Ben Bernanke et la Fed

Ben Bernanke et la Fed

En attendant l'Oracle, Point Bourse du 12 septembre 2012 - 13 9 2012 - 3 commentaires
ProRealTime

La journée risque d'être peu intéressante pour trader aujourd'hui car les marchés vont attendre les décisions de la fédérale réserve américaine (Fed) qui est l'événement majeur de cette semaine et qui peut déterminer la poursuite de la hausse entamée depuis fin juin 2012 ou bien des prises de bénéfices car techniquement nous sommes sur des niveaux assez élevés, pour le Dax par exemple nous sommes au-dessus des niveaux d'août 2011, graphiquement la crise est donc totalement terminée.Si le Dax risque donc de se mouvoir voir de ce mouroir entre 7300 et 7350 avant de savoir si Ben Bernanke lui donne l'autorisation de montrer à 7500

Ben Bernanke, l'homme du jour

Hormis les déclarations sur l'état général de l'économie américaine qui semble s'améliorer assez nettement au vu des dernières statistiques, tout le monde va attendre la décision sur le fameux QE3 à savoir si la fédérale réserve américaine va continuer à distribuer l'argent à tout-va, quasiment de l'argent gratuit aux banques et autres traders accros. Bien que n'étant pas normand je pense que c'est du 50 50 : si l'économie américaine repart effectivement peut-il soutenir cette croissance timide en réinjectant des fonds ou bien déclaré que l'économie américaine est sur la bonne voie, ce qui rassurerait les marchés, et garder cette cartouche en cas de rechute. À ceci, je pense qu'il faut rajouter l'efficacité de Mario Draghi qui grâce à un discours ferme et déterminé, et en mettant au passage tous les hommes politiques à leur place, pauvre Angela, peut donner envie à la Fed de montrer qu'elle existe aussi. Les égos et le narcissisme peuvent aussi avoir une place en bourse dans les sphères dirigeantes que l'on n'imagine pas.

Pour ma part je ne vais pas trader aujourd'hui, j'ai gagné quelques euros hier facilement, et surtout et je me prépare pour le BIG ONE, l'open de France de poker, mon premier tournoi sérieux. Comme je sens bêtement la pression monter, comme si j'avais quelque chose à perdre ou à prouver, je vais me faire une journée révision des bases du poker parce que cette fois-ci je vais avoir du lourd en face de moi, des joueurs de poker qui viennent d'Angleterre, d'Allemagne, d'Italie… et qui n'ont pas fait le déplacement pour la beauté du lac d'Annecy. Pour le moment ma seule expérience est  trois tournois de poker au casino municipal de Bidule les Flots avec Roger en face de moi, grand amateur de pétanque et jour de poker, comme moi, occasionnel. Près, l'objectif du week-end sera de ne pas sortir dans les 10 premiers du tournoi lol

14:30 Inscriptions hebdomadaires au chômage (États-Unis)
14:30 Prix à la production (États-Unis)
18:30 Décision de politique monétaire de la Réserve Fédérale (États-Unis)
20:00 Budget de l’Etat (États-Unis)

Ben Bernanke et la Fed
Votez pour cet Article


ProRealTime    Pourquoi je trade avec ProRealTime Futures et ProRealTime CFDs à risque limité ?

   Pourquoi je trade avec deux brokers différents ?

   Essayez la meilleure plateforme de trading 2017

   Ouvrez un compte Démo Gratuit ou Réel

  Exclusif : 2 séances de coaching formation trading gratuites (valeur 500€)

3 Commentaires pour Ben Bernanke et la Fed

  1. nimal 2402 dit :

    Vous dites : « graphiquement la crise est donc totalement terminée ». Vous parlez de quel graphique ? La courbe des taux qui se détendent ? Certes il y a une détente après l’intervention de super Mario mais franchement quelles sont les modalités ? Ces rachats concernent les produits avec une maturité au maximum de 3 ans et d’une façon illimitée mais qui finance et comment ? Est-ce crédible ? On va bien voir jusqu’à quand il va y avoir une détente sur ce marché ! Je n’y crois pas un instant en tout cas les indices ont bien profité de ces nouvelles pour atteindre des résistances importantes ! Si vous parlez des graphiques d’indice le S&P est sur une grosse résistance sans toutefois l’exploser à la hausse avec de fort volumes…Et puis ce qui s’y passe de nos jours ça a tout l’air d’une distribution et non d’accumulation. Je ne comprends pas votre phrase.
    Vous dites également « Hormis les déclarations sur l’état général de l’économie américaine qui semble s’améliorer assez nettement au vu des dernières statistiques »…certes le chômage est passé de 8.3 à 8.1% mais regardez la création d’emploi dans le secteur privé ces derniers mois ce n’est pas du tout rassurant.
    Bonne chance pour votre poker. Cordialement

  2. Benoist Rousseau dit :

    Bonjour nimal,

    Quand je dis que graphiquement la crise est donc totalement terminée c'est que quand la crise a débuté le Dax était à 7100, nous sommes à 7300, le Dow Jones et la Nasdaq 100 sont plus haut qu'il y a un an… donc "graphiquement" la crise est bien terminée et même dépassée. Je n'ai pas dit que la crise était terminée, d'ailleurs je ne pense pas que ce soit une crise, je pense que c'est l'état normal de l'économie, je suis né en 1974 avec la crise et on parle toujours de la même crise. Au niveau du vocabulaire, en économie, une crise est un moment bref, cela fait 40 ans que nous vivons les 40 piteuses donc on ne peut pas dire que ce soit très bref. Je pense que l'on utilise ce vocabulaire pour rassurer les gens, ils ont comme cela l'impression que dans quelques temps leur pouvoir d'achat va augmenter, ils retrouveront du boulot, on va retrouver du plein emploi… Ce qui est totalement faux : la classe moyenne en Occident ne peut que continuer de baisser inexorablement, les emplois précaires deviennent la norme, la pression sur les salaires continuera… Même les prévisionnistes de Bercy envisagent un reflux massif du chômage en France vers 2050, pas avant.

    Je pense que vous êtes un lecteur récent du blog donc sachez que j'ai tendance à manier l'ironie. Si cela peut vous rassurer, la crise est toujours là et elle restera là au moins encore pour une génération. Par contre, comme ma phrase "graphiquement la crise est donc totalement terminée" essayait de le souligner avec ironie, il y a un décalage entre la réalité vécue par les gens et la réalité des entreprises. Depuis 2 ans les entreprises ont réalisé des bénéfices records, la situation des entreprises internationales, multinationales est bien différente de la situation de la classe moyenne européenne ou américaine. Il peut y avoir 1 million de chômeurs en plus en France, cela n'affectera pas les résultats de L'Oréal qui dans le même temps trouvera 20 millions de consommateurs supplémentaires en Inde, en Chine… Par exemple selon la banque mondiale, en disant le pouvoir d'achat des brésiliens a été multiplié par sept et le nombres de pauvres est passé de (de mémoire) 33 % de la population à 20 % de la population. Donc les entreprises multinationales ont de plus en plus de clients mêmes si nous en Occident on s'appauvrit. C'est pour cela, que la situation économique aux États-Unis des entreprises est plutôt bonne, Apple n'a jamais vendu autant d'iPad… Au niveau d'statistiques PIB américain a progressé de 1.5 % au dernier trimestre, je parle bien pour un trimestre, cela représente pour la France environ la croissance pour les trois prochaines années.

    C'est pour cela que les marchés sont encore plus haut qu'ils n'étaient avant la crise, la crise puisqu'il faut l'appeler ainsi, a permis aux gros entreprises de se restructurer, de dégager du personnel, de faire pression sur les salaires. Avant la crise par exemple le salaire des américain progressait en moyenne de 5 % par an chez les cadres car il y avait une forme de plein emploi et qu'un cadre chez Microsoft pouvait menacer de rejoindre Google s'il n'était pas augmenté. Avec la crise, tout le monde a peur de perdre son emploi de ne plus pouvoir payer les traites de la maison à Miami donc les revendications salariales, il n'y en a plus, dans certaines entreprises les cadres ont même accepté une diminution de leur salaire. La crise est belle si on est une entreprise multinationale qui peut aller piocher dans le vivier des nouveaux consommateurs qui émergent lol

    Logiquement on devrait tout de même avoir une consolidation mais pour le moment elle se fait de manière horizontale. Donc j'attends tranquillement que les marchés reperdent 10 % pour pouvoir initier une nouvelle position swing. Entre-temps, comme je trouve le marché outrageusement haussier et outrageusement haut, donc risqué, je me contente de quelques petites positions en scalping pour l'argent de poche. Il ne faut pas vouloir être obstinément sur les marchés lourdement positionné c'est comme cela que l'on perd de l'argent, il faut être patient comme au poker.

    Merci pour le poker je vais voir en réel ce que je vaux à ce jeu.

    Cordialement

  3. Arnaud dit :

    Bonjour Benoist,
    En effet, jeudi et vendredi ont été mes 2 + beaux jours de trade sur wallstreet depuis 10 jours
    350€ de gains en scalpant jeudi apres l annonce de la FED...
    320€ de gains en scalpant vendredi a l' ouverture de wallstreet....
    J'ai pris des risques calculés je pense!! 😉 en multipliant les contrats sur wallstreet...
    J ai doublé ma bankrool depuis maintenant 10jours de trade en mode scalping!!
    C un bon début mais je sais que le plus dure reste a faire...

Laisser un commentaire

Inscription au Forum

Blog: 1.792 articles, 13.353 commentaires Forum: 700.000 posts, 9.300 membres
Devenez actif ! Rejoignez Andlil et sa Communauté de traders passionnés

Mon compte de trading avec PRT Futures

ProRealTime

Inscription à la Newslettre

Recevez les Nouvelles + Invitations

En direct du Forum

Les derniers commentaires

  • Benoist Rousseau : Énorme car pour relancer l’économie Les États se sont e…
  • Issouf : Quel a été l'impact de la crise sur la dette publique ?…
  • Benoist Rousseau : C’est impossible il faut un compte titre donc passer par u…
  • Benoist Rousseau : Souvent les trades flats étaient des trades gagnants. Mais …
  • DarkPoule : Bonsoir Benoist, En ce qui concerne les trades flats, en r…

[i]
[i]
[CDATA[ if (typeof newsletter_check !== "function") { window.newsletter_check = function (f) { var re = /^([a-zA-Z0-9_.-+]
[CDATA[ if (typeof newsletter_check !== "function") { window.newsletter_check = function (f) { var re = /^([a-zA-Z0-9_.-+]
[a-zA-Z0-9-]
[a-zA-Z0-9-]
[a-zA-Z0-9]
[a-zA-Z0-9]
["ne"]
["ne"]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["ny"]
["ny"]
["ny"]
["ny"]