ProRealTime
On y parle fiscalité, défiscalisation, finances personnelles, impôts, réductions d'impôts, livrets rémunérés, immobilier, assurances vie...
Répondre

vivre loin de tout dans une cabane

par ChristelleP » 19 oct. 2020 22:19

J'ai une copine qui a très envie de quitter son emploi de salarié et de vivre en forêt loin de tout dans une cabane. La vie moderne "normale" de salarié lui pèse de plus en plus.... Je reconnais que les restrictions sanitaires n'aident pas. Je l'incite à patienter en attendant que l'on trouve enfin un vaccin.

Elle n'a pas beaucoup d'argent et n'a pas du tout l'intention d'investir de quelque manière que ce soit.

Elle est une végétarienne convaincue.

Elle connaît bien les plantes et leurs vertus nutritives ou médicinales.

Elle pense peut-être donner des formations ou des thérapies de médecine douce ou de relaxation pour avoir éventuellement un petit revenu.

Elle prête à vivre de façon très rustique.

Elle a, entre autres, de nombreux problèmes articulaires, et je lui ai prévenu que ce serait dur pour elle, ne serait-ce qu'à ce niveau là, d'autant plus que je ne pourrai pas l'aider physiquement, étant moi-même handicapée.

Je pourrais la dépanner financièrement, mais je reconnais que ce n'est pas la solution à long terme, et qu'elle doit être autonome pour tout, d'autant plus que je vais êttre moi-même en disponibilité à partir de novembre.

Je lui ai dit qu'elle devra payer pour une couverture sociale, et qu'elle aurait ainsi des frais d'entreprenariat. Elle est assez remontée contre çà....

Quelles solution légale pour elle, et abordable financièrement ? Doit-elle créer une entreprise pour sa couverture sociale même si elle n'a aucun revenu ?
Est-ce la seule solution légale si elle ne fait pas la démarche de se faire reconnaître invalide (elle a beaucoup de problèmes de santé, ce serait justifié) ?

Re: vivre loin de tout dans une cabine

par Bobo » 19 oct. 2020 22:42

Dis lui de regarder en replay le Zone interdite d'hier soir pour commencer
Il y était question de cabanes justement


Et un conseil. Même si c'est une amie, évite de prêter de l'argent à quelqu'un, surtout quand tu es quasiment sûr de ne jamais le revoir
Les problèmes d'argent risqueraient de gâcher votre amitié plus qu'autre chose

Re: vivre loin de tout dans une cabane

par ChristelleP » 19 oct. 2020 22:45

J'avais l'intention non pas de lui prêter mais de lui donner, mais des sommes modestes, bien évidemment... :-)

Re: vivre loin de tout dans une cabane

par ChristelleP » 19 oct. 2020 22:48

Pour l'habitat, elle pense à un abri de jardin sur un terrain non constructible... Il y a des abris de jardins qui font la taille d'un studio de 10 à 30 m 2. Le problème n'est pas là... Ces abris de jardins sont même plus grands que l'appartement minuscule qu'elle a à Paris en ce moment. :mrgreen:

Je sais que seuls les abris de jardins de moins de 2m2 ou les tentes sont autorisés sur les terrains non constructibles, mais elle m'a dit qu'elle était prête à vivre dans une tente. Il y a moyen de rendre un terrain inconstrutctible constructible... Ce n'est pas la question qui me préoccupe le plus pour elle...

Ce qui me tracasse est le statut administratif. Quelle solution légale possible pour elle ?

Re: vivre loin de tout dans une cabane

par Xavier.S » 19 oct. 2020 22:54

Ca me fait penser à quelqu'un





Re: vivre loin de tout dans une cabane

par Bobo » 19 oct. 2020 22:59

Si elle ne reprend pas de travail, elle vivra des minima sociaux, et CMU pour la santé
Sinon auto-entrepreneur mais tous les métiers ne sont pas possibles, ou elle prend un 1/3 ou 1/4 temps pour que ce soit plus simple

Re: vivre loin de tout dans une cabane

par ChristelleP » 19 oct. 2020 23:00

merci Xavier. :mercichinois:

Re: vivre loin de tout dans une cabane

par ChristelleP » 19 oct. 2020 23:07

Bobo, peut-elle vivre des minimas sociaux et avoir la CMU si elle ne fait pas de recherche active de travail (RV à Pôle-Emploi, envois de CV et de lettres de motivaiton...) ? Elle ne voudra pas d'un temps partiel.

Il me semble qu'il est maintenant question de supprimer les minimas sociaux aux personnes qui ne recherchent pas activement du travail, sauf s'ils sont reconnus comme invalides ? Il me semble même que l'on est obligé d'accepter une offre d'emploi de Pôle Emploi considérée comme "raisonnable" ?

C'est ce que je crains... et qu'elle ne puisse pas toucher les minimas sociaux sans contact avec le salariat, et je me demande ainsi quel statut légal pour elle si elle ne vit que de la cueillette...

Admettons qu'elle renonce à toucher les minimas sociaux... aura-t-elle la CMU sans obligation d'emploi ou de rechercher active d'emploi, ou se retrouvera-t-elle sans aucune couverture sociale si elle ne cotise pas à un régime d'indépendant ?

Re: vivre loin de tout dans une cabane

par masta » 20 oct. 2020 00:56

Intéressant. J'ai justement acheté des plans de cabanes (dont une qui est une vraie maison) en début de mois...

Ce site est sur : https://onclegustave.com/plan-abri-jardin/

Il y'a vraiment des trucs sympas. Par contre il est interdit de construire une surface en dure de plus de cinq mètres carrées sur un terrain non constructible, si l'on n'est pas agriculteur.
Il est parfois possible de pousser à vingt mètres carrés. Il y'a aussi tout un tas d'autres exceptions. Presque autant que de villes ou de terrains...
Le principal risque est de se voir obliger par le tribunal de détruire la structure.
Il n'y a pas que les cabanes en bois, il y' aussi les maisons en terre, en chaux/chanvre...

Après il y'a les habitats dits mobiles et/ou légers (caravane, yourtes, mobil-homes...), avec encore des lois spécifiques selon le zonage du terrain (Zone U, A ou N grosso modo...) et la commune.
Si c'est une femme qui n'a pas une allure de punk, elle aura plus de chance de trouver un maire qui toléra sa structure (ou sa présence tout court)...

Pour ce qui est du RSA et de la CMU, il faut distinguer les deux...

La CMU n'est pas forcement accolée au RSA. Toute personne sous le seuil de pauvreté (environ 950e) y a le droit. Sans devoir justifier d'une recherche d'emploi.

Pour le RSA, il faut pouvoir justifier d'une recherche d'emploi. Une référente Pole Emploi ou envoyée par le Conseil général du département est censée le vérifier. C'est effectivement le cas dans la majorité des cas. Mais ce n'est pas difficile de passer les mailles du filet (beaucoup plus facile que de construire une structure de plus de vingt mètres carrées en campagne). Un RDV de temps en temps pour voir comment ça va. D'ailleurs souvent ces RDV débouchent sur une prise en charge médicale ou psychologique ou dans des plans pour avoir un job d'insertion. C'est du flicage bienveillant.

Il y'a un problème. même deux. Il faut une adresse pour bénéficier des prestations sociales. Il est possible de se faire domicilier chez un proche ou dans un centre social (c'est ce que font les SDF), mais on ne peut pas avoir son courrier sur un terrain agricole...
Il faut une connexion internet, de manière quasi obligatoire aujourd’hui (il est possible d'avoir un accès dans des structures sociales).

Voilà. Je pourrai répondre à des question spécifiques. Là j'ai voulu dégrossir.

Il faut savoir que les gens qui veulent s'extraire du système au maximum augmentent de jour en jour, notamment chez les très jeunes. Pour le moment, ils ne dérangent pas trop le système, car trop peu nombreux et la machine peut continuer à tourner. Pour le moment...

Tout ceci est possible, il y'a des forums spécialisés et tout un tas de vidéos Youtube (en ce moment je suis une famille qui vit dans un vieil autobus). Il n'y a pas de réponse simple car il y'a autant de cas de figures que de personnes et de terrains...

Je pense que dans un premier temps, chercher un terrain agricole pour y planter quelques trucs, s'acheter une petite camionnette où l'on peut mettre un matelas. Y dormir quelque week-end pour commencer. La vie "sauvage" ne convient pas à tout le monde.
Surtout en hiver. Sans eau courante. Sans électricité de puissance (pas de machines à laver...).

Ah oui, règle importante : si c'est un terrain NON constructible mais qu'il y'a une vieille bâtisse dessus, il est possible d'y vivre et de la retaper, légalement. Par contre pour avoir l'eau et l'électricité du réseau, c'est une autre paire de manche (mais le but n'est pas de se connecter au réseau quand on choisit cette vie là... et il est tout à fait possible de survivre, voir de vivre très bien, hors réseau).

Je reste disponible si d'autres questions.

Re: vivre loin de tout dans une cabane

par masta » 20 oct. 2020 01:10

La localisation est très importante également. La Bretagne sera plus tolérante que la Picardie. Le sud, il ne pleut pas assez si l'on veut arroser ses légumes (et prendre sa douche) sans puit, sans rivière et sans réseau... Il y'a tout un tas de paramètres à prendre en compte. Même une zone trop reculée n'est pas forcement la solution. Déjà parce qu'en cas de problème ou de démarche administrative, cela peut être la croix et la bannière (voir dangereux, si les pompiers mettent 45 minutes à venir). Un terrain trop reculé est plus à risque d'expropriation (pour construire une mine, une autoroute ou autre...). Il y a aussi la faune animale et humaine. SI c'est une femme seule à fortiori...
Je ne veux pas décourager. C'est un projet noble que de vouloir s'extraire de ce système mortifère tout en se rapprochant de la nature. Mais ce n'est pas, ni facile, ni pour tout le monde.

Sujets similaires
Vivre végan pour vivre mieux ? (Arte)
par blAst » 12 juin 2014 02:16 (16 Réponses)
Vivre du Scalping ... ?
par kieran » 19 janv. 2013 05:08 (37 Réponses)
vivre du trading
par BryanScalp » 26 avr. 2013 16:57 (201 Réponses)
Dans quel monde utopique voudriez-vous vivre?
par StephD » 26 juil. 2013 09:31 (21 Réponses)
Vivre à Dubaï
par chifounou » 20 oct. 2013 13:44 (29 Réponses)
Vivre à Londres
par Tulipe » 21 oct. 2013 15:01 (3 Réponses)
Vivre sa Légende Personnelle
par frigolite » 13 mars 2015 23:14 (4 Réponses)
Vivre à l'étranger et baisse de l'Euro
par lemerou » 14 mars 2015 08:54 (21 Réponses)
La permaculture, lart de vivre avec la nature
par chad » 04 oct. 2015 11:59 (1 Réponses)
Vivre en marge du diktat de la société
par MORGOTE » 04 nov. 2015 03:29 (65 Réponses)