ProRealTime
Vos réactions et idées sur l'actualité économique et sociale, vos lectures et questions sur l'économie

Exit + Exode = Excroquerie ?

par takapoto » 16 Déc 2018 07:58


Octobre 2017 : les députés votent, à la demande du gouvernement, la suppression de l’ISF (Impôt de solidarité sur la fortune).
Argument principal : lutter contre l’exode fiscal.
Si les riches quittent le pays, ils ne pourront plus créer d’entreprise, qui ne créeront plus d’emploi, et cela augmentera le chômage, et bla bla bla…



Décembre 2018 : les sénateurs votent, à la demande du gouvernement, l’allègement de l’Exit Taxe (qui était justement destinée à lutter contre l’exode fiscal).
Moi, je trouve ça contradictoire et foutage de g**le. Mais je n’ai sûrement rien compris à la subtilité de la chose.
Si quelqu’un de plus intelligent voulait prendre la peine de pondre un petit bla-bla-bla pour me démontrer qu’en fait c’est très bon pour tous les Français (et pas seulement pour les amis de Macron), je passerais un meilleur dimanche…

Re: Exit + Exode = Excroquerie ?

par noko » 16 Déc 2018 08:16

je n'ai pas de blablabla en stock

par contre je te souhaite un bon dimanche :top: :mercichinois:

noko-prendo

Spoiler:

Re: Exit + Exode = Excroquerie ?

par noko » 16 Déc 2018 08:24

moi y'a quand même un truc qui m'a toujours déranger

(et je ne connais pas les détails de tout cela ni même de ceci)

ce truc c'est qu'on puisse être imposer à plus de 50%

alors on va me dire oui mais si tu gagnes un million par an on peut bien t'en prendre 70% il t'en restera 300000 pour vivre
(pas encore de quoi manquer de bolognaise dans les pâtes, ni même de foie gras)

certe


mais c'est génant

par contre qu'on limite les salaires des grands pdg je suis pour
qu'on oblige à redistribuer les bénéfices entre tous les employés équitablement aussi

mais taxer à plus de 50% je trouve ça limite obscène :?

je sais que mon oncle payait l'isf avec environ 10k de salaire c'est possible ?
ils avaient du mal à joindre les 2 bouts (je vous jure)
bon il aurait pu vendre sa grande maison avec piscine surement :)

voili voilou :arrow:

Re: Exit + Exode = Excroquerie ?

par trappiste73 » 16 Déc 2018 08:36

Exit tax : les exilés n’ont pas du tout confiance en l’état français. Pour ça que pour espérer les faire revenir, il faut les convaincre qu’ils pourraient repartir librement. Aucune malice ni complot là dedans.
Par contre avec ce qui se passe, c’est pas gagné et même sans espoir ...
Pour l’isf, il n’a pas été supprimé mais remplacé par l’ifi. Certains paient moins et d’autres plus notamment parce que les réductions pme et dons ont été supprimés.
Par ailleurs avec l’ir et les prélèvements sociaux plus l’ifi, certains sont toujours imposés à plus de 70% sachant que le conseil d’état juge attentatoire aux libertés de dépasser 75% et a donc mis de fait un plafonnement qui a été de plus intégré dans le code des impôts.
La vraie diminution c’est pour les plv financières mais cette année ça risque de pas jouer des masses vu la bourse. Vu le faible degré d’épargne, les difficultés de financement des pme, la dépendance du cac aux actionnaires étrangers, la flat taxe est une mesure pas complètement idiote.

Re: Exit + Exode = Excroquerie ?

par Benoist Rousseau » 16 Déc 2018 08:46

J’avais fait un grand topo 35 minutes que j’écrivais pour expliquer cela en détail. Mon iPhone s’est éteint a court de batterie. C’est un symbole. Il y a des centaines d’études qui montrent que L’isf coûte plus cher qu’il ne rapporte à l’Etat. Même mes amis du PS qui l’ont mis en place disent que c’est une belle bêtise mais uniquement quand il n’y a pas les caméras. J’ai entendu un ancien ministre socialiste l’appeler l’impôt de la haine.

Alors en 20 secondes car finalement je doute qu’on cherche vraiment une réponse.

1) L’isf N’a pas été supprimé mais transformé en impôt sur la fortune immobilière. La partie qui a été supprimée est sur les actions le patrimoine mobilier. Après avoir payé les plus gros impôts du monde entre 50% à 70% sur les bénéfices réalisés on en redemandait encore aux chefs d’entreprises. Ils continuent à payer sur leur maison et patrimoine mobilier

2) l’exil taxé est un scandale démocratique car effectivement il a pour but d’empecher les gens de quitter la France après une vie de travail. On pourrait se poser la question car à en croire certains c’est le plus beau pays du monde alors pourquoi empêcher les gens de prendre leur retraite ou de les forcer à rester en France par la contrainte fiscale ? C’est très récent l’exit taxe (et je l’ai payé) mis en place sous Hollande. Je passe sur l’usine à gaz où même le fisc avait du mal à me l’expliquer et qui rapporte quasiment rien entre 50 et 70 millions d’euros par an. Et avec les gens affecté à son calcul et sa complexité même pas sûr que ce ne soit pas négatif pour le budget de l’Etat. Son effet : forcer les gens qui veulent partir à la retraite à vendre leur entreprise leur patrimoine. La retraite en dehors de la France tout en conservent son entreprise on oublie. Un désastre pour la succession des pme. Sans exit taxe j’aurai gardé mon entreprise en France. Je voulais partir donc obligé de tout vendre et de licencier. Je n’avais pas l’argent pour payer l’exit taxe sans tout vendre

Et un désastre pour un jeune créateur d’entreprise les deux réunis. En restant en France si cela fonctionne il est sur taxé avec l’ancien ISF + impossible de partir et de vivre sa vie sans vendre sa création. Conclusion alors qu’il est jeune en bonne santé il quitte la France s’il a deux grammes de bon sens pour créer sa société d éclairée côté de la frontière.

Voilà en gros j’avais écrit 25 raisons pas le courage de recommencer. Je n’en ai mis que deux. L’idée c’est d’essayer de garder les gens positivement et non par la contrainte. Car là c’est catastrophique notamment pour l’investissement étranger (1/4 des emplois privés) et pour les jeunes créateurs d’entreprises français quel est l’interêt d’un investisseur étranger ou français de s’installer en France en sachant qu’il est le plus taxé au monde et cerise sur le gâteau il sera taxé encore à son départ sur la richesse qu’il a crée en France en guise de punition alors que dans presque tous les pays du monde sauf la Corée du Nord il aurait été remercié.

Il y a d’ailleurs à ce que j’ai lu des recours aux tribunaux européens contre l’exit taxe pour entrave à la liberté de circulation on verra dans 10 ans le jugement.

Re: Exit + Exode = Excroquerie ?

par Benoist Rousseau » 16 Déc 2018 09:22

Noko > oui noko ton oncle pouvait payer l’isf Avec 10000€ par mois. Même en étant au rsa tu peux payer l’isf Tu hérites d’une maison d’une entreprise ou d’un terrain et tu dois payer l’isf Même si tes revenus sont de 0. D’ou Des drames lors des successions si tu n’arrives pas à vendre le bien raoidement pour payer l’isf. Tu es surendetté et passible de saisie en moins d’un an. Cela a été des drames dans l’aristocrate. Il a fallu revendre le château appartenant à la famille pendant des siècles où le paysan de l’ile De Ré qui sert toujours d’exemple car tres symbolique. Tu n’as aucun Revenu ou très faible et tu peux payer l’isf Car le terrain que tu as ou hérité vaut une fortune avec la flambée des prix de l’immobilier ou ta maison. Des retraites avec 1000€ de pension ont du revendre leur maison pour payer l’isf Leur erreur avoir acheté pour une bouchée de pain un terrain et une maison dans une zone devenue tendance 40 ans plus tard. Ils sont punis d’avoir bien choisi l’emplacement de leur maison en 1970. Parmi certaines incohérences. L’isf Ne se base pas du tout sur les revenus.

Re: Exit + Exode = Excroquerie ?

par noko » 16 Déc 2018 09:35

ok je ne comprend pas tout

je ne pense pas pour le rsa car il faut déclarer tes biens immobiliers

et à mon avis ils te disent de vendre

ou alors c'est déduis

je sais qu'ils déduisent l'épargne

Re: Exit + Exode = Excroquerie ?

par noko » 16 Déc 2018 09:39

ok pour mon oncle c'est donc leur maison qui faisait qu'il payait l'isf

mais s'en séparé c'est renoncé à un marqueur social !

impensable

quitte à se serrer la ceinture :?

Re: Exit + Exode = Excroquerie ?

par Euraed » 16 Déc 2018 11:22

Bonjour,

On fête cette année le 70ème anniversaire de la déclaration universelle des droits de l'homme, signée au lendemain de la 2ème guerre mondiale par 58 états.
Il se trouve que cette semaine, le tgv étant en retard, je l'ai lue entièrement car elle est affichée sur la bulle de verre protégeant le gare de Strasbourg.
Et je dois dire avoir été frappé par la clairvoyance et lucidité des rédacteurs.

Je vous invite à la (re) lire avec attention, par exemple sur le site des nations unies
http://www.un.org/fr/universal-declaration-human-rights/

Que des affirmations, des règles fondamentales qui nous invitent à réfléchir, modestement tout de même :D , à l'état du monde.

Par exemple au sujet de cette file sur l'exit taxe, on peut s'interroger sur la pertinence d'établir des barrières élevées à la sortie du territoire alors que la mobilité internationale est inscrite à l'article 13 de cette déclaration droits de l'homme.

Article 13
1. Toute personne a le droit de circuler librement et de choisir sa résidence à l'intérieur d'un Etat.
2. Toute personne a le droit de quitter tout pays, y compris le sien, et de revenir dans son pays.

Alors bien sûr pour le principe, un gouvernement ne pourra pas interdire franchement la mobilité, en revanche il pourra opter pour une stratégie rampante et sournoise, comme par exemple réhausser fortement les coûts, rendre la chose administrativement complexe etc... rien de bien méchant n'est ce pas, mais un cumul d'obstacles qui décourageront une bonne proportion des prétendants à la mobilité.

Sur le fond il n'y a nulle raison que la mobilité internationale soit aisée pour un jeune ou un senior aux bagages légers mais pénalisante pour une personne ayant accumulé du patrimoine.

Maintenant au delà de ces considérations générales et d'un point de vue pratique, une exit taxe altère les comportements des mieux informés et/ou conseillés, notamment des fondateurs de start-up. En effet lorsque le succès du business model semble se mettre en place, il devient alors pressant de délocaliser les activités afin d'éviter les coûts futurs du succès.
Et ceci est particulièrement vrai lorsque la start-up lève, pour diverses raisons, des capitaux d'origine non française.

C'est là le phénomène majeur que la réforme de l'exit taxe française cherche à corriger: la délocalisation EN AMONT des futures pépites françaises !
Ainsi la question n'est pas du tout de savoir combien cela rapporte aujourd'hui mais surtout de ce que cela coûte en manque de richesse future créée pour la nation. Et les ordres de grandeur ne sont pas du tout les mêmes !

On peut donc s'interroger moralement sur la pertinence de la décision mais les réalités économiques sont extrêmement claires, si l'on veut maximiser le développement économique de la France, l'emploi et toutes les conséquences sociales qui y sont attachées, il ne faut pas d'exit taxe.

Pour ma part, je trouve qu'il s'agit là d'une mesure typiquement centriste, en apparence purement libérale mais aussi à vocation sociale, différée et sur le fond.
Dans le contexte actuel elle est courageuse car politiquement peu correcte et audible.

Re: Exit + Exode = Excroquerie ?

par Benoist Rousseau » 16 Déc 2018 11:39

Merci j’étais en train d’écrire un article sur la mobilité avec ces références de l’article universelle des droits de l’Homme. C’est d’ailleurs un des chefs d’accusation de la France qui sera débattu aux tribunaux européens la discrimination entre citoyens et la volonté de réduire la libre circulation sur des personnes ciblées


ProRealTime

Alors partagez-le 5 fois c'est bon pour la santé