquoi la plupart des professions libérales (hors zone fiscale privilégiée) passent en grande majorité en société à l'impôt société"

Je ne suis pas completement fermée à changer d'idée quand à savoir si je reste fixée sur EI ou si je change de type d'entreprise(d'ailleurs sinon j'arriverai pas à trader!)

En gros j'ai compris que je ne pouvais pas lisser mes revenus d'une année sur l'autre que le coup de bambou viendrai en appel de charge la 2 eme et 3 eme année,à moi donc de "tresoriser" mes gains,mais en dehors de cela ?

Tu va payer des charges sociales de forfait de début d'activité au départ soit de très faibles montants. Si ton résultat est annoncé à 100KE alors effectivement les régularisations de charges que tu ne pourra pas provisionner en EI auront une conséquence énorme sur ton imposition personnelle. Le régime de croisière interviendra effectivement en N+2 mais entre temps bonjour les dégâts avec les tranches appliquées en IRPP de célibataire.

Pour les autres possibilité de lissage, je ne peux malheureusement pas répondre ici car cela nécessite de connaitre parfaitement ton environnement personnel et même dans ce cas je ne voudrais pas que cela soit mal interprété donc :joker: . Des possibilités existent sans tomber dans la manipulation fiscale. Il faut simplement préparer en amont. C'est justement le boulot d'un bon expert comptable.

Des pistes existent peut-être en BNC avec une option pour la comptabilité créances dettes (à vérifier) et une adhésion à un centre de gestion agréé (obligatoire sinon c'est une augmentation de 25% du bénéfice imposable)

Mais dans tous les cas, une rémunération de gérance type SARL qu'elle soit régime salarié ou TNS de 100 KE déclarée bénéficie de 10% d'abattement pour frais professionnels donc une imposition perso sur 90KE contrairement au BNC ou pour un résultat équivalent tu es imposé sur 100KE. Donc première économie ANNUELLE : 10KE X 41% = 4100 euros.


NB : les centres de gestion sont de très mauvais conseillés en matière de gestion fiscale (point de vue perso) Ils peuvent tenir ta comptabilité pour moins cher qu'un expert-comptable

Re: vivre du trading

par sylvie » 03 nov. 2013 13:33

Si je met de coté cette verité que tu viens de citer,à savoir:
"Mais dans tous les cas, une rémunération de gérance type SARL qu'elle soit régime salarié ou TNS de 100 KE déclarée bénéficie de 10% d'abattement pour frais professionnels donc une imposition perso sur 90KE contrairement au BNC ou pour un résultat équivalent tu es imposé sur 100KE. Donc première économie ANNUELLE : 10KE X 41% = 4100 euros."

cas 1 / Est-ce que le fait de demander l'option "creance -dette"en EI BNC peut lisser cet aspect des choses que si elle n'etait pas demandée, les charges sociales appelées la 1er et 2 eme année seraient "faussées" et donc minimisées,rendant donc mes revenus plus important justement pour cause de petites charges sociales ,quitte à demander pour la 3 eme année que l'option ne soit pas maintenue pour continuer en "recette depense"?

cas 2/ Dans le cas ou je serai des le debut en EI ,BNC ""recette depense",si on me disait que les années 1 et 2 , l'IR va t’assommer ,mais que globalement le faite de payer le rattrappage de charge plus tard va plomber ton revenu, de tel sorte que finalement en 3 eme années la minoration d'IR compense la majoration de l'IR des 2 premieres années,............mais ça m'etonnerai fortement.

Nota;pour l'aga j'etais au courrant,merci quand meme,ce sera déjà ça de pas perdu !

Au fait ,BNC à l'IS,ça existe ? si oui,aurai-je droit de deduire 10% comme la sarl ? :hein:

Sujets similaires
Vivre végan pour vivre mieux ? (Arte)
Fichier(s) joint(s) par blAst » 12 juin 2014 02:16 (16 Réponses)
Les 4 étapes à franchir pour réussir à vivre de son trading
Fichier(s) joint(s) par Marco88 » 05 juil. 2016 02:26 (116 Réponses)
comment peut on vivre du trading
par Burzum » 07 janv. 2017 14:25 (3 Réponses)
Qui a passé le cap de "vivre du trading"?
par David » 18 juil. 2017 11:50 (20 Réponses)
Vivre du trading sur un bateau
Fichier(s) joint(s) par PLFI » 08 sept. 2017 15:07 (37 Réponses)
Vivre du trading : Est-ce vraiment un objectif ?
par Benoist Rousseau » 15 nov. 2017 20:31 (18 Réponses)
Vivre du trading à l'étranger avec les crypto-monnaies
par Euraed » 13 avr. 2018 12:26 (23 Réponses)
vivre que du trading
par BERTEL » 02 mars 2019 18:50 (72 Réponses)
projet de vivre du trading
par Nyamreg » 07 mars 2019 12:47 (8 Réponses)
Vivre du trading: et si on a pas assez de capital?
Fichier(s) joint(s) par BERTEL » 16 juin 2019 20:44 (114 Réponses)