ProRealTime
Pour partager sur nos trades en direct en Day Trading et en Scalping ainsi que nos informations ou réactions sur l'Actualité Boursière

Re: Scalping et daytrading du 15-06

par LVO » 16 Juin 2012 09:44

La bourse est truqué, il n'y a pas de doute. Des valeurs comme Alcatel sont manipulés par les fonds. J'ai suivi cette valeur pendant plusieurs mois en 1mn 15mn, je suivais les variations des fonds dans le capital sur AMF (qui nous renseigne toujours avec un jours de décalage) quand ces fonds donnent leurs positions ( pas toujours le cas). C'est évident qu'ils manipulent le cours jusqu'au moment ou un plus gros arrive et il quitte la scène.
Dans les small caps les cours sont encore plus manipulés et en plus certains patrons en profitent, dernieres exemples que j'ai GAUSSIN : Le patron a vendu ses actions, il informe AMF plusieurs mois aprés, durant cette pèriode le cours a flambé à la hausse le jour ou il vendait puis est descendu à la baisse. Le jours de la parution à AMF, chute libre des cours.
Tous les produits dérivés (warrents, turbos) sont encore plus spéculé par les fonds et les banques.
Affaire Kerviel montre bien que le milieu est totalement libre de faire n'importe quoi.
J'ai lu un article ou les patrons du trader savait exactement ce qu'il faisait.

Re: Scalping et daytrading du 15-06

par LVO » 16 Juin 2012 14:21

Que les banques ne jouent pas avec les warrents et les turbos OK.
Mais manipuler les cours pour réduire les profits sur ses supports, elles peuvent le faire facilement. Voir même des robots qui calculent les données pour optimiser les sorties de contrat à terme.L'Informatique et les calculs sont redoutables sur ces produits avec des dates à termes et des barrieres desactivantes.

Re: Scalping et daytrading du 15-06

par LVO » 16 Juin 2012 15:59

Ta question répond bien à tous ces reportages sur la finance et répond au question que ce pose beaucoup de personne qui découvre ce milieu.

Le marché est truqué, à consommer avec modération pour les produits dérivés.
Pour les actions, le temps peut donner raison ( mais combien ). Parfois il vaut mieux le livret A

Re: Scalping et daytrading du 15-06

par sergeetcoco » 17 Juin 2012 00:31

LVO a écrit:La bourse est truqué, il n'y a pas de doute. Des valeurs comme Alcatel sont manipulés par les fonds. J'ai suivi cette valeur pendant plusieurs mois en 1mn 15mn, je suivais les variations des fonds dans le capital sur AMF (qui nous renseigne toujours avec un jours de décalage) quand ces fonds donnent leurs positions ( pas toujours le cas). C'est évident qu'ils manipulent le cours jusqu'au moment ou un plus gros arrive et il quitte la scène.(...).


Demande toi à quoi sert de mettre réellement une boite sur le marché des cotations. Une fois qu'ils ont émis les titres le jour même de l' ouverture, leur tunes ont été encaissées. Doncs ? ..... Alors demande toi si la boite donne une qq'onque importance à la valeur par la suite: qu'elle baisse encore et encore? ... Et alors. Le seul risque, serait éventuellement une OPA si le prix de l'action est vraiment trop faible. Mais qu'ALU soit à 12 euros ou 1 euro, puisque que le prix de l'action ne reflète plus, en aucune manière car ce n'est pas le but, la valeur de l'entreprise (le PER veut il d'ailleurs tjrs dire qq chose qd on choisit une action ?), les boites s'en contre-fichent. Ils ont eu leur du. Ensuite, pour les PP, c'est autre chose. Mais ca, ils s'en fichent également. Ce n'est plus leur problème. Une action ne reflètera jamais la valeur réelle d'une boite. Pourquoi 700 euros l'action ? pour les actionnaires les + aisés. Pourquoi 0.0001 euros ? : pour les Smicars. Faut bien faire réver tout le monde non ?. ...

PS : si, il y a une seule fois où la valeur de l'action reflète la valeur de la boite : qd elle fait faillite.

Re: Scalping et daytrading du 15-06

par novicedutrade » 17 Juin 2012 00:54

Oui. Enfin l'entreprise, elle appartient à des actionnaires (spéculateurs à part). L'entreprise elle ne s'en fou pas du cours à laquelle elle vaut comme tu dis: car même si dans son quotidien, cela ne change rien quelle perde 5% entre mardi et jeudi. Dans le moyen, long terme, aucune entreprise ne peut-l'accepter ! Pourquoi?

Tout simplement car comme dit plus loin, le risque d'OPA augmente, de plus lorsqu'elle veut émettre des actions, augmenter son capital, payer des dividendes, donner des stocks options à ses managers, cela lui coute beaucoup beaucoup plus chère.

Mais la raison, la plus importante qui fait que les dirigeants ne s'en foutent pas, c'est que les actionnaires sont membres du conseil d'administration et si les managers ne défendent par leurs intérêts, ils sont obligés de partir... De plus, la plupart des rémunérations des managers, dépend du cours de bourse, à cause de leurs stock-options et/ou actions gratuites.

Re: Scalping et daytrading du 15-06

par novicedutrade » 17 Juin 2012 13:48

@ (pseudo supprimé à la demande de l'utilisateur) Oui je pense que les spéculateurs à court termes s'en moque de la gestion de l'entreprise puisqu'il rentre et il sorte du capital très vite, ils ne vont jamais avoir une part assez significative pour siégé au conseil d'administration.

Donc finalement, ce sont les actionnaires sur le long terme, les investisseurs, les propriétaires ceux qui ont un certain% du capital qui vont devoir prendre les décisions pour que les cours remontent et que l'entreprise aille mieux.

Après il y a deux options, soit le cours reflète une réalité, l'entreprise va mal, donc oui il faut malheureusement licencier, et ce n'est pas que pour que le cours de l'action aille mieux mais pour que l'entreprise soit profitable/ continue à être profitable. Pourquoi continue? Car peut être qu'en 2012 une entreprise est profitable, mais elle va devoir licencier, car elle voit qu'à long terme son modèle est insoutenable, qu'elle doit investir, réorganiser, etc... Ce qui peut sembler difficile à comprendre pour certains dont l'argument principal est " 50 millions de bénéfice et on licencie des gens", oui mais l'objectif est dans 30ans d'avoir encore 50M voir plus de bénéfice, et pour cela les changements doivent être opérer maintenant.. L'entreprise peut aussi déjà être dans le rouge et effectuer des licenciements, mais justement mon exemple du dessus montre que les entreprises anticipes et évitent d'en arriver là... "50 M de bénéficie et on licencie" Oui mais pour ne pas avoir un trou de 50M ds les caisses et devoir vraiment licencier pour le coup voir fermer.. Donc ici c'est normal, l'entreprise va mal, donc licenciement, réorganisation, coupes budgétaires...

Deuxième option, celle dont on parle le plus, le cours de l'entreprise ne reflète pas ou très mal la réalité. Même si il vrai que le cours de l'entreprise ANTICIPE les événements à venir, actuellement on peut se poser des questions. Lorsque l'on voit que les actifs de certaines entreprises sont supérieurs au cours, et que si l'entreprise faisait faillite, ce qu'on obtiendrait par action est supérieur au cours. Là il y a une spéculation, qui peut être dû à des spéculateurs, qui font de la VAD, se base sur des rumeurs. Et là malheureusement, l'entreprise est obligé d'envoyer des messages au marché, et on va tenter d'améliorer la productivité même si l'entreprise est fortement rentable. Afin de soutenir les cours, faire remonter les cours pour que les actionnaires ne voient pas leur actifs baisser. C'est sur c'est regrettable car on perd de l'emploi qu'on aurait pu garder.

Il faut tout de même nuancer, un peu, une entreprise dont le cours de bourse est balloté, de va pas forcément licencier, car elle aura besoin de cette main d'oeuvre au moment de la reprise de son activité. (on va donc réduire le tps de travail cf automobile). Deuxièmement, c'est aussi le principe du capitalisme, de notre système de production, de notre société de chercher à maximiser le profit en permanence et d'être le plus productif possible. Donc même quand on est rentable, s'il y a une façon de l'être davantage et qu'un salarié peut faire ce que dans en font. Il n'est pas utile de le garder... (il ne sera pas forcément licencié, mais un départ ne sera pas remplacé, moins d'embauche, etc.. il y a une législation tout de même)

Après on peut se poser d'autres questions: Au vue de la crise actuelle, des problèmes que rencontre notre société et notre modèle économique, ne faudrait-il pas trouvé un autre modèle? Faut-il revoir notre modèle éco? Le modèle communiste/socialiste, on l'a tous vu à échouer, ça ne sert à rien de vouloir le bricoler! Il faudrait donc aller vers un troisième modèle mais lequel? La flex-sécurité danoise serait-elle une solution?

J'avais entendu un économiste un jour, soulever la question (il ne l'affirmait pas, mais se demandait), au vue des progrès techniques considérables, est-ce que dans 100ans par exemple, il n'y aura pas qu'une partie de la population qui travaillera?

Un autre économiste contemporain évoquait que peut être, qu'on se dirige dans les pays développé vers un Etat stationnaire, où le but n'est plus de trouver de la croissance. Mais tout simplement de se focaliser sur l'amélioration de conditions de vie, l'écologie, etc...

Personne n'a de réponse, je ne vous en donnerai pas une miracle, que des pistes... En attendant, on est dans un système dans lequel il faut vivre et s'adapter...

Re: Scalping et daytrading du 15-06

par sergeetcoco » 17 Juin 2012 14:49

Regardez vos actions, et vous verrez qu'un bon nombre de valeurs solides sont valorisées de 0.5 a 0.7 fois leur chiffre d'affaire. A part Ericsson qui capitalise sur1 fois son chiffre d’affaire (LOL)
Je cite :"un démantèlement du groupe rapporterait 15MD€ soit 6,4€ par action.
Les brevets d’ALU représentent une valeur estimée de 7MD€ (3€ par action).
Ericsson capitalise sur la base de 0,9 fois son chiffre d’affaires, ce qui valoriserait ALU à 5,8€.

Genesys seul vient de se négocier sur la base de 3 fois le chiffre d’affaires pour 1,1MD€.
Pourquoi n'y a t il alors pas d'OPA sur ALU? (Rappel : ratio valeur d'entreprise sur chiffre d'affaires d'après pas mal de banques en 2012: 0,15 !!!!)

Faut se poser les bonnes questions.

Autre ex : Peugeot, en bourse, ne correspond plus aux fondamentaux du groupe. Le constructeur pèse 0,04 fois (!!!!!) le CA tandis que le résultat opérationnel courant (EBITDA) se paye 2,7 fois la valeur entreprise.

Faut se poser les bonnes questions et surtout donner les bonnes réponses. Et ne me parlez pas de la conjoncture économique. Elle a bon dos.

Re: Scalping et daytrading du 15-06

par sergeetcoco » 17 Juin 2012 14:59

... oooohhh et la question de Face book ... you you .... pourquoi peut on dire qu'elle réalisera 100 milliards de chiffre d'affaires dans 10 ans (soit 60 fois ses bénéfices actuelles LOL), juste avant qu'elle soit cotée . Hein ? Pourquoi ? .....

rem : "82 millions d'actions ont été échangées au cours des 30 premières secondes. Près de 580 millions sur la journée, un nouveau record au cours d'une IPO, loin devant General Motors."

rem 2 : dossier géré par Goldman Sax ... non ?

Re: Scalping et daytrading du 15-06

par novicedutrade » 17 Juin 2012 15:11

Pour le coup, Peugeot je pense qu'il y a des anticipations à long terme très long terme qui existent, Peugeot a quand même dû "demander de l'aide" à GM. On assiste à une réelle chute du marché de l'auto en Europe, concurrence toujours plus forte, etc... après bien sûr, anticipations pousser à l'extrême...

Mais oui, il y a pleins d'entreprises qui ont des cours de bourse massacré, à mon avis quand la crise de la dette des PIGS (Portugal, Italie, Grèce, Sapain) sera réglé et que l'éco reprendra quelques couleurs, il y aura une très belle correction vers le haut cette fois-ci. En bourse, plus les anticipations sont fausses, plus la correction est importante quelque soit le sens... Il y aura des opportunités à la hausse, c'est sûr! après 1 ans/2ans/ 3ans?? C'est un des aspects de la technique de Warren Buffet...

Re: Scalping et daytrading du 15-06

par sergeetcoco » 17 Juin 2012 15:12

(pseudo supprimé à la demande de l'utilisateur) a écrit:tu sais donner le cheminement complet ? FB a tout a gagner à "vendre" ses actions cher à son intro, mais ensuite ? Ou va l'argent de l'intro concrètement et qui donne l'eau au moulin des résultats futurs extraordinaires ? Dans quel but ?


Juste pour ex : GoldMan SAX a fait ce qu'on appel un placement « pre-IPO », en 2011, d'une partie du capital : soit 1.5 millard de dollars sous placement privé (une affaire qui faisait la une des articles financiers). Aurait-il été vendue lors des 30 premières secondes de cotations ? C'est juste une question non pas une affirmation !!!

Articles en relation
Scalping et daytrading du 20/09
Fichier(s) joint(s) par Bob » 20 Sep 2012 06:38 (44 Réponses)
Daytrading et scalping du 26-04
par LVO » 26 Avr 2012 09:42 (15 Réponses)
Daytrading et scalping du 27-04
par Benoist Rousseau » 27 Avr 2012 09:10 (9 Réponses)
Daytrading et scalping du 03-05
par Fatah » 03 Mai 2012 09:48 (18 Réponses)
daytrading et scalping du 07-05
par Benoist Rousseau » 07 Mai 2012 09:07 (21 Réponses)
daytrading et scalping du 08-05
par Benoist Rousseau » 08 Mai 2012 10:05 (16 Réponses)
Scalping et daytrading du 14-06
Fichier(s) joint(s) par lobotek » 14 Juin 2012 09:44 (16 Réponses)
Scalping et daytrading du 13-06
par Fatah » 13 Juin 2012 11:06 (13 Réponses)
Scalping et daytrading du 18-06
par LVO » 18 Juin 2012 08:04 (40 Réponses)
Scalping et daytrading du 20-06
Fichier(s) joint(s) par G'sT » 20 Juin 2012 08:11 (16 Réponses)

ProRealTime

Alors partagez-le 5 fois c'est bon pour la santé