Définition de Décret d'Allarde

23 7 2013 - 5 commentaires
ProRealTime

Qu'est-ce que le décret d'Allarde ?

Le décret d'Allarde des 2 et 17 mars 1791 a permis la suppression des corporations pour les personnes qui voulaient exercer de manière libre leur profession. Il a permis de réorganiser le travail  et d'abolir le contrôle parfois illégitime des corporations qui avaient la main mise sur certains corps de métiers et sur la gouvernance de villes entières par leur influence politique et économique.

Ce décret a aussi été à l'origine de l'interdiction des syndicats et de la grève, mais pas seulement, en effet, cette loi de 1791 laisse la liberté d'entreprendre et permet la libre concurrence dans le respect d'un certain cadre légal.

Le décret d'Allarde est suivi le 14 juin 1791, par la loi Le Chapelier qui en est très proche, puis a été abrogée en 1864 par la loi Ollivier et en 1884, par la loi Waldeck-Rousseau qui rétablissent le droit de grève et les syndicats.

Allarde

Objectifs du décret d'Allarde

L'objectif principal du décret d'Allarde est de mettre fin à l'hégémonie des corporations dans certaines villes, qui empêchaient le développement d'une économie libre. Les corporations ne permettaient pas la libre concurrence et laissait place à un système très hiérarchisé qui prenait de l'ampleur et agissait au-delà de la sphère économique. Effectivement, les corporatisme avait acquis un tel pouvoir dans certains corps de métiers qu'il s'est introduit dans la sphère politique et risquait de mener à des dérives, des politiques de favoritisme...

Le second objectif du décret d'Allarde est de permettre l'exercice libre d'une profession pour toute personne en ayant le projet, dans l'optique de développer le commerce et l'industrie en France. L'État est tenu de ne pas porter atteinte à la concurrence à travers ses activités. De plus, toute personne exerçant une activité publique peut se lancer dans une activité économique à condition que  cela serve l'intérêt commun.

Retrouvez plus de définitions dans notre rubrique Lexique économique


Lexique économique : A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z


Auteur de l'article :

Benoist Rousseau est diplômé de l'université Paris-Sorbonne en histoire économique contemporaine et de la Certification Professionnelle des Acteurs des Marchés Financiers de l'AMF. Il a été professeur d'histoire pendant 12 ans avant de devenir trader en compte propre. Ancien Conseiller en Investissements Financiers, il est aussi écrivain. Son ouvrage "Devenez Trader Pro" est numéro 1 des ventes dans la catégorie bourse depuis de nombreux mois. Intervenant régulier sur TV Finance et divers médias, il est suivi par plus de 150.000 personnes sur les réseaux sociaux.

5 Commentaires pour Définition de Décret d'Allarde

  1. Naillymed dit :

    CE excellent

  2. Dolce André dit :

    je suis forain de fêtes foraines , et actuellement notre profession est en grand danger d'exploitation sur les emplacements communales des places et voies publiques , seul le décret d'Allarde nous est favorable , est-il toujours en vigueur en avril 2018 . cordialement . Dolce André .

  3. Benoist Rousseau dit :

    Je ne suis pas juriste, je ne peux pas vous le dire. Je pense que oui mais sans certitude. Désolé

  4. Steve dit :

    Bonsoir, oui il l’est toujours au mois d’avril. Salutations

  5. Rouflaquettes dit :

    Ca annonce le grand esclavagisme capitaliste du 19ème siècle..
    Le documentaire "le travail au Moyen Age " montre ce qu'est le décret d'Allarde :un pillage des fonds des corporations utiles aux formations et aux solidarités diverses entre ouvriers -> https://youtu.be/E8JPtdTnXjI?t=2966

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

 

Avertissement : Le trading peut vous exposer à des pertes supérieures aux dépôts chez votre broker. Il ne convient donc qu'à des personnes expérimentées ayant les moyens financiers d’assumer un tel risque. Se rappeler qu'on trade uniquement avec de l’argent dont on n’a pas besoin. Les vidéos et les articles de ce site n’ont qu’une portée pédagogique et informative, ce ne sont pas des conseils en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Tout investisseur doit se faire son propre jugement avant d'investir dans un produit financier afin qu'il soit adapté à sa situation financière, fiscale et légale.