ProRealTime
L'endroit pour tenir un journal de trading quotidien de vos gains, pertes en bourse, et tout autre élément lié à votre quête pour devenir un trader. Recommandé pour progresser, cela force à "analyser" sa pratique.

Re: Journal de Djobydjoba

par ZeBlob » 11 juil. 2016 11:36

Je n'en puis plus du salariat, je vis à côté de mes pompes.
Je ne te comprends que trop bien Djoby. Je n'ai qu'une anxiété: devoir y retourner... Mais globalement attention. Je sais que tu le sais mais je le dis quand même. La pression n'est pas la même quand on trade avec un salaire et sans salaire.
Quand on n'est plus salarié, le point positif, c'est qu'on n'a plus le droit à l'erreur et le point négatif, c'est qu'on n'a plus le droit à l'erreur... :?

Cela change complètement la manière de "cliquer", pour le meilleur et pour le pire.

Excellente continuation et tous mes vœux de réussite.

Re: Journal de Djobydjoba

par kero » 11 juil. 2016 12:04

Peut-être que le problème n'est pas le salariat, mais le milieu professionnel où on évolue ?

Je suis prof, et salarié en tant que tel. La hiérarchie me saoûle parfois, mais ça n'est en rien comparable avec ce que je dis là. Évidemment, je ne dis pas qu'il faut forcément devenir fonctionnaire, mais il doit y avoir plein de métiers qui permettent de s'épanouir sans devoir prendre le risque de vivre de son trading.

Re: Journal de Djobydjoba

par beni » 11 juil. 2016 15:14

Je te comprends aussi Djoby mais je rejoins kero.
Je pense qu'il est possible de s'épanouir dans le monde salarié. Pourquoi ne pas tenter une reconversion professionnelle ?

Re: Journal de Djobydjoba

par falex » 11 juil. 2016 15:40

Prenez Mme Falex et Mr falex, touts deux salarié : y'en un qui est hyper heureux et épanoui projet, avancement, relation avec les autres bien sur tous les points quand l'autre ne supporte plus sa hierarchie et toute la bétise qui va avec, la mauvaise pression, les choix débiles, la méritocratie à celui lèche le mieux, le règne de l'incompétence, la réunionite physique pour juste assouvir l'autre etc etc

Le pb n'est ton statut salarié ou non mais bien l'environnement professionnel et la manière dont l'interaction entre les gens sont régi. Tu peux avoir une relation client/fournisseur qui se passe très bien (= respect mutuel) ou qui est horrible car irrespectueuse. (et je pourrais y passer des heures sur le sujet)

Quand vous êtes dans une boite où les idiots se croient intelligent, ou le mode cowboy est admis voir mis sur le devant de la scène, faut pas s'étonner que les salariés qui restent sont uniquement ceux qui font régner la terreur et ceux qui sont trop faible pour s'enfuir/affronter et sont donc résigner.

Et pourtant, il existe plein d'endroit où la relation humaine et de subordination font bon ménage. ...

Re: Journal de Djobydjoba

par Miju » 11 juil. 2016 16:34

A 200% avec toi, Falex!

Re: Journal de Djobydjoba

par Djobydjoba » 11 juil. 2016 17:28

En fait là je crois que je suis juste complètement épuisé, donc ça n'aide pas. J'ai un trop tiré sur la corde ces derniers mois. Fatigue chronique.

Oui le fait de passer 9 heures par jour 5 jours sur 7 dans une boite me fait dépérir. Et encore, j'ai pas mal de jours de congés dans l'année, et des horaires raisonnables, mais même. Cette contrainte de donner sa semaine à une boite m'est dans le fond insupportable. J'ai envie et besoin de liberté dans mes activités et mes loisirs. Je veux pouvoir faire mes courses en journée en pleine semaine quand il n'y a personne dans les magasins, profiter du soleil quand ça me chante, etc.

Ce n'est pas une question de boite et d'environnement de travail. Le mien est plutôt bon. Je n'ai qu'1/4 d'heure de transport pour m'y rendre. J'ai une certaine autonomie et une hiérarchie assez cool. Mais malgré tout c'est difficile à supporter. Le boulot est assez intense et j'ai tendance à m'auto-pressuriser alors qu'il n'y a pas lieu d'être. Par contre je suis assez mal payé, pas de reconnaissance dans la boite, ils se foutent assez de notre gue.le et ça ça m'a bien frusté au début. Maintenant avec les perpectives de gains du trading j'en ai plus rien à f..., quand on me dit la bouche en coeur que cette année la prime d'intéressement c'est 100€ je souris, je trouve ça pitoyable mais je m'en br..le. Le trading a au moins réussi à faire disparaître mes revendications et ma frustration. Je ne demande plus rien aux entretiens annuels, je sais que sinon il faudra lâcher une Contrepartie, et que au mieux je peux m'attendre à 50€ mensuel d'augmentation. Assuré. Je pense que mon temps vaut plus cher que ça, beaucoup plus cher. En fait il n'a pas de prix.

En fait je pense que je pourrais avoir une vie sympa dans ce cadre salarié si j'acceptais les règles du jeu : m'intéresser à mon travail (je le peux, il est assez intéressant), retour chez moi le soir profiter de mes soirées, sortir, profiter de la vie culturelle de ma ville, le week-end aller me balader. Je pourrais le faire, et peut-être qu'un cercle vertueux se mettrait en place, qui me permettrait d'évoluer aussi professionnellement, etc. Mais voilà, je ne me suis jamais rentré dans les moules qui se présentaient à moi de toute ma vie. Et là j'ai mis le doigt dans le trading et la possibilité qu'un autre schéma de vie est possible, et du coup j'ai complètement lâché l'affaire à essayer de construire une vie salariée épanouie. Je suis en mode sauve qui peut. En fait je commence à faire partie des gens antipathiques dans ma boite, je suis tellement fatigué et exaspéré, tout le monde m'emm...., et cette image de moi me rend l'expérience d'autant plus insupportable.

Je me dis que si continuais à jouer le jeu dans ma vie professionnelle je serais monsieur tout le monde, avec les congés payés, l'espoir de la retraite (qui sera probablement bien maigre pour moi si je ne me bouge pas), le schéma courant. Je suis peut-être prétentieux, je me dis que je vaux mieux que ça. Le pire c'est que je n'ai même pas de projet de vie clair, juste envie de profiter de la vie et des gens, sans contraintes.

-, courage à toi, il faut réussir à garder beaucoup de recul et son intégrité psychologique. Le problème c'est que année après année la digue finit par céder. On finit par renoncer à ses rêves et se plier à ce que l'on attend de nous. Mais rien n'est irréversible.

Merci pour vos retours sinon.

Bon allez, je vais me reposer un peu tient. :musique:

Re: Journal de Djobydjoba

par Sylvain P. » 11 juil. 2016 18:07

C'est très bien écrit Djobydjoba. Tu mets le doigt sur quelque chose de capital : sacrifier sa vie professionnelle en vue d'une hypothétique réussite dans le trading.

Décision difficile à la hauteur de l'incertitude et des enjeux qu'elle entraîne.
Je commence également à me poser la question car je vois bien que je ne pourrais pas (voudrais pas ?!) mener les deux de fronts.

J'ai bien aimé également ta réflexion sur le bonheur, qui sans le trading, pourrait être à porter de main : profiter de ses soirées après le boulot, des week-end, des visites culturelles et ne pas rester le nez devant des setups et des graphes.

Pas évident tout ça.
Bonne continuation ;)

Re: Journal de Djobydjoba

par Djobydjoba » 11 juil. 2016 22:01

Merci Sylvain :mercichinois:

Il y a des mouvements intéressants sur les marchés actuellement. Des départs swing je pense. J'ai fait les emplettes aujourd'hui : long USD/JPY, long GBP/USD, un renfort sur le CAC, un short sur le Bund. Risque entre 1 et 2% par marché. Positions à laisser mijoter plusieurs jours à plusieurs semaines, avec des renforts à faire dans les tendances qui prendront comme prévu.
trades.png
trades.png (32.53 Kio) Vu 435 fois

Re: Journal de Djobydjoba

par falex » 11 juil. 2016 22:09

Sur l'usdjpy j'ai bien peur d'avoir raté le top départ ...

Mon pauvre djoby ... Je te comprend très bien j'en ai une à la maison qui est exactement dans ta situation ... Elle va se reconvertir le salariât et ils ambiance polluantes c'est fini mais ... Le choix est difficile . Courage tu vas y arriver faut juste être sur de son top départ.

Re: Journal de Djobydjoba

par chad » 12 juil. 2016 00:08

Djobydjoba a écrit :tout le monde m'emm...., et cette image de moi me rend l'expérience d'autant plus insupportable.
Bonsoir,

je ressens ça régulièrement par moment depuis très longtemps, là ou j'ai le plus mal vécu ce sentiment d’être seul entouré de chi*urs c'est dans une entreprise et au bout de quelques mois à peine, parfois moins !

Je te comprends, ton récit est touchant...
la vie est faite de choix

Swing ça y'est le grand plongeon ?!

, quelle libération à prévoir va falloir la sabrée cette bouteille !

Re: Journal de Djobydjoba

par Djobydjoba » 12 juil. 2016 09:34

- a écrit :Le bonheur dans le salariat est possible mais il sera a mon avis éphémère et de toute façon l'équilibre est trop sensible. Ça peut aller avec lenvironnement taches + collègues mais cet environnement varie tres vite de nos jours, et de toute façon si il ne variait pas ce serait pire ça signifierait d'accepter de faire la meme chose toute sa vie, dans un contexte qui plus est de plus en plus difficile ou les boulons doivent de plus en plus etre serrés. Ça implique aussi de devoir accepter de prendre des responsabilités avec l'expérience et ce que ca comporte: gestion des personnes et leur demander d'accepter le jeu et jouer un rôle qui nous répugne nous même. Bien évidemment je généralise, il existera des exceptions a ma description mais largement 80% des emplois salariés y répondent.
Pas de doute, on est sur la même longueur d'onde. Tu parles de répugnance, c'est vraiment le mot. Je fais l'anguille avec les responsabilités au travail, ça me répugne effectivement d'entrer dans cette dynamique. Pourtant je reconnais des personnes autour de moi qui font ça (management) bien et assez "honnêtement", dans un esprit constructif, mais mon moteur ne fonctionne vraiment pas au même carburant il faut croire.

Swing, je te souhaite que les choses s'accélérent dans le bon sens. Il y a toujours une peur de l'inconnu, mais une fois le cap franchi on se demande pourquoi on a mis si longtemps à le passer. En fait arriver à s'extraire de la routine du quotidien demande une impulsion initiale, et après tout va s'enclencher. Il faut juste être assez convaincu que le moment est venu. Perso je ne me sens plus capable d'attendre bien longtemps, mais je dois encore faire monter mon capital. Pour le trading proprement dit et la psycho qui va avec je suis en phase de mise en production, c.a.d. que le développement est terminé.

Re: Journal de Djobydjoba

par Djobydjoba » 12 juil. 2016 19:22

trades.png
trades.png (42.59 Kio) Vu 349 fois
A comparer avec le relevé d'hier. En fait le trading ne demande pas beaucoup de boulot. Juste être là au bon moment pour ouvrir, et puis laisser faire la tendance.

Aujourd'hui j'ai juste fait un renfort short sur le Bund et une ouverture AUD/USD.

Toujours avec un risque max de 2% par marché. Faut aussi penser à la corrélation des marchés, si y a soudainement un problème sur les marchés, un risk-off soudain, toutes mes positions du moment sont corrélées et toutes mes positions pourraient sauter. Le risque global de toutes les positions ensemble était de 6% au plus haut hier. Maintenant quasi toutes les lignes sont en break-even, avec des stops déjà loin des prix.

Quand mon compte sera plus gros je réduirai encore le risque.

Progression du compte de 20% en deux jours, merci la tendance. Dommage qu'elle ne soit pas toujours aussi claire.

Re: Journal de Djobydjoba

par Djobydjoba » 15 juil. 2016 17:40

La curve de la semaine.
RT.png
RT.png (64.11 Kio) Vu 531 fois
La semaine a été accès sur le swing, c.a.d. le trading dans la tendance à laisser courir en overnight. J'ai des positions latentes que j'espère pouvoir laisser courir plusieurs semaines (notamment long USD/JPY et long GBP/USD, ce dernier ouvert très bas à 1,2950). La curve ne reflète pas ce positionnement swing avec ses positions latentes, mais juste les positions clôturées et des prises de profits partielles. En quelque sorte, le travail continue à se faire en coulisse, et ce n'est qu'à la clôture que ça se matérialise dans la curve. J'essaye de ne pas trop penser à cette curve donc, pour me focaliser sur la bonne gestion du latent, mais j'avoue que je suis tenté de faire un peu de window dressing pour avoir quelque chose de potable à montrer en fin de semaine.

Au niveau du latent évidemment c'est donc en gain, je ne laisse pas courir une position en perte en swing. SAUF quand je fais une boulette comme hier, j'ai voulu tenter stupidement une entrée sur breakout sur l'indice italien qui s'est révélé être le plus haut du jour. Et j'ai décidé de conserver cette position malgré qu'elle sort de ma gestion du risque, misant sur la tendance haussière de fond de l'Europe. Donc le latent est entâché pour le moment de ce mauvais trade sur lequel pour le moment je n'ai pas revu mon prix.

J'ai décidé de refaire une réaugmentation de mon compte cfd à risque limité par un nouveau virement. Je me sens apte maintenant à respecter durablement mes règles de gestion du risque et à pratiquer un trading régulier et rentable. j'espère ne pas me tromper.

Re: Journal de Djobydjoba

par Djobydjoba » 20 juil. 2016 17:59

Quand j'ai commencé à chercher une approche de trading le cahier des charges était que les marchés n'accaparent pas mon temps et mon esprit. Or je me rends compte que je suis actuellement loin du compte. Les marchés me ramènent à eux en permanence, comme un élastique, j'ai l'impression de devoir les suivre en permanence pour suivre mes positions en cours et trouver de nouvelles opportunités. Ces derniers temps j'ai été épuisé car omnobilé par le trading, c'est devenu une véritable obsession qui balayait tout le reste. Par exemple, je n'arrivais même pas à m'allonger une heure sans regarder régulièrement où les marchés en étaient.

J'ai réalisé que j'intervenais sur de multiples timeframes sans véritables stratégies ordonnées. Je recherche en même temps un signal en H4 et en M5, je suis prêt à m'engoufrer dans n'importe quelle opportunité qui se présente. Mais si j'ouvre des trades en M5 je ne suis pas prêt à assumer tout ce que cela implique : longue attente du point d'entrée et du point de sortie. Gérer un trade en M5 de bout en bout peut demander peut-être 4 heures de disponibilité mentale. Le trading intraday demande d'être dédié à la tâche, or au fond de moi je refuse de bien faire, parce que j'ai d'autres choses à faire à côté du trading, plus intéressantes et épanouissantes que le trading (à commencer par me reposer...). Rester sur son siège pendant plusieurs heures pouvant s'apparenter à une torture, d'autant plus quand on est fatigué, je fais alors le nécessaire pour abréger les souffrances : anticipation du point d'entrée, anticipation de la sortie, trading compulsif, bref incapacité à maîtriser correctement le trading du fait d'un refus d'optempérer à la lenteur du développement d'un trade. C'est un véritable supplice que de suivre le marché qui va et qui vient, qui rebrousse chemin, revient vers le stop pour finalement aller au TP, ou l'inverse, plusieurs heures à attendre que ce petit serpent de marché finisse par aller au but, ou pas. Et pendant ce temps là on ne faire rien d'autre que subir dans la crispation. Ou du moins, on essaye d'occuper son temps mais on se rend vite compte qu'on ne pense qu'au trade en cours. Le trading intraday est un aspirateur à énergie, on en ressort avec le mental en compote.

Je me dis que les choses seraient différentes si le trading était mon activité principale. Dans ce cas je préparerais bien mes journées, instaurerais des routines précises pour une gestion du temps et une occupation mentale optimale, aurait un planning précis pour la semaine. Comme au collège : travail sur des "matières" selon les demi-journées (analyse approndie des marchés / approches de trading / développement d'applications / fiscalité / sport et plein air....). Je me projette assez bien dans cette vie-là... Mais ce n'est pas possible pour le moment (et peut-être pas souhaitable, finalement ?) Mais je pense qu'on ne peut pas faire du trading intraday dans la demi-mesure. Il faut s'y investir totalement avec des routines d'organisation de ses journées très carrées et qui prévoient les phases de repos.

En résumé je me rends compte que caser des plages de trading intraday durant son temps libre (jour(s) de congés, soirées, entre midi et deux..) est voué à l'échec, à la frustration et à l'épuisement. C'est une activité qui demande un haut niveau d'implication et une disponibilité totale.

Donc pour moi, dans ma situation, il n'y a de salut que par le swing. Mais pour quelqu'un qui est accro au marchés, le swing c'est un peu triste. Et bien je suis en train d'expérimenter un mode d'intervention swing un peu différent de ce qu'on a couramment tendance à se représenter, un mode d'intervention plus actif et stimulant. On pourrait dire que c'est du "trading swing en continu et à la carte". Bon, j'en parlerai dans un prochain post.

Re: Journal de Djobydjoba

par Djobydjoba » 20 juil. 2016 19:42

- a écrit : tout mon K exclusivement pour le swing car les SL sont plus évidemment plus allongés, plus risqué c'est vrai mais c'est la seule solution.
Je ne suis pas vraiment d'accord avec ça. On peut faire du swing avec des stops serrés. Et je pense qu'un bon trader swing peut faire de meilleurs résultats qu'un bon trader intraday, en tout cas en terme de rendement / temps passé. Je développerai.

Re: Journal de Djobydjoba

par Jazzytrade » 20 juil. 2016 22:23

Bonsoir,

Intéressante cette file, je suis assez d'accord avec - on peut jouer la pièce ou pas, mais attention à ne pas être le c..l entre deux chaises.

Pour ma part, j'ai failli passer à la trappe (me faire virer) l'an passé à cette époque, pour être honnête c'est en fait ce que je souhaitais, j'avais une lassitude qui s'était installée et surtout je pensais qu'avec plus de temps mes résultats de trading seraient meilleurs et qu'il fallait que je me lance.

Mais voilà le K que j'avais de coté je l'avais investi (mars 2015) LT sur MAU et CGG en me disant qu'une bonne opération me permettrai de faire du trading à 100 % à l'automne avec un meilleur capital de départ. CGG est passé de 6€ à 0,60 € (janvier 2016) on doit être à 0,65 € en ce moment donc je vous fait pas un dessin sur ce qu'est devenu ce capital ...

Je faisait pas mal de swing à l'époque et là aussi j'ai pris des mauvaises décisions, bref je me suis retrouvé dans une situation financière difficile pour réussir à faire du trading à 100 %, j'ai quand même des charges importantes chaque mois et je n'avais plus assez de capital pour le projet de trading.

Je me suis donc arraché sur fin 2015 pour re développer mon business et avec beaucoup de travail, un peu de chance j'ai pu conserver mon job.

A ce jour ce qui me semble le plus profitable, le moins risqué, et le moins prise de tête c'est le scalping.
Pourquoi :
- liquide tous les soir donc moins de risque
- plus de prise de tête loin des écrans
- moins chronophage
- chaque jour on peut dire j'ai gagné ou perdu de l'argent donc se fixer par exemple l'objectif d'être vert chaque fin de semaine/mois etc ...

J'essai maintenant d'être régulier et pour y parvenir j'ai baissé mon objectif journalier jusqu'à un niveau qui me permet d'y arriver par rapport à mon capital.
Mon objectif principal étant d'être positif chaque semaine, et en cas de journée négative de maitriser la perte au maximummum en limitant les tailles et nb de positions.

Pour la suite, je reconstruis mon capital et mène un double objectif d'être bon dans mon job et en trading et quand je gagnerai plus en trading alors là je pourrai me dire let'go ...
J'ai en tout cas remarqué que quand cela va bien en trading ca va aussi mieux au boulot.
Etonnant !! ba non on le dit assez souvent, tout ca c'est de la psychologie et quand on bien on est meilleur !

En tout cas swing, DT, scalping, à chacun de trouver ce qui lui convient le mieux pour être bien, avoir confiance et pouvoir ainsi devenir performant...

Pour info CGG cote ce soir 20,52 € suite au regroupement d'actions soit 0.64 € x 32

Re: Journal de Djobydjoba

par kero » 20 juil. 2016 22:50

Djobydjoba a écrit :Quand j'ai commencé à chercher une approche de trading le cahier des charges était que les marchés n'accaparent pas mon temps et mon esprit. Or je me rends compte que je suis actuellement loin du compte. Les marchés me ramènent à eux en permanence, comme un élastique, j'ai l'impression de devoir les suivre en permanence pour suivre mes positions en cours et trouver de nouvelles opportunités. Ces derniers temps j'ai été épuisé car omnobilé par le trading, c'est devenu une véritable obsession qui balayait tout le reste. Par exemple, je n'arrivais même pas à m'allonger une heure sans regarder régulièrement où les marchés en étaient.
Voilà la raison qui m'a de nouveau amené à abandonner toute velléité de faire autre chose que du trading sur le MT/LT, dans la ligne de la méthode proposée par Weinstein.

Dès que je vais sur plus court, ça me bouffe la vie. Ça occupe trop mes pensées, alors que comme toi, le trading était supposé être une activité marginale dans ma vie. Et réflexion faite, j'ai bien intention de faire en sorte que ce soit le cas.

Now, vu mon rythme d'investissement, ça le redevient, marginal. Je peux ne regarder mes positions qu'une fois par jour, ajuster mes stops et reprendre ma live. Une demi-heure par jour. De temps en temps, le weekend ou parfois en semaine, je fais un point plus complet (état du Profit factor, du marché, nouvelles positions). Au final, je peux faire autre chose presque en permanence. Et du coup, ça m'aide à prendre plus de distances.

À noter que je suis meilleur lorsque - comme tu le dis bien - je ne suis pas obnubilé par tout ça.

Re: Journal de Djobydjoba

par Djobydjoba » 21 juil. 2016 20:20

Merci pour vos réactions.

Jazzytrade > CGG passé de 6€ à 0,60€ et tu es resté en position sans couper ? Tu as bien fait de rebondir dans ton travail salarié car ton approche n'était manifestement pas au point.

Je comprends bien les motivations que vous avez tous à faire du scalping. Grappiller des points par-ci par-là, et la sérénité quand on est hors marché. Mais c'est une approche des marchés qui ne m'intéresse pas du tout. En fait je crois que pour faire de l'argent en trading il faut éprouver un plaisir certain à ce que l'on traite, le plaisir de faire des gains seul ne permet pas je pense d'autoalimenter positivement les routines. Et pour moi le scalping n'a pas un intérêt intellectuel suffisant, je prends plus plaisir à essayer de comprendre comment les mouvements se construisent et se développent, la psychologie des foules et des algos, et jouer au cambiste entre les différents marchés sur quelques jours à plusieurs semaines.


- > Merci pour ton post. Tu interprètes le fait que je sois obnubilé par les marchés comme une passion du trading mais ce n'est pas forcément le cas, je suis obnubilé par pratiquer une approche gagnante qui fasse que l'argent coule à flots. Rectificatif : je suis obnubilé par pratiquer une approche gagnante qui fasse que l'argent coule à flots et qui soit compatible avec mes aspirations profondes et avec le mode de vie auquel j'aspire (ou que je souhaite préserver). C'est-à-dire : que le trading reste un plaisir, mais très lucratif.. Des approches gagnantes il y en a des tas. Gagner de l'argent sur les marchés n'est qu'une faible motivation en fait, je sais pertinemment comment gagner de l'argent sur les marchés. Si gagner de l'argent était la motivation la plus forte je m'astreindrais à être super patient, à attendre les 4 ou 5 moments de l'année où les probabilités swing sont les plus fortes pour charger la mule et ne rien faire le reste du temps, ou bien à faire du day trading ou du scalping si ça me rapporte plus, bref j'ignorerais la manière pour me cantonner au résultat. Oui mais voilà, le défi en fait c'est de gagner beaucoup, mais avec la manière. Celle que j'ai dans la tête. Je ne veux pas être un stakhanoviste des marchés, me battre la coulpe pour aligner les résultats. Mais je ne veux pas être un sniper opportuniste qui ne montre le bout de son nez que 3 fois dans l'année non plus. Le trading est un plaisir que je veux pratiquer tout au long de l'année. Nous sommes des êtres humains avant tout, pas des robots, et nous poursuivons une idée d'une approche de trading qui nous épanouit, et d'un mode de vie associé. Pour moi parvenir à fusionner cette approche de trading dans la vie est une obsession. C'est très ambitieux et c'est ça qui est passionnant. La décision d'arrêter le day trading va dans la bonne direction, j'en suis convaincu. Le day trading est typiquement contraire à cette idée du trading que je poursuis, et à ce que j'aspire vivre ou ne pas vivre, et je suis content de m'en rendre compte maintenant.

Finalement je n'ai pas envie de parler pour le moment de ce que j'entreprends en swing. C'est en test, là encore mon intuition me dit que c'est une bonne direction, dans le sens de ma "vision". On verra.

La bonne nouvelle, c'est de voir que cette "vision" se matérialise maintenant dans ma courbe P&L de mes placements épargne (assurance-vie, pea et CTO). Après 5 ans en courbe descendante, 2016 est ma première année en gains, et j'ai effacé les 5 années de pertes précédentes sur ce premier semestre. Pour le coup j'ai vraiment atteint là ce que j'avais en tête en matière de gestion du portefeuille. Je ferai d'ailleurs un point en fin d'année sur ce journal, même si ce n'est pas du trading cfd à risque limité. Maintenant le job prioritaire est de renverser la pente des P&L de mon compte de trading de la même manière, et il n'y a aucune raison de ne pas y parvenir.

Re: Journal de Djobydjoba

par Djobydjoba » 21 juil. 2016 22:23

-, désolé de ne pas avoir répondu point par point à ton post. Je vois le terrain sur lequel tu voulais m'amener et qui est intéressant. Mais je n'ai plus envie de rentrer dans cette logique d'analyse des "failles psy", qui peut s'apparenter à prendre un bâton de bambou pour se flageller le dos...

Objectivement je pense avoir résolu la plupart de mes biais psychologiques, en tout cas les plus gros. Je n'ai pas peur des marchés ni des pertes si elles sont maîtrisées. Je peux maintenant jouer haussier ou baissier avec la même aisance. Je ne fais plus aucune prévision sur les marchés, mais ne raisonne plus qu'en terme de rendement/risque. Mais le scalping et le day trading génèrent une grande tension psychologique. On est obligé de refréner constamment ses pulsions, on trépigne, on baigne dans la frustration en permanence. Et alors là, certes, je l'admets bien volontiers je suis comme tout le monde, avec des failles psy énormes et la haine qui ressort contre les marchés et le monde entier. Mais je viens de définitivement lâcher l'affaire dans ce type de trading, et c'était le message de mon post un peu plus haut. Je prends définitivement un peu plus de hauteur dans les ut. Oh pas beaucoup plus, mais juste ce qu'il faut pour être bien. Pendant que la plupart des scalpeurs se perdent dans une Bougie 15 minutes je gère les choses de plus haut, je travaille les mouvements en ut H1 minimum. Et là je peux travailler assez sereinement les marchés et ils ont peu d'emprise sur moi.

Re: Journal de Djobydjoba

par Djobydjoba » 22 juil. 2016 18:50

Thxs -.

Bon, bilan de la semaine. Je commence la semaine avec deux jours de day trading totalement contre-productif. Et puis, à partir du milieu de semaine j'emb e sur ma nouvelle philo en trading swing uniquement. Trop tôt pour en tirer des conclusions, l'idée est que j'aurai plus de trades perdants que de gagnants mais que les gagnants rattraperont les pertes, et plus. Sinon une erreur de MM en fin de semaine, j'ai voulu faire un gros coup : sanction (comme d'habitude).

Allez, la semaine prochaine on s'installe plus sérieusement dans cette nouvelle routine swing. Je me sens confiant, et aussi déjà plus reposé avec le fait d'en avoir terminé avec l'ID.
RT.png
RT.png (64.97 Kio) Vu 471 fois

Sujets similaires
Journal de Djobydjoba
Fichier(s) joint(s) par Djobydjoba » 31 mars 2017 10:14 (363 Réponses)
Témoignage d'un ancien broker
par Amarantine » 26 oct. 2011 10:57 (130 Réponses)
Témoignage d'un ancien trader Forex
par Amarantine » 25 août 2015 15:09 (7 Réponses)
R.I.P. Ancien template
Fichier(s) joint(s) par chad » 09 janv. 2017 15:18 (25 Réponses)
Estimation de mon ancien pc
par Arnaud Alcantara » 03 mai 2017 01:34 (13 Réponses)
Chine l’ancien grand patron LAI XIAOMIN a été exécuté
par Motiyo » 29 janv. 2021 16:38 (8 Réponses)
Procès d’un ancien gardien de camp nazi
Fichier(s) joint(s) par ChristelleP » 09 oct. 2021 11:18 (4 Réponses)
La Société d'Ordres sous l'Ancien Régime et Voltaire
Fichier(s) joint(s) par Mondial80 » 31 oct. 2021 09:50 (19 Réponses)
télégrammes dans l'ancien temps
Fichier(s) joint(s) par ChristelleP » 27 févr. 2023 22:31 (12 Réponses)
la File d'un ancien Scalper
Fichier(s) joint(s) par Louis22 » 20 mars 2023 06:28 (3595 Réponses)