ProRealTime
Forum dédié à ProRealTime cfds à risque limité : les questions sur les cfds à risque limité à risque limité, les trucs et astuces sur l'interface de trading...

Re: Risques inhérents aux erreurs de saisies, piratage, etc.

par Theophilos » 11 mars 2014 17:13

Oups, je viens de voir le double post, désolé.

Re: Risques inhérents aux erreurs de saisies, piratage, etc.

par Theophilos » 11 mars 2014 20:33

Désolé pour ma réponse tardive. Avant de réagir aux messages, je vais donner le premier retour que j'ai eu de la part d'ig.

Suite à l'email que j'ai envoyé au service clients d'ig, j'ai reçu un appel téléphonique ; j'ai eu affaire à un interlocuteur très professionnel, vraiment à l'écoute, et qui m'a bien indiqué qu'en dehors des réponses qu'il me donnerait, il se proposait de mettre par écrit les points au sujet desquels je souhaiterais éventuellement conserver une trace.

J'avais fait remarquer par email que l'appel de marge n'existe pas sur le compte de démonstration, ce qui pose problème à mon avis. Mon interlocteur m'a répondu qu'effectivement, l'appel de marge ne fonctionnait pas sur le compte de démonstration ; il a noté ma remarque.

J'ai rappelé ma crainte du dépassement du capital en évoquant notamment les cfd à risque limité sur indices. J'ai évoqué dans ce cadre la possibilité de flash krach, avec solde automatique des positions, qui couplé avec l'Effet de levier génèrera un dépassement de capital lorsqu'on a joué à la hausse ; la réponse est claire, dans ce cas, seul le stop garanti permet de maîtriser sa situation.


J'avais posé la question de savoir si un levier préféfini pouvait être programmé à l'avance ; mon interlocuteur m'a expliqué qu'il était possible, pour les actions, de régler dans les préférences un montant maximummum pour une ligne. Si un montant supérieur à la limite préalablement fixée est sélectionné pour une ligne, la transaction devient impossible. Il ne savait pas si un tel outil était disponible sur les cfd à risque limité sur indices, et il doit se renseigner à ce sujet avant de me recontacter.

J'ai indiqué que je pensais que le fixement de limites par le client concernant un montant maximummum par ligne, une exposition maximummum etc. , ne devrait pas être réglable sur le compte lui-même, car en cas de piratage, la protection peut être ôtée par la personne qui accède au compte de manière malveillante, ce qui démultiplie les gravissimes effets du piratage. Il a attentivement noté ce point, qu'il fera sans doute remonter.

J'ai bien indiqué que je préférais poser toutes ces questions en amont, dans la mesure où, en fin de compte, je vois difficilement comment on peut régler le problème d'une fausse manipulation une fois qu'elle est commise. Une fausse manipulation qui dégagerait une bénéfice conséquent ne fera évidemment presque jamais l'objet d'une réclamation auprès du broker. La seule manière envisageable de répondre positivement à une demande de suppression d'un ordre lié à une fausse manipulation serait de constater que le montant impliqué est notablement plus important que lors des précédentes transactions et/ou que le produit tradé est " exotique " par rapport à la pratique habituelle du client concerné.
Mon interlocuteur m'a expliqué qu'il avait déjà eu des réclamations de ce type, notamment avec un client qui demandait l'annulation d'opérations qui étaient tout à fait habituelles par rapport à sa pratique personnelle ; la réclamation a reçu une réponse négative. Lors du rappel, je demanderai avec plus de précisions si des réclamations ayant pour objet une fausse manipulation ont déjà abouti, même si je suppose qu'un certain devoir de réserve est imposé aux personnes travaillant pour un broker.

Concernant la sécurité informatique que j'ai brièvement évoquée plus haut, mon interlocuteur m'a dit qu'ig relevait bien sûr les IP, etc. , mais que la sécurité n'étant pas son domaine, il allait se mettre en relation avec les services concernés avant de revenir vers moi. Il m'a indiqué que de toute manière, aucun pirate ne pourrait retirer les fonds présents sur le compte, et alors que je m'apprêtais à réagir, il m'a devancé en disant " Je comprends, vous craignez qu'un pirate ne crashe votre compte. " , ce qui est exactement ce que j'allais dire.

Je me rends compte en écrivant que j'ai oublié d'évoquer la défaillance physique devant le terminal, je le ferai lors du rappel.

Voilà donc pour le premier retour, je reviendrai faire un compte-rendu lors du deuxième contact. Je demanderai la mise par écrit de l'ensemble des points, et je vous transmettrai le document en question.


Re: Risques inhérents aux erreurs de saisies, piratage, etc.

par Theophilos » 11 mars 2014 21:01

De rien ! :)

Re: Risques inhérents aux erreurs de saisies, piratage, etc.

par Theophilos » 11 mars 2014 21:52

De rien, c'est normal !

Re: Risques inhérents aux erreurs de saisies, piratage, etc.

par Theophilos » 11 mars 2014 22:25

Merci pour tes réponses étoffées, Benoist. Je comprends tout à fait ton point de vue ; comme tu l'indiques, je n'ai jamais tradé, et toi qui est dans la pratique assidue depuis de nombreuses années, tu as un retour d'expérience qui fait que tu as éprouvé le système, en lequel tu as donc confiance.

Je reconnais parfaitement que les hypothèses que j'émets sont relativement poussées ; cependant, dans ma vision du monde, ce qui a une infime probabilité de survenir est malgré tout possible. Il me semble que chaque individu a une Aversion au risque qui lui est propre, et qui l'amènera à se comporter de telle ou telle façon. Comme tu l'indiquais dans plusieurs de tes messages, tu connais des traders chevronnés, vivant confortablement de leur activité depuis plusieurs années, qui ont tout perdu, notamment lors du flash krach du 6 mai 2010 si je me souviens bien. Je ne pense pas que ces gens aient été imprudents au sens propre du terme, je pense que leur rapport au risque de ce type est différent de celui d'autres personnes, comme toi par exemple, qui évoque souvent les krachs qui surviennent irrémédiablement, et répétant à juste titre que l'objectif est de durer.

Je conviens que la survenance des (flash-krachs) se vérifie régulièrement à une certaine échelle, alors que ton expérience t'indique que tu n'as jamais vu, par exemple, de piratage de compte. L'exemple n'est pas tout à fait approprié, mais dans le même esprit, et pour illustrer mon point de vue, je vais prendre un exemple plus imagé. Je vais user de statistiques réelles, mais avec une modélisation vraiment très grossière.

N° d'automobilistes en France au 1er janvier 2013 : 38 138 000
N° de morts sur les routes françaises en 2013 : 3250

Bien entendu, les véhicules sont différents, les trajets sont différents, les habitudes de conduites sont différentes, les morts sur les routes françaises ne sont pas forcément de nationalité française, les automobilistes français peuvent avoir des accidents de voiture mortels hors de France, etc. , mais en moyennant on obtient :

N° de chance de mourir d'un accident de la route pour un automobiliste français au cours d'une année : 1 " chance " sur 12000.

Les automobilistes, même s'ils connaissent la probabilité exacte de mourir d'un accident de voiture, prennent généralement leur véhicule en étant relativement confiants.

Supposons maintenant que grâce à un système particulier, on supprime tout risque de mourir d'un accident de la circulation, et que ce risque soit transféré au moment du démarrage : le risque est que la voiture explose, tuant le conducteur sur le coup. Supposons même que le risque soit plus que divisé par 2 par rapport au risque actuel lié aux accidents de la circulation ; qu'il y ait par exemple 1 chance sur 30000 pour qu'au cours de l'année, un automobiliste démarrant sa voiture tous les matins, soit tué dans l'explosion provoquée par le démarrage.

Alors, je pense pouvoir dire que, même avec un risque plus que divisé par 2, plus aucun automobiliste ne prendra sa voiture, car le risque d'être tué par une explosion au démarrage, avec une probabilité pourtant bien plus faible que celle d'être tué par un accident de la circulation, sera perçu comme un risque insupportable, et cela pour l'immense majorité des automobilistes.

Tout ça pour dire, par exemple, que la très faible probabilité de piratage d'un compte, aussi petite soit-elle, est vécue comme certains comme un risque insupportable, alors que d'autres y voient un risque raisonnable, ou négligeable.

Même à supposer que nous ayons une idée identique de la probabilité de risque de piratage, ce qui diffère surtout, ce n'est pas le risque chiffré que nous avons en tête, mais bien la vision, la représentation de ce risque ; pour toi Benoist, et pour bien d'autres, il s'agit d'un risque semblable aux risques que nous courrons systématiquement dans la vie de tous les jours ; pour moi, et quelques autres, comme bobbyO, ce risque sera perçu comme qualitativement équivalent à une explosion emportant tout sur son passage.

Re: Risques inhérents aux erreurs de saisies, piratage, etc.

par frigolite » 11 mars 2014 22:36

Exactement comme les parents qui n'osent pas envoyer leurs gamins chez le fils du voisin parce que le père à un fusil de chasse dans son armoire et préfère l'envoyer chez l'autre voisin qui a une piscine en plein air. Statistiquement, le danger est bien plus présent dans le second cas.
Si ton Aversion au risque est si importante, imagine que le trader considère son compte de trading comme de l'argent perdu tant qu'il ne le retire pas.

Re: Risques inhérents aux erreurs de saisies, piratage, etc.

par Rogue » 12 mars 2014 09:18

En naissant on acquière un risque inhérent à celui de vivre : on mourra un jour.

Le risque n'est pas porté par l'événement en lui-même mais par la probabilité qu'il arrive à un instant t : c'est cet instant qui est impossible à connaître, déterminer ou prévoir.

S'il s'agit de vivre dans 9m², sans sortir de chez soi, il y aura encore le risque qu'un jour on s'étouffe avec une cacahuète. Ou alors on ne mange pas de cacahuète, mais dans ce cas le risque est reporté sur la mie de pain. Ou alors, on ne mange pas de pain. Et le risque est reporté sur un autre aliment. Ou alors on ne mange pas.

Ah bah voilà. Autant ne pas manger. Et ça comporte un risque ? Ah bah oui...

Vivre intègre automatiquement le risque de mourir.

A vouloir trop se protéger, on ne fait plus rien. En trading : si je vends à 4300, je risque de me retrouver à l'envers alors je ne vends jamais.

Si tu as autant de considérations liées au risque, je ne te dirais qu'une seule chose : ne trade pas. Car tu risques la crise cardiaque tous les jours.

Re: Risques inhérents aux erreurs de saisies, piratage, etc.

par Theophilos » 12 mars 2014 13:45

@frigolite :
Si ton aversion au risque est si importante, imagine que le trader considère son compte de trading comme de l'argent perdu tant qu'il ne le retire pas.
Cette vision me convient, cependant le dépassement de capital étant possible, non seulement l'argent non retiré peut être perdu, mais le trader peut perdre plus que l'argent présent sur le compte IG. Il peut perdre l'argent qu'il a en banque, il peut être obligé d'hypothéquer sa maison pour rembourser son broker, ou perdre de l'argent qu'il n'a tout simplement pas, bref, perdre bien plus que l'argent présent sur le compte.

- Rogue K.
Si tu as autant de considérations liées au risque, je ne te dirais qu'une seule chose : ne trade pas. Car tu risques la crise cardiaque tous les jours.
Merci du conseil, tu n'as pas tort en ce qui me concerne. Cependant, je pense que tout n'est pas aussi simple ; quelqu'un qui refuserait rouler dans une voiture de 1950 pour un trajet sur autoroute ne serait pas pour autant quelqu'un qui doive renoncer à l'automobile tout court.

Et pour en revenir au sujet, mes craintes ne portent pas sur le trading en lui-même ; elles portent sur des incidents tels que les fausses manipulations ou le piratage du compte, ce qui est différent des mouvements de marché, etc.
_____________________________________________________________________________
Tiens, en lisant les conditions IG, je vois que :

Dans le cas où il n’y aurait eu aucun mouvement sur votre solde de compte
pendant une période d’au moins six ans (nonobstant tout paiement ou réception
de frais, d’intérêts ou d’éléments similaires) et où nous ne parviendrions pas à vous
localiser malgré des démarches raisonnables entreprises à cet effet, nous pourrons
cesser de traiter votre argent comme argent de client et qu’en conséquence la
propriété de cet argent sera irrévocablement transférée de vous à nous.


Il faut donc aviser sa famille de l'existence d'un compte chez IG (ou autre broker) . Si un père de famille décède subitement avec par exemple 100K€ sur son compte IG, cet argent pourra être définitivement perdu pour sa femme et ses enfants si ceux-ci ne sont pas au courant... Les " démarches raisonnables " peuvent s'entendre de différentes façons, il n'y a pas d'obligation au sens contractuel.

Re: Risques inhérents aux erreurs de saisies, piratage, etc.

par Rogue » 12 mars 2014 14:39

Theophilos a écrit :- Rogue K.
Si tu as autant de considérations liées au risque, je ne te dirais qu'une seule chose : ne trade pas. Car tu risques la crise cardiaque tous les jours.
Merci du conseil, tu n'as pas tort en ce qui me concerne. Cependant, je pense que tout n'est pas aussi simple ; quelqu'un qui refuserait rouler dans une voiture de 1950 pour un trajet sur autoroute ne serait pas pour autant quelqu'un qui doive renoncer à l'automobile tout court.
Reprenons ta métaphore :

Nous sommes en 2014, et tu souhaites rouler sur l'autoroute ; mais tu considères que le risque lié à une voiture de 2020 est bien moindre que celui d'une voiture de 1950. Donc tu attends 2020... et en 2020 tu te diras qu'une voiture de 2040 est plus sûre. Etc etc.

Et donc tu ne prendras jamais l'autoroute. C'est un peu ça que je me dis en te lisant.

C'est bien de vouloir connaître tous les paramètres, mais c'est contre-productif au bout d'un certain temps. IL faut comprendre qu'on ne peut pas TOUT maîtriser, qu'on a juste à connaître le risque et mettre en place des parades pour le réduire (rouler à 110 au lieu de 130, ne boire que de l'eau, s'arrêter toutes les heures plutôt que toutes les deux heures etc etc) ; et une fois pour toutes se dire "j'y vais, j'arrête de me torturer de questions". :)

Sujets similaires
Piratage Informatique
par spike » 09 févr. 2014 21:25 (10 Réponses)
Piratage de Dropbox
par chad » 31 août 2016 23:02 (27 Réponses)
Piratage mondiale de l'ICANN
par Benoist Rousseau » 23 févr. 2019 21:05 (6 Réponses)
Risques liés aux cfd à risque limité
par scalpenday » 18 août 2014 16:28 (2 Réponses)
Bonjour aux risques-tout
par Aldo » 23 janv. 2015 15:51 (4 Réponses)
Analyse de mes erreurs
par Eversa » 16 févr. 2012 11:51 (52 Réponses)
ERREURS BASIQUES EN BOURSE LONG TERME
par benpen » 26 sept. 2012 15:13 (6 Réponses)
Erreurs sur le forum : smileys etc
par Phil » 12 avr. 2015 10:18 (1 Réponses)
messages d'erreurs en general ...?
par Miju » 16 oct. 2015 16:03 (1 Réponses)