ProRealTime
Pour partager sur nos Sports préférés, événements sportifs... et sur la Santé et la Nutrition

L'hypersensibilité des tests PCR.

par masta » 13 sept. 2020 07:08

Bonjour/Bonsoir.

Les tests PCR aujourd'hui effectués pour détecter le coronavirus sont beaucoup trop sensibles. Ils "zooment" tellement sur les échantillons qu'ils détectent des débris de virus ou des quantités infimes, ne rendant pas la personne malade et encore moins contagieuse. Les cas positifs données chaque jour dans les médias ne sont pas représentatifs. Les seuls chiffres pertinents sont ceux des malades en réanimation.

"Alors que la plupart des tests pratiqués aux Etats-Unis font 37 ou 40 cycles, plusieurs spécialistes interrogés par le New York Times estiment que la limite devrait être fixée à 35 ou 30 cycles, voire encore moins, pour considérer un test comme « positif » – ou, du moins, pour considérer qu’un patient serait contagieux.
En France, les tests pratiqués réalisent entre 40 et 45 cycles, selon le conseil scientifique Covid-19. « Des valeurs de CT élevées sont souvent le reflet d’une quantité de virus faible ou nulle (débris de virus) signalant que la personne testée ne présente pas de risque. »
(...)
85 % à 90 % des tests qui se sont révélés positifs en juillet dans le Massachusetts ne l’auraient pas été si le nombre de cycles avait été abaissé de 40 à 30."

https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2020/09/09/covid-19-l-hypersensibilite-des-tests-pcr-entre-intox-et-vrai-debat_6051528_4355770.html
https://genomique.iric.ca/resources/files/Comprendre_les_resultats_qPCR.pdf
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/avis_conseil_scientifique_27_juillet_2020.pdf#page=30
https://www.nytimes.com/2020/08/29/health/coronavirus-testing.html

Re: L'hypersensibilité des tests PCR.

par Eversa » 13 sept. 2020 09:54

Intéressant à savoir, merci masta.

Re: L'hypersensibilité des tests PCR.

par Motiyo » 13 sept. 2020 10:54

Tout cela n'est qu'un faux débat.
Comme pour tout système de test, la sensibilité peut-être poussée et il y aura plus ou moins de cas positifs détectés selon le réglage (c'est comme en trading pour le réglage d'une moyenne mobile ou d'un oscillateur).
Le problème est que des personnes guéries qui ne sont pas contaminantes sont souvent porteuses de débris du virus sous forme inactive ce que détectera un test hypersensible (pas bien) et pas un test peu sensible (très bien) mais que des personnes au début de leur contamination, elles mêmes contaminantes mais ayant très peu de matériel viral prélevé nécessiteront justement des tests hypersensibles pour être repérées (super bien) alors qu'un test peu sensible ne les repère pas (pas bien du tout).
Donc à chaque réglage de la sensibilité il y aura des avantages et des inconvénients, c'est aux scientifiques de faire les bons choix.
La phrase: "85 % à 90 % des tests qui se sont révélés positifs en juillet dans le Massachusetts ne l’auraient pas été si le nombre de cycles avait été abaissé de 40 à 30." est lourdement trompeuse et donne l'impression que les tests c'est un peu n'importe quoi, alors qu'en fait cette phrase veut aussi dire que si la sensibilité avait été abaissée beaucoup de cas n'aurait pas été détectés dont un bon nombre de malades contaminants.

Re: L'hypersensibilité des tests PCR.

par Francis1 » 13 sept. 2020 11:55

:top:

Re: L'hypersensibilité des tests PCR.

par Eversa » 13 sept. 2020 13:33

@masta:
Je ne vais pas créer une file juste pour cette question: tu sais ce qu'il en est de savoir si attraper le virus confère une immunité?

Re: L'hypersensibilité des tests PCR.

par masta » 13 sept. 2020 14:06

Eversa, ce virus est assez déroutant. Alors oui, il semble conférer une immunité. Mais il y'a peut-être des formes chroniques. Ou du moins avec des séquelles. Comme tout virus, il mute. Et comme la plupart des virus, sa stratégie est de se reproduire au maximum, donc de ne pas tuer trop vite son hôte. Donc les mutations semblent atténuer sa dangerosité (cela reste à confirmer). Il y'a quelques cas de réinfections, mais sans symptômes (ou très légers).
Les anticorps sont retrouvés chez les sujets ayant été atteints.
Comme un rhume (qui sont souvent causés par des coronavirus d'autres espèces), il est possible d'attraper un rhume toute sa vie, mais jamais le "même". Alors il est possible que ce virus devienne bénin et s'ajoute à la liste des coronavirus bénins classiques. D'ailleurs il est bénin pour la majorité des classes d'âges, sinon nous aurions une hécatombe. Il est parfois mortel, mais comme le souligne les cas aux USA, la plupart avaient des comorbidités (2,6 en moyenne aux USA). En gros il ne tue que très rarement les gens en bonne santé, et encore plus rarement les gens de moins de 50 ans. Contrairement à la grippe saisonnière, qui tue les très jeunes, et les très vieux.

Motiyo, le problème c'est que l'hypersensibilité de ces tests entraînent des conditions de vie dégradées pour la population. On brandit ce nombre de cas positifs comme si il y'avait une deuxième vague, alors qu'il n'y en a pas. Et on nous pourrit la vie sur ce simple nombre. Alors très bien, hyper testons, mais ne nous servons pas de cela pour nous gâcher la vie.

Re: L'hypersensibilité des tests PCR.

par Motiyo » 13 sept. 2020 14:07

Je me permet une réponse Eversa que complètera Masta:
Attraper le virus confère bien une immunité dont on ne sait pas actuellement le temps qu'elle durera (quelques mois au pire, cas peu probable, ou quelques années mais à priori pas une immunité définitive).
Il y a, dans le monde, quelques cas isolés de personnes ayant attrapé deux fois la maladie, certains avaient une déficience immunitaire donc le cas n'est pas significatif mais un cas particulier est inexplicable...peut on faire une généralité à partir d'un ou de quelques cas isolés pour dire qu'il n'y a pas d'immunité alors que pour les centaines de milliers d'autres voire de millions il n'y a jamais eu de deuxième contamination ?

Re: L'hypersensibilité des tests PCR.

par Motiyo » 13 sept. 2020 14:09

ah nos posts se sont croisés

Re: L'hypersensibilité des tests PCR.

par masta » 13 sept. 2020 14:13

Le(s) (quelques ?) cas sont bénins ou asymptomatiques. Il est aussi possible que l'on détecte des débris de virus (justement à cause de l'hypersensibilité), et que les symptômes soient liés à une autre maladie. Mais comme il y'a des traces de Sars-Cov2, on attribue ceci à cela...Et c'est une forme mutée.

"Le 15 août, alors que l'homme revient d'Espagne, il est testé à nouveau positif à l'aéroport de Hong Kong, malgré une absence totale de symptômes. Or, une analyse génétique montre que les deux infections successives ont été causées par deux souches différentes du virus SARS-CoV-2, la seconde correspondant à une souche circulant en Europe en juillet et août, et n'étant donc pas présente en mars en Chine. Cela exclut de fait une « résurgence » de la première infection ainsi qu'un cas de Covid-19 persistante comme on peut l'observer chez de nombreux malades.
(...)
Les cas de deuxième contamination rapportés en Corée du Sud se sont en revanche révélés être des « faux positifs » induits par la présence de cellules mortes dans les voies aériennes."

https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/coronavirus-covid-19-premier-cas-confirme-reinfection-82626/

je pense qu'il faut arrêter de tester les asymptomatiques, comme le préconisent certains médecins. Ou au moins diminuer la sensibilité. Et arrêter de brandir le nombre de cas positifs comme alpha et oméga de la situation.

Re: L'hypersensibilité des tests PCR.

par Motiyo » 13 sept. 2020 14:21

Je répondrais à Masta:
Ce virus mute peu et, en tous cas, jamais de mutation à présent sur un élément qui augmenterait sa toxicité.
Ce virus possède des codes de vérification de sa réplication (c'est une image) que n'ont pas les multiples variétés de virus de la grippe par exemple d'où la nécessité d'adapter un vaccin chaque année aux mutations du virus grippal.
Personnellement j'ai du mal à accepter que le virus puisse avoir une intelligence l'amenant finalement à protéger l'hôte qui lui permet sa réplication. Pour moi le virus est une chose (même pas un être vivant) qui n'est soumis qu'à la loi du hasard. S'il est trop toxique cela le conduira à son extinction car la mort de son hôte ne lui permet pas de diffuser. Une forme mutée moins toxique permettra à son hôte de vivre et de disséminer ses répliques longtemps d'où cette forme de sélection naturelle qui ne correspond en rien à un acte d'intelligence.

Sujets similaires
2 tests amusants et déconcertants
par iGeriya » 25 juil. 2013 21:49 (7 Réponses)
Stress tests: 25 banques européennes sur 130
par bzumell1 » 26 oct. 2014 13:48 (0 Réponses)
Tests et journal de z0om
par z0om » 18 févr. 2015 12:42 (3 Réponses)
Tests Ola
par swapping » 13 mars 2015 11:38 (15 Réponses)
File réservée pour tests
par Eversa » 13 mai 2016 17:30 (125 Réponses)
Freebox Delta premiers tests
par anonyme899 » 15 déc. 2018 15:55 (12 Réponses)