ProRealTime
On y parle psychologie, psychanalyse, développement personnel... Le trading c'est beaucoup plus que des chiffres
Répondre • Page 1 sur 1

Le sacrifice nécessaire (ou de mon blocage en trading )

par Guillaume » 30 mars 2018 16:04

Bonjour,

En trading, parce qu' il faut savoir perdre pour gagner... :hein:

Une petite bafouille pour expliquer pourquoi je ne suis tjrs pas régulier dans mon trading, si ce n’est dans la perte. Cela fait presque 6 ans que j’essaie de trader le dax. :prier:

Ce que je sais maintenant c’est que mon pb est la coupure de la perte dès que le prix indique que mon setup est faux. Comme je prend sur break out, cela veut dire couper lorsque le prix revient finalement sur le S/R dans l’autre sens. Je moyenne régulièrement et mes pertes dépassent ainsi mes TP2 emmagasinés.
Je sais que si j’arrivais à couper systématiquement entre 10 et 15 points je serai profitable car j’ai fait plusieurs journées avec une perte à -15/-20 et fini positif. Donc le taux de gain est bon.

Mais j’ai un « gros » problème d’adaptation de ma psychologie au trading, car en général quand je fais des bonnes matinées, le premier trade mauvais qui suit me voit complètement incapable de couper de peur de perdre les gains accumulés. Donc je me suis dis je me limite à trader entre 9h et 10h, puis ensuite je retourne dans mon open desk. Mais je n’arrive pas à m’arrêter une fois revenu sur mon bureau.

Voici mes règles que je respecte 1 jour sur 2 :
- trading entre 9h et 10h30
- TP2
- coupure sur le S/R qui invalide le break out tenté ( en général entre 8 et 15 pts)
- entrée sur break out et changement (micro )tendance UT1
- sortie flat si prix revient après avoir un DD -10.
C'est bien simple, rare sont les jours où je suis capable de ne pas ouvrir la plateforme ig l'AM, comme si mon vrai job m'ennuyait.


Suite à mes gains je me sens un peu flotté, comme un parfum de toute-puissance, de bien-être un peu trop fort….

Ensuite c’est vraiment comme si je cherchais à aller jusqu’au premier mauvais trade me mettant dans une situation dans laquelle je dois sacrifier ce’ sentiment de légère euphorie. Et forcément il arrive, et je suis pas capable de couper à 10 puis 15 puis ensuite je vois que tout les gains vont y passer : intolérable émotionnellement !
Donc je moyenne et m’enfonce dans un mode espoir suicidaire pour mon capital. Puis je me rends compte que je me suis remis encore dans la même situation pour la 300ème fois, et me dis que l’espoir me fatigue car déconnecté de la réalité du prix. Donc je coupe, souvent au pire moment. :mur:

Pourquoi je n’arrive pas à couper ? parce que je n’ai pas compris que ce qui me pousse à continuer à trader c’est entre autre de me remettre dans cette situation où je dois sacrifier un sentiment d’omnipotence qui est là pour combler une fêlure narcissique.
En effet sans rentrer dans les détails, j’ai construit au cours de mon enfance et principalement par les relations vécues avec mes parents, un besoin d’être spécial, supérieur, grandiose pour être aimé. J’ai ainsi construit une dissociation ( ou névrose ) en laissant grandir une addiction à cette toute-puissance extrème et surtout artificielle. Du coup j’ai généré le côté inverse, polarité oblige, avec dans l’ombre un profond sentiment de dégoût pour moi-même, d’incapacité à m’aimer dans l’ordinaire.
Donc plus je me sens fort et spécial, plus je me sentirai comme une m*rde dès que la situation qui a généré cela va disparaître. Ce roller coaster émotionnel me coupe en plus d’une certaine capacité à voir la réalité car je tombe très vite dans l’excès.
Ce split émotionnel fait de moi qlq’un de psycho-rigide et arrogant parfois, notamment quand je gagne en trading. Mais comme je suis qlq’un de cultivé, cela se cache souvent derrière une humilité de façade. D’ailleurs je trouve que l’humilité appelle souvent l’arrogance comme les 2 faces de la même pièce.

A ce jour je pense qu’il y a une partie de moi ( l’inconscient ? l’ombre ? le refoulé ? ) qui me remet sans arrêt dans la situation de revivre ce sacrifice nécessaire en coupant la perte et en tuant le sentiment « océanique » associé au gain du matin.
En général c’est au niveau de la poitrine que je ressens les émotions liées à cette petite mort. Mais le problème est probablement que j’ai peur de ressentir cette perte en moi, comme si cela faisait remontre situations de vie de mon enfance.
Et donc je n’arrive pas à couper, avant qu’un autre sentiment, la colère contre moi-même à la vision des pertes l’emporte avec rage.
Et quand j’arrive à couper sans moyenner ( ce qui es déjà une victoire) je fais un mini psychodrame contre moi-même pendant qlq mn, au lieu de passer au trade suivant. Je vous passe le discours intérieur avec les insultes dégradantes.

Donc, bottom line, pour moi maintenant :
- Le trading c’est 95% de psycho ( sans négliger les 5% qui représentent de nombreuse heures)
- Soit je sacrifie les 10/15 pts nécessaires et rapidement, en me laissant traverser par l’émotion liée , sans faire un psycho-drame mental. Voire même continuer à trader non pas pour les gains mais dans l'unique but de réaliser le geste JUSTE de la coupure de perte au bon moment, véritable thérapeutique en soi pour moi.
- Soit je sacrifie le trading tout simplement, et accepte cet échec de 6 ans, et le sentiment d’être ordinaire, banal finalement, pour évoluer vers la suite.


A suivre :zzz:

Re: Le sacrifice nécessaire (ou de mon blocage en trading )

par Guillaume » 30 mars 2018 16:54

- Pour précision, j'aime bien cette définition qui me parle bcp :

Sacrifice. Psychologically, associated with the need to give up the world of childhood, often signaled by the regression of energy.

One must give up the retrospective longing which only wants to resuscitate the torpid bliss and effortlessness of childhood.[The Sacrifice,"CW5, par. 643.]



- Pour aller un peu plus loin pour ceux qui ne sont pas rebutés par mon style ampoulé, je rajoute qlq mots personnels qui feront peut-être miroir chez certains :

Mon moi infantile s'est construit avec une mère qui m'a mis sur un piédestal trop haut, hors sol, probablement pour compenser sa propre fêlure narcissique.
Et un père ( avec un côté puer aeternus) plutôt absent suite à un mauvais divorce, et dont l'image était fortement dégradé par ma mère.

Ainsi comme le prévenait Jung, le moi infantile ne peut abandonner son égotisme et ses prétentions sans douleur car "la libido enlevée à la mère devient menaçante comme un serpent, symbole de l'angoisse de la mort, car il faut que meure la relation à la mère et de cela on meurt presque soi-même." :gloups:

Re: Le sacrifice nécessaire (ou de mon blocage en trading )

par Scalpeur-Futures » 30 mars 2018 18:27

Je dois avoir pas mal de similitudes avec ton récit d'expériences Guillaume.

Il doit y avoir la question de la confiance en jeu également,
Guillaume a écrit :Je sais que si j’arrivais à couper systématiquement entre 10 et 15 points je serai profitable car j’ai fait plusieurs journées avec une perte à -15/-20 et fini positif.
(...)
Donc je moyenne et m’enfonce dans un mode espoir suicidaire pour mon capital.
(...)
Pourquoi je n’arrive pas à couper ? parce que je n’ai pas compris que ce qui me pousse à continuer à trader c’est entre autre de me remettre dans cette situation où je dois sacrifier un sentiment d’omnipotence qui est là pour combler une fêlure narcissique.
Bien sûr doit y avoir pour les psychanalystes etc des choses vraies tout cela, c'est pas mon domaine, pas mon dada alors je laisse ce sujet aux connaisseurs et je vais partager une analyse simple et terre à terre que je peux comprendre, au-delà de toutes les considérations inconscientes psycha et compagnie, il y a une volonté (de gagner, quoiqu'on en dise on nous bassinera que notre volonté n'est pas de gagner, spéculation d'idées donc je peux spéculer aussi comme bon me semble tout le monde peut faire :mrgreen: ) donc tu veux gagner et tu ne veux pas perdre, et là où je fais simplement intervenir la confiance et peut-être aussi la lassitude au vu de ce que tu décris de ta psyhologie et parcours dans lequel je me retrouve un peu aussi parfois, c'est que tu n'es pas préparé à perdre non plus, tu ne veux pas perdre, donc tu n'as pas confiance en une approche qui encadre ton trading, tu sais où se limite ton gain, mais pas ta perte, donc bien sûr tu peux extrapoler et même aller dépenser plein d'argent pour qu'un spécialiste au final te donne une réponse qui te convienne pour donner un sens à la "raison" pour laquelle tu ne veux pas perdre, mais quand tu vas à la racine ton problème de façon un peu "mathématiques" disons, quelque soit la raison est un peu la même que moi depuis x années, tu refuses de perdre, donc t'as aucune chance, aucune. Tôt ou tard le marché aura une fluctuation contre ton trade et tu perdras gros, et ensuite que ce soit le manque de confiance à te refaire ou la lassitude face à tout le travail à faire pour remonter la perte ça t'atteindra moralement, je regarde objectivement, pas avec tout l'armada psy.

Partant de là faut encadrer les choses et admettre ses limites et la part hasardeuse des marchés de notre connaissance personnelle ;)

- tu décris une belle parade pour la gestion émotionnelle que xxxx avait déjà mentionné, réduire le levier pour mieux être rationnel etc :top: :mercichinois:

Parce que l'argent quand on trade quoiqu'on dira ou entendra je respecte les dires de tout le monde mais j'ai mon avis personnel qu'il soit vrai ou faux aucune importance car c'est le mien je cherche pas à l'imposer, mais pour moi on trade pour gagner de l'argent, pas pour en perdre, les gens intelligents comprennent comment parvenir à avoir plus de gains que de pertes, les gens idiots le comprennent pas et refusent de perdre à court terme et donc perdent sur le long terme (j'ai été ainsi depuis longtemps et c'est pour cela que je peux dire cela.)

Voilà, sympa ta File Guillaume joli témoignage, j'ai écrit sans trop me relire, désolé si ça te parle pas je me suis exprimé comme ça venait :mercichinois:

Re: Le sacrifice nécessaire (ou de mon blocage en trading )

par Benoist Rousseau » 31 mars 2018 00:01

Et si tu décidais de devenir un adulte ?

Tu fais ton job tu sais le faire point. Donc à toi de grandir

Re: Le sacrifice nécessaire (ou de mon blocage en trading )

par Miju » 31 mars 2018 00:04

Exact. Le marché n’est ni un ami ni un ennemi. C’est un outil.

Re: Le sacrifice nécessaire (ou de mon blocage en trading )

par takapoto » 31 mars 2018 09:12

Post remarquable, Guillaume.

Re: Le sacrifice nécessaire (ou de mon blocage en trading )

par Djobydjoba » 31 mars 2018 18:51

La perfection en trading n'existe pas. Pour gagner il faut accepter les pertes comme faisant partie du système. Si tu refuses la part de pertes tu seras toujours perdant.

Re: Le sacrifice nécessaire (ou de mon blocage en trading )

par nofomo » 31 mars 2018 19:45

Bonjour Guillaume!

Je vais etre un peu dur mais franchement n'y vois pas de méchanceté simplement une tentative de t'apporter mon soutient ;)
Guillaume a écrit : Ce que je sais maintenant c’est que mon pb est la coupure de la perte dès que le prix indique que mon setup est faux. Comme je prend sur Break out, cela veut dire couper lorsque le prix revient finalement sur le S/R dans l’autre sens.
La solution réside dans cette phrase, devant ton nez depuis probablment des années mais tu ne la mets pas en pratique a priori car tu moyenne apres invalidation

tu dis trader les break out

c'est le type de setup qui exige le plus de patience ce qui le rend difficile
en effet il y en a peut etre 2% du temps le reste c'est du mouvement dans le range.
en contrepartie le stop est super facile car comme tu l'as bien dis dès réintégration le set up devient faux.
et cerise sur le gateau le risque reward est probablement le plus élévé parmis les set up communs

probleme si t'es pas patient t'es mort

ton post montre une impatience absolue, qui selon moi exige que tu ne trade plus ce set up du tout. car tu ne l'a absolument pas apprivoisé.

j'attend le Break out===> je prend le trade==> si invalidé je coupe

le fait que depuis 6 ans tu ne parvienne pas a respecter ce simple schéma montre qu'il ya un souci d'ordre psycho,
Guillaume a écrit :
Mais j’ai un « gros » problème d’adaptation de ma psychologie au trading, car en général quand je fais des bonnes matinées, le premier trade mauvais qui suit me voit complètement incapable de couper de peur de perdre les gains accumulés. Donc je me suis dis je me limite à trader entre 9h et 10h, puis ensuite je retourne dans mon open desk. Mais je n’arrive pas à m’arrêter une fois revenu sur mon bureau.
limité l'horaire n'a rien a voir la dedans,

Pire, un breakout survient n'importe quand, tu fais donc mal ton job si tu t'absente pour une raison qui n'est pas objective
tu dois etre pret comme un sniper et ne prendre des trades que 2% du temps.
Guillaume a écrit :
Ensuite c’est vraiment comme si je cherchais à aller jusqu’au premier mauvais trade
Pourquoi trader apres ton break out???

Vu la nature du set up tu es sensé prendre TRÈS PEU de trades,

Ces trades en plus te détruise car il ne sont pas animés par ta méthode mais par ton obssesion de faire du gain.

tu clique avant de réfléchir
une fois en position tu te dit "grblgr! mais qu'est ce que je fais lààààà"

tu perd le controle a vitesse grand V. Bref c'est la cata

Tout le speech facon psychanalyse n'est qu'une facon pour toi de justifier cet état de fait

"Tu trade comme un débutant sans méthodologie ni plan depuis 6 ans"


Les solutions:

===> 1: si tu pense etre capable de ne plus over trader, c'est a dire ne trader que 2% du temps si break out il y a, alors defini avec precision tes criteres d'interventions et ensuite réexerce toi en demo puis en petit leveier réel


===> 2: si tu pense en etre incapable ( ce que perso au vu de ton poste je pense pour le moment) tu dois passer a un mode de trading qui colle plus a ton envie de dégainer toute les 2 minutes , genre scalping (attention le scalping nécessite une forme de patience differente, pour etre précis dans les trades).

en gros revoie tes critères d'intervention de maniere radicale
Travaille le coté patience, ne rien faire tant qu'il n'y a pas de trade
se concentrer sur faire les meilleurs trades possible, pas je vais gagner ou je vais perdre
juste je vais faire le BON trade

Ce dont je suis certain c'est que si tu ne fais rien, dans 6 ans le résultat ne sera pas différent.


N'hésite pas a faire un retour je serai ravi d'échanger avec toi car ton post soulève des questions fondamentales

Bien a toi

Sujets similaires
Sacrifice au dieu de la volatilité
Fichier(s) joint(s) par ChristelleP » 12 nov. 2019 08:20 (10 Réponses)
Blocage en paper trading
par alexandre511 » 04 août 2014 18:41 (10 Réponses)
blocage psychologique et trading
par Stochastic » 13 avr. 2018 16:54 (9 Réponses)
Matériel informatique nécessaire
par kieran » 16 juin 2014 13:18 (24 Réponses)
Un rappel nécessaire pour tous
par Bella Swan » 24 juil. 2015 10:43 (4 Réponses)
NVIDIA GeForce Experience: c'est nécessaire?
Fichier(s) joint(s) par Amarantine » 01 mars 2016 16:41 (5 Réponses)
Challenge : PC 3 écrans scalping - le juste nécessaire
par FullPower » 28 janv. 2020 11:53 (8 Réponses)
Journal plus que nécessaire
Fichier(s) joint(s) par seba264 » 11 mai 2020 20:55 (17 Réponses)