ProRealTime
On y parle psychologie, psychanalyse, développement personnel... Le trading c'est beaucoup plus que des chiffres

Trader perdant, trader gagnant, ma conclusion.

par Trading72 » 20 Juin 2018 11:34

Un court chemin temporel, quand on sait que certains sont sur les marchés depuis plus de 15 ans, même 20 ans.
Quand je me suis intéressé au trading, j'étais avec mes idées, ma conscience...
Comme tout nouveau, je connaissais le mot "trading", mais je ne savais pas ce que c'était. De l'émotion sur les marchés ? vous m'auriez dit ça au départ je vous aurais probablement rigolé au nez.
J'ai commencé, sur le terrain, en réel, avec mon argent, et un vécu quant à l'argent qui a endoctriné ma peur de le perdre, ce qui aura été mon plus grand fléau sur les marchés, car il n'y a rien de pire pour un trader question frustration, que de vouloir investir sur les marchés quand on a peur de perdre de l'argent.
J'ai lu, beaucoup de livre, j'ai regardé pas mal de vidéos...
Pour commencer j'aimerais dire et faire le constat pour les nouveaux ici présent : Que lire des bouquins sur le trading ne vous sera d'aucune utilité. Vous retiendrez au final que les choses qui vous mettent en confiance.
Mais vous le ferez quand même... Car nous sommes dans une époque où nous sommes persuadés que les réponses sont là et sont écrites. Nous sommes convaincus que les choses sont rationnelles sur les marchés et ont une logique car elles ont été construite par l'homme, qui construit des choses selon son degré de rationalité (nous avons psychologiquement énormément de mal à faire quelque chose qui nous semble pas logique).
Si vous voulez tout savoir, ce qui m'a surtout aidé pour mon trading, avec le recul, ce sont les livres de développement personnel, et les vrais bouquins de finance fondamentale m'ont permis d'avoir une vision relativement clair sur du long terme.
Autrement, les bouquins de trading pure, d'analyse technique, ne vous seront d'aucune utilité. Vous perdrez juste du temps à vouloir vous approprier les techniques d'un autre qui lui, lui parle, et vous, vous ne comprendrez rien.
L'élément déclencheur, qui m'a fait comprendre que les livres de trading sont inutiles, c'est le dernier que j'ai lu, sur l'ichimoku. Un livre que j'ai acheté 50 euros (c'est rien mais c'est juste pour dire que je l'ai acheté quoi), énième livre sur le trading, où l'on rabâche les même chose déjà lu 20 fois... On y apprend plus rien, on nous sort une analyse technique sur plus de 20 pages qui ne nous parle pas, à tel point que ça me donnait des coups de barre sévère d'ennuis (je ne compte plus le nombre de sieste que j'ai fais entre certaines pages).
Ce beau petit livre de 300 pages sur l'ichimoku payé 50 euros, à peine arrivé à la 90ème pages, c'est là que j'ai tilté et que j'ai compris que les livres de trading ne m'apporteront rien à part des idées à peine évoluées... J'ai fermé le livre, je l'ai rangé au placard, c'était la dernière fois que j'achetais un livre sur le trading. J'ai compris que c'était pas la solution à mon trading.

Ce qui est fascinant avec le trading, c'est que vous vous sentez pire qu'un moins que rien le jour J, et 24h plus tard vous parvenez à vous sentir comme un dieu.
Je suis convaincus que le trading (les marchés tout court) est ce qui stimule le plus les émotions humaines. Vous vivez des extrêmes, de l'euphorie, jusqu'à la dépression.

La chose la plus fatale sur les marchés, c'est de chercher la certitude.
Je penses que la certitude existe uniquement à court terme, mais à long terme, elle est vouée à l'échec.
On a beau nous parler de "risques/gain" au final, c'est juste bon pour les livres mais pas pour la pratique.
Evidemment, vous n'allez pas risquer de perdre 100 euros pour gagner 5 euros, mais dans la pratique, il vous arrivera bien souvent de risquer 100 euros pour 100 euros, voir même 90.
Le trader passif trop accro aux livres vous dira que vous faites une bêtise. Je penses que ce genre de personne n'est tout simplement pas un trader.
Tout simplement parce que vous prenez au final infiniment plus de risque à long terme à vouloir faire un risque/gain de 1 pour 4-5 qu'un risque de 1 pour 1. C'est là qu'est toute la nécessité de comprendre la différence entre un risque fictif, et un risque réel.
Vous pouvez très bien risquer au démarrage 100 euros pour 100 euros de gains.
Si vous savez vous contrôler et accepter vos pertes, vous pouvez donc admettre que vous vous êtes trompés et vite couper votre pertes quand vous savez que si vous ne le faites pas, votre stop sera touché.
C'est à ce moment précis que votre risque de 100 euros pour 100 euros de gains se transforme dans les faits bien souvent en un risque de 20 euros pour 100 euros de gain.
(cf : Comprendre la différence entre un stop d'annulation d'hypothèse et un stop de protection)
Je penses que Benoist peut en témoigner sur la "certitude" de long terme : gagnant sur scalping, et de bonnes grosses pertes sur la plupart des swings qu'il montre.

J'ai mis un certain temps à comprendre, mais j'ai finalement compris que le marché de court terme est vraiment très prévisible, et celui de long terme, c'est un peu comme jouer aux devinettes.
Quand vous ferez vos analyses, vous ne pourrez au final qu'avoir une idée de l'orientation de long terme du marché, vous aurez ce qu'on appelle un "biais psychologique", un biais baissier, ou un biais haussier, et ce sera à vous de gérer sur le timing pour vos entrées en positions. Mais vous verrez que les marchés bousculeront vos analyses. Vous serez certains d'une chose un jour, et le lendemain, les marchés vous feront réanalyser votre marché et vous donneront une autre conclusion.
OUI, le trading, c'est de l'éternelle remise en question.
C'est pas sans raison si les trader pro ne mettent que rarement de take profit.
Un take profit c'est quoi ? C'est la certitude que notre point sera touché. Hors, la certitude, vous ne l'aurez au final qu'à court terme. Sur le moyen terme ça se complique déjà, et sur le long terme, nous voyons là, ceux qui, désespéramment cherchent à faire des opérations de 1 pour 4-5 et qui perdent sur les marchés... C'est vraiment à se demander à quoi servent les bouquins de trading... Il y a un très large écart entre la lecture et la pratique.
Il n'y a tout simplement pas de réponse absolue sur l'histoire du risque/gain, la seule chose que vous pouvez contrôler, c'est vos pertes. Vous pouvez simplement contrôler vos entrées et vos sorties.
Au final, on ne peut risquer que ce qui nous met à l'aise psychologiquement, ce qu'on est prêt à perdre pour tant de gain. C'est donc un problème d'ordre psychologique, et non technique.
Les marchés s'en fichent que vous ayez un bon risque de 1 pour 3-5, ce qui compte c'est le moment présent. Vous pouvez avoir une bonne gestion de risque/gain, si vous persistez à vendre alors que le marché ne fait que monter, vous serez perdant.

Au final, un bon risque/gain, c'est juste votre manière de vous adapter en fonction de ce que fait le marché, le tout en ne risquant pas trop gros pour gagner trop peu.
Vos meilleures opérations seront très souvent de 1 pour 1 ou 1 pour 2. Ce seront les plus prévisibles, ce seront celles qui engraisseront votre compte de trading.

La part de chance dans le trading ?

Je n'y crois pas une seconde. Quand on y réfléchis bien, c'est juste une question d'ordre statistique.
Il n'y a pas de chance sur les marchés, c'est juste une question de savoir être là quand de bonnes opportunités se présentent et d'avoir les nerfs accrochés et surtout, une question de confiance en soit.

Statistiquement parlant, et c'est aussi une évidence :Le plus dur pour un trader, c'est le début.
C'est aussi pour ça qu'il n'y a que 5% de trader gagnant.
Parce que quand vous démarrez, vous démarrez sans gain. Vous n'avez pas de fond de caisse, vous risquez votre capital, et donc vous jouer votre peur et votre sueur sur les marchés.
Il y a énormément de trader perdant car il y a énormément de gens qui sous estiment leur peur (quand je dis sur d'autre posts que les gens sous estime leur amour pour l'argent, je fais référence à ça).
Je ne vais pas vous faire part des tonnes d'études qui ont été faites et qui montrent que l'homme n'aime pas devoir se détacher de quelque chose qu'il a obtenue, pour éviter de rallonger ce post, mais c'est un fait : C'est pas forcément qu'on aime l'argent, mais on a travaillé pour, et on ne veut pas le perdre, et c'est une émotion naturelle.
Il n'y a que 5% de trader gagnant car les 95% de perdants ne parviennent pas à se construire leur fond de commerce, leur fond de roulement, une quantité de gain significatif pour ne plus avoir à jouer leur capital, mais leur gains.
La principale raison à ça, pour rentrer dans le côté "vicelard" du comportement humain : c'est que les 95% de perdants sont sur les marchés POUR GAGNER DE L'ARGENT !
Eh oui, je sais, c'est dur de résister à cette envie quand on est français et qu'on peine à toucher au-dessus de 1800 euros par mois, et encore, 1500 pour certains c'est déjà génial !

Mais c'est vicieux, c'est psychologique... Si vous venez sur les marchés pour gagner, avec un BESOIN de gagner, et bien... Vous ne gagnerez pas.
Pourquoi ? Parce que le simple fait que vous ayez besoin de faire performer votre portefeuille fera que vous voudrez créer les opportunités et non saisir celles qui se présentent.
Pourtant, vous le savez très bien, que vous ne créer rien, et que le marché fera ce qu'il doit faire, indépendamment de ce que vous voulez obtenir.
Pour faire court, votre problème, c'est que vous êtes pressé.
Dans cette mondialisation où l'on a l'habitude d'avoir tout et tout de suite, c'est pas étonnant !

Le secret du trading gagnant réside dans sa propre capacité à savoir mixer la confiance en soit avec les faits.
Car ce qui est compliqué c'est que vous aurez besoin d'avoir confiance en vous pour rentrer en position, et vous aurez tout autant besoin de rentrer en position et d'engendrer des gains pour gagner confiance en vous et ensuite jouer plus gros et mieux.
C'est ça, ce qu'on appelle cette chance. C'est pas de la chance, c'est juste savoir se faire violence.
Et ça, se faire violence... Rah ! On rentre dans mon domaine, une chose que j'ai observé pendant plus de 10 ans en ma qualité de "psychologue" (j'ai bien mis entre guillemet).
Se faire violence, se surpasser, au final, très peu le font, très peu en sont capable, vous diverses raisons...
On en revient au fondement de la psychologie... Qu'est-ce qui fait qu'une personne est telle qu'elle est aujourd'hui ? Qu'est-ce qui fait qu'elle a fait cette chose ?
C'est surtout en cela que ça explique pourquoi il y a 95% de perdants.
Pourquoi une fourmis dans la fourmilière parviens à s'extirper de la fourmilière quand plusieurs millions y restent ?
La réalité des choses, c'est que très peu de gens sont prêt à se surpasser émotionnellement pour atteindre leurs objectifs. Il est dans la nature humaine que de vouloir abandonner pour ne pas se faire trop mal.
Je vous garantis que si vous analysez la vie de chaque trader gagnant, vous y verrez quelqu'un qui a eu une bonne raison de le devenir. Un but, une idée, quelque chose qui l'a poussé à persister alors qu'il perdait de l'argent. Il y a l'embarras du choix, mais une chose est sûr : On ne devient pas gagnant parce qu'on a de la chance.

Les marchés, c'est savoir se surpasser et s'affronter face au miroir, c'est apprendre à se regarder en face, repérer ses propres faiblesses, et en venir à spéculer au final sur sa propre vie par une série d'introspection, jusqu'à en venir à savoir quand on doit entrer, et quand on doit rester à l'écart.

Indirectement, vous serez perdant tant que vous aurez la sensation de jouer quelque chose à quoi vous tenez sur les marchés.
Vous inverserez la tendance quand vous parviendrez à savoir couper vos pertes quand vous saurez que vous avez tord, sans connaitre la frustration de subir une perte, mais en acceptant que ça fait partis du jeu.
Le tout viendra avec une confiance construite, et comme dit plus haut, c'est un tout, c'est évolutif, et c'est progressif : Vous aurez besoin de gagner pour avoir confiance en vous, et vous aurez besoin d'avoir confiance en vous pour gagner.
Les 95% de perdants sont perdants parce qu'ils veulent gagner en se croyant invincible.
Ni plus ni moins le petit soldat dans call of duty qui fonce vers l'ennemi en solo pour tuer tout le monde... ça marche juste dans les jeux vidéos, dans la vraie vie, c'est courir vers le suicide.
(Dans toutes les guerres, elles ont été gagnées parce qu'une armée nombreuse en a terrassée une autre, jusqu'à preuve du contraire, nous n'avons jamais vu une seule personne gagner face à 1000 autres...)
Sur les marchés, vous aurez besoin de la foule, vous aurez besoin d'une armée pour gagner la bataille. Seul, vous n'irez nul part et vous vous ferez massacrer.
Le bon risque/gain ? C'est ça. Vous pouvez avoir une bonne espérance de gain, on s'en fiche, tout le monde s'en fiche. Tout ce qui compte, c'est d'être là où est la foule et où va la foule. A partir de ce moment, si vous savez que vous êtes dans la bonne direction, c'est tout ce qui compte, le terme de risque est en partie effacé.
Vous ne pouvez au final qu'être là où est la masse, et vous en écarter quand vous sentez que le masse est sur le point de changer de direction.
Attraper un point haut ou un point bas, c'est relativement faisable, mais ça ne va pas sans une extrême patience.
Mais pour aller plus loin : Dans les faits, ça ne sert à rien, à part gagner quelques pips et un soulagement interne. Quand vous sentez que le marché décolle, vous entrez, point barre. Chercher le trade parfait c'est croire en un trading mathématique. Chose que je croyais avant, et chose dont je me suis trompé.
Et c'est là une simple question de peur.
Ou bien vous pouvez toujours vous croire supérieur et aller seul contre la foule... Si vous avez quelques centaines de milliers de milliards de capitaux vous devriez y arriver.

Je ne vois pas trop quoi ajouter de plus si ce n'est que le fait d'avoir rattrapé mes pertes antérieurs de manière construite et compréhensible me laisse un goût amer en bouche... Je n'ai plus le frisson du début, c'est une émotion bizarre et difficile à exprimer.
On en vient véritablement à s'en moquer de gagner ou perdre, c'est comme venir faire un taf qui doit être fait, je penses que c'est aussi une des clef essentielle pour gagner à long terme : Apprendre à devenir émotionnellement passif. Mais je penses que c'est une circonstance et non une création voulu.
J'ai commencé à devenir émotionnellement passif au fur et à mesure que j'ai écrasé certaines croyances préconçues, au fur et à mesure que je me suis véritablement découvert moi-même en sommes.
Mais une chose que je tiens à dire : C'est qu'il ne faut pas se laisser impressionner par le temps que mettent certains trader à devenir gagnant. Il n'y a pas de temps précis, il n'y a pas de réponse absolue.
ça ne dépend que de vous, de la force de vos échecs et de vos croyances, et surtout de votre capacité à vous remettre en question.
Par exemple, je suis quelqu'un qui passe très facilement du coq à l'âne, mais quand j'ai des faits appuyés, je change très difficilement d'avis. Je penses que c'est un atout essentiel en trading si on veut évoluer rapidement sans perdre trop de temps.
Si vous êtes quelqu'un de borné à l'ego surdimensionné qui passe son temps à prouvez au monde qu'il est fort, vous ne serez probablement jamais gagnant de votre vie. ("You can be right or you can be rich").
Vous pouvez avoir une belle musculature, si vous n'avez pas un sous, sur les marchés vous ne valez pas un clous.

Je n'ai rien à ajouter.

Re: Trader perdant, trader gagnant, ma conclusion.

par ChristelleP » 20 Juin 2018 16:39

Je vais imprimer ton long post passionnant et le lire plus tard au parc ou au café :-)

Re: Trader perdant, trader gagnant, ma conclusion.

par Trading72 » 20 Juin 2018 16:56

Fais toi plaisir Christelle ! ;P

Re: Trader perdant, trader gagnant, ma conclusion.

par Sigurokk » 20 Juin 2018 17:08

:top:

Re: Trader perdant, trader gagnant, ma conclusion.

par Tonny47 » 20 Juin 2018 17:25

Chapeau et merci

Re: Trader perdant, trader gagnant, ma conclusion.

par Toutep » 20 Juin 2018 22:13

Merci BenJ, un très bon résumé qui encore une fois, prouve que le trading est compliqué et qu'il faut travailler dur pour y arriver.

Re: Trader perdant, trader gagnant, ma conclusion.

par cuitaslesbananas » 20 Juin 2018 22:20

aíe !

pavé en vue :lol2:

:merci: >

Re: Trader perdant, trader gagnant, ma conclusion.

par Mikelmarcus » 20 Juin 2018 22:49

:merci:

Re: Trader perdant, trader gagnant, ma conclusion.

par ChristelleP » 20 Juin 2018 23:30

Très vrai, tout ce que tu nous dis là ! :top:

:mercichinois: :mercichinois:

Re: Trader perdant, trader gagnant, ma conclusion.

par TDTrading » 21 Juin 2018 07:42

merci pour le partage, interessant a lire ;)

Articles en relation
"Aucun trade m'impacte émotionnellement, gagnant ou perdant"
par Eversa » 16 Avr 2018 20:39 (5 Réponses)
Trader et intelligence
Fichier(s) joint(s) par Cliff » 21 Mar 2018 07:35 (19 Réponses)
Assumer trader
Fichier(s) joint(s) par AURELIO62 » 11 Oct 2019 17:47 (4 Réponses)
Le trader chez son psy (1er épisode)
par falex » 27 Jan 2015 20:13 (3 Réponses)
Le trader chez son psy (fin de la saison 1)
par TontonDav » 02 Fév 2015 06:51 (2 Réponses)
Le trader et la faille narcissique
Fichier(s) joint(s) par artes88 » 15 Fév 2015 15:29 (3 Réponses)
Les réflexions philosophiques d'un trader
par chad » 21 Mai 2015 18:56 (1 Réponses)
La colère frein du trader
par AlgoFlex » 06 Déc 2016 20:40 (6 Réponses)
S'habiller pour Trader ?
par BryanScalp » 11 Oct 2017 15:36 (36 Réponses)
nombre de marchés à trader
par TraderRio » 23 Mar 2018 16:03 (11 Réponses)

ProRealTime