ProRealTime
Pour partager sur nos trades en direct en Day Trading et en Scalping ainsi que nos informations ou réactions sur l'Actualité Boursière. Ces sont les files du jour pour partager sur notre trading. Files du jour
Répondre

Re: Samedi / dimanche 11 et 12 juillet

par Anonyme01 » 12 juil. 2015 13:09

Puisque l'on est dans le sujet de la gestion des émotions et de la compréhension de la fameuse "psychologie du trading", je vous propose cette vidéo, dans laquelle Gilles Sero aborde le problème d'une autre manière.

[youtube]https://youtu.be/LxhIVlUrV4Y[/youtube]

En effet, il considère que pour se débarrasser de ces pulsions et émotions extrêmes, il faut construire une stratégie, une feuille de route, que l'on va suivre et en laquelle on a confiance. Certes, la stratégie gagnante n'existe pas. Et c'est là qu'intervient l'entrainement et l'expérience, selon Gilles Sero. C'est en ayant passé X milliers d'heures devant ses graphiques (ou autre si l'on n'utilise pas de graphiques) que l'on va pouvoir repérer des situations à forte probabilité de réalisation. Les signaux donnés par notre stratégie vont ensuite pouvoir être filtrés grâce à cette expérience.

On constate donc que l'on peut adopter différents points de vue pour considérer le problème de la psychologie dans le trading et tenter de le résoudre.

Re: Samedi / dimanche 11 et 12 juillet

par Benoist Rousseau » 12 juil. 2015 13:31

Chacun son opinion, personne ne détient la vérité, mais personnellement je n'accorde aucun crédit au comportementalisme car j'en vois les dégâts tous les jours dans la société (pour moi c'est des charlatans comme les vendeurs de formation en bourse, ils répondent à la même problématique et aux même attentes de la majorité), cela ne fait qu'amplifier la névrose par déplacement, les gens sont de plus en plus mal, de plus en plus "angoissées" car ce n'est pas une "solution" pérenne, on camoufle juste les choses provisoirement. Mes amies psychologues cliniciennes ou psycha passent leur temps en consultation avec des déplacements. ça déplace le problème, cela ne le règle pas. Tu peux être moins stressé en tradant ou en prenant une voiture par exemple, mais tu vas être beaucoup plus stressé pour une autre chose ensuite, l'effet boomerang bien connu, ton inconscient ne te lâchera pas comme ça, tu ne le fuiras pas aussi facilement :)

Le comportementalisme ça marche très bien sur les animaux, mais pas sur les êtres humains à moyen terme, on a un petit quelque chose non organique de plus que les autres espèces animales, on a la capacité de choisir entre le bien et le mal et donc de culpabiliser ou non. Rien que cela, cela te crée une conscience et un refoulement quand tu culpabilises et que tu ne veux rien en savoir qui est ton inconscient. On voit bien que l'inconscient existe dans les chaines associatives, les actes manqués, les rêves... ils tentent de ressurgir et de nous parler :) Le trader le vit presque tous les jours. Le jour où en psycha j'ai compris pourquoi je n'arrivais pas à dépasser 100K de capital alors que j'étais bloqué depuis des mois sous ce niveau, dès que je m'en approchais, je faisais n'importe quoi pour perdre, boum la barrière a été franchie sans aucune difficulté. Tu vois bien qu'il y a des gens autour de toi qui sont dans la répétotoon, la copine qui en est au 5ème mariage et divorce avec toujours le même profil de gars abusifs etc le trader qui trade bien et qui pète un câble tous les x mois sans raison, le trader qui perd tout le vendredi systématiquement... ce n'est pas des hasards.

L'important c'est de se sentir bien et de gagner de l'argent en bourse sans souffrir (on en parle pas souvent de la souffrance en bourse :) ça serait intéressant) car gagner de l'argent en souffrant n'est peut-être pas une bonne solution non plus.

Je sais bien que ma pensée psychanalytique est devenue archi minoritaire et moins la psychanalyse n'a de place dans la société plus les gens bouffent des pilules ce qui arrangent les labos :) Et la psychanalyse, ce n'est pas "psychologie magasine", cela n'a rien à voir. Mais la psychanalyse revient à ses origines en ce moment, réservée à une minorité friquée, c'est dommage mais je pense que c'est sa survie, elle a été tellement pervertie par le comportementalisme qui au final fait juste du fric sur la masse.

Mais c'est un débat comme gauche ou droite, ça tourne à l'infini. Pour ma part, ça a changé ma vie, mon rapport aux autres, je suis mille fois plus heureux qu'avant, je n'ai jamais pris une pilule de ma vie pour le stress, l'angoisse, être heureux et j'ai bien vu ce que cela a débloqué en moi comme perspective dans le trading. Sans psycha je serai toujours prof :)

a chacun de trouver sa voie, mais les raccourcis ne font pas gagner toujours du temps à mon humble avis.

Et la psycha et la psycho c'est deux choses très très différentes, c'est comme une voiture et un vélo pour vous donner une image, ça roule mais vous ne direz pas qu'une voiture c'est comme un vélo. Tout ce que vous montrez avec vos vidéos, c'est de la psychologie comportementaliste, cela n'a rien à voir avec la psychologie clinique et encore moins avec la psychanalyse. Donc en gros, on ne parle pas de la même chose ;) Le comportementalisme / psychologie actuelle (non clinique) c'est un traitement symptomatique rapide sur un problème précis et ciblé, l'angoisse du moment, la psycha c'est un traitement de fond sur toutes les angoisses car on attaque l'origine. Mon plafond de verre des 100K que je ne pouvais pas franchir n'était qu'un déplacement par rapport à mon père, régler le "problème" avec mon père a débloqué des milliers de plafond de verres d'un seul coup.

Re: Samedi / dimanche 11 et 12 juillet

par Rogue » 12 juil. 2015 13:34

- a écrit :Par contre, j'aime particulièrement les travaux du Docteur Jon Kabat-Zinn et son programme de réduction du stress par la pleine conscience.
Ah la la !! Je confirme à 1000%... si j'arrive à maîtriser le stress du trading c'est grâce à la méditation, et notamment à la pleine conscience que j'ai pratiquée pendant 2 ans.

J'ai réglé pas mal de choses dans ma manière d'interagir avec l'extérieur. Et du coup, j'ai pas mal réglé de problèmes intérieurs. Et j'ai beaucoup changé, même mes propres parents me disent que je ne suis plus "comme avant". J'encourage tout le monde à aller dans ce chemin.

Et maîtriser sont stress c'est devenir profitable parce que faire des bons trades tout le monde en est capable, mais gérer les mauvais c'est là que se fait la différence ! Etre un bon trader c'est apprendre à gérer les pertes potentielles, apprendre à gérer les situations risquées, les situations exceptionnelles.

Et en ce moment de forte volatilité, apprendre à gérer ses positions c'est très très rémunérateur, sans pour autant être engagé à 200%. 8-)

Re: Samedi / dimanche 11 et 12 juillet

par Rogue » 12 juil. 2015 13:39

Ah la souffrance ! Grand sujet de conversation Maistre Benoist ! :lol:

Souvent quand on me demande de choisir entre plusieurs scenarios ou possibilités de sorties de trades, je dis toujours à celui qui me demande : où voudrais-tu être dans 100 points au-dessus ? En-dessous ? Dans quelle situation tu te sens le plus confortable ?

Pas plus tard que jeudi ou vendredi j'expliquais à un ami comment sortir 1 lots sur les 2 pour transformer une longue perte potentielle en position flat puis légèrement positive ; en faisant cela tu transformes une souffrance de 1 semaine en position en gain potentiel. D'une souffrance tu passes à un gain, ce qui fait que le coup suivant, tu n'e plus brouillé par une idée négative, mais bien dans l'énergie positive d'un gain potentiel. Et ça change tout dans le trading.

Re: Samedi / dimanche 11 et 12 juillet

par Anonyme01 » 12 juil. 2015 13:47

Pour ma part, je pense que n'écouter que des conseils de vrais trader parce que l'on est trader est une approche trop restrictive de la chose. Pourquoi le trading devrait-il être une activité si différente des autres ? C'est certain qu'entre un peintre et un trader, ce ne sont pas les mêmes qualités qui sont requises. Mais ce certain Gilles Sero (que je ne connais pas davantage d'ailleurs) a travaillé avec des sportifs de haut niveau. Encore une fois, ce ne sont pas les mêmes compétences qui sont requises pour devenir tennisman ou trader. Mais je pense tout de même que sur certains points, ce genre de professions peuvent se rencontrer. Et je pense également qu'il existe certaines personnes extérieures au monde du trading qui peuvent donner de meilleurs conseils que certains traders. Ceci reste bien évidemment mon avis.

Re: Samedi / dimanche 11 et 12 juillet

par Anonyme01 » 12 juil. 2015 13:52

En tous cas, je pense que chacun a sa manière d'appréhender l'activité de trading. Je pense que cela serait faux de dire "il faut faire une psychanalyse" "il faut écouter Gilles Sero" ou "il faut méditer". Chacun a sa manière d'aborder les choses. Certains mettront 10 ans à se trouver, tandis que d'autres seront de bons traders en 3 ans. Tout ne convient pas à tout le monde, il y en a pour toutes les personnalités.

Cependant, je n'exclus pas le fait qu'il existe des arnaques monstrueuses évidemment ou des soi-disant "méthodes miracles" qui ne valent rien.

Re: Samedi / dimanche 11 et 12 juillet

par Benoist Rousseau » 12 juil. 2015 14:10

On est d'accord - alors, la méditation peut t'apaiser / aider, ce n'est pas du comportementalisme.

Le comportementalisme c'est la rééducation pavlovienne en étant méchant. C'est ce que l'on fait hélas avec les gamins (lire Winnicott et Dolto pour sortir de cet enfer)

Le trading est une activité extrêmement particulière bien plus difficile que les sportifs de haut niveau.

les sportifs de haut niveau ont une carrière courte, nous on en a pour 30 40 50 ans, ils gagnent une fois un titre et toute leur vie ils sont le gagnant, le champion du monde de... même s'ils n'ont rien fait plus tard (Noah etc). Un trader c'est chaque jour / lundi qu'il remet son titre en jeu et qu'il peut tout perdre. De plus un sportif est en compétotoon, il peut gagner si les autres ne sont pas en forme, un trader est seul et tout dépend de lui à 100%. C'est le niveau au dessus du sportif de haut niveau qui a une carrière de 10 15 ans au maximummum et qui peut se contenter d'un seul trade gagnant dans sa vie :)

Le nombre de personnes qui parlent du trading ou de l'éducation nationale (tous les parents ont leur idée, aucun n'a pris 30 gamins de collège en groupe à gérer alors qu'ils ne veulent pas être là donc quand tu les entends parler sur les profs ou ce qu'il faudrait faire alors qu'ils ont juste comme expérience LEURS 2 ou 3 gamins et qu'ils projettent cela sur un groupe sans autorité parentale... ça te fait sourire ou pleurer quand tu es prof le décallage), idem pour le trading qui est vraiment très très particuliers quand tu écoutes ces gars tu sens qu'ils n'ont aucune idée du métier de trader en compte propre, ils te plaquent des discours tout fait sur les sportifs de haut niveau etc qu'ils appliquent aussi aux hauts cadres... c'est un fourre tout. Le trading c'est UNIQUE, ça se calibre pas comme sportif de haut niveau ou dirigeant de multi nationale. . J'ai en expérience 17 métiers différents sur mon CV (quand j'étais étudiant, j'ai tout fait... Mc Do, ouvrier agricole, technicien, vendeurs, informaticien...), j'ai bossé dans le privé, fonctionnaire, chef d'entreprise... le travail le plus difficile et le plus passionnant c'est trader parce que cela met sur la table ce que tu es à 100% aucun faux semblant. Tu perds, tu es nul point barre. Ne cherche aucune excuse, c'est toi le nul. Les mauvais traders vont chercher des excuses, le broker, le complot, c'est parce que je suis en swing, la faute à... non ils sont nuls point, c'est sans appel. Un sportif quand il perd c'est parce qu'il y a eu de la pluie, que le terrain était lourd, que son adversaire était dans une forme exceptionnelle etc Un trader c'est la réalité en pleine face. Bon Mauvais point barre. Donc ça peut anéantir des gens narcissiquement. Il y a peu de sportif anéanti narcissiquement, ils font un trade gagnant et cela leur suffira pour toute leur vie narcissiquement. Un ami d'un de mes oncles a été médaille d'or au JO et bien tout ça vie c'est le champion, ça fait 50 ans maintenant qu'il est champion et fier de cela et que tout le monde lui rappelle qu'il est le champion... C'est toute la différence, le trading c'est la réalité de ce que tu es (pas de ce que tu as été), là tu ne peux plus te cacher et si tu cherches à te cacher derrière des faux prétextes, tu es condamné.

C'est ce qu'il y a de plus brutal le trading et le plus destructeur pour l'ego si cela va mal. C'est un pression constante de tous les jours, on a pas 4 compétotoons par an, on a pas 40 matchs par an à jouer et si on est mauvais à une 10 de matchs ce n'est pas grave. On doit être bon perpétuellement et pendant 40 ans :) On a le droit à aucun mauvais match

Je parle bien sur des traders pro en compte propre qui en vivent pas des traders amateurs / salariés etc. pour qui c'est avant tout un loisirs

Re: Samedi / dimanche 11 et 12 juillet

par Anonyme01 » 12 juil. 2015 14:24

Je ne suis pas entièrement d'accord avec toi, Benoist. Je pense qu'il existe également des phases de marché, des conditions, des scénarios dans lesquels le trader va se sentir plus à l'aise que dans d'autres. J'imagine que certains sportifs vont préférer un temps plus frais ou un sol humide, tandis que d'autres un temps plus chaud ou un sol plus SEC. Comme le sportif, certains traders vont préférer les périodes de volatilité, d'autres l'heure de midi, d'autres encore le trading de la séance asiatique, etc. Je pense que c'est réducteur de dire "tu es mauvais parce que tu perds". Le trader se trouve peut-être dans une mauvaise phase, alors que dans un mois il pètera la forme.

Re: Samedi / dimanche 11 et 12 juillet

par Benoist Rousseau » 12 juil. 2015 14:40

tu n'as pas compris ce que je voulais dire quand l'écris "tu es mauvais parce que tu perds". Un sportif, un chef d’entreprise etc aura toujours un prétexte pour surmonter son échec (je n'aime pas la terre battue donc j'ai perdu Rolland Garros mais pas le choix c'est un trounoi du grand Chelem, la conjoncture économique est mauvaise pour le chef d'entreprise donc on a perdu -20% de CA c'est normal) le trader ne peut pas se réfugier derrière cela, il décide de tout perpétuellement, il décide de trader ou non. Personnellement je ne trade pas du 15 au 31 décembre, je sais que je suis mauvais, je décide de tout. Un sportif ne décide pas s'il va pleuvoir, un chef d'entreprise ne décide pas si le monde rentre en récession. Ils ont toujours des prétextes, des choses pour préserver leur ego. Un trader non, il est maître de ce qu'il fait à 100% c'est le seul métier au monde, il décide s'il trade tel ou tel indice, quand etc.

Sa mauvaise pase, s'il est un trader sérieux, il la ressent et il ne trade pas. pourquoi j'arrête de trader le vendredi vers 11h00 ? parce que je suis fatigué de ma semaine, je n'essaye pas de gagner plus. On est parfaitement mettre de la situation. Des fois on me demande pourquoi je ne trade que le matin aujourd'hui et que j'arrête ? Ben c'est tellement évident, parce que je le sent comme cela... je m'écoute.

Souvent quand les gens perdent en bourse ils vont chercher un bouc émissaire, le broker, le conseil qu'ils ont lu... c'est juste pour se protéger narcissiquement, comme des enfants... Non c'est eux les responsables, "tu es mauvais parce que tu perds", personne ne les a forcé à appuyer sur buy ou sell. C'est leur acte. C'est le seul métier où tu es responsable de toi, et beaucoup d'adultes sont absolument incapables d'assumer les responsabilités de leurs actes c'est pour cela que le trading est extrêmement difficile, ne serait-ce que pour tous les adultes qui se comportent encore comme des enfants soir les trois quarts de la population adulte à mon avis.

C'est cela qui est le plus dur dans le trading et que beaucoup de gens ont du mal à accepter, les résultats de leur trading reflètent ce qu'ils sont, il n'y a aucun faux semblants à avoir, sinon on se ment à soi-même, c'est de la malhonnêteté intellectuelle envers soi-même. C'est le seul métier où l'on choisit quand on trade, que l'on a la capacité de ne pas trader si on ne se sent pas bien, bref on a aucun prétexte à chercher, c'est toute la difficulté du trading, on est 100 % responsable de son acte, il ne dépend pas de la conjoncture, du temps en… il ne dépend que de soi et comme personne nommée un pistolet sur la tempe pour traiter, on est responsable de la situation. Quand on est dans une mauvaise phase et bien on ne trade pas, on attend que cela aille mieux, que l'on comprenne marché, que le moral remonte…

C'est donc pour cela que le trading est le métier le plus difficile au monde à mon avis car si l'on gagne 1000 € ou si on perd 1000 €, c'est bien nous qui l'avons décidé et nous n'avons aucune possibilité, sauf personnes immatures, d'inventer un prétexte pour nous déculpabiliser, pour préserver votre ego. Quand on perd de l'argent en bourse, c'est de notre faute, on a aucun moyen de se déresponsabiliser et la déresponsabilisation c'est ce qui protègent beaucoup de personnes dans la construction de leur identité et de leur ego. Ce n'est jamais leur faute etc. etc. comme des enfants pris en faute et qui vont nier coûte que coûte. Il faut une très grande maturité pourrait un trader je n'ai pas honte de l'affirmer, il y a très peu d'adultes qui a ce niveau de maturité et d'acceptation de leurs actes. Quand je rencontre un trader qu'il commence à me raconter qu'il a perdu de l'argent parce que X ou Y, je déconnecte mon cerveau, c'est une personne qui ne pourra pas réussir tant qu'il n'aura pas évolué qui ne réussira pas à accepter tout simplement les conséquences de ses actes. Quand je rencontre un trader qui me dis j'ai perdu parce que c'est de ma faute ce jour-là… je le regarde avec intérêt, il est en train de progresser, il est en train d'analyser pourquoi il a perdu et le simple faite qu'il accepte sa responsabilité lui permettra peut-être de s'améliorer. Quelqu'un qui cherche à se déresponsabiliser n'a absolument aucune marge d'évolution

Bon allez je vous laisse, je dois me reposer pour demain, j'ai besoin de me détendre pour avoir un niveau d'agressivité suffisamment élevé demain pour trader

Re: Samedi / dimanche 11 et 12 juillet

par Anonyme01 » 12 juil. 2015 14:48

Ok, je n'avais pas compris que tu voulais insister sur la liberté de décision que possède le trader. En effet, c'est un des rares métiers où s'il ne le sent pas, il peut choisir de ne rien faire pour se protéger ou au contraire trader pour tester sa résistance à la mort ou autre. Bien qu'un chef d'entreprise puisse décider de refuser tel client parce qu'il sent qu'il va lui apporter trop de problèmes, cela reste beaucoup moins maniable qu'un trader.

Sujets similaires
samedi 4 / dimanche 5 juillet 2015 = pour les accros
Fichier(s) joint(s) par Benoist Rousseau » 03 juil. 2015 22:48 (151 Réponses)
samedi / dimanche 18-19 juillet
Fichier(s) joint(s) par spadaii » 17 juil. 2015 22:29 (51 Réponses)
La file du samedi 25 et dimanche 26 avril
Fichier(s) joint(s) par lemerou » 25 avr. 2015 08:56 (55 Réponses)
La file des samedi 2 et dimanche 3 mai 2015
Fichier(s) joint(s) par chad » 02 mai 2015 11:34 (21 Réponses)
File du Week-end sans sushi du samedi 18 juillet
Fichier(s) joint(s) par Baechler » 17 juil. 2020 22:36 (48 Réponses)
Samedi 11 août
par Benoist Rousseau » 11 août 2012 09:16 (20 Réponses)
Scalping et Day Trading du Samedi soir 05 octobre 2013
par Guillaume » 05 oct. 2013 19:31 (0 Réponses)
Lyon Science 2015 -- Samedi 21 mars
par Groumpf » 17 mars 2015 10:32 (0 Réponses)