La Grèce vers un défaut partiel de paiement

Le plus faible n'est peut-être pas celui que l'on croit - 16 7 2011 - 1 commentaire
ProRealTime

La crise de la Dette : La Grèce premier pays en défaut de paiement ?

Depuis 18 mois, la Grèce est sans cesse refinancée par la BCE qui achète ses emprunts d'Etat, les plans de sauvetage s'enchainent, les privatisations se multiplient pour retrouver du cash, mais rien n'y fait, la dette de 350 milliards d'euros semble insurmontable.

 

On a franchit cette semaine le Rubicon avec l'idée prônée par les Allemands que les investisseurs privés devaient faire un effort. En clair, on demande à ceux-ci d'accepter un rééchelonnement de la dette, voire de sacrifier une partie des créances. En terme encore plus clair : la Grèce ne peut assumer ses remboursements, faites un effort ou sinon vous risquez de tout perdre.

 

En effet, le paradoxe c'est que la Grèce est en situation de force. Le gouvernement pourrait décider de sortir de l'Euro du jour au lendemain, revenir à la drachme et ainsi faire une dévaluation compétitive d'au moins 30%. Le tourisme en Grèce deviendrait très bon marché et concurrencerait la Tunisie ou le Maroc (ce qui au vu de la situation géopolitique serait l'idéal). On peut même envisager des relocalisation des industries attirées par une main d’œuvre au cœur de l'Europe payée en cacahuètes en drachmes ce qui provoquerait un boom de l'économie...

Alors, en définitive, l'intérêt de la Grèce n'est il pas de sortir de l'Euro en laissant à la BCE une partie de ses dettes ? Seul l'Euro, l'idée de l'Europe en prendrait un coup... Et c'est peut-être cela qui fait peur, l'explosion de l'Europe. Si la Grèce sort de l'Euro et connait un rebond économique, l'Irlande, le Portugal, l'Espagne... pourraient se poser quelques questions...

Auteur de l'article :

Benoist Rousseau est diplômé de l'université Paris-Sorbonne en histoire économique contemporaine et de la Certification Professionnelle des Acteurs des Marchés Financiers de l'AMF. Il a été professeur d'histoire pendant 12 ans avant de devenir trader en compte propre. Ancien Conseiller en Investissements Financiers, il est aussi écrivain. Son ouvrage "Devenez Trader Pro" est numéro 1 des ventes dans la catégorie bourse depuis de nombreux mois. Intervenant régulier sur TV Finance et divers médias, il est suivi par plus de 150.000 personnes sur les réseaux sociaux.

Aucun Commentaire pour La Grèce vers un défaut partiel de paiement Soyez le Premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

 

Avertissement : Le trading peut vous exposer à des pertes supérieures aux dépôts chez votre broker. Il ne convient donc qu'à des personnes expérimentées ayant les moyens financiers d’assumer un tel risque. Se rappeler qu'on trade uniquement avec de l’argent dont on n’a pas besoin. Les vidéos et les articles de ce site n’ont qu’une portée pédagogique et informative, ce ne sont pas des conseils en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Tout investisseur doit se faire son propre jugement avant d'investir dans un produit financier afin qu'il soit adapté à sa situation financière, fiscale et légale.