ProRealTime
On y parle fiscalité, défiscalisation, finances personnelles, impôts, réductions d'impôts, livrets rémunérés, immobilier, assurances vie...

Re: entreprise individuelle

par Benoist Rousseau » 19 févr. 2015 17:38

Pas de retraite non plus, ni de congé maladie lol

Oui demande un rescrit ce serait super d'en avoir un noir sur blanc. Tu es célibataire ?

Re: entreprise individuelle

par lilly.. » 19 févr. 2015 17:43

oui certes, pas de cotis'.
mais le gars du Fisc m'a dit que ca l'étonnait pour l'urssaf donc j'attend le rescrit.
j'ai un doute tant que je n'ai pas ce rescrit ;-)

non pas célibataire ;-))

Re: entreprise individuelle

par Benoist Rousseau » 19 févr. 2015 18:12

Oui attends le rescrit (pour pouvoir dormir tranquillement), j'ai fait la même demande sur Urssaf Paris et Tours et deux avis négatif...

Si tu es marié cela change des choses pour la couverture si ton conjoint te "couvre" et qu'il a des revenus...

Re: entreprise individuelle

par Crack » 25 avr. 2015 20:57

Si comme moi les termes .eir, eirl, volet social fiscal, IR IS etc .... restent assez flous : voila un lien interessant pédagogique et à jour : http://www.expert-comptable-tpe.fr/posts/view/eirl-choix-regime-imposition-ir-is

à suivre ...

Re: entreprise individuelle

par Benoist Rousseau » 28 avr. 2015 19:51

merci pour le lien

http://www.apce.com/

Re: entreprise individuelle

par Benoist Rousseau » 28 avr. 2015 19:51

merci pour le lien

http://www.apce.com/ apporte aussi pas mal de chose (portail officiel)

Re: entreprise individuelle

par Crack » 30 avr. 2015 15:11

bonjour

depuis que j'ai découvert cette file, j'ai investigué et appris énormément de choses...sujet passionnant ...dommage qu'on ne l'enseigne pas à l'école secondaire ... au moins les prémices ...

un lien pratique vers un blog à jour : http://www.entrepriseindividuelle.info/Calc_CharSoc.php

on y trouve simulateurs, calculateurs, comparatifs ...exemples, analyses ...

attention à la notion des taux 'en dehors' ou 'en dedans' ... je me suis fait avoir ... à vous toutes les subtilités du pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ...

Sinon ... je suis arrivée, pour ma part à la conclusion que la meilleure forme juridique pour moi serait la SASU.

- si je reste salariée en parallèle du trading pour compte propre : se rémunérer par dividendes uniquement pour éviter les cotisations sociales, vue quelles sont déjà payées par ailleurs.
le schéma est dans ce cas : déduction de charges + IS + prélèvements sociaux sur les dividendes (15,5% + IR (après abattement de 40% sur dividendes nets de prélèvements sociaux)

- si je ne suis plus salarié:
je me verse des salaires sur lesquels seront prélevés 70% de cotisations sociales (attention taux en dehors ce qui fait environ 41% en taux en dedans) et je suis affilié au régime général plus couteux mais plus complet que le TNS(rsi), et je souscrit une assurance chomage en plus si je le juge opportun.
Pour la transmission, la SASU sera aussi la solution la plus simple et la moins couteuse.
Question : y atil des limites sur le type d'investissements que la SASU peut effectuer .. etc

Au début, je peut créer la SASU avec 1€ de capital et un compte courant d'associé plus conséquent.
il me reste à éclaircir le point de la liquidation de la SASU : comment récupérer tous mes sous si je veux tout arrêter ? si c'est possible ?

d'autre part, se pose la question du compte bancaire associé où on est sensé suivre les débouclages de trades pour établir la comptabilité : faut il avoir le statut professionnel auprès de ig ? quelles implications ? ...
à suivre ...

en conclusion de mon cas particulier et en l'etat actuel de mes connaissances :
Tant que je suis salarié, pendant la phase de montée en puissance, il n'y a pas d'interêt à créer mon entreprise : vu mon volume de trades je serai automatiquement imposé au tarif BNC (IR progressif +15,5% de prélèvements sociaux) avec les IS en moins. D'autant que depuis le 1er janv 2015, on ne peut plus cumuler les points retraites avec plusieurs activités ... par contre, quand les revenus de trading seront bien plus importants que mon salaire, je devrai cotiser sur mon salaire de trader et donc créer mon entreprise si je veux que ma retraite soit calculer sur cette nouvelle base de revenus ...logique.

Donc dans mon cas ce sont les aspects retraites et liquidation qui structureront le projet. Ensuite pourquoi la SASU : permet de vivre comme "avant" (fiche de salaire, régime general) : on peut discuter avec la banque comme un salarié normal, on peut la transformer en SAS si on souhaite s'associer, constituer un patrimoine pour ses enfants ...

Pour ceux qui partent en création d'entreprise sans certitude de bénéfices : le gros avantage de la sasu est que les charges sociales sont calculées sur les salaires qui ont été versés sur la période ce qui est beaucoup plus facile à gérer que dans le cas des EI où les Charges sont calculées sur les bénéfices estimés d'avance avec toutes les complications de rattrapage qui vont avec ... redoutable .... et où si les bénéfices sont nuls, un forfait minimum reste dû (1300 ou 1600€/an).
maintenant sur certains aspects la sasu est aussi plus compliquée : il faut rédiger des statuts avec l'aide d'un juriste par exemple ..
J'ai hâte ...

encore un lien interessant : http://leblogdudirigeant.com/

Re: entreprise individuelle

par Benoist Rousseau » 01 mai 2015 17:45

je te conseille d'aller voir un expert comptable avant, chaque cas est particulier.A priori ta priorité serait de te faire une retraite, il faut envisager les possibilités avec les lois Madelin + les réductions d'impôts que cela te donne etc. Te faire un salaire n'a aucun intérêt, les banques ne sont pas folles, ce serait trop facile, je me fais un salaire de 10.000€ / mois pendant 3 mois et je vais voir mon banquier :) Idem pour le chômage :)

Sinon pour la retraite, je ne connais pas ton horizon de temps pour la toucher, mais si c'est 20 30 40 ans, laisse tomber, capitalise avant tout ce sera ta retraite. Là les lois changent tous les 5 ans et à chaque fois à la défaveur des cotisants

Re: entreprise individuelle

par Crack » 02 mai 2015 13:47

bonjour
oui le passage préalable par les experts est incontournable.
oui percevoir un salaire pour mieux se surendetter ou pour frauder serait pour le moins débile. il s'agit de se donner un moyen de plus pour optimiser ses revenus en fonction de ses charges et de ses besoins familiaux, de son patrimoine etc ...Et pour le chômage nul besoin de salaire, on peut cotiser à un régime volontaire de protection sociale.

les règles changent tout le temps c'est la seule constante dans toute cette histoire, d'où l'importance d'une forme juridique capable de s'adapter voir de se transformer simplement.

Retraite : 'laisse tomber' : tu veux dire laisse tomber le regime général par répartotoon? Tous les jours je l'excècre à un point ...
Capitaliser : oui mais on est à l'abri de rien. tu peux ouvrir autant de comptes bancaires dans autant de banques que ton capital contient de multiples de 100 000€, la garantie des 100 000€ est un voeux pieu qui sera tenu ... jusqua la limite mathématique de l'exercice... et il faudra encore se battre pour espérer en récupérer quel % ?....

Heikin Ashi! la duchesse de Cambridge a donné naissance à une fille : magnifique ... quand je pense retraite je pense enfants dans un avenir moins facile que ce que nous avons vecu ...

quand je serai à l'âge de me retirer, on me demandera d'en faire combien de plus pour recevoir une pension complète ? c'est vraiment du f... de g... même le droit à la retraite (droit fondamental) n'est plus à l'abri du législateur, donc qu'est ce qui pourrait bien l'être ?

Si je decidais de m'acheter de l'or physique avec mon capital (que je nai pas encore)au lieu de le laisser en banque ? ou sera t il à l'abri ? sur quelle ile deserte ? si avec mon capital jinvestis dans des terres, des pierres et des rivières, ce sera plus sûr ....mais plus taxé de tous côtés ...
Si je deviens aveugle ou manchot (cest la fin pour un trader) avant que mon capital (que je dois encore constituer) puisse couvrir mes besoins de base, études de mes enfants, périodes de recherche d'emploi des enfants etc... ou avant la date de retirement (qui s'éloignera de plus en plus selon la logique actuelle) je fais quoi ?
Si de nouvelles lois interdisent de trader quo veut , je fais quoi ?

Comme toutes les choix sont risquées, au gré de linventivité du législateur, pour rester agile, faut diversifier pour diminuer le risque légal, fiscal et social comme en trading.
et comme je m'y connais assez peu je passerai bien sur par des professionnels avertis pour diversifier les options mais une chose est sure,plus on s'y prend à l'avance, moins cela coutera cher.

Re: entreprise individuelle

par Crack » 05 mai 2015 07:13

cela parait incroyable : une seule personne aurait causé le flash crash de 2010 sur le SP500 :gloups:
http://www.bloombergview.com/articles/2015-04-21/guy-trading-at-home-caused-the-flash-crash
vrai ou pas c'est ce que les instigateurs veulent que tout le monde croit ...
Ce serait accommodant d'empêcher les particuliers d'encombrer les tuyaux avec du trading haute fréquence peut etre ? ... pour se laisser encore un peu de temps ... :mur:

à suivre ...

Sujets similaires
Entreprise individuelle et moins values boursières
par Benoist Rousseau » 08 févr. 2015 17:41 (3 Réponses)
délai pour création d'entreprise individuelle
par francois7083 » 10 avr. 2017 18:43 (10 Réponses)
Entreprise individuelle besoin d'aide
par Patrickpj » 06 oct. 2017 11:03 (92 Réponses)
concernant le LEI et l'entreprise individuelle !!
par rick76 » 21 févr. 2018 08:49 (36 Réponses)
ajout activité entreprise individuelle
par anyidea » 30 avr. 2019 11:33 (21 Réponses)
Entreprise individuelle VS société
par Amarantine » 23 nov. 2019 18:32 (2 Réponses)
Recette individuelle expresse au micro-ondes
par Papaours74 » 06 nov. 2021 19:27 (8 Réponses)
Composition du cac ET pourcentage par entreprise
par DéBé » 11 févr. 2012 10:10 (2 Réponses)
auto entreprise
par soleil liberté » 09 juin 2012 10:26 (3 Réponses)