ProRealTime
Forum dédié aux Indices boursiers mondiaux : Cac 40, Dax 30, indice anglais 100, Dow Jones 30... Comment les trader ? Leurs spécificités...

Re: Les conséquences de la tombée à 0 d'un indice

par BearIsDead » 24 Juin 2018 14:27

Oui une guerre électro magnétique pourrait faire très mal, dans cette société assistée par ordinateurs.

Re: Les conséquences de la tombée à 0 d'un indice

par Madnex » 24 Juin 2018 14:31

Du genre Starfish Prime ! ils ont déja tester les etats unis de faire peter une bombe à 30000m ca a mis en surtension des lignes d'éclairage publique à 1500 km du lieu de la détonation :)

C'est la que tu te dis les mecs ils ont des idées quand meme ..... :evil:

Re: Les conséquences de la tombée à 0 d'un indice

par plataxis » 26 Juin 2018 18:31

Il y a plein de raisons d'être critique vis à vis des messages extrêmes et populistes. En revanche les assimiler systématiquement au stalinisme et au nazisme me semble quelque peu réducteur et contre-productif : la lutte pour le pouvoir d'un Hitler ou d'un Staline, ainsi que leurs idées respectives, sont tout même très éloignées des campagnes et discours FN ou PG...

Par ailleurs, le raccourci communisme = goulag me semble aussi absurde que capitalisme = chambre à gaz : dans ces 2 cas extrême, un système politique et économique a été le prétexte à un totalitarisme destructeur.

Re: Les conséquences de la tombée à 0 d'un indice

par Rudy.B » 26 Juin 2018 22:29

Tiens, ça me rappelle ma prof d'histoire géo en 5ème qui nous disait que lorsque nous serions en âge de voter, il faudrait voter pour la gauche.

Elle n'avait visiblement pas pris option déontologie lors de son parcours universitaire... :lol2:

Re: Les conséquences de la tombée à 0 d'un indice

par cuitaslesbananas » 26 Juin 2018 22:34

une bonne prof :top:

Re: Les conséquences de la tombée à 0 d'un indice

par Paperbag » 28 Juin 2018 15:53

"la lutte pour le pouvoir d'un Hitler ou d'un Staline, ainsi que leurs idées respectives, sont tout même très éloignées des campagnes et discours FN ou PG..."

Bien au contraire, et ils étaient finalement assez proches l'un de l'autre d'ailleurs, tant dans les discours que dans les méthodes, la grande différence étant que l'un était internationaliste et l'autre nationaliste. La grande erreur est qu'on nous enseigne le nazisme uniquement sous l'angle de l'antisémitisme et des camps de concentration (même si on comprend le focus sur cette horreur absolue), mais on passe sous silence les autres éléments de leur idéologie et notamment les idées qui les ont porté au pouvoir.

Lorsqu'on les étudie un minimum, on constate rapidement que oui le Front National des dernières élections avait un programme très proche de celui du parti national-socialiste allemand, sous l'influence notamment de Philippot qui apportait la composante protectionniste.

"Par ailleurs, le raccourci communisme = goulag me semble aussi absurde que capitalisme = chambre à gaz"

Le nazisme était un régime socialiste, pas capitaliste. L'un des éléments clé du programme du parti lors de leur ascension était justement la lutte contre le capitalisme et le libéralisme, dont les juifs étaient le symbole et les instigateurs (la finance internationale, les riches juifs qui sont en réalité ceux qui gouvernent dans l'ombre, avec sous leurs ordres les américains ultra-libéraux, etc, heureusement on n'entend plus ce genre de discours aujourd'hui ... n'est-ce pas ?).

Tenez, j'ai retrouvé un extrait de brochure nazie rédigée par Joseph Goebbels (traduit en français) :

https://www.contrepoints.org/2012/08/16/93794-joseph-goebbels-pourquoi-nous-sommes-socialistes

Je vous invite à le lire c'est édifiant. On retrouve au passage cette constante de l'argumentaire nazi qui est que le marxisme n'est pas un véritable socialisme mais au contraire un allié du capitalisme, et que ce sont eux les nazis qui incarnent le véritable socialisme. Exactement les mêmes accusations portées par les marxistes à l'encontre du nazisme, si ce n'était pas aussi tragique je prendrais plaisir à souligner l'ironie.

Re: Les conséquences de la tombée à 0 d'un indice

par Burzum » 28 Juin 2018 15:56

:top: Paperbag

effectivement les nazis étaient avant tout socialistes , c'est comme ça qu'ils ont eux l'électorat ouvrier , en les "protégeant" par le protectionisme et aussi en leur donnant du travail par les campagnes de grands travaux notamment le réarmement de l'allemagne entre autres

on peut y voir beaucoup de parallèle avec le Trump et tous les discours des populistes européens actuels.
protection des frontières par des barrières douanières économiques , endettement de l'état pour lancer des campagnes de grands travaux , comme la construction ou la rénovation des routes, autoroutes , montée de l'état au capital des grosses boites, comme en Chine etc, etc

Re: Les conséquences de la tombée à 0 d'un indice

par loilodan » 28 Juin 2018 16:08

Merci pour ce partage paperbag.
Je sent que je vais le ressortir un jour... :lol2:

Re: Les conséquences de la tombée à 0 d'un indice

par plataxis » 28 Juin 2018 19:40

C'est le côté "productivisme" des chambres à gaz, qui aurait amené Henry Ford à financer les nazi, qui m'amenait à cette idée que, tout "socialiste" qu'il s'avançait, le nazisme était avant tout un pouvoir politique totalitaire conçu sur une économie capitaliste, même si elle était très différente du libéralisme actuel. Mais il est vrai que l'aspect revanchard des masses opprimées contre les boucs émissaires que l'on sait était tout ce qu'il y a de plus "populiste" au sens le plus péjoratif.

Je n'ai pas lu Mein Kampf, ni le programme FN, mais je serai tout de même surpris que l'un et l'autre soient à mettre au même niveau. Leur fondements me font trop horreur à l'un et l'autre de toute façon.

Quant à la FI, ce n'est pas parce qu'ils avancent des idées de partage que celles-ci mènent de facto aux mêmes dérives que d'autres utopies politiques : le totalitarisme peut s'exprimer dans bien des contextes, pas nécessairement les plus généreux sur le papier. C'est là un discours réducteur de chasse aux sorcières façons USA des 50's.

Re: Les conséquences de la tombée à 0 d'un indice

par Paperbag » 28 Juin 2018 22:20

Burzum absolument :top:

Platixis l'Allemagne nazie était bien socialiste, elle n'était juste pas communiste. Oui la propriété privée n'avait pas été abolie, mais dans les faits elle avait été fortement limitée avec des niveaux d'imposition extrêmement élevés (exemple les entreprises devaient payer un impôt sur le chiffre d'affaire entre 2 et 4 %, pas sur les bénéfices hein, le chiffre d'affaire !) et surtout un interventionnisme omniprésent qui aboutissait en pratique à une planification centralisée de l'économie allemande (contrôle des prix, contrôle des salaires, orientation de la production, etc). Si je devais simplifier, je dirais que le gouvernement nazi ne te prenait pas ton entreprise, il se contentait de te dire comment la diriger.

Je précise encore une fois que le marxisme n'est qu'un courant du socialisme, il en existe bien d'autres qui ne prônent pas l'abolition de la propriété privée, comme c'est le cas pour le nazisme. Le national socialisme allemand serait d'ailleurs plutôt inspiré des socialistes utopiques qui ont précédé Marx et Engel.

Concernant Ford je n'ai pas connaissance de cette histoire, mais je sais qu'il s'était aussi acoquiné avec les bolcheviques, je le vois plutôt comme un opportuniste qui tentait d'entretenir des bonnes relations avec toutes les grandes puissances de la planète. C'était aussi un moyen pour lui de s'implanter sur leur marché intérieur.

"Quant à la FI, ce n'est pas parce qu'ils avancent des idées de partage que celles-ci mènent de facto aux mêmes dérives que d'autres utopies politiques"

Ah tu appelles ça le partage, c'est un joli mot pour parler d'expropriation ;)

Et quand tu parles des dérives d'autres utopies politiques, tu penses au Venezuela, le modèle assumé de Mélenchon ?

J'arrête de te taquiner, c'est juste que c'est un argument que j'entends souvent. Ma position en un mot : jusqu'ici ça n'a jamais marché et ça a toujours eu les mêmes conséquences. Peut-être qu'en effet demain pour la toute première fois de l'Histoire les conséquences seront différentes, mais je ne suis très certainement pas prêt à prendre ce risque et encore moins à le faire prendre à l'ensemble des français.

Articles en relation
Variation cfd à risque limité indice par rapport à l'indice lui même
Fichier(s) joint(s) par John Galt » 10 Juin 2018 22:44 (8 Réponses)
Indice Next 40
par adzerg » 02 Juin 2018 00:11 (5 Réponses)
Gap sur indice comment est possible?
par Benoist Rousseau » 10 Nov 2017 06:15 (1 Réponses)
Indice Tradable la nuit !!!
par Daolo » 16 Déc 2014 00:27 (29 Réponses)
Le VIX, un indice pas comme les autres !
Fichier(s) joint(s) par Jim » 24 Oct 2015 21:13 (24 Réponses)
indice Nikkei journée de fou..
par Davidof » 02 Juin 2017 06:14 (3 Réponses)
indice calcul fond de fonds
par kieran » 06 Mar 2014 10:44 (4 Réponses)
IEX, le nouvel indice qui se veut lent!
par falex » 19 Aoû 2016 18:08 (4 Réponses)
Rationalité des points pivots sur indice
par Burzum » 16 Juil 2017 20:39 (17 Réponses)
!! IMPORTANT !! .. indice boursier SYRIE ??
par Djobydjoba » 30 Oct 2017 14:25 (4 Réponses)
cron

ProRealTime

Alors partagez-le 5 fois c'est bon pour la santé