ProRealTime
Pour échanger sur les options, la couverture sur options, le calcul des options...

Re: Options et commodities

par Sagal » 13 Juil 2019 18:05

Trop sympa mouffti!
Je sais vous allez me dire: alors ton année de swing trading est terminée en juillet? Je me fais aussi la même réflexion...
Pour autant j'explique:
1- Après 3 années consécutives de pertes en swing trading sur commodities je tiens absolument à terminer en positif cette année
2- Vendre des options sur commodities OOM n'est plus ce que c'était quelques années en arrière (j'arrive trop tard l'âge d'or est passé...surtout avec les tweets de Trump et la guerre des droits de douane). Sur le cacao par exemple sur 2300 usd (strike) que je visais le contrat de décembre expirant en novembre ne mettait en caisse que dans les 680 usd une fois les frais de broker enlevés) et j'ai donc dû aller chercher le contrat de mars 2020 expirant en février pour trouver le prix que je cherche au niveau demandé (au strike).
3- J'ai un MM (si, si, cela n'a peut être pas l'air...), j'ai un maximum de 15% de margin sur options et j'y suis tout proche, considérant de plus que si je dois limiter les pertes du/des naked call/put options avec des futures et sur par exemple des expirations différentes mon broker ne va pas me faciliter la vie et ma "margin" risque de bouger en conséquence et d'aller donc à 30% (avec futures mon maximum est donc atteint).
4-Le taux de couverture chez Saxo de mes Healthcare était plus favorable que pour mes ETF métaux précieux (le double je dirais à vue de nez).

En conséquence des points 1 à 4 sauf opportunité en particulier sur le café car le café j'adore et comme dit je veux le suivre partout dans les bons comme dans les mauvais moments... je suis effectivement prôche du chômage technique...à moins de racheter à partir de profits d'au moins 50% un de mes naked put/call...Mais cela me va très bien pour autant... Je ne vais pas me plaindre...

Re: Options et commodities

par Sagal » 20 Juil 2019 15:17

Je lisais le nouveau journal de Chouini l'ourson et je le savais mais souvent j'ai besoin de le vivre par moi-même dans le trading pour bien m'en imprégner et ne plus dévier: l'un des principaux désavantages d'un vertical credit spread/ bear call spread ou bull put spread est: le manque de marges de manoeuvres une fois que le marché va dans la direction opposée à celle espérée. Certes on peut sortir, mais les pertes sont très vites conséquentes si on veut racheter/revendre. De plus cela induit un état d'esprit et une position attentiste, passive et on n'arrive plus à agir et quand on se décide enfin à réagir, il est trop tard, cela ne vaut plus la peine car on est proche de la perte maximale de toute façon. Oui un roll over, mais dans ce cas l'échéance suivante rapporte peu car elle est souvent rapprochée et de plus cela n'empêche pas les pertes en cours. On peut vendre un naked en plus oui je l'ai fait plusieurs fois mais si c'est pour finir comme cela avec tout le stress que cela engendre pourquoi ne pas le faire dès le début? Bref pour ces raisons, j'abandonne cette stratégie comme écrit plus haut...pour me consacrer à vendre quelques naked options sur des commodities que je suis particulièrement bien et depuis plus d'un an (j'en ai environ 10 dans ma liste bien réparties entre soft, energy, grains, metals et meat) bien ciblées et bien choisies une fois que tout est aligné de mon point de vue: 1-le fondamental (supply demand) 2-la saisonalité 3-le COT 4-l'AT (elliot wave etc.) 5- un prix correct au dessus de la valeur intrinsèque de l'option 6-entrer au bon moment si possible proche du retournement tendance court terme pour repartir dans la tendance moyen terme et donc aussi avec un meilleur prix obtenu.
Je suis donc pour l'instant content de mon changement de stratégie (j'ai pris 7 positions en tout depuis, j'en ai déjà clôturé 3 avec profit (et pour maintenir mon taux de couverture en dessous de 15% et petit message à Chouini au passage (et pourtant j'ai le statut trader pro avec les garanties qui vont avec sur Saxo et pourtant je ne me permets pas d'aller trop haut...) 8-) car ce n'est pas que j'étais inquiet et les profits étaient supérieurs à 90% du maximum), un 4ème je peux fermer à tout moment avec profit et il en reste donc 3 entre novembre et février 2020. Je suis rentré très récemment sur le cacao et le cuivre avec ce que l'on peut qualifier pour l'instant de bon timing et je me prépare à réentrer sur le café et peut être lean hogs.

PS. J'ai depuis novembre 2018 et jusqu'à fin novembre 2019 un taux de réussite de 24/38 soit 63% (peut être 25/39...) et donc insuffisant pour être profitable sur vendre des spread options (mais correspond à une grande part de l'ancienne stratégie: systématiquement 4 spreads expirants chaque mois sur des commodities varieés dont certaines je ne maitrisais pas assez bien et ajouter à cela la guerre des tarifs de Trump et ses tweets et les changements de la FED etc.) mais je compte me rapprocher de 90% avec ma nouvelle stratégie.

"Remaining in the trade through expiration. The primary drawback of using this approach is that to collect and keep the full premium credit, one must generally remain in the trade through expiration. This doesn’t sit well with more “active” traders who prefer to trade in and out of the market. Naked option selling holds an edge here because if a trader is immediately right in the market and gets a large move in his favor, the naked option position can often be closed out immediately for a profit. ...."

James Cordier; Michael Gross. The Complete Guide to Option Selling: How Selling Options Can Lead to Stellar Returns in Bull and Bear Markets, 3rd Edition

Re: Options et commodities

par Sagal » 20 Juil 2019 18:38

Je me faisais la réflexion: 2h de passée entre un autre forum sur le café ou j'ai discuté aussi du cacao, le journal de Chouini qui a entrainé une mise au point ici etc. Etait-ce bénéfique (en tout premier lieu pour moi)? Je dirais oui tout de même, cela permet de bien refixer les choses, c'est comme se parler à haute voix (qui est d'ailleurs recommandé dans pas mal de livre de psychologie je précise psychologie appliquée au trading parce que certains auteurs classique cela me passe très très largement au-dessus de la tête...
:musique:
Je respecte les brokers et bien sûr ils me permettent d'être sur le marché etc. Je sais mon broker principal est cher en particulier sur options etc.
Je ne fais plus une fixation sur les coûts, c'est comme sur les impôts sur les plus-values, c'est quand on fait des pertes que l'on regrette le temps ou l'on payait plus d'impôts liés aux plus-values....
Toujours est-il donc qu'utilisant une version modifiée et adaptée aux commodities du fichier Google Sheets option (lien donné sur un autre sujet), je surveille tout de même ce que je lache chez le broker. Uniquement sur options depuis que j'ai commencé (octobre 2018) et tenant comptes des frais jusqu'en février 2020: 2700 dollars...C'est comme cela, c'est le prix à payer....A cela il faut ajouter le coût des futures que j'ai utilisé pour stopper les pertes sur options et on devrait être tout proche des 2900 dollars.

Articles en relation
options européennes et options américaines
par Diabolo » 18 Fév 2017 17:55 (1 Réponses)
Les Options
Fichier(s) joint(s) par Chouini l'ourson » 04 Mai 2013 01:20 (1207 Réponses)
Options sur ETF
Fichier(s) joint(s) par Mouffti » 08 Oct 2018 19:09 (2 Réponses)
Forum options
par Pierre-trading » 05 Oct 2016 23:36 (9 Réponses)
Options et dividendes
par Diabolo » 31 Oct 2016 13:24 (3 Réponses)
options et courtier
par salador » 22 Mar 2017 12:26 (36 Réponses)
Options et liquidité
par Eversa » 21 Aoû 2017 18:48 (3 Réponses)
Fin des options chez IG
par Benoist Rousseau » 20 Juil 2018 09:41 (19 Réponses)
Emissions sur les options
par Diabolo » 03 Jan 2018 19:49 (2 Réponses)
IG Markets Options
par Benoist Rousseau » 18 Juil 2018 20:11 (27 Réponses)

ProRealTime