ProRealTime
Pour parler sur les crypto monnaies Bitcoins Ethereum Block Chain et autres crypto monnaies

L'avenir des cryptomonnaies, le rôle des Fintech

par Elcester » 08 juin 2020 16:29

J'ouvre ce sujet car dans le cadre de mon master en finance nous avons eu un cours sur les Fintech. C'est un secteur d'activité récent qui va chercher à utiliser les nouvelles technologies pour moderniser les activités financières.

Dans ce cours, on a eu une présentation à faire sur la blockchain, les cryptomonnaies et le rôle des Fintechs.

J'ai axé ma présentation sur l'avenir des cryptomonnaies et il m'a semblé pertinent de vous le partager.

1 - Quel avenir pour les cryptomonnaies

La cryptomonnaie est une technologie récente qui ouvre de nouvelles perspectives. Nous allons donc étudier ses promesses pour essayer de déterminer à quoi le monde pourrait ressembler une fois que nous nous serons appropriés cette technologie.

Nous allons donc essayer d'établir les conditions qui doivent être remplies pour être considéré comme une monnaie. Ensuite, nous analyserons quels sont les prérequis nécessaires pour espérer l'émergence et la démocratisation d'une cryptomonnaie. Enfin, nous nous pencherons sur le rôle que devrait jouer la Fintech dans cette démocratisation.

1 - 1 Les cryptomonnaies sont elles vraiment des monnaies ?

D’après la théorie économique, une monnaie est censé remplir 3 fonctions
1) Unité de compte.
2) Réserve de valeur
3) Intermédiaire dans les échanges, lié à la confiance de ses utilisateurs.

Le Bitcoin, pour illustrer, remplit effectivement la première fonction. Effectivement, il est possible d'évaluer la valeur d'un bien à travers une quantité de Bitcoin.

On peut cependant émettre de gros doutes sur sa faculté à servir de réserve de valeur. En effet, les cryptomonnaies sont très volatiles et il est régulier que leur valeur varie de l’ordre de 10-15% dans la même journée.

Ce qui rend son utilisation tout sauf pratique. Dès que l’on a encaissé un paiement en Bitcoin, il est nécessaire pour préserver sa valeur de l’échanger ensuite contre une devise, en dollars ou en euro par exemple. Pour qu’une monnaie soit viable, il est impératif ainsi que sa valeur ne fluctue pas ou peu. C’est d’ailleurs pour cela que les banques centrales ont autant de réserve de change. C’est pour influencer si besoin la valeur de leur monnaie sur les marchés et par conséquent encadrer les fluctuations de sa monnaie pour la stabiliser.

Par conséquent, son incapacité à servir de réserve de valeur implique que très peu d’utilisateurs vont accepter de s’en servir, rendant ainsi son utilisation marginale. Par ailleurs, le Bitcoin n’est pas encore forcément accessible. Même si son utilisation n’est pas très complexe en soit, et qu'elle tend à se simplifier, elle l’est suffisamment pour exclure une partie de la population.

Or, pour servir d’intermédiaire dans les échanges, il faut que son utilisation soit démocratisé, que tout le monde le reconnaisse. Ainsi, il est possible de considérer les coquillages comme de la monnaie, si tout le monde utilise ce moyen comme intermédiaire des échanges. Et je ne prends pas l’exemple des coquillages au hasard, car les coquillages ont servis de monnaie d’échange.

Cela démontre l’importance de la confiance pour déclarer une cryptomonnaie comme pouvant faire office de monnaie dans la vie quotidienne.

1 - 2 L’enjeu d’une monnaie est d'inspirer confiance

En soit, les billets ne sont que des bouts de papier, ce qui leur donne de la valeur est la confiance qu’on leur attribue. Ces bouts de papier n’ont de valeur que parce que nous avons suffisamment confiance pour croire que grâce à eux, le boulanger acceptera de nous échanger son pain. Et le souci des cryptomonnaies et qu’elles sortent de nul part, elles n’ont aucune institution derrière eux pour donner confiance. Ni de collatéral pour garantir leur valeur.

Il est donc nécessaire pour qu’une cryptomonnaie se démocratise, qu’une institution l’appuie, pour créer suffisamment de confiance pour favoriser une adoption massive.

Certaines entreprises Fintech se sont donc lancés sur des projets de cryptomonnaies avec cette idée en tête.

1 - 3 L’exemple du Libra

Le Libra le projet de cryptomonnaie lié à Facebook est celui qui s’approche le plus d’une cryptomonnaie démocratisable, et est donc source de nombreuses promesses.

En effet, avec ses 2,7 milliards d’utilisateurs, La libra a le potentiel d’être adopté massivement et de manière internationale. D’autant plus que Facebook a réussit à s’associer à de grand nom pour donner du crédit, de la confiance à son projet, tel que Mastercard, Visa, mais encore des entreprises tel que Uber, Spotify ou Booking.

L’idée de cette association était qu’en utilisant la Libra, l’utilisateur reçoivent des propositions supplémentaires de ses partenaires. Pour l’achat d’un billet d’avion, l’utilisateur pourrait recevoir des suggestions pour réserver un Hotêl (booking), Uber pourrait recommander ses chauffeurs pour faire le trajet jusqu’à l’aéroport et Spotify une playlist adapté au voyage.

L’enjeu pour Facebook une fois l'adoption de la Libra instauré, est de commencer à proposer d’autres services financier et ainsi devenir potentiellement la plus grosse banque du monde. Et c’est d'ailleurs ce qui a provoqué sa chute, car cette ambition aurait permis de faire de l’ombre aux Etats et à leurs Banque centrale.

C’est pour cette raison, que ce projet a reçu une énorme levé de bouclier, ce qui a amené la plupart de ses partenaires à lâcher Facebook et donc rendre le projet compromis.

Ce qu’il faut comprendre c’est qu’émettre de la monnaie reste le privilège des Etats et des banques centrales, et il est évident que ces institutions n’allaient pas laisser Facebook faire.

La monnaie est un des 3 piliers du pouvoir avec le pouvoir militaire et législatif. Ainsi, ceux proches de ces pouvoirs ne laisseront jamais le pouvoir monétaire leur échapper.

Si une cryptomonnaie prend trop ampleur et vient empiéter et inquiéter une monnaie étatique, elle sera purement et simplement interdite. Il suffit simplement de déclarer l’usage et la détention interdite pour rendre son utilisation totalement obsolète. Quel commerçant acceptera de l’utiliser si c’est interdit ?

C’est ce qu’on a pu observé avec Facebook et son projet de Libra paraît désormais très compromis.

A ce titre, on peut se poser la question de savoir si une cryptomonnaie finira par voir le jour et être utilisé quotidiennement ?

1 - 4 L’avènement de la cryptomonnaie chinoise ?

A l’heure actuelle, une cryptomonnaie pourrait endosser ce rôle. En effet, la Chine travaille sur une cryptomonnaie souveraine qui serait contrôlé par sa banque centrale et donc par l’Etat. 5 banques Chinoise seraient déjà partenaire de ce projet qui bénéficierait également de partenariat avec les géants Chinois tel que Alibaba et Tencent pour appuyer son adoption. Cette cryptomonnaie porte le nom de DCEP pour Digital Currency Electronic Payment et aurait vocation dans un premier temps à remplacer l’argent liquide.

Un premier déploiement comme test aura lieu dès cette année dans 4 villes chinoises, dont Shenzhen, l’un des centres technologiques du pays. Puis, à horizon 2022 à l’ensemble du pays dans le cadre des Jeux Olympiques d’Hiver prenant place à Pékin.

L’objectif est double pour la Chine. D’une part, l’anonymat n’étant que partiellement protégé, cela permettrait d’avoir un meilleur contrôle sur les transactions et donc lutter contre le blanchiment d’argent ou encore le financement du terrorisme, tout comme l’utilisation pour les jeux de hasard, jugé illégaux. Mais ce n’est pas tout, la Chine ambitionne également dans un horizon plus lointain de se servir de cette cryptomonnaie pour concurrencer le roi dollars, dans sa guerre géopolitique qui l’oppose aux Etats-Unis.

Ce projet est sans doute celui qui a le plus de chance d’aboutir. En effet, à travers Alibaba et Tencent, son adoption massive sera facilité. Il suffit d'associer l'achat sur Alibaba ou l'achat de jeu Tencent à partir de cette cryptomonnaie pour inciter les utilisateurs à transformer leur devise en DCEP.

Surtout, étant donné que la cryptomonnaie sera appuyé par l’Etat et la banque centrale, elle ne risque pas de souffrir de problème de confiance. Enfin, puisque le pouvoir monétaire reste dans les mains des dirigeants, cette cryptomonnaie ne sera pas vu comme une tentative de coup d’Etat et ne risque donc pas d’être interdit.

Toutefois, même si son adoption en Chine semble probable, rien ne dit qu’elle réussira à devenir une cryptomonnaie internationale et sera incontestablement un enjeu géopolitique dans les années à venir.

1 - 5 L’avenir probable à court-terme pour les cryptomonnaies

En conclusion, nous pouvons constater qu’il est très peu probable que les Fintech réussissent à démocratiser leur propre cryptomonnaie et faire de l’ombre aux banques ou aux Etats. Il est plus vraisemblable que ce soit les Etats eux-même, à travers leur banque centrale, qui instaurent leur cryptomonnaie souveraine et que le rôle des Fintech soient de faciliter cette adoption massive. Pour le moment, c’est la Chine qui semble le plus en avance à ce sujet. Même si tout reste à faire pour qu’une cryptomonnaie internationale soit mise en place, au vu des tensions géopolitique que cela représente.

Re: L'avenir des cryptomonnaies, le rôle des Fintech

par ChristelleP » 08 juin 2020 19:51

Merci Elcester :mercichinois:

Re: L'avenir des cryptomonnaies, le rôle des Fintech

par Oxonos » 10 juin 2020 19:33

Bonjour et merci pour le partage Elcester,
Je me permets de réagir à ton post car je pense qu’il faut remettre l’église au milieu du village concernant la définition de réserve de valeur de la cryptomonnaie et particulièrement le bitcoin.

Tout d’abord le bitcoin a été pensée pour pouvoir offrir aux peuples son propre argent, de manière décentralisée des institutions gouvernementales et redonner aux peuples ce pouvoir qui comme tu le mentionnes est un pilier de pouvoir des gouvernements. D’emblée donc, c’est un projet anticonstitutionnel qui va se heurter à des restrictions futures.

Du moins c’est ce pourquoi le bitcoin a été créé en premier lieu. Les autres cryptomonnaies ont elle bénéficié du travail de Satoshi pour créer des blockchain alternatives ayant d’autres projets/but. On pourrait donc se dire qu’inévitablement le bitcoin est voué à disparaître, mais je ne pense pas. Il s’érige au fil du temps comme « l’or numérique » avec une dureté qui à termes dépassera celle de l’or. Pour appuyer ce point, je t’invite à regarder le modèle stock to flow appliqué à l’or physique versus celui du bitcoin, tu verras que le bitcoin dépassera l’or à un certain moment. En effet, il y aura un nombre limité de bitcoin, sa rareté augmentera de manière organique au fil du temps. L’or par contre, même s’il est difficile à « produire », cela reste une ressource qui est présente ailleurs dans l’univers. La NASA travaille depuis longtemps sur l’extraction de métaux précieux issus d’astéroïde, rendant l’or possiblement plus commun a un moment donné. Pour couronner le tout, le nombres de bitcoin disponibles diminuera à mesure du « halving » qui correspond à une diminution par 2 de la récompense des mineurs (sans entrer trop dans les détails), rendant cet actif déflationniste par essence. Le dernier bitcoin sera disponible, selon les estimations actuelles, en 2140.

A l’image de l’or, personnellement je trouve que le bitcoin représente une formidable réserve de valeur… L’argent en est une, mais perd de sa valeur dû à l’Inflation et particulièrement dans les prochains mois suite à l’injection massive d’argent suite à la crise sanitaire globale. J’ai naturellement plus tendance à placer donc le bitcoin avant l’argent classique car c’est dans sa nature même de ne pas perdre de puissance, mais d’en gagner. Jusque quand ? La est la question on est d’accord. Car comme tu le mentionnes bien dans ton article, en cas de menace considérée comme valide de la part d’un état, son utilisation est tout simplement prohibée. Disons que c’est un autre débat (qui est très passionnant aussi) et que je ne rentrerai pas sur ce sujet.
Pour la confiance, je pense qu’avec 277 453 623 350$ (dont 179 798 327 212$ pour le bitcoin) d’investit dans les cryptomonnaies, on est déjà pas mal. D’autant plus que des investisseurs institutionnels s’y intéresse de plus en plus. Pour l’adoption de masse, c’est par contre un peu plus touchy, c’est un monde vaste et très complexe. Probablement trop complexe pour monsieur madame tout le monde.

Toute la puissance de cette technologie est encore à révéler. Des gouvernements planchent sérieusement sur des devises digitales, mais par contre, centralisée. Mon avis est qu’il y a encore pas mal de belles aventures à vivre dans l’histoire des cryptos. Et j’ai plutôt hâte d’en faire partie.

Bien à toi,

Oxonos

Re: L'avenir des cryptomonnaies, le rôle des Fintech

par Elcester » 12 juin 2020 20:16

@Christelle :mercichinois:

@Oxonos Hello, merci pour ton retour :mercichinois:

De ce que je comprends, tu émets des doutes sur le fait que le bitcoin ne soit pas une réserve de valeur et tu estimes par extension qu'il est probable que le Bitcoin deviennes une réserve de valeur à l'instar de l'Or, voire dépasse l'Or dans cette fonction. Je vais donc essayer de répondre à ces arguments.

Tout d'abord, je pense qu'il faut définir la notion de réserve de valeur, et la nuancer. On peut établir deux types de réserve de valeur. La première, que j'ai abordé dans mon article, consiste à avoir une stabilité de la monnaie, afin qu'elle puisse être utilisé. Sans cette conservation de valeur, il est juste impossible pour une monnaie d'être démocratisé et pérenne. Toutes les monnaies qui ont eu des variations de valeur trop importantes ont fini par mourir et être remplacé. Par conséquent, le Bitcoin ne peut pas devenir une monnaie utilisable dans la vie de tout les jours, sa volatilité intrinsèque étant trop importante.

La seconde définition de réserve de valeur, revêt également un intérêt spéculatif. On parle alors de valeur refuge. L'objectif d'une valeur refuge est de conserver la valeur en cas de crise, mais surtout d'espérer que sa valeur va croître et donc permettre une plus value à terme. Et je pense que c'est de cette notion dont tu parles.

Et cela ouvre une autre discussion. Est-ce que le Bitcoin peut devenir une valeur refuge, à l'instar de l'Or ?

Benoist a apporté une réponse à cette question :
le-bitcoin-est-il-une-valeur-refude-en- ... 36975.html

Néanmoins, j'aimerais également développer mon propre avis et je suis beaucoup moins enthousiaste que toi à ce sujet. Mais c'est parfait, cela va permettre d'avoir deux avis opposé sur la sujet, donc les lecteurs auront une vision plus complète sur ce sujet.

Ton premier argument en ce sens est que le Bitcoin est une ressource rare, par extension "ce qui est rare est cher". Sauf que ce qui est rare n'est pas forcément cher. Il y a un caractère utilitaire à prendre en compte, et donc la notion de demande. Le Bitcoin est rare mais si personne n'en a besoin, pourquoi son prix serait élevé ?

Si l'Or est cher, c'est dû à sa rareté, certes. Mais surtout parce que l'Or est utile. Il faut rappeler que l'Or c'est avant tout une matière première utile dans de nombreux secteurs. Quasiment tout les composants électroniques contiennent une petite quantité d'Or, lié à sa propriété de conductibilité de l'électricité. On peut aussi y voir son caractère ostentatoire, l'Or est utilisé dans de nombreux bijoux. En sommes, l'Or a énormément de fonction, ce qui couplé à sa rareté, en fait un bien cher. D'autant plus que l'Or a historiquement servi de monnaie, renforçant la pertinence quant à sa capacité à servir de réserve de valeur.

Ce qui vient contraster très nettement avec le Bitcoin. A quoi sert le Bitcoin ? Si je voulais être cynique, je pourrais rajouter, à quoi sert le Bitcoin, à part être un désastre écologique ?

Takapoto a fait un super sujet à ce titre:
il-est-urgent-de-mettre-le-bitcoin-aux- ... 19630.html

Au délà de cet aspect, tu avances que les investisseurs institutionnels s'y intéressent de plus en plus. J'aimerais bien savoir sur quoi tu te bases pour cette affirmation ? Je ne suis plus aussi activement qu'avant l'actualité cryptomonnaies et donc il est possible que j'ai manqué les informations à ce sujet. Par conséquent, je ne peux pas infirmer cela et je serais ravi si tu pouvais m'éclairer à ce sujet. :mercichinois:

Pour autant, la market capitalization n'est pour moi pas un argument. Car d'une part elle est concentré dans les mains de quelques "Whales". Et au vu de sa faible profondeur, cela permet des stratégies de "pump and dump" qui servent uniquement les intérêts de ces Whales.

D'autre part, si l'on compare ces chiffres, ils sont encore faible, même si j'admets que cette réalité pourrait changer à l'avenir. A titre de comparaison le marché de l'Or c'est 8 000 Mds contre 280 Mds pour le marché des cryptos.

Ainsi, je ne vois pas trop pourquoi le Bitcoin deviendrait une valeur refuge intéressante. D'autant plus que la menace d'interdiction pèse fortement dessus, tout comme son coût écologique. Quite à spéculer et choisir une valeur refuge, l'Or me paraît être un bien meilleur choix.

Pour aller plus loin. La plupart des pro-crypto fantasment sur une crise monétaire et/ou une chute des institutions. Ce qui permettrait de voir les cryptomonnaies devenir la norme et remplacer la monnaie actuelle qui serait caduque, car les gens auraient perdu la confiance des les institutions.

Toutefois, comme Benoist l'a souligné, je serais très surpris que si tout s'écroule, le Bitcoin ne suive pas le même chemin. Et si cela devait arriver, je pense que je préférais spéculer sur quelque chose de plus physique et vitale, comme les graines ou les terres agricoles :D

Pour résumer ma pensée. Oui il est possible que le Bitcoin devienne une valeur refuge, même si cela parait peu probable, ses concurrents à ce titre ayant de bien meilleurs arguments. On peut également se poser la question de savoir si cela serait vraiment souhaitable, au vu de l'empreinte écologique du Bitcoin.

Re: L'avenir des cryptomonnaies, le rôle des Fintech

par ChristelleP » 12 juin 2020 21:15

Elcester :top: :mercichinois:

Re: L'avenir des cryptomonnaies, le rôle des Fintech

par Oxonos » 14 juin 2020 21:55

Hello Elcester,
merci tout d'abord pour ta réponse, ça me rappelle pourquoi j'ai écumé des forums sur d'autres sujets par le passé. Les débats étaient intéressant et tu viens d'en lancer un.

Concernant ta définition de la valeur de réserve et sa précision point de vue valeur refuge, je suis entièrement d’accord avec toi. Le bitcoin présente une trop forte volatilité dans le temps que pour pouvoir constituer une base solide et stable.
Mettons dès lors plus l’accent sur le caractère de valeur refuge. Il est clair que le bitcoin est très jeune à comparer de l’or qui a fait ses preuves depuis des milliers d’années. C’est difficile de base de rivaliser face à cette matière première qui au-delà de la confiance concernant sa valeur, présente également une application directe dans nos vies de tous les jours. L’utilité du bitcoin dans nos vies de tous les jours est encore à trouver pour être cru et plat, ça je ne le nie absolument pas. Cependant, la technologie offerte par l’émergence du bitcoin est une réelle révolution.

Je suis par essence quelqu’un de rêveur et mon avis n’est certainement pas à prendre en compte au jour d’aujourd’hui dans un quelconque contexte financier. Comme je l’explique dans ma présentation, j’en ai plus que marre du paradigme néo-libéral et des dégâts qu’il a pu occasionner en un peu moins d’un siècle. Tu me parles d’enjeux environnementaux de par la consommation électrique qu’occasionne le bitcoin. Qu’en est-il de notre mode de fonctionnement lié au dictat de la consommation comme soutien à la croissance économique ? Je pense que l’empreinte laissée par le bitcoin est moindre comparé aux dérives liées à nos modes de vies. Bien qu’une nouvelle fois, le bitcoin est jeune, le néo-libéralisme et l’ère industrielle est un peu plus âgé, cela reste donc difficilement quantifiable dû aux nombres impressionnant de paramètres qu’ils existent pour pouvoir mettre en évidence des liens de causes à effets comparables. Il n’en reste pas moins qu’il faut agir.

Là où je désire en venir avec l’avènement du bitcoin, ou d’autres cryptomonnaies qui défendent les idéaux mis en place par le créateur de la blockchain, ce n’est pas à proprement parler d’un choc systémique. Cela ne rendrait service à personne, au contraire cela ferait énormément de dégât et je suis loin de vouloir souhaiter ça. Personnellement, et c’est mon avis, ce que je souhaite, c’est que le bitcoin soi perçu comme une nouvelle évolution dans le monde de l’économie. Il n’y a pas eu de nouveaux paradigme depuis 85 ans et quand tout s’arrête, la terre respire et l’environnement se soigne. C’est, outre les nombreuses études démontrant l’évolution de notre climat lié à l’activité humaine qu’il est temps de faire changer les choses. Or, depuis le néo-libéralisme et son enfant le Capitalisme, il n’y a eu aucune théorie valable et suffisamment robuste que pour pouvoir contrer cela. A mes yeux, la technologie de la blockchain pourrait permettre un pont vers un nouveau paradigme. Je suis ceci dit d’accord avec toi, c’est voir loin, très loin. Comme je te le disais plus haut cependant, je suis quelqu’un de rêveur. Rendre le pilier de pouvoir de l’argent au peuple ? C’est certes inconcevable au jour d’aujourd’hui, mais qui sait dans le fonds ? spéculation, on est sur un forum de trader après tout ! :D

Concernant maintenant l’or et sa disponibilité qui pourrait accroitre dans les décennies à venir par le biais de l’exploration spatiale comme je le mentionne dans mon premier post. On peut corroborer se fait par le regain d’intérêt de l’exploration spatiale et aussi l’implication de compagnie privée comme space X. C’est encore une fois voir loin, mais ça n’est plus réellement juste une chimère d’utopiste. Après, comme tu me le diras très certainement, il existe d’autres valeurs refuges. Je voulais par contre mettre plus l’accent sur le comparatif or VS btc.
https://thefederalist.com/2020/06/13/space-exploration-back-asteroid-mining-next-gold-rush/

Pour ce qui est de l’actualité immédiate du bitcoin et de l’intérêt des institutionnels dans le bitcoin je t’invite à lire ces articles :
https://www.forbes.com/sites/billybambrough/2020/04/16/biggest-bitcoin-investment-trust-hits-massive-1-billion-year-as-blackrock-investors-flee/#6b36bd4936cb
https://www.forbes.com/sites/lukefitzpatrick/2020/06/14/bitcoin-bears-be-warned-grayscales-trust-is-hungry-for-btc/
https://www.bloomberg.com/news/articles/2020-05-12/jpmorgan-is-now-banking-for-bitcoin-exchanges-coinbase-gemini
https://www.thecointribune.com/actualites/denormes-volumes-bitcoin-sur-le-cme-montrent-linteret-des-institutionnels/
Le petit dernier étant une source moins fiable, je t’invite à faire de plus ample recherche par contre.

Je pense qu’il reste pas mal de bille à jouer dans le monde des cryptomonnaies. Et bien que leur place est difficilement décelable au jour d’aujourd’hui dans nos quotidiens point de vue pratique, c’est une technologie d’avenir. Le bitcoin a été créé dans une optique d’or numérique et je pense qu’il n’a pas finis de nous surprendre. Il faut certes placer sa confiance dans un actif qui n’a pas encore fait totalement ses preuves, mais nous n’évoluerions pas si nous ne faisions pas des choix difficiles.

Un dernier petit article à caractère humoristique : l’histoire d’un gars qui a acheté 2 pizzas pour 10000 bitcoins et qui a marqué l’histoire des cryptomonnaies :
https://academy.binance.com/glossary/bitcoin-pizza

Bien à toi,

Oxonos

Re: L'avenir des cryptomonnaies, le rôle des Fintech

par Eversa » 14 juin 2020 22:12

Houlala Oxonos! que de liens non conformes!
Tu n'as pas lu le lien que je t'ai donné dans ta présentation ni visionné les vidéos-tutos de Baechler sinon, tu aurais su que l'emploi des balises url est interdit ici.
J'ai du reprendre ton message pour les effacer.
Comme tout forum, celui-ci a des règles et des interdits, aussi il faut que tu retournes dans ta présentation et que tu prennes le temps de lire ce que je t'ai indiqué avant de reposter.
Et merci de ne pas remettre les balises.

Re: L'avenir des cryptomonnaies, le rôle des Fintech

par Oxonos » 15 juin 2020 20:45

1000 excuses Eversa, cela fait fort longtemps comme je disais que je ne participais plus a la vie d'un forum. Je t'avouerais qu'ayant participé justement à divers forums, les règles usuelles sont souvent de l'ordre de la politesse et du respect (tout à fait normal), je n'ai donc pas prêté plus attention aux spécificités de ce forum. Qui plus est, je n'avais jamais rencontré de forum ou l'utilisation de balise URL pour les liens externes était proscrit vu que c'est une fonction intégrée. J'ai pris le temps de lire les règles et soi en certain, un rappel à l'ordre suffira :mercichinois:

Le pire la dedans c'est lorsque mon post est apparu, je me suis fais la réflexion: "mais mes liens ne se sont pas fait? Je vais les remettre pour pouvoir faciliter la lecture". J'ai donc intentionnellement édité mon texte pour rajouter les balises... Bref, erreur que je ne ferai plus.

Bien à toi,

Oxonos

Re: L'avenir des cryptomonnaies, le rôle des Fintech

par Elcester » 16 juin 2020 15:40

Oui, c'est toujours un plaisir d'échanger sur les forums quand c'est fait avec les bonnes personnes :top:

Oui, c'était ce que je voulais exprimer. Le Bitcoin est un symbole fort. Et le soucis avec les symboles, c'est qu'on peut leur faire porter plein de signification. Les symboles permettent de cristalliser le biais de confirmation.

C'est-à-dire que l'on va voir dans le symbole du Bitcoin une confirmation de nos projections, de nos croyances préexistantes. Alors effectivement, le paradigme libéral a ses défauts, mais quel est le rapport avec le Bitcoin en soit ?

Alors effectivement, a ses débuts on a estimé que le Bitcoin pourrait servir de monnaie alternative et donc qu'on pourrait construire un modèle de société rebelle qui ne passe pas par les institutions etc. Mais c'était une chimère, on s'en rend vite compte, et c'est ce que j'ai essayé de démontrer initialement, que le Bitcoin ne pourra pas servir de monnaie au quotidien.

Maintenant, un nouvel avenir se forme, celle de valeur refuge, d'or 2.0. Mais n'est-ce pas qu'un déni de la réalité, une manière de se réconforter en créant une deuxième chimère pour ne pas voir que le bitcoin a un avenir très incertain ? Est-ce réellement basé sur les faits, ou c'est une envie que cela le devienne, car cela nous arrangerait, vu qu'on est positionné dessus et cela permettrait un enrichissement personnel?

Ainsi, je me questionne fortement sur les intentions qu'on prête au bitcoin, et si ces dernières sont à l'épreuve de la réalité ou juste une projection ?

Je ne dis pas que j'ai raison, loin de là. Je m'avance peut être énormément et il est clair que j'ai un biais à l'encontre du Bitcoin. En soit, il est impossible de deviner ce qu'il va se passer et prédire l'avenir n'a pas de sens. Si ce n'est être un exercice intellectuellement stimulant.

Pour revenir sur les enjeux environnementaux, le Bitcoin malgré son absence d'utilisation concrète a une énorme empreinte écologique.
bitcoin_consumption.PNG
Ce que j'essaye de dire, c'est que s'attaquer au paradigme libéral et à ses défauts est en soit quelque chose de sain. Mais le faire à travers le Bitcoin ne me paraît pas être une bonne solution, puisqu'il est lui même responsable d'un de ses défauts, lié à son empreinte carbone.

Et je n'ai pas spécialement envie de partir sur le débat capitalisme / communisme et de cracher sur les dérives de la société actuelle. Parce que d'une part, ce n'est pas le sujet de cette file, et d'autre part c'est occulter par exemple que le capitalisme a permis, rien que ces 20 dernières années, de faire sortir plus d'1 milliards de personne de la pauvreté.

Alors certes, il y a des défauts, mais ne voir qu'eux n'est pas pertinent, la réalité est beaucoup plus nuancé.

-----------------------------------------------------------------------------------------

Pour revenir au sujet de la valeur refuge. J'ai raisonné en coût d'opportunité. C'est à dire qu'à mon sens il n'y a pas la place pour pléthore de valeur refuge, et s'il y a en avait trop, elle n'aurait pas de sens. Une valeur refuge se doit d'être universelle pour être considéré en tant que d'elle.

Ainsi, si l'on a trop de valeur refuge, elles perdront leur statut et leur universalité. On peut estimer qu'il y aura des divisions culturelles qui se spécialiseront sur leur propre valeur refuge.

En ce sens, il y a déjà valeurs refuge liés à la monnaie qui ont fait leur preuve. Je pense à l'or, mais également au Franc Suisse, au Yen ou encore au Dollars US. Ainsi, à partir de ce raisonnement en cout d'opportunité, je ne vois pas pourquoi le Bitcoin prendra la place d'une valeur déjà existante et qui a fait ses preuves.

-----------------------

Enfin, concernant le fait de miner de l'or à travers l'exploration spaciale, même si c'est probable, cela me parait lointain. Etant donné que l'avenir à court-terme du bitcoin est déjà compromis, je trouve très risqué de faire un pari portant sur un horizon aussi lointain. Et ce n'est pas parce que l'offre augmente que la demande n'augmentera pas dans les même proportions voire davantage.

[Sur l'appétit du Bitcoin par les Institutions

De ce que je comprends, les institutionnels voient quand même le Bitcoin comme une source de trading sur sa volatilité que de spéculation sur sa capacité à servir de valeur refuge. Mais c'est mon interprétation, elle est subjective, c'est possiblement un biais de confirmation de ma part.


Dans tout les cas c'est un plaisir d'échangé avec toi, cela me permet de creuser et de nuancer ma pensée. Cela me permet de réfléchir à des spécificités que je n'avais pas imaginé, donc :merci:
Seuls les membres inscrits peuvent voir les fichiers.
L'inscription au forum prend moins de 30 secondes.

Re: L'avenir des cryptomonnaies, le rôle des Fintech

par Oxonos » 16 juin 2020 19:19

Hello Elcester, le plaisir est partagé, merci à toi également :mercichinois: Je tiens à souligner la pertinence de tes arguments, il y a clairement matière à réfléchir et c’est exaltant.

Je pense que pousser plus loin le détail va immanquablement faire dériver la file vers d’autres horizons hors sujet initial.
Je terminerai par une analyse introspective guidant ma pensée.

Il est clair que je fonde des espoirs vers un monde différent. Très probablement le reflet d’un malaise intérieur lorsque je regarde le monde à plus large échelle. Ce que je perçois au travers du bitcoin ou plutôt les cryptomonnaies, ce sont des opportunités alternatives de faire bouger le monde dans un sens différent. Cependant, au dela du côté fantasque que nous promet les cryptos via leur joli carnet blanc, il faut bien entendu ne pas perdre de vue qu’elles tentent de s’attaquer à un géant avec un lance pierre pour une petite métaphore humoristique.

Enfin, un conseil cette fois-ci, qui ne va pas défendre ma cause, mais à prendre grandement en compte si l’un d’entre-vous décide d’investir dans la crypto : gardez bien en tête, que dans l’état actuel des choses, les cryptos ne sont pas créatrices d’actifs, ce ne sont pas des entreprises qui produisent ! Investir dans la cryptos, c’est principalement croire en un projet, en une vision, soit pragmatiquement parlant, mettre votre confiance dans un potentiel futur ou un symbole comme l'explique Elcester.

J'espère personnellement que ce futur sera beau ;)

Voila, ça sera tout pour moi ici, je pense qu’il y a pas mal d’arguments à décortiquer pour que chacun se fasse un premier avis sur un sujet hautement passionnant!.

:merci:

Sujets similaires
Stage - Fintech / Hedge Fund
par Sarif » 14 avr. 2018 18:13 (2 Réponses)
le rôle du multiplicateur et diviseur de crédit
par Rogue » 09 oct. 2013 22:30 (16 Réponses)
Jeux de rôle plateau
par loilodan » 01 mars 2017 21:44 (8 Réponses)
Du rôle de la respiration pendant le trading
par meco215 » 23 avr. 2018 21:02 (4 Réponses)
role de la banque centrale européenne
par loilodan » 05 oct. 2018 15:03 (29 Réponses)
rôle du haut conseil pour le climat
par noko » 04 déc. 2018 15:39 (2 Réponses)
Le calendrier des cryptomonnaies
par leroidessables » 20 oct. 2017 13:50 (0 Réponses)
Conseil sur statut société et trading des cryptomonnaies
par Eversa » 27 nov. 2017 12:50 (5 Réponses)
La fiscalité des cryptomonnaies
par Thom2 » 01 déc. 2017 10:58 (105 Réponses)
La fiscalité des cryptomonnaies [vidéo]
par Trublion » 04 déc. 2017 15:28 (8 Réponses)