ProRealTime
Un Forum pour discuter des méthodes de trading que nous utilisons, de nos recherches...

Re: la bourse un jeu d'échec ?

par Djobydjoba » 17 Jan 2017 20:14

Abime a écrit: je me vois souvent en surfeur, cherchant la bonne vague, jugeant de la météo et de ses caprices. Les journées mortes avec une mer d'huile, les journées de tempêtes avec les grosses annonces. Le bon surfeur qui va attendre le bon spot, la bonne vague et pas chercher à s'épuiser à surfer la moindre vaguelette au risque de plus avoir de force quand la bonne sera là. Les tsunamis à éviter, les requins dans les zones trop calmes. Moi c'est une image qui me parle.
Oui, très en phase aussi avec cette image là du surfeur. Rien de plus grisant d'ouvrir un trade dans le bon sens du momentum, et que celui-ci nous emporte loin, loin, loin... :)

Re: la bourse un jeu d'échec ?

par Jim » 17 Jan 2017 20:59

On dit souvent que la bourse est un combat entre les acheteurs et les vendeurs, et je trouve que la guerre est une bonne allégorie du marché.

Le cours actuel est la ligne de front. Les acheteurs défendent leurs supports, tandis que les vendeurs défendent leurs résistances. Le combat a lieu dans le no man's land entre le support et la résistance. Il y a certaines places fortes très bien défendues : le PP mensuel est un Verdun, tandis que le midR3J donnera lieu à une escarmouche.
Je vois les krachs comme une capitulation majeure (un Waterloo ou un Stalingrad).
Les annonces sont des renforts pour l'un ou l'autre camp.
Ensuite on peut dire que le CAC, le DOW, le DAX sont des lignes de front adjacentes, car quand les acheteurs gagnent une bataille sur l'une de ces lignes de front, les autres indices profitent aussi des avancées dans la même direction.

Certes c'est un peu violent comme allégorie, mais ça colle assez :|

Re: la bourse un jeu d'échec ?

par BillyRayValentine » 17 Jan 2017 21:24

La bourse par moment est un système efficient et reflète parfaitement l'état de l’économie, par moment une chaîne de ponzi, par moment totalement autoréalisatrice avec des boucles de rétroactions d'origine psychologique monstrueuses.
Bref c'est un système chaotique comme on en trouve partout dans la nature.
http://www.lefigaro.fr/sciences/2009/09/02/01008-20090902ARTFIG00149-pourquoi-parle-t-on-de-theorie-du-chaos-.php

La bonne nouvelle pour nous simples mortels c'est que même si les règles (économiques, psychologie de tous les intervenants, etc) devaient un jouer en être parfaitement connues, maîtrisées et modélisées par une intelligence artificielle quelconque cela n’altérerait en rien sa nature chaotique, et qu'un système chaotique reste prédictible à court terme (La fameuse "zone" du trader) mais totalement imprédictible à long terme. Preuve en est que malgré tous nos superordinateurs, nous restons depuis 50 ans à un horizon de prédiction fiable de quelques semaine en météo.

L'IA qui tue le marché relève du fantasme. Par contre un IA "tradeuse" qui amasse des gains en parallèle des discrétionnaires, la theorie du chaos l'autorise tout à fait.

J'avais fait un post là dessus.
cascade-de-feigenbaum-t15111.html

Re: la bourse un jeu d'échec ?

par Bernardino » 17 Jan 2017 22:24

Les échecs, les Dames, le Go, Othello, ce sont tous des jeux à information complète : On connaît l'adversaire, on connaît son niveau, les deux joueurs disposent exactement de la même information avec certitude.

La bourse, à l'inverse, c'est un jeu dont on ne connaît pas qui est (sont) la contrepartie, on ne connaît pas le nombre de joueurs, tous n'ont pas accès au même niveau de qualité de l'information, sans compter qu'il y a ceux qui bénéficient d'informations privilégiées.

Si l'on parie pas de l'argent, les jeux de stratégie sont des jeux à somme nulle, alors que la bourse, puisqu'il y a des commissions et des impôts, sont des jeux à somme négative, au sein desquels on tente de repérer des îlots à somme positive, c'est ce que l'on appelle des setups, qui sont par définition des méthodes probabilistes.

Et la plupart du temps, il n'y a rien à faire, sinon regarder et attendre le bon moment, le bon setup, alors que dans les jeux de stratégie, l’horloge est là, il faut impérativement jouer, même si l'on a pas de bon coup, ou alors assumer de perdre la partie au temps.

Je pense que ce qui est le plus proche de la bourse, ce sont les jeux d'argent dans lesquels on peut isoler des îlots de probabilité de gain positive, comme le poker ou le blackjack : On a une information partielle sur la main des adversaires, on peut au poker choisir de ne pas jouer une main faible, on peut bluffer aussi (comme le font ceux qui mettent des ordres épouvantails dans le carnet d'ordre), et il y a des considérations psychologiques liées au risque de perte d'argent comme en bourse.

Enfin, les techniques de money management sont très proches de celles qui marchent en bourse.

Re: la bourse un jeu d'échec ?

par Lueur » 18 Jan 2017 02:52

Dans tout les cas, nous ne sommes pas des joueurs mais des spectateurs ou des parieurs à mon sens car nous n'influençons pas beaucoup la cotation.

Jeux de stratégie moderne : Starcraft.

Mais nos stratégies pour suivre la partie (la tendance) nous amène à comprendre celle des joueurs.

Re: la bourse un jeu d'échec ?

par ScottieFF » 18 Jan 2017 08:37

+1 pour le surf
La mer comme environnement d'abord, une immensité que l'on ne maîtrise pas, qui peut être très calme ou se déchaîner, qui n'est jamais exactement la même mais dont on sent qu'elle pourrait nous tuer à tout instant.
Après le surf, je n'ai jamais pratiqué, mais ca me donne cette impression d'une prouesse éphémère, d'équilibriste, dans un environnement hostile qui rapporte plus de satisfaction personnelle que quoi que soit d'autre.

Re: la bourse un jeu d'échec ?

par Bernardino » 18 Jan 2017 11:11

Je ne sais plus qui a dit de la mer qu'elle est "monstrueusement indifférente". Mais elle n'est pas hostile, les tempêtes n'ont pas pour objectif de casser le bateau, elle vivent juste leur propre vie.

En bourse par contre, la contrepartie de votre ordre a clairement pour objectif, tout comme vous, de prendre vos sous. La bourse est systématiquement hostile, il n'y a pas de protection sociale pour les faibles, elle fait des morts tous les jours, sans pitié pour les débutants et châtie la moindre faute des plus expérimentés.

Par contre, oui, il y a, comme en mer, des périodes de calme et des tempêtes, et les marins d'expérience savent les moments où il ne faut pas faire le guignol, et rester au port en sécurité.

Re: la bourse un jeu d'échec ?

par Bernardino » 18 Jan 2017 11:47

J'ajoute que, quand le vent forcit, il est important de prendre des ris, c'est à dire de réduire la voilure.

En bourse, quand la volatilité est forte, on prend moins de levier que par temps calme, dans un petit range tranquille.

Re: la bourse un jeu d'échec ?

par plataxis » 18 Jan 2017 12:22

Joli toutes ces image.

Ce que j'en retiens est que je me débrouille dans tous les domaines mentionnés, sauf la bourse ! Comme quoi elle doit bien avoir une forme de spécificité... Qui est peut-être qu'il n'y a pas de place pour ceux qui ont un niveau "moyen" : pas de seconde division, c'est l'élite ou la chute.

Re: la bourse un jeu d'échec ?

par Pierre-trading » 21 Jan 2017 22:55

Il y a toujours une confrontation de pensées derrière le prix, certain qui pensent que c'est trop cher ou que ça n'est pas assez valorisé, et ils y croient tant qu'ils acceptent de projeter leur croyance en risquant de l'argent durant un laps de temps, c'est un prix libre, et chaque intervenant qui vient carrément projeter ses convictions personnelles en spéculant! Que pour x ou y raisons on croit que ça doit baisser ou que ça doit monter, chacun de nous se confronte aux influences de grandes foules d'autres traders qui ensuite agissent après nous, le prix c'est, j'aurais pu dire, comme un "immense esprit" ou "une immense force" etc, c'est ça mais plus que ça encore, c'est comme une émanation de vie permanente, une création qui émerge et se dessine sans cesse, et on fait partie de cette émanation.
----
En somme il faut être de vilains petits malins pour durer :D :lol: , je travaille beaucoup via mes outils pour déceler ce que pensent les autres via "ce qu'a fait, fait, et va faire" le prix-graphique, le graphique qui représente la pensée des autres à chaque instant, car c'est bien en voyant clair en la multitude des autres traders passés présent et futur qu'on peut profiter d'eux sur l'instant t pour le futur...
----
Cela peut effectivement être perçu comme un jeu d'échec à condition de le percevoir de la sorte, et de savoir jouer parce qu'il y a toujours cette émanation de vie qui agite le prix, et qui peut nous agiter dans la foulée :lol:
Quand on peut s'extracter de cette force de création-influence permanente, on peut alors -l'utiliser- pour gagner intelligemment, mais il faut élever son esprit pour être plus doué que les autres, et ça... :mrgreen:

Articles en relation
Comprendre les MIDDLE R1 en bourse
par Florine » 16 Juin 2017 00:36 (10 Réponses)
Comment éviter de faire partie des 95% qui perdent en bourse
Fichier(s) joint(s) par chad » 16 Nov 2016 07:18 (51 Réponses)

ProRealTime

Alors partagez-le 5 fois c'est bon pour la santé