ProRealTime
On y parle psychologie, psychanalyse, développement personnel... Le trading c'est beaucoup plus que des chiffres

Re: La peur du manque, son rapport à l'argent.

par Elcester » 18 Oct 2019 22:01

@Djow Effectivement elle est un peu étrange mais je suis certain qu'il y a une raison derrière ça !

Je mange assez rapidement, souvent en max 20 min c'est plié ! Je cuisine souvent pendant plus longtemps que je ne mange. Pourquoi ?

Re: La peur du manque, son rapport à l'argent.

par alerander81 » 18 Oct 2019 22:07

Plein de choses a dire
Je vais développer pendant le week end si je trouve le temps
Hyper important

Re: La peur du manque, son rapport à l'argent.

par Djownathan » 18 Oct 2019 22:23

@Elcester effectivement !

Je me demande si j'ai pas le même problème, alors évidemment dans le trading ça se traduit par vouloir en faire trop, mais dans la vie en générale, je mange en 5/7min top chrono, le yaourt tient pas plus de 20secondes. Je sais pas pourquoi, j'ai déjà essayé de me freiner mais vraiment pas évident.

Je me suis demandé si c'était pas lié, une peur du manque. Mais je me demande pourquoi, j'ai jamais manqué de rien que je sache. Toujours un toit sur la tête, de la nourriture, des vêtements etc etc.

Re: La peur du manque, son rapport à l'argent.

par Pulcherie » 19 Oct 2019 09:17

Et tu fais tout 5/7 minutesg via :? :prier:

Re: La peur du manque, son rapport à l'argent.

par Mohammamet » 19 Oct 2019 09:29

Bonjour tout le monde.
:mercichinois: je trouve ce sujet très intéressant . Et pour répondre à la dernière question . Oui je suis toujours le premier à avoir finie de manger, et je finie toujours mon dessert en 2 secondes. Je suis curieux de connaître la réponse à votre question :lol2:
:merci:

Re: La peur du manque, son rapport à l'argent.

par alerander81 » 19 Oct 2019 18:15

La peur du manque générale

Ma copine quotidienne...que dois je dire ?

Bah il y a de la matière lol, allez je me lance

Je la cotoie vraiment au quotidien. Le soir, la nuit, le matin....c'est sans fin, et elle ne me fait pas plaisir !

Je commence au réveil...étant donné que le coucher est plutôt tardif car choupette est difficile à endormir, je me lève vers 8h-8h20. Preopen dax déjà ouvert, je lis la file, je commence déjà à me dire que j'ai loupé des points

Direct le gmt a visionner car je l'adore, pour prendre le poul du contexte, je me dis encore que je loupe des points (et en plus je suis pas concentré de facon optimale pour bien réceptionner toutes les infos du gmt)

(c'est déjà catastrophique de penser comme cela, vous devez vous dire mais oh va péter un coup, ZENN
Gui dira que je suis un grand malade, je le sais, je t'adore aussi lol)

Je dois partir, go travail, bouchons, 1h30 de trajet, j'arrive vers 9h30 au travail
Entre temps j'ouvre l'appli IG dans la voiture (pas bien)

Je dois travailler pour mon employeur donc je ne suis évidemment pas en condition optimale pour trader, je lance l'interface IG non bloquée par le réseau de l'entreprise (donc vers 9h30 9h45), en même temps que la messagerie, les mails arrivent, les collègues aussi, les sujets arrivent également

Prt ne peut etre lancé car bloqué par le réseau usine
Je peux toujours le lancer en me connectant sur mon modem 4g, mais les collègues voient vite que je fais autre chose, ils m'envoient des mails je ne réponds pas de suite etc.

Il est 10h, le gros du mouvement est passé
Manque terrible de pas avoir pu en profiter, regrets, culpabilité
Cela tous les jours
Semaines apres semaines apres semaines

Pire encore je n'ai pas mis mes niveaux a jour sur IG, car pressé, plus hauts des mois précédents dax pas vus, on est début octobre, j'avais acheté au plus haut...taule

Je veux me rattraper de ce manque (ou de cette perte), je vais en réalité me forcer a trader de 10h a 12h30 tout en gérant les sujets de mon travail qui ne m'intéressent pas (usine a gaz permanente alors que cela pourrait être resumé en 5 lignes de façon claire)
Cette tranche horaire n'est pas terrible évidemment car c'est le ventre mou de l'Europe

Arrive l'heure de manger (dans la voiture, seul moment de calme, 12h30 14h, considéré comme associal car je mange seul et pas avec mes collègues), puis retour au bureau
14h 15h30 créneau dangereux, ou je voudrais bien faire la sieste et ne pas être devant l'écran pour ne pas etre tenté, digestion je suis un peu paf, pas possible je dois travailler mais je ne trouve pas la motivation

Toujours ce manque de n'avoir rien fait, cela dans le meilleur des cas car quelque fois j'étais en perte refusant de l'accepter (je ne vous dis pas mon état psy à ce moment là)

15h30 arrive j'observe l'ouverture us pendant 1h
Je me dis que je vais pouvoir day trader le dow, jattends le bon moment
Mes collègues arrivent bien évidemment chargés de sujets de 16h à 18h, je dois travailler pour mon employeur, culpabilité si je ne le fais pas
Donc pas concentré, je rate souvent les occases

Lorsque je les rate je veux me rattraper, je rentre trop tard, stop trop large je persiste je prend des risques etc, vous voyez le schéma

Et il est bientôt temps de partir pour rentrer chez soi, voiture 1h30 bouchons, je mennuie dans les bouchons, je repense à cette journée catastrophique donc je me dis que vais ouvrir l'appli (horrible, déjà risqué au volant même si arrêt, et ce ne sont que des trades d'ennui)

Donc, essentiellement dans ces journées, en plus du manque, j'ai perdu puis gagné pour finir flat, donc je me serai battu toute la journée pour rien, ou pire j'ai généré des pertes (si je ne suis pas encore en position perdante)

Une seule solution : ne plus trader du tout
Ça non, hors de question, même pas la peine d'y penser

Une autre : quitter mon job
Non plus, il me faut de l'argent pour manger et payer la maison comme tout le monde

Trader que les us : si je commence a 17h je n'ai que de 17h a 18h30 pour intervenir (super la pression et la culpabilité de n'avoir rien fait) et encore il ne faut pas que mes collegues me parlent, ensuite bouchons puis vie familiale, plus possible de trader
En plus après le travail (fatigué des usines a gaz donc + bouchons) déjà que j'étais absent de la journée, si je me met devant les écrans, enguirlandage assuré lol

Se mettre au chômage : j'y ai pensé mais c'est dangereux voire suicidaire, trop de culpabilité, je suis pas suicidaire non plus, j'ai une famille et des responsabilités

Mais je vais pas tenir longtemps dans ce schéma si je ne peux pas exercer ma passion sereinement (tout court même). Le lion en cage. Il dit rien mais intérieurement il explose de rage

Ce que j'envisage : étendre l'activité d'IT pour l'entreprise de ma femme, hébergement data pour les clients + support spécifique dans son domaine (homologation) il y a du boulot, et là il y a du potentiel car clients EMEA
Cela est très positif car j'espère basculer de mon travail vers ceci si la demande est forte, et cela semble être le cas

Voilà, rien à cacher et je dois pas être le seul dans cette situation, je dis les choses telles qu'elles le sont


Concernant la peur du manque "technique"

Ce niveau que j'ai identifié
Je le vois, il est gros, j'ai décidé que le marché allait rebondir dessus
Le marché arrive dessus, je ne sais pas pourquoi j'ai cette certitude qu'il va rebondir, je prends, il casse, position perdante et on refuse etc etc classique

Celui là j'arrive de mieux en mieux à le corriger
Car J'ai bien compris la différence entre repérer un niveau et attendre ce que va faire le marché de mon niveau. Rien ne dit qu'il va tenir...

Donc attendre la réaction avec de belles bougies qui temoignent de la présence des intervenants sur ce niveau
Vient alors ce biais suivant : vu la taille des bougies, c'est trop haut, peur de perdre le trade. Idiot car c'est justement sur ces impulsions où il faut entrer

J'ai pensé à un truc tout bête
Le graphique a un référentiel, exemple en 100t, range pendant 2h
S'il le casse, le graphique va s'étirer, donc on est au maximum du référentiel initial que l'on s'était donné, donc forcément trop haut
Car depuis petit on associe un graphe a une échelle fixe, car on l'a définie
on a jamais vu un graphe s'étirer tout seul c'est inconcevable, c'est n'importe quoi, il ne peut pas (pas en trading lol) donc repères de stabilité cassés

Il tire il tire, on a peur, tire encore, la on se dit que cela vaut le coup
On laisse faire car on se dit qu'on va se prendre le retracement dans la tête
Pour entrer 5 min plus tard quand le mouvement est terminé, prise de bénef puis range achat au plus haut lol

Donc peur de manquer d'argent car je risque d'en perdre

L'exercice du trade a la bougie est parfait pour faire exploser tous ces biais, mais je ne peux pas le faire sérieusement au travail car il faut être en état d'hyper concentration, cette phase ou les secondes deviennent des minutes, c'est exceptionnel ce ressenti d'être en phase avec le marché, comme un instrument a l'unison le peu de fois ou j'ai pu le faire

Hélas impossible à faire dans mes conditions (9h11h puis 15h30 18h00 je ne peux pas quitter mon bureau)

Voilà d'autres pistes a venir et des choses que j'ai pu dire dans les files du jour qui on dû se perdre, il faut retrier sur mes messages

Benoist a du le dire des milliers de fois mais là ce soir je n'ai pas la force de trier ses 130560 messages mdr

Autre chose a rajouter, je manque de temps, pour tout, en permanence
Est-ce ceci qui me génère cette peur de manquer ?
Le yaourt tombé en 15s également
Le soir la vape et la clope (que je suis entrain de virer) pour pallier un manque, de quoi de solitude ?
Le café si je n'en bois pas, peur de pas être en forme et d'être une larve ?
Mon téléphone si je ne l'ai pas, peur de louper ce qu'il se passe sur andlil le week end ? (la semaine n'en parlons pas)
La vie de jeune parent nous presse t-elle en permanence ? Peur de pas avoir le temps ?

Beaucoup d'interrogations, il me faudra du temps pour y répondre (encore du temps)

En attendant ce soir cinéma Geminiman pour vider le cerveau avec ma chère et tendre (rare créneau lol)

Biz les amis

Re: La peur du manque, son rapport à l'argent.

par Elcester » 19 Oct 2019 18:27

@Djownathan J'ai du mal à penser que la peur du manque soit lié à la vitesse à laquelle on mange. C'est peut être lié, mais j'ai je trouve ça tiré par les cheveux.

Je pense, pour ma part, que c'est plutôt lié à l'ennui qui vient avec le fait de manger. Personnellement, quand je mange avec des gens que j'apprécie à moitié, ou avec mes parents qui regardent les infos à la télé (j'ai horreur de ça) bah je me dépêche de manger, pour justement pouvoir investir mon temps ailleurs;

Quand je suis seul pour manger, souvent j'en profite pour regarder des séries qui me plaisent ou des vidéos que je trouve intéressante pour me cultiver. Là je prend le temps qu'il faut pour manger.

Ainsi, j'attribue plus le fait de manger vite au contexte, qu'au fait de manquer en soit. Qu'est ce que tu en penses ?

@Alerander Merci d'avoir prit le temps de développer ta réponse c'est top !

Tu décris de manière glaçante le quotidien d'un trader particulier obligé de travailler et qui doit lutter en permanence avec sois-même, sa frustration de ne pas pouvoir trader !

Pour moi, tu as abordé la première couche d'explication de ta frustration. Le fait de ne pas pouvoir trader, de profiter de ta passion et d'être obligé de faire un travail qui te déplait à la place.

Cependant, je ressens que cela n'explique pas tout. Est-ce que tu avais déjà cette frustration, cette peur du manque avant de connaitre le trading ?

Si oui, et dans ce cas là uniquement, il y a certainement une seconde couche d'explication, plus profonde. Est-ce que tu as une idée du paradigme, sans doute lié à tes expériences personnelles, qui t'aurait amené à développer une peur du manque plus forte que la moyenne ?

Re: La peur du manque, son rapport à l'argent.

par Guipit » 19 Oct 2019 18:29

T es un grand malade
:)


la société de la consommation a créé la société de l'insatisfaction et de la frustration permanente ;)

Re: La peur du manque, son rapport à l'argent.

par Mohammamet » 20 Oct 2019 09:03

Alerander81 merci pour se témoignage :merci:
On a un point en commun :lol2:
Meme mes proche me demande de prendre du repos des foi.
Je n arrive pas a me poser au même endroit plus de 5 10 minutes.
Esque c est le manque? Manque de temp ou d argent? Ou les deux :lol2:
A mediter :mercichinois:

Re: La peur du manque, son rapport à l'argent.

par Le mystérieux trader » 20 Oct 2019 09:29

Je suis passé par là aussi, mais j'ai compris que les marché sont la demain et les opportunités il y en a beaucoup et c'est pas grave d'en louper car tu aura les même une autre fois

Et peux être chercher à faire une autres technique, par exemple intraday ou Day ou swing

Le scalping c'est à mon avis possible que ci on a beaucoup de temps devant soit

En ce qui me concerne ça reste quand-même ce que je préfère mais le temps me manque aussi donc je laisse tomber le dax et je vais commencer à trader le nasdaq entre 18h et 22h et je pense même que pour être vraiment tranquil je dois attendre que les enfants soient au lit donc de 20h h à 22h

Ca limite beaucoup le temps de trading mais au moins les conditions sont plus favorable

Alerander81 essaye de sortir de ce cycle qui ne va pas, car tu as déjà pri conscience de ça :top:

Et C'est un bon début :top:

Articles en relation
Peur de l'échec et peur de la réussite
par Joman » 04 Sep 2019 09:05 (22 Réponses)
Le trading me manque / autoprotection
par Eversa » 17 Avr 2019 15:41 (15 Réponses)
L'impact du manque de sommeil sur le trading
par Xavier.S » 31 Oct 2019 15:38 (3 Réponses)
Comment gérer l'état de manque d'activité trading?
par Obi Wan Kenobi » 17 Juil 2015 09:17 (7 Réponses)
La peur
par Stan » 21 Jan 2019 09:36 (5 Réponses)
Le salaire de la peur
par Guipit » 21 Mar 2019 20:17 (42 Réponses)
La peur et le danger
par Guipit » 10 Juil 2019 14:50 (1 Réponses)
j'ai peur de me lancer a mon compte
par Obi Wan Kenobi » 27 Juin 2017 16:02 (1 Réponses)
La peur de louper le mouvement et frustrations
par Eversa » 08 Mar 2019 08:29 (19 Réponses)
Comment surmonter une peur (de réussite) ?
Fichier(s) joint(s) par Guipit » 08 Juin 2019 12:20 (27 Réponses)

ProRealTime