ProRealTime
Découvrir le Forex, le Trading sur le Forex, les paires de devises et leurs spécificités pour les trader

Le concept de tendance

par wasgij » 29 Nov 2014 15:36

Bonjour,

l'idée de tendance est omniprésente dans la littérature du trading.

Cependant, cette notion mériterait je crois d'être mieux expliquée et son intérêt mieux démontré.
J'ai lu notamment le livre "Technical analysis of the financial markets" de Murphy.
Cet ouvrage est considéré comme étant une référence dans le domaine de l'analyse technique.
Le concept de tendance n'y est pas assez détaillé.

J'ai quand même essayé de le comprendre et de lui donner un sens :
Les tendances sont matérialisées par des lignes droites. Or on représente un prix (en ordonnée) par rapport au temps (en abscisse).
Le concept mathématique mis en jeu est donc celui de fonction affine.
Il s'agit d'une fonction dont la dérivée est constante.
C'est très simple : "L'évolution du prix est proportionnelle au temps écoulé".
Remarque : cet ouvrage étant LA référence sur l'analyse technique, je trouve ça assez étrange que la nature mathématique d'un concept comme la tendance ne soit pas rappelé.

Jusque là, tout est clair. Mon interrogation réelle est la suivante : à quelle situation réelle correspond une tendance (linéaire) ?
Il est évident que si on voit une tendance haussière, c'est que les acheteurs sont plus nombreux que les vendeurs : la pression haussière est plus importante que la pression baissière.
D'accord, mais comment mesurer cela ?
Imaginons que j'ai une droite de tendance de coefficient directeur (pente) "a > 0".
Par exemple un canal haussier sur l'USD/JPY.
Pourquoi cette régularité ?

Ma théorie (qui ne demande qu'à être validée ou réfutée) est que c'est précisément le rapport (nombre d'acheteurs)/(nombre de vendeurs) qui est constant.

Exemple :
Situation : le prix a pris 1 pip par minute de 10h à 12h
Explication : de 10h à 12h, il y a eu constamment 2 acheteurs pour 1 vendeur.

Voilà, c'est tout. Pensez-vous que cette explication tient la route ?

Mon objectif est de donner un sens aux motifs graphiques.

Merci d'avance pour vos réponses.

Wasgij

Re: Le concept de tendance

par Anonyme01 » 29 Nov 2014 23:01

Ton approche des graphiques boursiers m'intéresse beaucoup. Notamment avec les dérivées. En effet, j'ai déjà essayé de modéliser certaines configurations graphiques par des fonctions et d'en calculer les dérivées première et seconde afin de pouvoir anticiper la suite de la fonction. Or, une fonction peut être linéaire pour un intervalle infini tandis qu'un graphique boursier ne pourra pas l'être car il est soumis à une certaine périodicité (krach tous les 7 ans par exemple).

Pour en revenir à ta question, je suis d'accord avec ton approche mais pas entièrement convaincu. Si nous avons par exemple une tendance haussière qui peut être modélisée par une droite de pente a =1, cela ne veut pas forcément dire qu'il y a plus d'acheteurs que de vendeurs. En fait, je pense que quelque soit la tendance, il y a toujours le même nombre d'acheteurs et de vendeurs puisqu'il faut obligatoirement deux parties pour qu'une transaction se réalise. Il n'y a peut-être pas le même nombre d'être humains réels de chaque côté mais les quantités échangées sont identiques.

Alors, que se passe-t-il ? Eh bien c'est le même principe qu'aux enchères : si une entreprise a de bonnes perspectives d'évolution par exemple, les acheteurs vont offrir de plus en plus cher pour posséder une action et les vendeurs vont demander également de plus en plus d'argent pour céder les leurs. Il y a le même nombre d'acheteurs et de vendeurs (sous-entendu les mêmes quantités achetées et vendues) mais c'est le prix demandé qui varie. De plus, on dit souvent que la tendance entraîne la tendance. En effet, une fois que le premier acheteur a décidé de payer plus cher, un second va faire pareil et ainsi de suite jusqu'à un niveau (une résistance) où les acheteurs ne seront plus prêts à payer sans cesse plus cher. Le cours va donc entrer en range jusqu'au jour où un vendeur va décider de vendre moins cher parce qu'il veut se débarrasser de ses actions par exemple. Et hop, effet boule de neige dans l'autre sens. Sauf qu'à la vente, c'est beaucoup plus violent parce que la panique vient jouer son rôle. C'est le krach.

Mais où je te rejoins, c'est sur l'étonnante précision de certains actifs à respecter à la lettre leurs canaux de tendance. Mais pourquoi cela se produit-il ? Je pense que la majorité des traders tracent les mêmes canaux de tendance, les mêmes supports et résistances et donc de ce fait, voient à peu près tous la même chose. Quand on approche près d'une borne d'un canal haussier par exemple, une grande partie des intervenants sur le marché en sont conscients, d'où la précision des mouvements. Sans oublier bien sûr les algorithmes de trading qui sont de plus en plus nombreux sur les marchés et qui sont programmés pour réagir face à ce genre de situations.

Re: Le concept de tendance

par thebounce » 30 Nov 2014 02:55

wasgij a écrit:Bonjour,

....

Jusque là, tout est clair. Mon interrogation réelle est la suivante : à quelle situation réelle correspond une tendance (linéaire) ?
Il est évident que si on voit une tendance haussière, c'est que les acheteurs sont plus nombreux que les vendeurs : la pression haussière est plus importante que la pression baissière.
D'accord, mais comment mesurer cela ?
Imaginons que j'ai une droite de tendance de coefficient directeur (pente) "a > 0".
Par exemple un canal haussier sur l'USD/JPY.
Pourquoi cette régularité ?


Ce que je peux dire selon ma compréhension des choses, c'est qu'il ne faut pas utiliser les mathematique pour repondre au(x) "Pourquoi?" dans le trading, simplement car on en sait rien et savoir ne fera rien avancer, deplus le "pourquoi?" fais intervenir des variables hors du champs des maths ce qui rend le problème non-linéaire... Les maths sont plutôt là pour donner une interprétation de l'instant t, voir juste t-1 (t-dt pour les pointilleux), ou pour prendre des décision probabiliste...

Ma théorie (qui ne demande qu'à être validée ou réfutée) est que c'est précisément le rapport (nombre d'acheteurs)/(nombre de vendeurs) qui est constant.

Exemple :
Situation : le prix a pris 1 pip par minute de 10h à 12h
Explication : de 10h à 12h, il y a eu constamment 2 acheteurs pour 1 vendeur.

Voilà, c'est tout. Pensez-vous que cette explication tient la route ?


si il ya progression constante c'est comme sam l'a dit qu'il ya une progression constante dans l'offre et la demande (prix)


Sinon tu devrais jeter un œil du coté des régressions linéaires... ça pourrait t'intéresser

Re: Le concept de tendance

par Bella Swan » 30 Nov 2014 07:12

Bonjour à tous,
Il y a l'hypothèse des SFP (self fulfilling prophecy), les prophéties auto-réalisatrices, pour alimenter une tendance et peut-être un genre d'effet Matthieu pour les sell/buy-off.
Et, puis, n'oublions pas : le marché pourra rester irrationnel plus longtemps que nous ne pourrons rester solvables.

Re: Le concept de tendance

par swapping » 30 Nov 2014 08:17

BELLA SWAN a écrit:Bonjour à tous,
n'oublions pas : le marché pourra rester irrationnel plus longtemps que nous ne pourrons rester solvables.


Excellent résumé SWAN, bien mieux que la théorie du chaos :bravo:

Re: Le concept de tendance

par stef61 » 30 Nov 2014 08:50

bonjour les lèves tôt du dimanche
pourquoi le dax réagit il aussi bien aux PP,la reponse est simple et vous la connaissez tous c'est parce qu'il y a du monde sur ces niveaux a la vente ou a l'achat, mais pourquoi sur ces niveaux ???
je me dis toujours une chose, si j'aime quelque chose, a un moment précis, des milliers de personnes vont aimer en même temps que moi cette ce quelque chose. une musique vient de sortir , je l’adore et des milliers d'individus comme moi l'aiment et font que ce deviendra probablement un succès.
j'en reviens toujours au même, on est tous connectés et les pensées circulent les bonnes comme les mauvaises, alors quand elles sont associées a un visuel , c'est l'effet garanti.
j'observe un graphe je fais mon analyse, je détermine des niveaux , des canaux , la tendance j’émets des hypothèses et je les concrétise par des tracés.
je me dis si on va là..., la reaction sera celle la...nous sommes des milliers a nous dire la même chose au même moment .
il y a pour ainsi dire toujours une reaction sur un tracé pertinent, qui validera ou pas notre scénario.
le cours arrive sur un PP on s'attend a une reaction dans l'autre sens, le cours le traverse sans s’arrêter, mais le PP est toujours là, il n'a pas fait effet de resistance alors fera t'il effet de support...le cours redescend et bingo il rebondi a la hausse.
en fait le trading est un job de testes a fortes probabilités, on est certain de rien, on teste tout simplement des niveaux, des idées.
modéliser un comportement humain avec les mathématiques, c'est ce que les plus puissant cerveaux essaient de réaliser avec les algorithmes de trading, mais toujours avec un élément inconnu, le sentiment humain.
le jour ou ils réussirons a le créer ce sera la fin pour nous ;)
je retourne fermer mes yeux
bon dimanche

Re: Le concept de tendance

par wasgij » 30 Nov 2014 12:09

Eh bien c'est le même principe qu'aux enchères


Cette image des enchères m'a permis de mieux me représenter l'évolution des prix. :merci:

le jour ou ils réussirons a le créer ce sera la fin pour nous


Je pense qu'on a quelques décennies devant nous :top:

-> Avant de pouvoir rendre des ordinateurs intelligents, il faudrait déjà qu'on sache rendre des hommes intelligents ! :lol:

Mais c'est un autre débat...

Re: Le concept de tendance

par bzumell1 » 30 Nov 2014 13:43

Il faut pas se leurrer, beaucoup de transactions et de volumes sont maintenant robotisés avec des algos développés par des humains. On se bat au quotidien et en hebdo/mensuel contre les robots de Goldman Sachs et de tous les desks de la planète.

Re: Le concept de tendance

par Anonyme01 » 30 Nov 2014 19:09

bzumell1 a écrit:Il faut pas se leurrer, beaucoup de transactions et de volumes sont maintenant robotisés avec des algos développés par des humains. On se bat au quotidien et en hebdo/mensuel contre les robots de Goldman Sachs et de tous les desks de la planète.


En effet, je crois qu'on atteint maintenant 50% de robotisation en Europe et plus de 75% aux USA. Qui dit robots, dit réactions parfois hors normes (je pense notamment au flash krach) mais dit aussi certainement un meilleur respect des supports, résistances, canaux etc... Donc ça a du bon et du moins bon ;)

Re: Le concept de tendance

par wasgij » 30 Nov 2014 21:54

Je ne trouve pas le chiffre de 75% très étonnant. Le contraire serait absurde, car le propre des ordinateurs est de faire plus et plus vite (avec cependant des analyses moins fines et subtiles que celles produites par les humains).

L'avantage des ordinateurs n'est pas l'intelligence, mais la rapidité.

Articles en relation
Qu'est-ce qu'une tendance ??
Fichier(s) joint(s) par stefcio2002 » 27 Déc 2014 21:57 (10 Réponses)

ProRealTime

Alors partagez-le 5 fois c'est bon pour la santé