Optimisation du capital attribué au Trading

par Samu6 » 30 déc. 2023 23:30

Bonjour à tous,

Je m’interroge sur la possible optimisation à faire avec le capital que vous dédiez au trading. Par là, j'entends le capital dormant potentiellement sur un compte épargne et qui ne vous sert finalement qu’à supporter/justifier votre trading. Immobilisez-vous l'entièreté du capital que vous destinez au Trading ?

Concrètement : "je veux trader tel indice à X euros le point avec un Effet de levier d'autant. Il me faut donc posséder Y euros".
Or la couverture de marge offerte par les Brokers permet de ne devoir immobiliser qu'une partie de notre capital sur notre compte de trading. L'autre partie reste donc disponible.

Plutôt que de laisser ce capital disponible sommeiller activement, ne peut-on pas le faire fructifier passivement (en plus de la fructification active générée par le trading) ? C’est une prise de risques, certes.

Je m’explique :

Imaginons un capital de 150.000 € disponible pour le Trading sur cfd à risque limité nq.
Nous ne nous autorisons pas d'Effet de levier.
Imaginons un nq coté à 15.000 €
Nous pouvons donc trader à 10 € le point.
La couverture de marge requise par le Broker est de 5% ; La couverture sans stop pour un contrat vaut donc = 1 x 10 € x 15.000 € x 0.05 = 7.500 €. Nous devons donc placer à minima 7.500 € sur le compte de trading pour l’ouverture d’une position (et même un peu plus si nous souhaitons utiliser des stops Garantie ; disons alors 10.000 €).

Il restera donc 140.000 € disponibles sur un compte Epargne puisque cela n'a pas de sens de placer cette somme sur le compte de trading auprès du Broker. Leur disponibilité sur le compte de trading pourrait même favoriser une prise de risque inconsidérée.

Que faire de ces 140.000 € qui demeurent passivement sur un compte Epargne ?
Dire qu’ils sommeillent n’est pas tout à fait correcte puisqu’ils servent à générer une plus-value en trading et qu’ils génèrent également automatiquement un intérêt situé entre 1.5 et 2.0 % nets d’impôts (compte belge).

- En immobiliser une partie dans de l’or (10-15 %) qui en plus de sa valeur refuge, propose un rendement annuel intéressant en moyenne sur 20 ans ?

- X % dans un ETF SP500, Nq100 ou World avec un risque nettement plus important de décote sur une période de 1-2 ans ou plus (ex : Covid, Guerre Ukraine + hausse des taux des Banques Centrales, …).

- ?

- Ne pas y toucher.

Ce que je cherche à faire ressemble finalement à une double optimisation du capital disponible via :

- 1/ Un trading gagnant (ce n'est pas forcément acquis) ;
- 2/ Un investissement rapportant un rendement supplémentaire et passif (je laisse travailler l’argent par lui-même via le placement opéré).

Immobiliser une partie de ce capital sur de l’or ou un produit tel qu’un ETF reviendrait à diminuer une partie du capital directement disponible pour mon trading, ce qui engendre par défaut une augmentation de l’Effet de levier.
Par ailleurs, l'Effet de levier augmentera également par défaut si le capital investi en ETF ou en or régresse suite à une dépréciation de l'un de ces actifs.

Votre point de vue ?

Mes meilleurs voeux !