ProRealTime
Un Forum pour discuter des méthodes de trading que nous utilisons, de nos recherches...

Quelle est l'image que vous pensez fausse ?

Le sondage s’est terminé le 07 Sep 2015 18:45

L'image 1
21
55%
L'image 2
17
45%
 
Nombre total de votes : 38

Re: Caractère aléatoire du marché

par Anonyme01 » 12 Sep 2015 15:56

Chifou : c'est vrai, j'y penserai :lol:

Re: Caractère aléatoire du marché

par sobear » 12 Sep 2015 16:02

en théorie (selon ma conception) le DJ devrait avoir pour équation:
DJ = taux de croissance (soit inflation + vraie croissance) + croissance de la masse monétaire.
Actuellement le taux de croissance n'est pas très élevé ni l'inflation mais la masse monétaire a fortement crue avec tous les QE depuis la crise; elle est fortement responsable de la hausse du DJ actuelle.

Re: Caractère aléatoire du marché

par Anonyme01 » 12 Sep 2015 16:21

Sobear : en effet, il faut considérer également la croissance de la masse monétaire. Et c'est vrai que cela est corrélé à l'évolution des marchés, pour preuve les QE comme tu le dis. Après, il faudrait savoir si cette masse monétaire peut croître plus rapidement que l'inflation pendant une période "longue" (à l'échelle humaine, une fois de plus) ou si elle est vouée tôt ou tard à rejoindre un équilibre, qui serait déterminé par l'inflation ou la quantité de matériaux précieux sur Terre amélioré d'un pourcentage que l'on pourrait définir comme étant corrélé à l'inflation effective.

Ça a l'air vraiment brouillon comme ça, mais je tenterai d'éclaircir au fur et à mesure mes idées.

Re: Caractère aléatoire du marché

par chifounou » 12 Sep 2015 16:47

Spoiler:
Pour moi nous sommes arrivé au moment où Andlil est devenu trop tentaculaire :( je n'ai plus le temps de lire et participer à tous les sujets qui m'intéressent lol :( grosse frustration mais ça reste plus agréable ainsi

Re: Caractère aléatoire du marché

par Anonyme01 » 12 Sep 2015 18:13

Un petit message pour dire que la volatilité amène la volatilité sur le marché. Un krash apparaît relativement rapidement (bien que la volatilité puisse augmenter légèrement dans les jours précédant le "jour noir", une séance à 8% d'amplitude arrivant tout de même assez rarement d'un coup au milieu de séances normales). Cependant, la baisse de volatilité est progressive au fur et à mesure que le marché reprend ses esprits.

Pour générer un véritable contexte de krash de manière aléatoire, il faudrait donc non seulement permettre au système de produire des séances à 8% d'amplitude, mais également de les "organiser" selon une certaine courbe dégressive définissant l'amplitude des séances après le krash. On pourrait donc envisager que le krash ne soit pas un évènement aléatoire dans sa structure (dans son apparition peut-être pas non plus, mais c'est une autre affaire). En effet, le krash est encore plus particulier qu'une annonce, car cela est moins soudain et en même temps plus vicieux. En effet, lors d'une annonce, on connaît l'heure à laquelle elle va paraître et donc quand le marché est susceptible de bouger anormalement (sauf annonce surprise comme avec la Grèce, les plus dangereuses à mon avis). Cependant, une annonce peut provoquer un mouvement qui semble être en totale déconnexion avec le reste de la séance, comme c'est le cas lors des conférences de presse de la BCE ou du FOMC.

Un krash, quant à lui, n'est pas aussi soudain dans sa structure, mais beaucoup plus dans son apparition par contre. On ne sait pas quand un krash se produira, mais il est possible de remarquer certains éléments précurseurs comme étant de potentiels warnings face à un tel événement (et encore...).

Une chose est cependant certaine, une hausse brutale de la volatilité est suivie par une diminution progressive de celle-ci. Donc même si le marché réagit selon un certain caractère aléatoire, il subsiste tout de même des règles qui font que certains évènements ne se produisent pas d'une quelconque manière, ce qui n'est à mon sens pas un caractère aléatoire. Le seul fait de pouvoir dire qu'il y aura une baisse progressive de la volatilité (et donc des bougies moins importantes en amplitude) après un krash ou une annonce ne constitue pas un caractère aléatoire, même s'il est impossible de prévoir si telle ou telle séance sera haussière ou baissière.

Edit : il y a encore un autre point, et pas des moindres : les krashes ne se produisent qu'à la baisse. On peut très bien avoir de grosses séances à la hausse également, mais le phénomène de rétractation progressive de la volatilité ne s'observe que lorsque le marché s'est krashé à la baisse, et non suite à un mouvement haussier violent. Il y a donc ici une deuxième différence avec un système aléatoire, qui pourrait très bien appliquer cela à la hausse. Par contre, lors qu'un mouvement d'annonce, cela peut plus facilement se produire dans les deux sens. Donc à ce niveau-là, le caractère aléatoire de la chose pourrait être potentiellement conservé.

Re: Caractère aléatoire du marché

par Anonyme01 » 12 Sep 2015 19:02

Je termine cette journée par une comparaison graphique entre la journée du 27 août 2015 sur le Dax en UT1 et une séance générée sur Excel, dont l'aspect global de la séance ressemble à celle du Dax. On voit à l’œil nu des différences, mais je ne saurais pas véritablement les expliquer de manière rationnelle. Le graphique aléatoire semble plus "propre" que le graphique réel. La piste que j'ai en tête est celle de la variation de volatilité en intraday et même de l'agglomération de volatilités semblables sur une période de la journée. Je creuserai cela ultérieurement.

Spoiler:
Séance Dax du 27 août 2015 :



Séance générée avec Excel :


Edit : en fait, une faible volatilité amène directement une faible volatilité et indirectement une hausse de volatilité. On pourrait finalement définir cela comme étant des "masses de volatilité", c'est-à-dire des paquets de bougies ayant une certaine volatilité. Ces paquets pourraient alors être distribués de manière aléatoire sur le marché, bien qu'en intraday, lors d'une annonce par exemple, on sait qu'un paquet de haute volatilité va survenir. Mais dans le cas du krash par contre, on peut supposer que ce paquet de forte volatilité est placé aléatoirement sur le marché, c'est ce qui est décris finalement en d'autres termes dans un post au-dessus.

Cependant, on pourrait imaginer que ces masses de volatilité soient organisées toutes à peu près de la même manière dans leur structure, donc depuis leur apparition jusqu'à leur mort et le passage à une autre masse de volatilité. Il pourrait également y avoir une volatilité moyenne (ce qui me semble normal) et un inexorable retour à cette volatilité moyenne, à l'aide de krashes notamment.

Attention que la volatilité en intraday comment je l'entends est plutôt définie par l'amplitude de la bougie que par son sens. Pour bien faire, il faudrait donc déterminer des paquets de volatilité au sein desquels les bougies auraient une amplitude semblable et une clôture aléatoire, et disperser ces paquets de volatilité aléatoirement sur la séance... Pas si facile, de construire un marché aléatoire ;)

Re: Caractère aléatoire du marché

par chifounou » 12 Sep 2015 20:02

Samuel :merci: MILLE fois pour ton développement
je rêvais de faire ce genre de lecture sur internet depuis des LUSTRES
je fais de parfaits parallèles entre les théories que tu exposes et ma pratique. Pour moi il n'y a pas de discontinuité
je te mets une note de 60/20 tu déchires !

Spoiler:
l'univers est peut-être l'équivalent d un poumon qui "respire" ou une pompe cardiaque qui "bat" (ou bien plus inimaginable et inconnu :mrgreen: ) ....possiblement quand il s'est déjà écroulé sur lui même - et peut-être qu'une fois atteint une expansion colossale il redémarrera le processus de cycle éternel - quand l'infini tend vers 0, tout redémarre ....de toute façon il n'y a pas de néant, le néant EST l'infini ! indissociable
tu le démontres c'est le phénomène de fractale (pas vraiment mais vaguement) qui se confond et se calque sur son voisin proche (dans ton cas la bougie précédente), c'est une chaine financière qui se déroule comme un ADN
pensée hative sur empressement, confuse et trop une croyance personnelle mais je me comprends ;)
:arrow: :arrow:


surtout continue, je te lis avec délectation

Re: Caractère aléatoire du marché

par Djobydjoba » 12 Sep 2015 21:09

C'est vrai Samuel, ton parcours de réflexion est passionnant à suivre ! :mercichinois: :mercichinois: :bravo: :bravo:

Spoiler:
J'ai hâte de savoir comment ça va se terminer. Vers l'infini et au-delà sans doute :lol2:
Spoiler:
Désolé de relever cette broutille, faute de mieux à apporter pour le moment (mais j'y réfléchis) : plutôt "krach" que "krash" ?

Re: Caractère aléatoire du marché

par Anonyme01 » 12 Sep 2015 21:29

Djobydjoba a écrit:Désolé de relever cette broutille, faute de mieux à apporter pour le moment (mais j'y réfléchis) : plutôt "krach" que "krash" ?

Tu as raison Djoby, c'est d'ailleurs quelque chose qui m'énerve au possible :lol: J'ai déjà tellement vu d'orthographes différentes pour ce mot que je ne sais plus laquelle employer... Mais c'est vrai que l'on voit plus souvent "krach" ou "crash" que "krash".

Re: Caractère aléatoire du marché

par chifounou » 12 Sep 2015 21:32

Je trébuche tout le temps sur ce mot aussi, un vrai piège ignoble :D

Articles en relation
le marché a une mémoire...
par Junior » 25 Mar 2017 00:27 (7 Réponses)
Hacker le marché ?
par Djobydjoba » 03 Aoû 2017 11:29 (28 Réponses)
Reconnaitre le type de marché
par YanaPhil » 27 Sep 2016 12:28 (1 Réponses)
Ouverture des US marché des actions
par Davidof » 08 Juil 2017 09:59 (3 Réponses)
Les comportements du marché spéculatif indices
Fichier(s) joint(s) par YanaPhil » 25 Jan 2017 12:35 (8 Réponses)
Stratégie simple sur impulsion du marché à perfectionner.
Fichier(s) joint(s) par Eversa » 29 Jan 2016 01:03 (6 Réponses)

ProRealTime

Alors partagez-le 5 fois c'est bon pour la santé