ProRealTime
On y parle fiscalité, défiscalisation, finances personnelles, impôts, réductions d'impôts, livrets rémunérés, immobilier, assurances vie...

Re: Faillite des banques loi sapin 2

par loilodan » 22 Juin 2016 13:55

Je pense exactement comme toi Farwest.
Cette garantie, c'est juste du pipeau.

Re: Faillite des banques loi sapin 2

par Benoist Rousseau » 22 Juin 2016 14:03

pas besoin de faire la poche aux "pauvres", les "riches" suffiront, on a déjà eu le cas à Chypre (d'où l'idée de le généraliser à toute l'Union Européenne) et en plus ce sera populaire

Re: Faillite des banques loi sapin 2

par Sylvain P. » 22 Juin 2016 14:09

Et quand il n'y aura plus de riches ça sera autour des moins pauvres. Le nivellement par le bas...

Re: Faillite des banques loi sapin 2

par Benoist Rousseau » 22 Juin 2016 14:16

Oui mais les moins pauvres deviendront riches mathématiquement, tu as toujours une structure sociale en trois strates mêmes si les « riches » peuvent être pauvres selon des normes extérieures.

Donc les moins pauvres qui deviennent riches vont à leur tour pouvoir être aussi haïs par les pauvres qui seront devenus moyens :)

Désolé, le marché ne bouge pas depuis quatre heures donc on s'occupe comme on peut lol)

Re: Faillite des banques loi sapin 2

par loilodan » 22 Juin 2016 14:18

Chypre était un test.
Pas de révolution = applicable partout ailleurs.
Mais d'un point de vue pratique, le seuil de 100.000 € risque de ne pas suffire.

Par contre, une chose est sûre. Comme le fait remarqué benoît, l'important étant d'éviter une révolte populaire, il ne faudra pas toucher à la majorité de la population.

Re: Faillite des banques loi sapin 2

par Sylvain P. » 22 Juin 2016 14:22

Oui oui c'est ce que je voulais dire, tout le monde va sauter une catégorie. En fait c'est simple de créer de la richesse.... Ah bon c'est pas pareil que créer des riches ?? ^^

Re: Faillite des banques loi sapin 2

par Benoist Rousseau » 22 Juin 2016 14:46

MdR sylvain :)

Re: Faillite des banques loi sapin 2

par falex » 22 Juin 2016 16:12

Pour être riche il faut soit :
que les pauvres soit plus pauvres
que les riches soit plus riches

Dans tous les cas "l'autres catégorie" ne doit pas bouger sinon elle perd sons statut :lol:

De toute façon la notion de richesse est quelque chose de relatif et pas du tout d'absolue ... c'est bien ça que quand on pose la question à "toumouPrmier" à combine on est riche et qu'il répond "à partir de 2000€ (si j'ai bonne mémoire) cela ne veut strictement rien dire.

Je suis sur que certaines personne avec 2K€ de revenu en fond 10x plus que d'autre avec le double triple ou plus encore.

La seule notion de richesse que j'admet c'est quand je me dit : Tiens je veux m'acheter un truc ou un service et que je ne réflechi pas plus qu'une demi-seconde si ça va mettre en péril mon budget mensuel ... à mon humble avis c'est ça la vrai richesse ... avoir un certains degré de liberté ... mais qui est relatif à la vision de chacun ...

Re: Faillite des banques loi sapin 2

par Sylvain P. » 22 Juin 2016 16:22

Tout à fait. Déjà quand tu n'as pas besoin de faire les comptes à chaque fois que tu viens d'acheter de l'alimentaire et que tu ne scrutes pas les étiquettes de prix au supermarché tu peux te dire que tu es mieux loti qu'une bonne moitié des français.

Re: Faillite des banques loi sapin 2

par Bernardino » 22 Juin 2016 16:35

Mais arrêtez de râler tout le temps ! C'est incroyable ça ! Surtout quand les politiques traitent avec efficacité un problème grave.
Avant :
- Aucune garantie en cas de faillite d'une banque, les épargnants perdent tout.
- L'état doit intervenir pour éviter le risque systémique.
- La supervision bancaire est nationale, et en conséquence les états ont tendance à cacher / minimiser le risque pour éviter un bank run.
Après :
- Les épargnants sont garantis à hauteur de 100.000€ par compte (pas par banque) dans toutes les établissements l'Union européenne. C'est mieux ou c'est pire ? Libre à ceux qui le souhaitent d'avoir autant de comptes limités à 100 000€ qu'ils le souhaitent, dans autant de banques de l'Union qu'ils le veulent.
- La supervision bancaire est assurée par la BCE, ce qui a permis de découvrir quelques lièvres, et de contraindre ceux-ci à des augmentations de capital qui ont permis de revenir à des ratios de solvabilité raisonnables. C'est pire ?
- Les banques ont désormais l'obligation d'avoir des ratios de solvabilité nettement plus contraignants qu'auparavant, avec vérification par la BCE et la banque centrale nationale, avec scénarios de stress tests obligatoires. Pour ceux qui veulent en savoir plus, c'est ici : http://www.acp.banque-france.fr/fileadmin/user_upload/acp/International/Les_grands_enjeux/2012-modalites-de-calcul-du-ratio-de-solvabilite.pdf
- En cas de faillite, ce ne sont plus les états qui payent, mais les actionnaires, les détenteurs de dette, les détenteurs de gros comptes (plus de 100 000€ par compte), et les autres banques de l'Union européenne à travers le fond de solidarité. C'est quand même mieux que de demander au contribuable de payer quand ça va mal...
Cette directive européenne a été adoptée par tous les pays membres de la zone €, qu'ils soient de droite ou de gauche, avec un large consensus.
Ce n'est peut-être pas parfait, mais c'est une énorme amélioration par rapport à la situation qui prévalait auparavant.

Articles en relation
Solidité des banques
par Stan » 17 Avr 2018 19:01 (25 Réponses)
Les banques qui grugent leurs clients
par Benoist Rousseau » 26 Juin 2014 15:16 (1 Réponses)

ProRealTime