Le pare excitation freudien et le trading, qu'est ce que le pare excitation ?

Le pare-excitation freudien et le trading

3 10 2018 - 4 commentaires
ProRealTime

Qu’est-ce que le pare-excitation freudien ?

Vidéo sur le pare-excitation freudien


S'abonner :

Le pare-excitation est un terme employé par Freud dans certains de ses ouvrages, notamment dans Au-delà du principe de plaisir et Inhibition, symptôme et angoisse.

« Le pare-excitation consiste à protéger l’organisme contre les excitations en provenance du monde extérieur qui, par leur intensité, risqueraient de le détruire ». Cette définition est celle de Catherine Audibert dans L’incapacité d’être seul, Payot & Rivages, 2011 que je trouve très parlante.

En effet, nous avons en permanence des sollicitations, des excitations, des agressions venant du monde extérieur. Cela peut-être du bruit fort et constant, des paroles blessantes… Et nous « encaissons » en permanence sans craquer, ce qui fait de nous des êtres civilisés.

pare excitation freudien et trading

pare excitation freudien

On peut concevoir le pare-excitation comme une digue qui nous protège de l’extérieur. Les agressions, les pulsions, les tensions viennent se briser sur cette digue. Elle en atténue l'impact sur nous. Mais si la digue se fissure, nous sommes alors « débordés » par nos affects et nous craquons : colère, cris, violence sont alors nos seuls moyens d’expression. Généralement, nous allons craquer devant des situations que nous avons déjà éprouvées des centaines de fois sans broncher. Mais ce jour-là, à ce moment-là, notre pare excitation n’est plus suffisant pour encaisser. La digue se rompt et c'est le déchainement.

Les excitations externes du trader

Quand nous sommes face à nos écrans, nous sommes bombardés d’informations avec nos graphiques. Nous essayons de comprendre le marché, de voir le trend. Nous sommes en activité cérébrale intense et permanente. Mais c’est quand nous sommes en position que notre pare excitation est le plus sollicité.

En fonction de l’évolution de notre position, nous allons ressentir et recevoir énormément de tension, d’émotions, d’excitation. Le risque est que notre pare excitation soit totalement submergé par ce flot et que nous perdions pied. C’est ce que les traders appellent parfois le tilt.

Nous avons tous connu le fait d'être totalement dépassé par les événements sur une position perdante où nous n’arrivions pas à sortir. Nous l'avons laissée pourrir de plus en plus jusqu’à généralement encaisser sa perte au plus bas du jour, lorsque notre pare excitation a totalement cédé.

Mais contrairement à une idée répandue, nous pouvons perdre pied aussi sur une position gagnante. En effet, il y a aussi sur une position gagnante la possibilité de recevoir beaucoup trop d’excitation, ce qui peut submerger notre pare excitation. Nous allons alors encaisser trop rapidement le gain. Mais aussi trop excité et dépassé par les sommes gagnées, nous pouvons augmenter la taille des lots de manière trop importantes sur les prochains trades. C’est aussi un signe que notre pare excitation est dépassé.

La dualité du trader

En effet ce qui me paraît important c’est de se rendre compte que lorsque nous tradons, nous devons être deux personnes à la fois. Le trader qui analyse ses graphiques mais aussi le coach, l’entraîneur qui analyse l’état émotionnel, la force du pare excitation du trader. Le trader est comme un jour de foot qui a envie de jouer sur le terrain. Mais il y a l’entraîneur qui lui dit de sortir du terrain parce qu’il n’est plus en état de jouer au foot. Nous devons être notre propre entraîneur pour nous surveiller en permanence. Avant de lancer chaque trade, nous devons nous poser ces questions : suis-je en état de trader ? Où en est mon pare-excitation ?

Dans cette optique de maîtrise et de contrôle de la situation, il est intéressant de se surveiller en permanence et de vérifier la force de sa digue, de son pare excitation afin de ne pas s’écrouler lors du prochain trade.

Comment renforcer son pare excitation ?

S’il est intéressant de repérer à l’avance notre possibilité de craquer en tradant, ce qui nous permet de sortir du terrain avant une catastrophe, il est tout aussi intéressant d’essayer de renforcer ses digues.

Il n’y a pas de méthode miracle, le psychisme de la personne y est pour beaucoup, ce sont les fondations de ses digues. Certaines personnes peuvent encaisser naturellement beaucoup de tension, beaucoup d’agressions extérieures sans que cela les fassent particulièrement réagir. D’autres vont s’énerver instantanément. Pour renforcer les fondations, il faut faire un très long travail personnel et apprendre à « encaisser ».

Mais même avec des fondations peu solides, on peut renforcer ses digues. Il est très important de bien dormir, le sommeil est l’une des clés pour ne pas craquer. Une vie saine et équilibrée renforce bien entendu le pare excitation. Mais ce qui fera tenir la digue c’est avant tout la prévention. Si on ne se sent pas bien, si on vient d’avoir une altercation avec sa compagne ou son compagnon, il n’est même pas envisageable de se mettre à trader. On se met uniquement à trader que lorsque notre pare excitation est stable, quand il n’a pas été déjà sollicité. On ne trade pas énervé, on ne trade pas fatigué… car cela a de fortes chances de finir par une rupture de digue et une catastrophe pour le portefeuille.

Conclusion sur le pare excitation freudien

Freud dans sa théorie psychanalytique a finalement très peu parlé du pare excitation. Ce n’est pas un élément majeur dans sa pensée, mais il peut être apprécié pour sa simplicité et son efficacité. Nous avons en nous une digue qui supporte, qui encaisse les événements extérieurs. Nous devons en prendre soin pour ne pas sombrer et être englouti par nos émotions. Un pare excitation fort permet de garder le contrôle de la situation, de notre trading. Mais c’est une digue mouvante qui va être plus ou moins résistante en fonction de notre état de santé, de nos relations personnelles… Il faut donc, tel entraîneur regardant son joueur de foot, le surveiller en permanence pour évaluer sa force.

Le pare-excitation freudien et le trading
4.9 30 votes


ProRealTime    Pourquoi je trade avec ProRealTime Futures et ProRealTime CFDs à risque limité ?

   Pourquoi je trade avec deux brokers différents ?

   Essayez la meilleure plateforme de trading 2016 2017 et 2018

   Ouvrez un compte Démo Gratuit ou Réel

  Exclusif : 2 séances de coaching formation trading gratuites (valeur 500€)

4 Commentaires pour Le pare-excitation freudien et le trading

  1. Christelle Puyraud dit :

    Merci Benoist pour cette thématique très intéressante. Je râte aucune de tes vidéos !

  2. Benoist Rousseau dit :

    Merci Christelle

  3. Saïd dit :

    je valide, c'est du vécu..
    deux minutes qui gache tout..
    j'ai déja réflechi a plusieurs solution comme garde fou.
    mais aucune n'est vraiment applicable.

    genre acces a la plate forme vérouillé si pression artérielle trop forte. .
    une plateforme qui travaillerais en ce sens serait vraiment un must have 🙂

  4. Benoist Rousseau dit :

    Elle serait toujours fermée lol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

 

Mon compte de trading avec PRT Trading

ProRealTime

Inscrivez-vous à la Newsletter

Recevez les derniers articles du blog Andlil par email lors de leur publication
En cochant cette case, j’accepte la Charte de confidentialité de ce site.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l'aide du lien de désinscription présent dans chaque Newsletter.

Les derniers commentaires

  • Tania : Une question svp, selon vous qu'est-ce qui entrave la survi…
  • damgeal : J have a dream : payer l'ISF de temps en temps...…
  • GUIBERT : Le problème de l'ISF n'est pourtant pas compliqué à remet…
  • Lolo : Tant de bruit pour si peu d'argent récolté avec l'ISF. Et …
  • CISSÉ OCK : la mondialisation c'est l'intégration de l'économie nation…

En direct du Forum


[i]
[i]
[CDATA[ if (typeof newsletter_check !== "function") { window.newsletter_check = function (f) { var re = /^([a-zA-Z0-9_.-+]
[CDATA[ if (typeof newsletter_check !== "function") { window.newsletter_check = function (f) { var re = /^([a-zA-Z0-9_.-+]
[a-zA-Z0-9-]
[a-zA-Z0-9-]
[a-zA-Z0-9]
[a-zA-Z0-9]
["ne"]
["ne"]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["np" + i]
["ny"]
["ny"]
["ny"]
["ny"]