ProRealTime
Pour partager sur nos trades en direct en Day Trading et en Scalping ainsi que nos informations ou réactions sur l'Actualité Boursière. Ces sont les files du jour pour partager sur notre trading. Files du jour

File scalping et day trading du Mardi 24 mars 2020

par Taylor » 23 Mar 2020 23:55

Bonjour à toutes et tous,

Avant d’en venir demain aux applications pratico-pratiques du biomimétisme et de ce que l’homme a pu améliorer dans ses procédés en fonction de son observation de la nature, je vous propose de nous arrêter un instant pour constater via quelques exemples ce que la nature a déjà su créer avant nous. Et c’est parfois surprenant !


// LA NATURE L'A FAIT AVANT NOUS :


L’araignée argyronète qui plonge avec son oxygène


Bien avant que les premiers plongeurs humains réussissent à transporter leur oxygène sous l’eau, l’argyronète avait déjà inventé le principe de la cloche de plongée. D’abord, quand elle plonge, cette petite araignée (aux caractéristiques bien terrestres, il faut le noter !) bénéficie d’un vrai scaphandre car son corps est entouré de soies épaisses et complètement hydrofuges qui emprisonnent ainsi l’air autour d’elle. Elle se crée auparavant une bulle d’air, sa réserve, qu’elle porte sur son abdomen durant sa plongée. Et, cerise sur le gâteau, elle sait aussi tisser une toile étanche où elle peut décider de se fabriquer une bulle d’air, plus grande, dans laquelle elle peut vivre. Pour augmenter la taille de la bulle (jusqu’à celle d’une noisette environ), elle va effectuer quelques aller-retours à la surface pour y apporter de l’oxygène supplémentaire en y déposant sa réserve !

En vidéo :


Spoiler:

Pour info, les premières « cloche à plongeur » datent du 17e siècle, quant aux premiers scaphandres, il faut remonter au 19e siècle et encore, à cette époque les plongeurs ne pouvaient pas encore transporter leur oxygène sur eux (ils respiraient grâce à un tube relié à la surface). Il faudra attendre l’apparition du détendeur pour cela, dont l’inventeur n’est autre que le commandant Cousteau, qui a travaillé quelques années plus tard au projet d’un sous-marin géant nommé… L’Argyronète !


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les guêpes qui ont créé les premières le papier


Eh oui, autant rappeler que les nids de guêpes ou de frelons sont composés en pâte à papier car ces derniers ne produisent pas de cire, contrairement aux abeilles. Ce faisant, des guêpes vont collecter quelques morceaux de bois dur sur les arbres puis les mastiquer (on les appelle à juste titre les guêpes papetières). Grâce à leur salive ceci devient une pâte qui prend d’abord la forme d’une petite boulette. Ces guêpes vont ensuite revenir les étaler en fine couche pour protéger leur nid (elles feront plusieurs couches). A l’intérieur, les alvéoles pourront être plus épaisses et se rapprocher d’une matière cartonnée. Selon les essences de bois récoltés, le papier des nids pourra prendre des teintes diverses.

Vidéo :


Spoiler:

Pour info, et même si nous avons voulu l’inventer pour un tout autre objectif que celui des guêpes, la technique du papier-chiffon a été mise au point par les Chinois vers le 2ème siècle avant JC. C’est seulement vers le 12ème siècle que les Génois mettront au point la technique du papier que nous connaissons aujourd’hui. Quant au papyrus, ancêtre de tous ces supports et qui correspond à un autre procédé, il nous vient évidemment des Egyptiens et aurait été élaboré pas moins de 2500 ans avant notre ère.


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La grenouille des bois/le spermophile arctique/les tardigrades qui ont recours ou survivent à la cryogénisation


Oui, cette petite grenouille assez commune a développé une faculté bien surprenante mais fort utile pour sa survie à long terme : la capacité à se déshydrater, se congeler puis revenir à la vie sans séquelle ! Pourtant ce n’était pas gagné, sa peau très poreuse la rendait normalement particulièrement sensible au gel et à toutes ses conséquences… Pour réussir cette prouesse, elle accumule en fait beaucoup d’urée dans ses tissus et fait en sorte que son foie puisse convertir assez de glucose à partir de ses réserves de glycogène. Quand le froid arrive et que le gel commence à s’immiscer sous sa peau, elle va se déshydrater à hauteur de 60% de ses organes durant les 12 premières heures. Le gel ira jusqu’à atteindre son cerveau ou le cristallin de l’œil, son cœur, sa respiration, ses mouvements musculaires s’arrêtent complètement… et pourtant au redoux elle se réveillera en parfaite santé !

Et pour tout vous dire, cette petite grenouille n’est pas la seule à pouvoir se cryogéniser ainsi :

Il en va de même avec le spermophile arctique, animal à sang chaud contrairement à notre grenouille, qui lui n’utilise pas sa fourrure pour se protéger du froid comme on s’y attendrait pour un mammifère, mais qui va geler son cerveau pour arrêter toutes les connexions et les synapses nerveuses. Il maintient ainsi une température corporelle de -2.9° (!) et peut se recongeler ainsi plusieurs fois par cycle de 3 semaines sans causer de dommages à ses fonctions vitales.

Et comment ne pas citer les tardigrades, ces invincibles qui vivent toujours passés les -273°, qui résistent à la déshydratation extrême, aux radiations à des concentrations létales, à des températures insupportables (l’eau bouillie ne lui fait rien), et même au vide de l’Espace ! Selon une étude récente, des tardigrades congelés en 1983 ont pu être ramenés à la vie 30 ans plus tard en réussissant à se reproduire ensuite :shock: !

En vidéo :


Spoiler:
Quant à nous, s’il existe nombre d’applications en médecine de la gestion du froid extrême, la cryogénisation pour nous ramener à la vie des années plus tard reste encore bien du domaine de la science-fiction et est très loin d’être maîtrisée… Des volontaires pour faire progresser la science :joker: ?!


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les arbres qui ont un internet végétal, le Wood Wide Web


Eh oui, saviez-vous que les arbres ne nous ont pas attendu pour mettre en place leur propre réseau de fibre optique ?

Pour communiquer, et notamment s’avertir d’un danger, on savait que les arbres diffusaient des « odeurs ». Mais la voie des airs est parfois incertaine, et les arbres ne peuvent comprendre l’alerte que s’ils sont de la même espèce parfois. Alors ils ont fini par trouver une autre voie, bien plus stable et fiable, sous terre.

Leurs racines sont un formidable messager, ils se sont arrangés pour tisser une toile qui les connecte entièrement, et transmettent alors leurs informations chimiquement, mais aussi électroniquement, à la vitesse d’un centimètre par seconde.

Mais vous me direz que les racines ne courent parfois pas si loin, ou qu’il est aussi démontré qu’il existe des arbres « solitaires », « réfractaires » et « individualistes » qui refusent d’entrelacer leurs ramifications souterraines. C’est alors qu’entrent en jeu des champignons appelés à la rescousse pour garantir la continuité de la transmission. Ils développent ainsi des filaments, et croyez-moi notre réseau paraît bien modeste à côté. Pour reprendre l’exemple souvent cité à ce sujet : une cuillerée à café de terre forestière contient plusieurs kilomètres de ces filaments, appelés hyphes. Ce sont ces champignons qui assurent, connectent et mettent en réseau des forêts entières entre elles.

Attention, ce réseau connaît les mêmes failles : virus, « darknet » etc… !

En vidéo :


Spoiler:
Il est encore aujourd’hui difficile de comprendre quelles informations se transmettent les arbres par ce réseau (alerte en cas de danger, types d’insectes en présence et état de sécheresse ont pu être déterminés a priori), mais quoi qu’il en soit, cette coordination à grande échelle date de la nuit des temps et est peut-être plus élaborée qu’on ne peut le penser… De quoi nous donner à réfléchir pour optimiser notre propre modèle d’organisation ?


-------------------------------------
Sources :
Spoiler:
L'argyronète : livre Quand la nature inspire la science, M. Fournier
Les guêpes : http://www.moulin-de-nouara.org/2016/09/21/mais-qui-a-invente-le-papier/
La grenouille des bois : https://ohchouette.com/5-animaux-qui-peuvent-se-congeler-entierement-et-revenir-a-la-vie/
Le wood wide web : livre La vie secrète des arbres, P. Wohlleben


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le calendrier économique :


Re: File scalping et day trading du Mardi 24 mars 2020

par TREVE T-1000 » 24 Mar 2020 00:03

7064 short

Re: File scalping et day trading du Mardi 24 mars 2020

par TREVE T-1000 » 24 Mar 2020 00:04

Taylor merci pour l open

Re: File scalping et day trading du Mardi 24 mars 2020

par Anonyme23 » 24 Mar 2020 00:10

Hors market ça s'envole !
Je trouvais ça louche le nikkei dans le vert toute la journée

Re: File scalping et day trading du Mardi 24 mars 2020

par Taylor » 24 Mar 2020 00:11

Toujours au poste Treve à ce que je vois :top:
Au fait, merci car c'est un peu grâce à toi que j'ai pu avoir cette semaine, les ouvertures de ce trimestre avaient été raflées en moins de 2 :lol:

Re: File scalping et day trading du Mardi 24 mars 2020

par BillBall97 » 24 Mar 2020 00:13

Merci Taylor. C'est passionnant

Re: File scalping et day trading du Mardi 24 mars 2020

par Baechler » 24 Mar 2020 00:15

:bravo: :bravo: :bravo:

Très belle ouverture :merci:

Je passe aussi vite fait ici souhaiter de bon rétablissement a plusieurs membres

j'ai aperçu dans différentes files que plusieurs d'entre vous a deux trois petit problème de santé, je profite donc ici de vous souhaiter tout de bon car j'ai perdu le file des files :?

Bon trades a vous

Re: File scalping et day trading du Mardi 24 mars 2020

par nono069 » 24 Mar 2020 00:16

Bonsoir a tous. Merci taylor
@anonyme23 effectivement le nikkei résiste un.peu mieux depuis qq jours. il a même très envie de monter. Je l.ai suivi à l.open dimanche soir il a perdu jusqu'à 11% je crois qu'on touche un beau point.bas vers 15200 hier...
le yen semble attirer lors de périodes troublees et le pays gere plutôt bien la crise du covid. Meme si JO reportes ils ne seront pas annulés.

Son rebond est intéressant à suivre pour voir si durable....

Re: File scalping et day trading du Mardi 24 mars 2020

par Benoist Rousseau » 24 Mar 2020 00:17

On se rapproche des 19000

Re: File scalping et day trading du Mardi 24 mars 2020

par nono069 » 24 Mar 2020 00:19

touchés !

Articles en relation
File scalping et day trading du Mardi 3 mars 2020
Fichier(s) joint(s) par Patton966 » 02 Mar 2020 23:01 (751 Réponses)
File scalping et day trading du Mardi 17 mars 2020
Fichier(s) joint(s) par Jayson » 16 Mar 2020 23:24 (805 Réponses)
File Scalping et Day trading du Mardi 31 mars 2020
Fichier(s) joint(s) par TREVE T-1000 » 30 Mar 2020 23:03 (564 Réponses)
File Scalping et Daytrading du Mardi 10 Mars 2020
Fichier(s) joint(s) par alfbeaum » 09 Mar 2020 23:26 (678 Réponses)
File scalping et day trading du Lundi 02 Mars 2020
Fichier(s) joint(s) par traderfiou » 02 Mar 2020 01:14 (568 Réponses)
File scalping et day trading du Mercredi 4 mars 2020
Fichier(s) joint(s) par Garex » 04 Mar 2020 00:54 (523 Réponses)
File scalping et day trading du Jeudi 5 mars 2020
Fichier(s) joint(s) par traderfiou » 04 Mar 2020 22:54 (607 Réponses)
File scalping et day trading du Vendredi 6 mars 2020
Fichier(s) joint(s) par Louis22 » 06 Mar 2020 00:00 (769 Réponses)
File scalping et day trading du Lundi 16 mars 2020
Fichier(s) joint(s) par Jhin » 15 Mar 2020 23:34 (741 Réponses)
File scalping et day trading du Mercredi 18 mars 2020
Fichier(s) joint(s) par Benoist Rousseau » 17 Mar 2020 23:00 (898 Réponses)

ProRealTime