ProRealTime
On y parle Livres et Outils de Trading, Station de Trading, des livres lus sur le trading, de notre vision du trader et de son métier

Re: Le trading est-il immoral ?

par Sylvain P. » 20 juin 2016 22:37

Il y a tout de même une différence entre trader (oui trader) et investir dans des actions dans le but de toucher des dividendes.

Bon quoi qu'il en soit, je ne le critique pas car si j'avais la possibilité de toucher des dividendes je ne me priverai pas. Néanmoins je reste convaincu qu'une meilleure répartotoon des profits devrait être opérée.

Re: Le trading est-il immoral ?

par salador » 01 juil. 2016 09:30

1 - l'argent que je place en bourse est issu de mon salaire, qui a déjà été taxé
2 - il y a la TOB et l'imposition des dividendes.
3 - quand je fais des plus-values, je prends l'argent et le consomme : je paie donc de la TVA, participe à l'économie, etc

Donc je ne vois pas pourquoi certains disent que nous produisons rien en tradant.

La bourse améliore mon train de vie, c'est indéniable, mais cet argent gagné participe à l'économie réelle.

Re: Le trading est-il immoral ?

par plataxis » 01 juil. 2016 10:18

salador a écrit : La bourse améliore mon train de vie, c'est indéniable, mais cet argent gagné participe à l'économie réelle.
Oui, sur la même logique il faudrait distribuer plein d'argent à tous : de l'argent qui améliore le train de vie de tous et participe à l'économie réelle. L'ennui est que l'argent est une construction humaine par définition limitée, puisque trop d'argent tue l'argent (s'il y a 10 fois plus d'euros en circulation, 1 euro achètera 10 fois moins de biens et service).

Donc la captation de l'argent par les détenteurs de capitaux est une faute morale dans un marché du travail exsangue et des politiques publiques à bout de souffle. La preuve tout les jours ici, où des membres très qualifiés dans des tas de domaines se disent certes "passionnés" de bourse, mais surtout très enclins à démissionner de leur travail.

Ça ne fait pas des membres d'Andlil de mauvais bougres, simplement des représentants du système économique actuel, système qui valorise le tout économique au détriment d'une société centrée sur des valeurs plus hautes à mes yeux (travail de qualité, solidarité, service public...).

C'est d'ailleurs tout à l'honneur de Benoist de construire et animer un site de bourse tout en relativisant l'importance de l'argent :
https://www.andlil.com/largent-est-elle ... -4952.html

Re: Le trading est-il immoral ?

par salador » 01 juil. 2016 11:03

Ah non, absolument pas d'accord.

Mes PV réalisées aujourd'hui sont le fruit d'années passées à lire, étudier, tester des stratégies etc.

On ne devient pas gagnant en bourse du jour au lendemain, ce sont des sacrifices, des recherches etc.

Cet argent n'est donc pas "distribué" mais gagné.

Quand au système actuel, que tu le veuilles ou non, je ne vois pas par quoi le remplacer.

L'être humain n'a jamais connu autant de confort qu'aujourd'hui.

Le seul souci selon moi, il se situe au niveau écologique : on bousille notre planète.

Le problème majeur se situe là. Parce que si on sait revenir en arrière si un système économique se détraque, il en est totalement différent de nos écosystèmes.

Le jour ou on s'entretuera pour trouver des sources d'eau potables, des terres non-polluées ou non-contaminées par les OGM, ce sera une autre histoire... j'espère ne pas vivre cela...

Re: Le trading est-il immoral ?

par plataxis » 01 juil. 2016 12:12

Ecologie certes, mais sociétale également : des choses évoluent en mieux sur le plan global, mais l'écart se creuse entre ceux qui ont rien voire moins que rien (que des dettes) et ceux qui ont tout voir plus que tout (ne savent même plus quoi faire de leur argent).

Dans leur grande majorité les membres de ce forum sont dans un entre-deux confortable (assez d'argent pour en risquer une partie sur les marchés) mais insatisfaisant (désir d'accéder à la "fortune"). Ça n'enlève pas le mérite de ceux qui réussissent, mais ce mérite est-il en soit une caution morale ? C'est très difficile de faire certaines horreurs, comme par exemple les désastres écologiques que tu évoques, ça ne les rend pas plus moraux...

Je préférerais que ceux qui gagnent de l'argent sur les marchés gagnent de l'argent plus utilement qu'en analysant des bougies. Ce qui au passage peut renvoyer aux désastres écologiques : les variations de prix des MP, des actions... sont souvent liées à de la déforestation, culture intensive, exploitations dangereuses, etc...

Re: Le trading est-il immoral ?

par salador » 01 juil. 2016 13:01

Les écarts se creusent, et alors?

Aujourd'hui, l'écrasante majorité des occidentaux ont une voiture, un frigo, un congélateur, partent en vacance 1 fois par an.
Interroge tes grand-parents sur ce qu'ils avaient eux.

Dès lors que tu as accès à tous ces conforts, qu'est-ce que cela peut faire qu'un riche qui avait une rolls il y a 10 ans peut s'en acheter 3 aujourd'hui?
-> je pars bien évidement du principe que cette richesse s'est faite légalement.

Pour l'utilité du trading :

Est-ce qu'un jardinier dont le boulot est d'entretenir les belles propriétés de gens riches est utile à la société?
Est-ce qu'une toiletteuse pour chien est vraiment indispensable à la communauté?
Et un coiffeur? Après tout, ne fait-il pas que participer à cette société de consommation basée sur l'image plutot que l'intérieur d'une personne?

Re: Le trading est-il immoral ?

par plataxis » 01 juil. 2016 13:17

Qui est "la majorité des occidentaux" dont tu parles ? Pour rester en occident (et c'est vraiment déjà le top de la population mondiale) la pauvreté regagne du terrain, même s'il se trouve que ma famille a plus que mes grands parents (elle a "réussi" dans une période faste qui est derrière nous).

Quant à la légalité de la richesse, elle suppose que la loi soit la même et accessible pour tous, et nous savons bien que nous sommes loin de cet idéal.

Quant à rejeter l'inutilité du trading sur l'inutilité d'autres activité, c'est un non argument : il y a plein d'activités inutiles, ça ne rend pas le trading plus utile. D'ailleurs je suis enclin à penser que plus c'est inutile, voire nuisible, plus c'est rémunérateur (publicitaire / financier / PDG de gros groupe / politicien...) surtout s'ils sont malhonnêtes ou peu encombrés de principes moraux. Pendant ce temps les "petits" qui rendent vraiment service ou construisent vraiment quelque chose ont au mieux une rémunération décente, au pire des miettes (certains médecins, certains avocats, travaillent à perte à leurs débuts ! et certains renoncent...)

Re: Le trading est-il immoral ?

par salador » 01 juil. 2016 13:33

Justement, je réfute l'inutilité de toute profession.
Si des gens fortunés ont besoin d'un jardinier pour entretenir leur propriété, le jardinier est utile.
Si des collectionneurs ont besoin des services d'un pro pour batir leur collection (numismate pro par ex.) alors ce métier est utile.

Si des gens, à force d'étudier, lire etc se font de l'argent sur les marchés financiers, qu'ils en tirent un revenu, libèrent donc un poste pour un chômeur, consomment, paient des impots etc, alors ils ne sont pas inutiles.

Ce qui pourrait être vu comme inutile, ce sont les personnes vivant aux crochets de la société par choix (je connais des allocataires sociaux à vie qui n'ont aucune envie de travailler).

Re: Le trading est-il immoral ?

par Djobydjoba » 01 juil. 2016 13:40

Vaut-il mieux un trader épanoui ou une sage-femme aigrie ?

La deuxième est officiellement plus utile à la société, mais en réalité elle distille une certaine négativité autour d'elle, donc bof... Le trader sympa et épanoui distille lui du positif et de la joie de vivre. Remarquez que ça peut-être aussi l'inverse... (trader aigri et sage-femme épanouie).

Je pense que l'essentiel est de chercher son épanouissement personnel, quels que soient l'activité ou le métier et, quand on peut faire l'activité qui nous épanouit, notre joie rejaillit automatiquement autour de nous, on est plus à même d'être utile aux autres, etc...

Re: Le trading est-il immoral ?

par plataxis » 01 juil. 2016 13:45

salador a écrit :Justement, je réfute l'inutilité de toute profession.

(...)

Ce qui pourrait être vu comme inutile, ce sont les personnes vivant aux crochets de la société par choix (je connais des allocataires sociaux à vie qui n'ont aucune envie de travailler).
Pourtant, dans un marché de l'emploi en tension, les seconds sont plus utiles que les premiers : ils cèdent leur place :mrgreen:

Sujets similaires
Day trading contre swing trading
par didier54 » 24 août 2014 17:02 (15 Réponses)
Day Trading, Scalping et Swing Trading du 4/9/2014
par clodreb » 04 sept. 2014 07:56 (328 Réponses)
Projet création Salle de Trading - Trading Room
par jctrader » 20 sept. 2014 16:53 (21 Réponses)
Projet wireless light trading ;) le trading en lumière ;)
par GOLDENBOY » 21 mars 2015 15:22 (13 Réponses)
Optimal Trading Stops and Algorithmic Trading
par bobbyO » 21 nov. 2015 13:02 (8 Réponses)
Méthode de trading en swing trading sur le DAX
par Patouaul » 31 janv. 2016 00:44 (18 Réponses)
Trading Scalping et Day Trading du mardi 11 octobre 2016
par Jazzytrade » 11 oct. 2016 03:37 (725 Réponses)
Trading actions US via PRT Trading
par Benoist Rousseau » 14 févr. 2017 22:18 (25 Réponses)
Trading réel vs paper trading
par Abime » 02 janv. 2018 18:50 (8 Réponses)