Définition de Choc pétrolier

15 7 2013 - Pas de Commentaire, soyez le premier
ProRealTime

Qu'est-ce qu'un choc pétrolier ?

Un choc pétrolier correspond à une hausse massive et rapide du prix du pétrole qui déclenche généralement une crise pour les pays n'en produisant pas, ou pas assez et qui sont dépendants de l'importation.

Les variations du prix de « l'or noir » ont une incidence directe sur l'économie en général. En effet, le pétrole est utilisé dans un grand nombre de productions industrielles et dans la grande majorité des moyens de transports. A ce jour, il n'existe pas d'alternative énergétique pouvant répondre aussi rapidement que le pétrole aux besoins de la planète.

Quelques pays industrialisés ont cherché d'autres biens de substitution tels que l'énergie nucléaire ou l'électricité mais il s'avère que le pétrole reste l'énergie la plus répandue au monde, dont la demande ne cesse de croître.

choc pétrolier

Exemple de choc pétrolier

Selon les économistes et les spécialistes de la question, nous avons connu deux chocs pétroliers :

  • Le premier en 1973 suite à l'augmentation des prix du pétrole et la réduction de la production par les pays de l'OPEP, en réaction au soutien de nombreux pays occidentaux envers Israël lors de la guerre du Kippour. Les prix sont multipliés par quatre passants de 4 à 16 $ le baril.
  • Le second en 1979, après la guerre entre Irak et Iran, puis la chute du Shah en Iran qui a précipité la crise de 1980. Les troubles dans ces importants pays producteurs et la décision de l'Arabie Saoudite de réduire son offre, fait exploser les prix du pétrole et plonge les pays occidentaux dans une crise économique. Les prix sont multipliés par deux passants de 20 à 40 $ le baril.

De plus en plus de journalistes et économistes s'accordent à penser qu'un troisième choc pétrolier a eu lieu en 2008. Différent des deux précédents chocs, celui de 2008 est étalé dans le temps et a démarré entre 2003 et 2005 pour aboutir à une forte augmentation des cours en 2008.

Pourquoi un choc pétrolier ?

Les chocs pétroliers sont dû à différentes raisons à la fois économiques et politiques. En effet, la hausse des prix peut survenir d'une forte demande mal anticipée qui provoque un déséquilibre sur le marché et permet aux pays producteurs d'imposer des prix élevés.

Ces pays producteurs, qui sont en grande majorité des pays du Moyen-Orient, possèdent un véritable pouvoir sur les pays importateurs de pétrole. Ils peuvent décider de réduire leur production et d'augmenter le prix du baril en signe de protestation contre des actions militaires envers des pays arabes et notamment contre les États-Unis, premiers consommateurs de pétrole au monde.

 

Retrouvez plus de définitions dans notre rubrique Lexique économique


Lexique économique : A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z


3.6/5 - (13 votes)
Auteur de l'article :

Benoist Rousseau est diplômé de l'université Paris-Sorbonne en histoire économique contemporaine et de la Certification Professionnelle des Acteurs des Marchés Financiers de l'AMF. Il a été professeur d'histoire pendant 12 ans avant de devenir trader en compte propre. Ancien Conseiller en Investissements Financiers, il est aussi écrivain. Son ouvrage "Devenez Trader Pro" est numéro 1 des ventes dans la catégorie bourse depuis de nombreux mois. Intervenant régulier sur TV Finance et divers médias, il est suivi par plus de 150.000 personnes sur les réseaux sociaux.

Aucun Commentaire pour Définition de Choc pétrolier Soyez le Premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

 

Avertissement : Le trading peut vous exposer à des pertes supérieures aux dépôts chez votre broker. Il ne convient donc qu'à des personnes expérimentées ayant les moyens financiers d’assumer un tel risque. Se rappeler qu'on trade uniquement avec de l’argent dont on n’a pas besoin. Les vidéos et les articles de ce site n’ont qu’une portée pédagogique et informative, ce ne sont pas des conseils en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Tout investisseur doit se faire son propre jugement avant d'investir dans un produit financier afin qu'il soit adapté à sa situation financière, fiscale et légale.