ProRealTime
Vos réactions et idées sur l'actualité économique et sociale, vos lectures et questions sur l'économie
Répondre • Page 1 sur 1

USA-Biden l’impôt sur les sociétés

par gima » 08 avr. 2021 06:37

7 avril (Reuters) - Joe Biden a lancé mercredi un vibrant appel aux entreprises américaines pour qu'elles acceptent un projet de réforme visant à financer son plan sur les Infrastructures de 2.300 milliards de dollars (1.935 milliards d'euros), mais il a indiqué qu'il était prêt à négocier le montant exact qu'elles auraient à payer.

"Je suis prêt à négocier (le montant)", a-t-il déclaré aux journalistes. "Mais nous devons payer pour (ce plan)".

Le président américain doit faire face à une forte opposition des républicains, des grandes entreprises et même de certains membres de son propre parti à certains éléments de son projet.

Joe Biden a fait valoir que la position des États-Unis en tant que puissance mondiale prééminente était menacée par la Chine si les investissements qu'il a décrits n'étaient pas réalisés, affirmant qu'il serait inacceptable de ne pas aller de l'avant.

"L'Amérique n'est plus la première puissance mondiale parce que nous n'investissons pas", a déclaré Joe Biden. "Je ne sais pas pourquoi nous n'arrivons pas à comprendre cela".

La Chine, a-t-il dit, "compte sur le fait que la démocratie américaine est trop lente, trop limitée et trop divisée pour suivre le rythme" et "nous ne pouvons pas nous permettre de leur donner raison."

Le président américain a proposé d'investir sur huit ans dans la construction de routes et de ponts, la rénovation de logements, l'élargissement de l'accès à internet, la prise en charge des personnes âgées, le financement de l'industrie manufacturière nationale et la construction de trains à grande vitesse.

Selon la Maison blanche, le plan de Joe Biden n'alourdirait pas la dette du pays à long terme. La plus grande partie du financement proviendrait d'une augmentation du taux d'imposition des sociétés, qui passerait à 28% contre 21% dans le cadre de la réduction d'impôt de 2017 décidée par l'ancien président, Donald Trump.

L'administration Biden a publié plus de détails mercredi sur les composantes fiscales du plan, qui prévoit également des prélèvements plus élevés sur les bénéfices des entreprises à l'étranger, un nouvel impôt minimum sur les bénéfices que les entreprises déclarent aux investisseurs et le financement d'un plus grand nombre de fonctionnaires chargés de faire respecter la loi par l'Internal Revenue Service.

Ces efforts, baptisés "Plan fiscal pour l'Amérique", permettraient de lever 2.500 milliards de dollars sur 15 ans, selon le département du Trésor.

CRITIQUES ACERBES

Le lobby des entreprises et les républicains ont été très critiques à l'égard de l'aspect financier de la proposition.

Pourtant, le chef de la minorité du Sénat, Mitch McConnell, a laissé la porte ouverte à un possible compromis. Il a déclaré mercredi qu'un projet de loi sur les Infrastructures pourrait obtenir le soutien des républicains s'il ciblait les projets traditionnels concernant les routes, les ponts et le haut débit sans "revoir complètement" la réduction d'impôt de 2017.

L'un des plus proches alliés de Joe Biden au Sénat, le démocrate Chris Coons, a lancé un ultimatum aux républicains mercredi. Il a déclaré qu'ils auraient jusqu'à la fin du mois de mai pour négocier un projet de compromis avant que les démocrates n'adoptent leur propre législation.

Une décision prise lundi par le Sénat américain permettrait aux démocrates d'adopter le projet de loi même en cas d'obstruction républicaine, en s'appuyant sur le vote de la vice-présidente Kamala Harris pour départager les deux chambres. Soixante voix sont généralement nécessaires pour surmonter une obstruction.

"J'EN AI ASSEZ"

Le responsable politique de la Chambre de commerce des États-Unis, Neil Bradley, a déclaré que le besoin en Infrastructures n'était pas une excuse pour adopter "des hausses d'impôts qui vont nuire aux entreprises américaines et coûter des emplois américains".

Joe Biden a répliqué en s'en prenant aux entreprises qui paient peu ou pas d'impôts fédéraux.

"Je n'essaie pas de punir qui que ce soit, mais bon sang - c'est peut-être parce que je viens de la classe moyenne - j'en ai assez que les gens ordinaires se fassent plumer", a déclaré le président américain.

Le directeur général d'amazon, Jeff Bezos, a déclaré mardi qu'il était favorable à une augmentation du taux d'imposition des sociétés aux États-Unis dans le cadre d'une réforme des Infrastructures, sans pour autant approuver une des mesures précises formulées par Joe Biden.

Re: USA-Biden l’impôt sur les sociétés

par Francis1 » 08 avr. 2021 09:07

:merci:

Re: USA-Biden l’impôt sur les sociétés

par climatisor » 08 avr. 2021 10:00

De mémoire dans son plan sur les Infrastructures, y a grosso modo 30% pour les Infrastructures, le reste c'est la santé, etc...
Les US sont méfiants par rapport à l'intervention de l'Etat dans l'économie.
Perso je les comprend, y a qu'a voir en France ou on a financé les autoroutes par l'impôt pour se retrouver avec des péages :lol:

Pas mal d'Infrastructures américaines ont été financés par des investisseurs privés ou du moins crées à leur intiative.
Par exemple le canal Erié, une immense réussite Futures le fruit de l'initiative des armateurs New Yorkais (même si au final il appartient à l'Etat de New York et a été financé par une émission d'obligation), les chemins de fer ont été construit par des compagnies privées etc...

On peut dire que quand les investisseurs privés mettent des billes, c'est souvent une réussite, l'Etat lui fait souvent un peu n'importe quoi. A part en Chine, ou l'Etat chinois sait gérer l'argent de manière efficace.
Donc si j'étais américain je serais un peu méfiant je pense par rapport à ce plan de relance.

Re: USA-Biden l’impôt sur les sociétés

par falex » 08 avr. 2021 11:23

Climatisor, tu es déjà allé aux USA ?
Si oui on ne doit pas avoir la même vision de l'état des infra. Perso j'ai vu beaucoup beaucoup de chose délabré car investissement insuffisant.

Le modèle tout privée n'est pas la bonne solution non plus.

C'et un équilibre à avoir.

En Allemagne, où les autoroutes sont 100% gratuite sont dans un état pas possible car elle coute un bras à entretenir et que seul l'état paye ...

Je trouve que l'autoroute Française est un bon exemple de deux problèmes :
Le financement à avoir pour construire l'infrastructure.
Le financement à avoir pour maintenir l'infrastructure.

Faut un point d'équilibre ... et pas du tout public ou du tout privée, ce n'est que très rarement la solution car on tombera dans des travers sinon.

Re: USA-Biden l’impôt sur les sociétés

par Garex » 08 avr. 2021 11:51

A mon avis le seul problème avec le modèle autoroutier français c'est qu'il a été bradé au privé. Sinon oui les autoroutes ça coute cher, mais comme les LGV, les trames, ... Il y a sans doute des économies à faire mais dans l'ensemble les réseaux fonctionnent plutôt bien.

Re: USA-Biden l’impôt sur les sociétés

par climatisor » 08 avr. 2021 14:45

Oui Falex je suis allé aux USA 3 fois : première fois New York, 2e fois un circuit de la Floride jusqu'à la Géorgie et 3e fois la Californie. Perso j'ai pas trouvé les Infrastructures délabrés.
En fait j'ai été impressionné par les routes, elles sont carrément énormes, surtout en Californie, tellement de voies que j'avais des difficultés à conduire.

En fait j'ai trouvé qu'ils avaient des Infrastructures excellentes, parfois même surdimensionné, bon je suis pas allé partout non plus, j'étais pas la bas non plus pour recenser les Infrastructures :lol: Et c'était y a 10 ans la dernière fois donc c possible que ça ait changé.

Mais bon ce que je veux dire c'est que généralement l'Etat avance dans le pib en prétendant vouloir le bien commun. Et on se retrouve vite comme en France avec un Etat à 60% du pib.
Le problème c'est que le rendement du capital utilisé par l'Etat est généralement très faible voire négatif, donc le pays s'appauvrit.

Les US se méfie de l'Etat, ils savent bien qu'il peut être pénible et peu efficace. Je pense qu'ils ont pas totalement tort même si le système privé n'est pas parfait notamment au niveau des inégalités.

En plus le but avoué du plan n'est pas de créer une société plus juste mais de rattraper la croissance chinoise. Je pense que ça ne marchera pas, cela va faire déraper la balance commerciale et fragiliser le dollar à mon avis et au contraire renforcer la Chine comme place financière alternative. Si faire du Socialisme augmentait la croissance, on aurait une croissance a 2 chiffres en France depuis 40 ans :lol:
Après si le but du plan c'est avoir une société plus juste, plus agréable, la oui pourquoi pas mais on parle plus de la même chose.

Sujets similaires
Biden ou le communisme made in USA ?
par Florian » 28 avr. 2021 11:42 (6 Réponses)
Vos idées de dénomination de sociétés de trading
Fichier(s) joint(s) par kieran » 01 sept. 2013 21:50 (39 Réponses)
La Chine amende 3 sociétés respons de la chute des cours
Fichier(s) joint(s) par GOLDENBOY » 06 sept. 2015 01:59 (13 Réponses)
Taxe sur les véhicules de sociétés (TVS) : évolution
par AlgoFlex » 25 sept. 2017 14:48 (10 Réponses)
Ces sociétés qui permettent de gagner plus de 10% par an
Fichier(s) joint(s) par nico1119 » 21 juil. 2018 18:24 (22 Réponses)
entreprises et sociétés
par strictness » 23 mai 2020 11:48 (4 Réponses)
La bulle sur les sociétés d’énergie renouvelable
par Eversa » 10 juil. 2020 21:48 (2 Réponses)
Sondage : Trump ou Biden ?
Fichier(s) joint(s) par Baechler » 12 sept. 2020 16:07 (34 Réponses)