Point Bourse du 21/09/2011 à 8h30 : incertitudes

En attendant la libération - 21 9 2011 - 6 commentaires
ProRealTime

Il y a des jours comme cela, je n'ai aucune idée du sens des marchés. Aujourd'hui, c'est le cas, les mauvaises nouvelles s'amoncellent et les indices résistent très bien. C'est donc un signal Bull et je suis globalement Bull aussi. Mais je me demande si les marchés n'attendent pas que l'on annonce (enfin) un défaut partiel de la Grèce pour que les indices plongent brièvement (quelques heures, 24h 48h ?) puis repartent à la hausse soulagés.

En effet, une tension doit toujours aboutir sinon cela n'est pas supportable. La libération est alors violente proportionnelle à l'intensité de la tension, c'est du moins ce que nous enseigne la psychanalyse pour la théorie libidinale. J'applique la psychanalyse aux marchés boursiers car je pense que les marchés financiers forment un inconscient groupal et qu'ils réagissent comme les êtres humains (esprit grégaire des marchés...) Voilà pour ma petite théorie que je travaille 😉

Alors que faire ? Comme je suis dans le flou, les marchés américains ont cloturé sur une note mitigée, les marchés asiatiques aussi, je vais trader court sur un support ou résistance qui va se dessiner après l'ouverture, souvent entre 9h30 et 10h30. Donc sur le Cac 40 entre 2950 3000 et le Dax 5500 5600. Il s'agira de faire des scalps à 1 2 3 points gagnants au maximum et d'essayer d'en aligner quelques uns pour me créer un petit matelas bénéficiaire permettant d'investir moins serré.

Auteur de l'article :

Benoist Rousseau est diplômé de l'université Paris-Sorbonne en histoire économique contemporaine et de la Certification Professionnelle des Acteurs des Marchés Financiers de l'AMF. Il a été professeur d'histoire pendant 12 ans avant de devenir trader en compte propre. Ancien Conseiller en Investissements Financiers, il est aussi écrivain. Son ouvrage "Devenez Trader Pro" est numéro 1 des ventes dans la catégorie bourse depuis de nombreux mois. Intervenant régulier sur TV Finance et divers médias, il est suivi par plus de 150.000 personnes sur les réseaux sociaux.

6 Commentaires pour Point Bourse du 21/09/2011 à 8h30 : incertitudes

  1. SYLVAIN dit :

    70% des volumes sont aujourd'hui réalisés par des ordinateurs en trading à haute fréquence. Penses tu réellement que la psychologie puisse être appliquée dans ce cas ?

  2. Stéphane dit :

    ton incertitude est bien la traduction des marchés aujourd'hui. un conseil qui m'a été donné hier après midi à 14h: acheter le repli (hier) sur les 2940 pour viser les 3050 dans les 48h et sortir du marché. Donc nous sommes sur un blog et c est le conseil d un conseil mais je suis en position call depuis les 2940 en visant les 3050 voir les 3080. Après ca, on va peut etre refaire un tour les profondeurs du CAC.

  3. Stéphane dit :

    j avais meme cru lire que c etait meme 98% des transactions :).

  4. Benoist dit :

    Absolument, les ordinateurs n'ont pas peur (krack) ou euphorique (création de bulles), les êtres humains oui. On le voit chaque heure, jour en ce moment. Quand la SG perd 15% et en reprend 15% le lendemain sur des rumeurs, ce ne sont pas les robots qui sont sensibles aux rumeurs 😉

    Les robots représentent 70% à 9x% du volume selon les instruments mais ils font les market makers, bref du volume sans incidence réelle sur les cours. La haute fréquence, c'est du scalping de market maker en fait. C'est pour cela que j'ai quitté le Futures FCE car depuis quelques semaines il y a moins de robots et on a des trous de cotations, il y a moins de market makers robots. Pourquoi ? Peut-être un hedge ou deux qui ont fait faillite en août, donc plus de robots.

  5. Benoist dit :

    Oui pour du swing trading cela peut se tenter, mais pour du scalping non 😉

  6. Mario dit :

    J'aurais beaucoup aimé comprendre la bourse très précisément. C'est un domaine un peu flippant certes mais passionnant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

 

Avertissement : Le trading peut vous exposer à des pertes supérieures aux dépôts chez votre broker. Il ne convient donc qu'à des personnes expérimentées ayant les moyens financiers d’assumer un tel risque. Se rappeler qu'on trade uniquement avec de l’argent dont on n’a pas besoin. Les vidéos et les articles de ce site n’ont qu’une portée pédagogique et informative, ce ne sont pas des conseils en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Tout investisseur doit se faire son propre jugement avant d'investir dans un produit financier afin qu'il soit adapté à sa situation financière, fiscale et légale.